Travail et dépression

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Travail et dépression

Message  Sandrine le Jeu 27 Nov 2008 - 14:34

Encore un sujet gai! No Voilà lorsqu'il m'arrive d'avoir des épisodes dépressifs, je dois m'arrêter de travailler de deux à trois semaines. A raison de 5 épisodes par an, cela fait 70 à 225 jours d'absence sur l'année!!! Je venais juste de trouver un nouveau travail le 7 novembre et voilà que ça recommence. Je suis à nouveau en arrêt avec impossibilité de me concentrer longtemps. Je refaisais 10 fois les mêmes choses et tout ce mélangeait. Un vrai cauchemar. Mais bon, je finis toujours par sortir de cet état. Ma question est comment concilier travail et dépression? Vous personnellement comment faites vous? Merci de m'éclairer ! soleil
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  chispa le Jeu 27 Nov 2008 - 14:53

Selon mon psy, les distractions et difficultés à me concentrer viennent du trouble bipolaire. Il m'a dit que le médoc qu'il m'a prescrit il y a trois quatre semaine Abilify, est le seul qui stimule les facultés cognitives... Et il me semble que c'est vrai; malgré que j'ai un down pour l'instant, je continue bien mieux qu'avant à savoir me concentrer, et oublie moins de choses ect
Sinon, j'ai un boulot d'indépendante, quelques heures semaines, mais il est plus relationnel, et j'arrive presque toujours à assumer dans ce genre de contexte, tout en ayant plus dur avec l'organisation de l'administratif ect
Je ne sais pas si ça t'aide beaucoup, mais voilà
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  garrigue le Jeu 27 Nov 2008 - 17:27

Bonjour Sandrine

Pas facile de répondre à ta question moi-même ayant dû m'arrêter de travailler.
Cependant il est possible que ton nouveau job te stresse et que cela finisse par s'arranger lorsque tu auras trouvé tes nouveaux repères.
Et puis toujours une bonne hygiène de vie c'est très important.
D'autres BP parviennent à avoir une activité professionelle mais je comprends très bien que cette situation soit difficile à gérer. Comme tu le dis "tu finis toujours par sortir de cet état" c'est déjà une élément positif qui joue en ta faveur.
Alors bonne chance dans ton nouveau travail.

Garrigue flower
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  garrigue le Jeu 27 Nov 2008 - 20:31

En dehors de tes périodes de dépression es-tu sous médocs ?
Je suis arrivée à concilier travail et dépressions (mais tout dépend bien entendu du degré de gravité de la dépression) j'en ai bavé, je me suis accrochée mais un jour j'ai pêté un câble et je ne suis pas parvenue à retravailler.
Ne prends pas cela pour toi bien entendu car j'ai été diagnostic BP alors que toi tu fais des dépressions.As-tu discuté avec ton médecin pour savoir ce qu'il en pense ? 5 dépressions par annnées me semblent beaucoup mais je ne suis pas doctor.
Sais-tu ce qui déclenche ces épisodes ou surviennent-elles sans raison spécifique ?
Que de questions....... Question
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Merci pour vos réponses

Message  Sandrine le Jeu 27 Nov 2008 - 21:53

Oui je suis sous traitement car j'ai un trouble bipolaire de l'humeur: Téralithe L 400. La fréquence des down comme vous dites est très variable d'une année sur l'autre et ce qui déclenchent ces down peut être des choses totalement insignifiantes. Par exemple cet été, le fait que mes parents emmènent mon fils avec eux en vacances, je l'ai vécu comme une prise d'otage alors que quelques mois auparavant j'étais d'accord. Et cela a déclenché le down. Je suis sûre que si je gagnais au loto je serais capable de me sentir mal! Au fond il doit y avoir quelque chose d'auto-destructeur qui s'ingénie à mettre du mal là où il ne devrait y avoir que du bien.Après tout par curiosité j'aimerais bien savoir ce qu'il y a après même si c'est un éternel recommencent. Excusez moi d'être si pessimiste tout à coup mais dans 5 ou 3 minutes ça ira mieux. L'essentiel finalement est de bien se connaître et l'idéal serait de ne pas avoir peur de soi.
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  garrigue le Ven 28 Nov 2008 - 17:09

Je comprends mieux pourquoi tu fais autant de dépressions.
Il est vrai qu'une toute petite chose peut déclencher chez nous des réactions disproportionnées c'est d'ailleurs ce qui nous fait tant souffrir par moments.
Tu ne serais certainement pas la seule à t'écrouler si tu gagnais au Loto, moi je tomberais à la renverse, mais je me relèverais vite Laughing
Quant à l'élément destructeur dont tu parles j'ai bien peur qu'il s'appelle Bipolarité.
Un soir pourtant où je devais sortir j'ai eu l'impression qu'une "puissance maléfique" prenait possession de mon corps et de mon esprit. Je criais "non il ne m'aura pas je me battrai" :evil: En fait c'était probablement le stress engendré par cette soirée qui avait provoqué cela. Soirée cauchemardesque durant laquelle il a fallu me soutenir afin que je ne tombe pas.
Ce que tu dis "il faut bien se connaître et ne pas avoir peur de soi" est intéressant car cette foutue BP fait que nous perdons toute confiance en nous.
Un éternel recommencement ? Je ne sais quoi dire.....Personnellement je me sens mieux depuis quelque temps peut-être grâce à un médoc mais il est évident que je pourrai plus jamais vivre comme avant et je ne sais pas si cela va durer.....on verra bien.....je vis au jour le jour...
C'est merveilleux d'avoir un fils cela doit t'aider à te battre.
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  Sandrine le Ven 28 Nov 2008 - 21:12

Garrigue, tu as raison, mon fils est vraiment un moteur dans ma vie. Quand je me suis le plus dépassée c'était pour lui. C'est d'ailleurs plus pour les autres que je me bats que pour moi-même. Je devrais recommencer à travailler lundi 8 décembre. Mais je me mets à la place de mon employeur, il ne doit pas aimer ça et comme je suis en période d'essai...Enfin l'essentiel est que ça aille mieux . La chose à laquelle je me raccroche le plus en période down est que l'on s'en sort toujours d'une manière ou une autre, que ce soit long ou court, la lumière est toujours au bout du tunnel. bisous a tous
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  garrigue le Sam 29 Nov 2008 - 16:32

Ton optimiste me fait plaisir.
Pourquoi ne pas faire de ta dernière phrase une citation de toi bien entendu ?
Elle représente tellement d'espoir sunny
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Triste tropique

Message  Sandrine le Sam 29 Nov 2008 - 22:49

Et bien voilà, je viens de recevoir une lettre en recommandé de mon employeur me disant qu'il met fin à ma période d'essai. Il fait dire que j'ai résisté les deux premières semaines mais ensuite j'ai du m'arrêter car je ne mémorisais plus rien, je stressais dès qu'il y avait quelqu'un qui parlait dans mon bureau ou dès que ça sonnait, au point de perdre tous mes moyens et le fil de mes pensées. Non seulement je n'en veux pas à mon ex-employeur mais je le comprends. J'y ai pourtant cru comme à chaque fois. Le mieux serait d'avoir l'AAH et de faire un travail bénévole mais encore faut-il obtenir cette AAH et là ça ne sera pas gagné. Je ne suis pas à plaindre car je suis entouré par des gens compréhensifs que j'aime et qui m'aime mais peut on seulement vivre d'amour et d'eau fraîche? coeur 2 amoureux
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  garrigue le Dim 30 Nov 2008 - 17:50

Je suis vraiment désolée pour toi Sandrine mais cette BP nous joue des tours et nous ne pouvons malheureusement rien y faire malgré notre volonté et notre courage.
Tu trouves toujours quelque chose de positif à dire "je ne suis pas à plaindre.........." pardonne-moi mais je ne sais pas remettre un texte dans mon post.
Il y a peut-être d'autres possibilités de travail moins stressantes plus adaptées à toi.
Quant à l'AHH je ne sais pas ce que c'est n'habitant pas en France mais j'imagine qu'il s'agit d'une invalidité....Cela suffit-il pour vivre du point de vue pécuniaire ?
Au cas où tu n'arriverais pas à trouver un emploi qui te convienne il faudrait peut-être envisager de toucher l'AHH même si c'est psychologiquement difficile à accepter sur le moment.
Essaie de garder ton optimiste même si cette lettre a dû te faire mal toi qui y croyais tant au moins tu as essayé.

Bises bisous

Garrigue flower
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Merci garrigue

Message  Sandrine le Dim 30 Nov 2008 - 22:19

Ta réponse me fait plaisir.Je suis de nouveau pleine d'optimisme et d'appétit de vivre. Ce qui me permettra de faire des démarches pour m'assurer quelques subsides. Je n'abandonnerais pas l'idée de travailler mais je n'ai jamais été aussi épanouie que lorsque je travaillais au resto du coeur et au Samu Social même si c'était bénévolement. Mon rêve serait de retravailler dans un organisme à vocation sociale. Et je me suis résignée à demander maintenant l'Allocation Adulte Handicapé, même si le parcours est long et qu'il faille faire un recours devant le tribunal de l'incapacité.Bref la demande est en cours. Sinon Garrigue, quel post a tu envoyés pour que je te connaisse un peu aussi? Tu viens d'où? Je suis curieuse... Question
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Travail et dépression

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum