Trouble bipolaire — Maniaco-dépression
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

+2
flowerpower
Marie-Claire
6 participants

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Marie-Claire Jeu 3 Fév 2011 - 20:03


Ci-dessous un article du Pr Marion Leboyer, Psychiâtre qui exerce à Créteil dans un centre expert et directrice de la fondation FondaMental. ok

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Articl12
Marie-Claire
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 68
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Invité Jeu 3 Fév 2011 - 23:33

Bonsoir marie-claire,

Merci pour cet article.
Par contre, je serais très intéressée si tu le scannais en entier, c'est-à-dire, au moins l'autre page tronquée dans ton présent scan, voire les suivantes si ce document en comporte de multiples.

study

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty A fractal

Message  Marie-Claire Ven 4 Fév 2011 - 4:44

Bojour fractal,
L'article est complet. Qu'est-ce qui te fait penser qu'il est tronqué? Question
Marie-Claire
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 68
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Invité Ven 4 Fév 2011 - 4:57

re-marie-claire => Il manque un bout de la 3ème colonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Marie-Claire Ven 4 Fév 2011 - 6:02

En fait ce qui manque c'est juste une lettre ou deux mais je vais essayer de rescanner de manière plus centrée pour que la lecture soit plus aisée. Very Happy
Marie-Claire
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 68
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  flowerpower Ven 4 Fév 2011 - 6:58

Moi, j'ai réussi à déchiffrer quand même, et je le trouve intéressant parce qu'il explique bien au grand public ce qu'on propose dans ces centres, mais aux bipolaires aussi. Pour ceux qui voudraient consulter dans un de ces centres, ça donne une synthèse très rapide de ce qu'on y fait, et de la façon dont on y travaille... Merci.
flowerpower
flowerpower

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 61
Type troubles : tb2 + mixtes = tb1 par raccroc
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Le rôle des centres experts

Message  Invité Lun 25 Juil 2011 - 11:31





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  ours bipo Lun 25 Juil 2011 - 11:55

Merci pour toutes ces infos.

Ca me laisse rêveur ces centres experts.

Je viens de louper mon RdV avec mon psychiatre au CMP parce que j'étais incapable de sortir de mon lit et désormais je suis personna non grata auprès du CMP. Ma femme a appelé le centre pour m'excuser le jour même et moi pour reprendre RdV mais nous avons été envoyés balader gentiment : "Vous ne comprenez pas, il n'y a plus de places bla bla bla bla bla bla". Parfois je me demande vraiment s'il faut s'ouvrir les veines, atterrir à l'hosto pour ENFIN bénéficier de soins convenables. De plus il faut vivre près d'une ville universitaire possédant un CHU sinon c'est le désert psychiatrique... Enfin, je suis content que certain(e)s peuvent bénéficier d'une radiographie complète de leur pathologie en centres experts. Moi en attendant, je me contente d'en rêver.

Ours

ours bipo

Masculin Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Invité Lun 25 Juil 2011 - 12:14

Bonjour Ours,
J'envoie des infos qui me semblent être utiles. Nous sommes en 2011, la science avance.
Pour mon cas perso, je n'ai pas encore eu la chance d'aller dans un centre expert, mais je pense sérieusement de faire les démarches.
Bonne journée à toi.
Bises et amitiés.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  ours bipo Lun 25 Juil 2011 - 12:29

Oui merci Fanchonnette, je comprends bien.

Je voulais tout simplement dire que la médecine est diversement présente sur l'ensemble du territoire

Et puis j'en ai un peu contre le système médical en ce moment, mais ça me passera... j'espère

Bises à toi également

Ours

ours bipo

Masculin Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Invité Mer 27 Juil 2011 - 5:00

Bonjour,
ours bipo a écrit:/.../ Ca me laisse rêveur ces centres experts. /.../ Parfois je me demande vraiment s'il faut s'ouvrir les veines, atterrir à l'hosto pour ENFIN bénéficier de soins convenables. De plus il faut vivre près d'une ville universitaire possédant un CHU sinon c'est le désert psychiatrique...
Juste pour les CE :
D'après ce que je lis, en effet, selon les régions, il y a des listes d'attentes pour un bilan en centre-expert, Arrow https://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2790-centres-experts-en-bipolarite-un-espoir-pour-nous & https://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2599-bilans-realises-en-centres-experts

C'est pour cela qu'il ne faut pas tarder à s'inscrire.

De plus, on ne peut bénéficier d'un bilan qu'en phase de stabilisation car il faut être capable de se distancier suffisamment de la maladie, ce qui n'est pas possible si on est sur la crête ou dans l'abîme.

Mais, ces bilans nous sont accessibles, peu importe où nous habitons en France.

Quant à ta prise en charge locale, je me demandais s'il n'y avait pas de psychiatre compétent en cabinet privé dans ta ville, ours bipo ; le mien ne pratique pas de dépassement d'honoraires, donc je ne paie rien car je suis en ALD pour la bipolarité.

Bonne journée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Invité Mer 27 Juil 2011 - 9:37

Figaro Magazine

ACTUALITÉ Santé
Mieux prendre en charge les troubles bipolaires


Pour améliorer le diagnostic et le suivi des patients atteints de troubles bipolaires, huit centres experts ont été créés.

Quelque chose est en train de profondément changer dans l'approche des troubles bipolaires, nom actuel de la psychose maniaco-dépressive. D'abord, cette maladie est de mieux en mieux connue, ce qui permet d'envisager un suivi et des traitements personnalisés, avec à la clé une meilleure qualité de vie. Surtout, une organisation inédite en réseaux spécialisés, les centres experts, se met en place en France. Huit de ces plates-formes, qui fonctionnent sur le modèle des hôpitaux de jour, ont déjà été créées par la fondation FondaMental (*). Et elles viennent de recevoir un financement de 2,4 millions d'euros sur cinq ans du ministère de la Santé.

Améliorer le diagnostic et le suivi des patients bipolaires est un enjeu majeur de santé publique. Cette maladie classiquement décrite comme un trouble cyclique, avec des épisodes aigus de dépression et de phase maniaque, concernerait 1 à 4% de la population, soit environ 600.000 adultes en France. Et la prise en charge jusqu'à présent restait inadaptée au regard des progrès médicaux. «Le retard au diagnostic est marqué, de l'ordre de dix ans», estime le Pr Chantal Henry, responsable du réseau des centres experts FondaMental. La psychiatre relève aussi «une faible adéquation entre les recommandations internationales et les traitements reçus par les malades» et «une mauvaise coordination entre les acteurs de soin». Les centres experts, hébergés dans des services hospitaliers, devraient répondre point par point à ces carences.

Une prise en charge adaptée

«En pratique, les patients sont adressés par leur généraliste ou leur psychiatre pour un avis diagnostic ou thérapeutique. Un bilan complet est réalisé sur deux jours par une équipe multidisciplinaire. Il comprend une évaluation neuropsychiatrique mais aussi somatique, continue Chantal Henry. Ce bilan permet de confirmer ou d'infirmer le diagnostic, et de proposer au médecin des stratégies thérapeutiques personnalisées.» Un nouveau check-up est réalisé au bout de six mois, puis un an. Les centres experts proposent aussi des thérapies spécialisées, comme la psychoéducation ou la gestion du stress, et sont par ailleurs des plates-formes de recherche. Pour le Dr Alain Gérard, psychiatre libéral, c'est un outil utile, pas une concurrence. «Le rôle de ces centres est fondamental pour permettre aux patients d'intérioriser l'idée que le diagnostic est totalement validé », insiste-t-il, en expliquant que certains bipolaires, quand ils vont bien, trouvent «insupportables» ce diagnostic et les médicaments qui vont avec. En outre, poursuit le praticien, «ces malades ne s'occupent pas bien d'eux, et en libéral il est difficile de coordonner des rendez-vous spécialisés ».

La prise en charge médicale adaptée change la vie des patients. Elle repose, entre autres, sur les médicaments thymorégulateurs, et en particulier le lithium efficace pour la majorité des patients, mais qui nécessite cependant une surveillance régulière du fait des effets secondaires sur le rein.

Quant aux principaux intéressés, ils semblent adhérer au principe de ces réseaux spécialisés. «Le diagnostic de troubles bipolaires est parfois annoncé à la légère, parfois même rien n'est dit, témoigne Annie Labbé, présidente de l'association de patients Argos 2001, chez qui la maladie a été diagnostiquée après vingt ans d'errance thérapeutique. Cette annonce, il faut la faire bien, prendre du temps. Cela nous rassure et nous permet de mieux accepter la maladie.» Les huit centres déjà ouverts (Créteil, Paris, Versailles, Bordeaux, Nancy, Montpellier, Grenoble et Marseille) ne sont qu'une première étape.

«Nous sommes en discussion avec les agences régionales de santé pour envisager un centre expert par région», précise le Pr Marion Leboyer, directrice de FondaMental. Des centres experts se développent aussi pour la schizophrénie et le syndrome d'Asperger, une forme d'autisme.

(*) Réseau de coopération scientifique en santé mentale, www.fondation-fondamental.org




Une psychiatre américaine, Kay Redfield Jamison, dans son livre intitulé "De l'exaltation à la dépression" aux Editions Robert Laffont, nous raconte son vécu des troubles bi-polaires qu'elle a étudiés de l'intérieur, ayant elle-même la maladie, et de l'extérieur en soignant ses patients. Issue d'une famille de militaires avec antécédents maniaco-dépressifs, elle explique que le lithium, malgré des effets secondaires assez importants et des dosages très précis à respecter, s'avère être à l'heure actuelle, accompagné de psychothérapie, le meilleur remède contre cette maladie. L'intérêt de son témoignagne est le fait que ses connaissances ne sont pas seulement didactiques contrairement à celles de bien des psychiatres qui ne connaissent la maladie que de l'extérieur. En lisant son livre on constate cependant que, comme jugée brillante, elle a toujours été propulsée à des niveaux d'études dépassant son potentiel, il est possible qu'elle ait détruit l'élasticité de son psychisme par des efforts de compréhension surhumains et qu'elle ne se soit ensuite trouvée en forme que dans les périodes de grande concentration, les périodes de calme de lui apportant plus que de l'agitation ou de l'apathie, comme dans le cas d'un élastique sur lequel on a trop tiré... Il y a peut-être dans les troubles bi-polaires un problème (entre autres) de dosage et de rééquilibrage dans la gestion de la dépense d'énergie des patients.


Merci pour cet article informatif. En France l'information sur les maladies psychiques chroniques tel que les troubles bipolaires et schizophréniques est quasiment inexistante, quand il y en a c'est souvent caricatural, désinformateur ou stigmatisant. Qui a entendu parler des semaines d'information de la santé mentale en mars? pourtant ça touche un nombre énorme de personnes, et la prise en charge précoce est primordiale. Sortons de ce tabou, il n'y a pas de honte à avoir, témoignons, informons, on a tous à y gagner.



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  maxine17 Mer 27 Juil 2011 - 9:39

Bonjour, Smile

fractal a écrit:
Quant à ta prise en charge locale, je me demandais s'il n'y avait pas de psychiatre compétent en cabinet privé dans ta ville, ours bipo ; le mien ne pratique pas de dépassement d'honoraires, donc je ne paie rien car je suis en ALD pour la bipolarité.

Juste en complément : il reste tout de même les franchises à payer de sa poche. Sans dépassement d'honoraire, elles représentent 1€ par consultation et 0,50€ par boîte de médicaments. Par exemple, pour une consultation chez un psychiatre, vous allez débourser 41€ (sans dépassement d'honoraires), la sécurité sociale va vous rembourser sur la base de 40€ (avec une prise en charge à 100% si vous êtes en ALD, sinon votre mutuelle complètera si vous en avez une). Elle retirera 1€ de franchise, donc votre consultation sera remboursée à hauteur de 39€. Si vous avez une boîte de médicaments à prendre à la pharmacie, vous serez remboursé en fin de compte 38,50€ (38€ si vous avez 2 boîtes de médicaments, 37,50€ si vous en avez 3, etc...).

Alors, bien sûr, comparé à beaucoup d'autres pays dans le monde, ces franchises paraissent dérisoires, mais comme beaucoup d'entre nous ne sont pas en état de travailler à temps plein, voire de travailler du tout, et que l'Allocation Adulte Handicapé ne s'adresse qu'aux handicapés à plus de 80%, cela peut représenter un budget (je précise tout de même que l'ensemble de ces franchises ne peut excéder 50€ par an). Toutefois, ces franchises ne s'appliquent pas aux moins de 18 ans, aux bénéficiaires de la CMU (en cas de doute, mieux vaut se renseigner à ce sujet) et aux femmes enceintes. Donc à moins d'être dans un de ces 3 cas, on ne paie jamais tout à fait "rien".

Pour plus de renseignements, voir le site de l'assurance maladie : http://www.ameli.fr/assures/soins-et-remboursements/ce-qui-est-a-votre-charge/la-franchise-medicale/qu-8217-est-ce-que-la-franchise-medicale.php

Bonne journée. Wink

maxine17

Féminin Nombre de messages : 53
Date d'inscription : 17/07/2011

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  chispa Mer 27 Juil 2011 - 10:51

C'est déjà moins qu'en Belgique (6,50 euros la consultation si franchisé et souvent plus) beaucoup de médicaments, on paie plus que 50 cent de différence (entre 5 et 30 euros)
Puis si on compare au prix d'un paquet de cigarette, d'un café à la terrasse, ou d'un verre de vin... il faut faire des choix.
chispa
chispa

Féminin Nombre de messages : 5483
Age : 61
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

https://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  ours bipo Mer 27 Juil 2011 - 11:32

Merci Fractal pour tes infos et tes encouragements.

Moi je suis perplexe. Je viens d'avoir un nouveau RdV au CMP : le 30 septembre !!! En attendant je suis dans l'incertitude la plus complète. Plus de prescription (m'enfin je peux aller voir mon généraliste), mais surtout aucune information quant à mon statut. J'ai fait une demande de CLM qui a statué mi-juillet, et depuis rien, pas de nouvelle. Je suis en vacances heureusement (l'Educ) autrement je ne saurais pas quoi faire. Voilà pour le suivi du psychiatre que je trouve par ailleurs très compétent. On loupe un RdV et on attend ensuite 2 mois ! Secrétariat vicieux ou psychiatre punitif, je n'en sais rien. Ce que je sais, c'est qu'en France tout est vraiment compliqué. Les médecins sont injoignables, une caste ! Il peut bien imaginer que si j'ai loupé le RdV c'est que j'étais au plus mal, pas à faire des château de sable sur la plage. Mais bon, rien à faire. Alors j'attends, de guerre lasse. J'appellerai encore le CMP cet après-midi, histoire de...

ours bipo

Masculin Nombre de messages : 106
Date d'inscription : 15/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes Empty Re: bipolarité: nouvelles stratégies anti-rechutes

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum