«Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

«Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Jacques le Ven 4 Juil 2014 - 9:37

Bonjour ! Smile

Lu sur

««« Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ? — Par Lise Loumé

Environ 12% des femmes et 6% des hommes de 30 à 55 ans ayant un emploi en 2006 disaient souffrir d'un trouble mental.

Arrow  http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140702.OBS2410/troubles-mentaux-quelles-consequences-sur-l-emploi.html

»»»

Bonne journée. cat  Bisous Very Happy . Jacques Smile


Dernière édition par Jacques le Sam 20 Sep 2014 - 10:06, édité 1 fois

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6176
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Andrée le Mer 9 Juil 2014 - 6:37

- Troubles mentaux et emploi :

Quelles sont les conséquences de troubles de santé mentale dans le maintien à l'emploi ?

La Direction de la Recherche, des études, de l'évaluation et des et des statistiques (Drees) présente une recherche focalisée sur ce sujet à partir de l'enquête Santé et itinéraire professionnel (SIP)

En 2006, environ 12 % des femmes et 6 % des hommes âgés de 30 à 55 ans, en poste, déclarent souffrir au moins d’un trouble mental (trouble anxieux généralisé ou épisode dépressif caractérisé).

Parmi ces personnes, plus de 20 % invoquent une limitation d’activité, environ 45 % indiquent souffrir d’une maladie chronique et près de la moitié se considèrent en mauvaise santé.

Le maintien dans l’emploi est moins fréquent dans la population déclarant des troubles mentaux.

En effet, 86 % des femmes et 82 % des hommes porteurs de ces troubles ont conservé une activité professionnelle en 2010, contre respectivement 92 % et 93 % des personnes n’en déclarant pas.

Pour les hommes, à caractéristiques sociodémographiques et d’emploi similaires, souffrir d’un trouble anxieux généralisé en 2006 diminue les chances de garder son travail en 2010. En revanche, pour les femmes, la santé mentale n’affecte pas la trajectoire professionnelle, toutes choses égales par ailleurs.
Ce sont les limitations d’activité déclarées qui augmentent le plus le risque de ne pas garder son emploi.

- Troubles mentaux : quelles conséquences sur le maintien à l'emploi ?

Etudes et résultats, n°885, juillet 2014.

A télécharger sur www.drees.sante.gouv.fr/IMG/pdf/er885.pdf

 Arrow 
http://www.santementale.fr/actualites/troubles-mentaux-et-emploi.html

Voir liens Angie

- Emploi
 Arrow 
http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/search?mode=searchbox&search_keywords=emploi&show_results=topics

- Travail
 Arrow 
http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/search?mode=searchbox&search_keywords=travail&show_results=topics

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Schizophrénie, dépression, bipolarité : des mots difficiles à dire au travail

Message  Andrée le Sam 19 Juil 2014 - 9:23

Bonjour,

lu sur


Schizophrénie, dépression, bipolarité : des mots difficiles à dire au travail

Les maladies mentales restent un tabou et les personnes souffrant de troubles psychiques peinent à trouver leur place au travail, lorsqu'ils en trouvent.


PSYCHIQUE. "Déjà à ta propre nana, tu as tendance à ne pas lui dire, à cacher la prise de médicaments. Alors, avec l'employeur...": Jean, 39 ans, bipolaire, résume la difficulté pour les personnes souffrant de troubles psychiques à trouver leur place au travail.

Selon une étude de l'OCDE, une personne sur deux souffrira de problèmes de santé mentale à un moment de sa vie.

 Arrow 
http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140718.OBS4104/schizophrenie-depression-bipolarite-des-mots-difficiles-a-dire-au-travail.html

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

«Schizophrénie, dépression, bipolarité : des mots difficiles à dire au travail»

Message  Jacques le Mer 23 Juil 2014 - 5:13

Bonjour ! Smile

Lu sur

««« Schizophrénie, dépression, bipolarité : des mots difficiles à dire au travail — Par Sciences et Avenir avec AFP

Les maladie mentales restent un tabou et les personnes souffrant de troubles psychiques peinent à trouver leur place au travail, lorsqu'ils en trouvent.

Arrow http://www.sciencesetavenir.fr/sante/20140718.OBS4104/schizophrenie-depression-bipolarite-des-mots-difficiles-a-dire-au-travail.html

»»»

«Les maladie mentales» : désolé pour la faute d'orthographe : je ne sais si les rédacteurs sont sous pression, mais ce genre de fautes est relativement fréquent. Du mauvais fonctionnement des correcteurs en ligne…

Il est question dans l'article de «trous dans les CV» : raison pour laquelle il faut éviter les CV chronologiques pour adopter les CV par compétences.

Bonne journée. cat  Bisous Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6176
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Invité le Mer 23 Juil 2014 - 9:00

cc Jacques!

Intéressant tout cela,mais le cv par compétence,ça ne marche pas toujours...alors j'ai comblé"les trous"comme j'ai pu!

Je bosse actuellement avec un statut d'intérimaire,et je ne sais pas si j'en changerais...

Pour ma part,c'est un rythme de travail qui me convient mieux,puisque je ne suis pas obligée d'accepter les missions qu'on me confie.

En arrêt de travail du à la bipolarité ,j'ai prétexté un autre problème,plausible,au boulot...

 flower 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Terrien le Ven 29 Aoû 2014 - 21:58

Un sujet important... et délicat...

Ça ne fait que 4 ans que je suis stabilisé (bp1). Je poursuis lentement (mais sûrement) mon émergence.
Au cours des entretien d'embauche que j'ai eu dernièrement, les recruteurs me demandent des informations quant à l'énorme trou dans mon cv. Je leur explique que j'ai été malade et que je suis depuis rétabli. Ça semble leur convenir, ils n'en demandent pas plus (à ce stade, en tout cas...)
Je cache ma maladie dans le milieu professionnel. Un jour, une responsable d'une agence d'intérim m'a carrément demandé si j'avais des problèmes psychiatriques. J'ai répondu que non.

Le médecin qui me suit est d'accord pour que je travaille en horaires de bureau mais pas en équipe.

Quand j'étais malade et non stabilisé, je n'étais pas stable professionnellement. Une succession d'emplois qui duraient rarement plus d'un an. Problèmes relationnels en plus. Fuite en avant. Puis ça a lâché en 2003, date de ma première hospitalisation, avec crise maniaque majeure.

Bon courage à toutes et tous.
avatar
Terrien

Masculin Nombre de messages : 13
Type troubles : Bipolaire 1
Date d'inscription : 29/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Invité le Ven 29 Aoû 2014 - 22:02

cc à toi et bienvenue!

Je vois que tu postes un peu partout et que tu cherches activement des réponses à tes questions...mais comme tu le vois,peu de connections à cette heure tardive Wink

Je bosse et j'ai aussi des problèmes de concentration...

Qu'appréhendes-tu le plus dans ta future formation?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Terrien le Sam 30 Aoû 2014 - 12:52

Bonjour et merci à toi, Pommec Smile

Disons que j'ai le cerveau un peu embrumé. J'ai passé une première série de tests pour espérer accéder à cette formation professionnelle (niveau bac+2): maths, logique et personnalité/sociabilité. J'ai obtenu de bons résultats. Je n'ai pas répondu sincèrement dans le test de personnalité et ça a payé. Je me suis dit que je m'améliorais constamment et que je réveillerais une partie de ces qualités que j'ai cochées tout en ne les ayant pas vraiment.

Le côté social est un problème chez moi. J'évite les échanges, essentiellement parce qu'il est douloureux pour moi de parler de ma vie. En famille, avec quelques amis, ça va, en revanche. Mais je ne suis pas quelqu'un de "social", alors que c'est requis pour accéder à la formation. "De quoi parler?" est une question qui me revient souvent et qui m'embarrasse.

Peut-être accéderai-je à la formation dans les mois à venir. A 5 heures de chez moi, hébergé sur place, parmi de jeunes adultes. Emmagasiner des informations. J'ai été étudiant à la fac, j'ai mémorisé beaucoup d'informations à l'époque (maintenant oubliées) mais mon cerveau est rouillé maintenant. Mais une fois dans le bain, les réflexes de mémorisation reviendront-ils. A l'occasion d'un stage en février, je devais entrer des nombres de 4-5 chiffres dans excel. Mon tuteur en mémorisait deux puis les rentrait. Moi, je devais les noter. Bon, il a l'habitude mais bon... On me reproche d'être lent, cela étant compensé par l'efficacité. Une lenteur mise sur le compte que je débutais, aussi.

J'ai l'impression que je ne percute pas, que j'apprends une chose et hop! je l'oublie, elle se dissout.
Je n'étais pas comme ça avant mes premières crises majeures. J'étais plus vif. Et depuis, je suis "amorphe", en quelque sorte.
Je me dis que ça vient de la maladie, des traitements, de l'inactivité prolongée (des années et des années).

Problème de concentration. A priori, de l'exercice et de la stimulation pourrait le résoudre partiellement.
avatar
Terrien

Masculin Nombre de messages : 13
Type troubles : Bipolaire 1
Date d'inscription : 29/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Invité le Sam 30 Aoû 2014 - 16:14

cc terrien(sympa ton pseudo Wink ).

Je suis du nord-ouest aussi,dans la Manche Very Happy

Asociale aussi...pas d'amis(ça existe encore? Laughing ),mais je m'en fous!

Je suis partie en reconversion il y a 3 ans de cela...ce fut une expérience étrange,mais j'en suis ressortie comme" glorifiée"(mot excessif mais après 2 années de chômage...).

Aujourd'hui,je bosse;je fais des remplacements.C'est un rythme qui me convient bien Very Happy et je gagne ma vie correctement.

Si tu veux des infos,je suis là! ok

PS:j'ai un niveau Bac+2 sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: «Troubles mentaux : quelles conséquences sur l'emploi ?»

Message  Terrien le Lun 1 Sep 2014 - 21:06

Hello Pommec Smile

Je suis en reconversion aussi. Processus retardé. 10 ans d'inactivité depuis 2003. C'est lourd... Niveau bac + 5 rétrogradé bac + 2 par la force des choses. Je cache ma maladie dans le domaine professionnel.

Ma trentaine a été très perturbée et j'ai perdu contact avec la plupart de mes amis. Je serais bien embarrassé si je les revoyais: j'aurais honte de leur raconter ma vie et je ne sais pas vraiment mentir à ce sujet.

Il me reste de rares amis. Ça fait des années que je ne les pas revus. Je peux leur parler librement de ma vie. Contacts par internet, parfois téléphone. Ils ont leurs problèmes eux aussi, ils sont éloignés géographiquement d'où difficulté de se voir.

Et il y a les amis-internet, que j'ai au téléphone parfois. Certains sont des amis véritables même si je ne les ai pas encore vus en personne.

J'évite, autant que possible, d'aller dans les lieux où des personnes peuvent me reconnaître - parce que je ne sais que leur dire de ma vie. Et d'ailleurs, c'est embarrassant aussi dans la vie professionnelle: quoi dire? Au moins, sur internet, je maîtrise mieux cet aspect-là.

à + Smile
avatar
Terrien

Masculin Nombre de messages : 13
Type troubles : Bipolaire 1
Date d'inscription : 29/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum