Condamné pour avoir dépassé la ligne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Condamné pour avoir dépassé la ligne

Message  Invité le Lun 17 Sep - 6:28

© jim.fr
15/09/2012
Condamné pour avoir dépassé la ligne

Montréal, le jeudi 13 septembre 2012 – Quel est votre diagnostic : un de vos patients souffrant de troubles dépressifs traités par Stablon semble connaître une rechute. Pourtant, il vous affirme qu’il prend très rigoureusement son médicament. Par contre, précise-t-il incidemment, si le moral n’est pas bon, il ne souffre plus du tout des douleurs coliques qui parfois le saisissaient. Bingo : le pharmacien a mal lu votre ordonnance de renouvellement et délivré du Spasfon au lieu du Stablon ! S’il est sans doute très rare qu’une telle interversion ne soit pas rapidement constatée par le patient, ce type de substitution lui n’est pas si exceptionnel. Il y a quelques années, l’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé (AFSSAPS devenue l’Agence nationale de sécurité du médicament) s’était ainsi émue des nombreuses erreurs de délivrance commises en raison d’ordonnances illisibles ou lues trop rapidement. Elle évoquait ainsi « plusieurs signalements d’erreurs de délivrance de Methotrexate à la place du Meteoxane prescrit » ou encore de plaquettes de Xanax remplaçant du Xatral et également de Stablon confondu avec du Spasfon.

800 dollars pour apprendre à écrire

Des rappels à l’ordre face aux méfaits des prescriptions indéchiffrables ont donc eu lieu en France de la part de l’agence du médicament mais également du Conseil de l’Ordre. Mais, de mémoire de journaliste, aucune sanction n’avait été prononcée pour apprendre aux praticiens à mieux former leurs lettres.

Le Québec vient de créer un précédent : le Conseil de discipline du Collège des médecins du Québec a en effet condamné un praticien à 800 euros d’amende pour avoir rédigé de manière illisible une ordonnance et les notes de ses dossiers médicaux. Le médecin a également été reconnu coupable de défaut de vigilance dans le suivi d’une patiente, ce qui lui a valu une amende de 7 000 dollars et quatre mois de suspension. - Martine Pichet

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Condamné pour avoir dépassé la ligne

Message  osiris042 le Lun 17 Sep - 19:16

Le miracle serait peut-être de quitter le langage du Malade imaginaire de Molière et de donner aux médicaments des noms compréhensible pour tous en relation avec leur usage permettant d'éviter les confusions à risques .
On peut encore croire au père Noël ou aux bisounours à l'Académie de Médecine, dans les labos et à Wall Street !!!

osiris042

Masculin Nombre de messages : 1668
Age : 70
Type troubles : Dépression liée à accompagnement
Emploi / Statut : retraité/ex accompagnant
Date d'inscription : 24/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3675-suite-de-mon-temoign

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum