seroquel qui rend fou !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

seroquel qui rend fou !

Message  =:-| le Mar 15 Juil 2008 - 12:07

Bonjour,

Je prends : matin : 2*100 lambipol + 2 * cymabalta, soir : 2*100 lambipol + 100mg seroquel

Je passe des nuits "hallucinantes" : je fais énorméments de rêves où j'ai du mal le matin à faire la part du rêve et de la réalité. Si je prends la dose prescrite par mon psy (soit 200) je tombe endormi de suite et je suis "stone" jusque midi
J'ai peur car je sens ma santé mentale défaillir de plus en plus. J'ai peur de devenir définitivement bon pour l'asile

=:-|

Masculin Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 15/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Seroquel

Message  chispa le Mar 15 Juil 2008 - 21:02

Je ne prends que du Seroquel 150 le soir. Les premières fois que j'ai pris 150 mg j'étais stone plus vertige jusque midi aussi (c'est le premier effet segondaire écrit sur la notice... baisse de tension! et vertige en début de traitement) A cause de ça je lui avait rendu son médoc et dit que c'était beaucoup trop fort, que la raison pour laquelle j'allais le voir, c'était pour aller mieux (et je vivais en apparence tout à fait normalement avant de consulter) et pas pour être assommée... Après une très mauvaise période, on en a rediscuté, j'ai recommencé avec la moitié de la dose prescrite , je prennais un AD en même temps le matin. le but est que je puisse dormir ma nuit complète (il voudrait 10 h). Avec cette dose je savais me lever plus ou moins OK le matin, un peu plus difficilement peut être que d'habitude, mais ça allait. Après une semaine, et une situation plus stressante, je me réveillais de nouveau plusieurs fois. J'ai pensé au fameux risque de "virage maniaque" du a l'anti dépresseur et j'ai arrêté progressivement l'AD (en diminuant la dose sur 10 jours). Et j'ai repris la dose de Seroquel prescrite à l'origine par le doc; 150mg. Là, ça va pas trop mal, (sauf bouche sèche, sensation disont "supportable" de ne pas être moi même) mais la nuit passée je me suis réveillée après un cauchemar quand d'habitude je ne me souviens pas de mes rêves. Je pense que tu devrais ne pas avoir peur de parler traitement avec ton docteur, chacun réagit différement aux substances.
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: seroquel qui rend fou !

Message  chispa le Mer 16 Juil 2008 - 15:08

J'espère que tu vas bien... donne de tes nouvelles s'il te plait. l'avantage des troubles de l'humeur, c'est que normalement ça n'empire pas (contrairement à la squizofrénie qui détériore la personnalité) c'est chronique mais non invalidant (c'est ce que m'expliquait mon psy, pour essayer de me faire avaler la pillule du diagnostic). Donc avec de la patience, et toutes les alternatives d'aide qui existent aujourd'hui, tu ne dois pas craindre de perdre la tête définitivement. Smile
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

les enfants

Message  pipo le Ven 18 Juil 2008 - 5:00

bonjour chispa je voulais savoir si ca c'est bien passer les vacances des enfants avec leur pére bon maintenant je voie que tu a un traitement je voudrait savoir si tu a un tymo moi aussi j'ai dut prendre plein de cochoneries pendant plus de 20 ans mai c'est finalement le tymo qui ma stabiliser je ne prend plus que ca et si ca va pas je reprend le tercian mai pas plus q'une semaine le tymo il comence a agir au bout d'un mois mai il lui faut deux ans pour se mettre en place j'espére que se coup si tu va me répondre.
bizous ciaociao

pipo

Masculin Nombre de messages : 236
Age : 70
Type troubles : bipolaire
Emploi / Statut : retraiter
Date d'inscription : 07/06/2008

Revenir en haut Aller en bas

thymorégulateur

Message  chispa le Ven 18 Juil 2008 - 7:48

Peux être tu confonds avec quelqu'un autre... J'ai une fille de neuf ans, et deux grands garçon de 23 et 28 ans qui ne vivent plus chez moi. Le père de ma fille est européen mais planqué au soleil en Martinique, il fait l'effort d'une carte postale de temps en temps à sa fille; Mais c'est tout. les deux autres ont chacun un père différent qui se trouvent aussi chacun à un point différent du globe king !
En fait, il semblerai que le psychiatre que je consulte essaye d'utiliser le Seroquel comme traitement de fond. Je n'ai pas de trouble très marqué. Personne, ni médecin traitant ni entourage n'a jamais envisagé un trouble psychiatrique, j'étais simplement le mouton noir de la famille avec un caractère et des choix de vie un peu particuliers.
Je pense qu'il est toujours en train d'élaborer son diagnostic, parce que d'après ce que je trouve sur le net, notamment grâce à ce forum, il ne m'a pas vu assez longtemps pour être précis sur le type de trouble.
J'ai trouvé un article dans une revue belge qui faisait le point sur les différents traitement, et là ils disaient que des recherches récentes menaient à penser que des antipsychotique tel que le Seroquel pouvait en plus être efficaces comme stabilisateur d'humeur. Donc je pense que c'est ce que le psychiatre a derrière la tête en me le prescrivant régulièrement et à long terme. Le Seroquel servirait dans ce cas de thimo.
Toujours en surfant, j'ai visité deux sites concernant le trouble de la personalité borderline, et je remarque que je reconnais chez moi pas mal de manisfestations qui sont plutôt borderline que bipolaire (peur le l'abandon, capacité à donner l'impression d'être tout à fait normale, crises de colères réservées à l'entourage proche...), mais pour l'humeur, elle est cyclique sans aucun doute.
Pour en revenir au psychiatre, donc... d'abord il estimait qu'une vie calme, et beaucoup d'heure de sommeil suffiraitent à me stabiliser (mais là, c'est la partie thérapie, parceque je bloque à l'idée d'abandonner toute activité passionnante pour devenir la gentille bobone avec sa petite routine) puis en allant de l'avant, et au fur et à mesure que je mettais cartes sur table, avec les périodes de souffrance et d'instabilité que j'ai vécu, je pense qu'il a commencé à envisager un traitement, et pour moi, vu la manière dont je fonctionne qui je pense présente beaucoup de moments "hypomaniaques "ou "maniaques" avec mon cerveau qui s'emballe il a opté pour le Seroquel. Maintenant rien ne dit qu'il pense pas au thimo, mais je comprends qu'il veuille l'éviter vu la lourdeur des démarches (prises de sang ect) pour arriver à la bonne dose sans empoisonner le patient.
Bon j'espère que ma réponse t'aidera. Mais comme chaque personne est différente, et que chaque psychiatre est aussi une personne, il est certain que chaque traitement ne peut se ressembler.. geek
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Seroquel quand et pour qui?

Message  chispa le Ven 18 Juil 2008 - 15:24

bonjour=:-l
J'ai un peu dur à écrire ton nom Wink
Comme je commence aussi a prendre du Seroquel j'ai continuer à faire des recherches sur le net, en as tu fait de ton côté?
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

échantillon de témoignages sur le Séroquel

Message  chispa le Sam 19 Juil 2008 - 10:00

Manifestement le Seroquel est beaucoup plus prescrit au Canada, en Suisse et en Belgique.

Voici un concentré de citation que j'ai trouvé sur d'autres forum au sujet du Seroquel

Je suis encore une suissesse et je prends du Séroquel 50 mg. Oui c'est très peu mais je réagis à de toutes petites doses de médicaments. Ma psy a remplacé le Zyprexa par le Séroquel. J'apprends sur ce forum que le Séroquel est recommandé pour les états mixtes et c'est justement ce que j'ai.
En plus je prends du Lamictal 100 mg et ça semble fonctionner.
Je me sens plus réveillée avec le Seroquel qu'avec le Zyprexa car la durée de vie est plus courte. Je prends 50 mg le soir et je dors très bien.
Bon vent à tous

Je tenais ici à faire partager mon expérience personnelle dans mes essais pour trouver un médicament capable de me stabiliser. Je souffre de troubles bipolaires mixtes. Pour me stabiliser mon psychiatre m'a tout d'abord prescrit du Zyprexa, qui m'a fait gagner 12 kilos. Comme je me sentais très mal avec ce poids supplémentaire, j'ai demandé à mon médecin d'en changer. Le suivant fut donc de la Dépakine. J'ai perdu un peu de poids mais ce n'était pas encore cela. Il produisait trop
d'effets secondaires. Il a donc fallut l'arrêter. Mon psychiatre m'a alors envoyé vers une autre de ses collègues, spécialisé en pharmacologie, qui me prescrivit du Séroquel. Je ne sais pas s'il existe en France mais en Suisse, c'est un neuroleptique et l'on a découvert depuis peu qu'il avait aussi des vertus thérapeutiques dans le troubles bipolaires mixtes.
Je le prends depuis juillet 2007, j'ai donc quelques mois de recul et j'en suis vraiment contente. Il m'a stabilisé, je n'éprouve pas d'effets secondaire et je m'imagine sans anxiété continuer à le prendre. Ce n'est bien sur là qu'une expérience personnelle.

dans tonn aperçu des traitements médicamenteux des troubles bipolaires, je ne retrouve pas le Séroquel, pourtant reconnu au Québec et au Canada comme thymorégulateur.
Je prends une dose de 88mg de séroquel chaque jour accompagnée de 200mg de lamictal.
Je me sens ainsi beaucoup mieux.

Je crois que le Séroquel est peu (pas ?) prescrit en France ! Il n'a son autorisation que pour la schizophrénie, et non le trouble bipolaire.

En naviguant sur Internet, j'ai déjà vu des suisses et des belges avec ce traitement, jamais vu un seul français encore ! Xxxx ci-dessus est suisse du reste.

Si je m'en souviens, j'essayerais peut-être d'interroger mon psy, qui est un spécialiste du trouble bipolaire à ce sujet... Que pense-t-il de ce médicament dans nos cas si je puis dire.

Car en effet des personnes que j'ai pu lire sur Internet n'en ont pas l'air mécontents, et je trouve ça bien stupide de se priver d'un médicament efficace...

Je suis bipolaire, et à mon diagnostic, mon psychiatre m'a prescrit du séroquel 300 mg par jour plus de lépival et du lithium. Je suis passée ensuite à 200mg par jour et j'ai gardé cette dose pendant 6 mois. Il m'en a donné car j'étais sur le bord de la psychose lorsque j'ai été hospitalisée.

Tk, c'est clair que mon anxiété est tombée !!! J'étais tellement amorphe, je dormais de 12 à 15 heures par jour en faisant plusieurs siestes dès que c'était possible, je m'endormais dans mes cours etc...mais bon, c'était mon traitement et je l'ai suivi.

Au mois de mai, je suis allée voir mon psychiatre pour lui demander s'il était possible d'enlever ou de baisser des médicaments et il m'a dit de cesser complètement le séroquel car j'allais beaucoup mieux. Il ne m'a pas spécifié de me sevrer et moi je n'ai pas posé de question.

Le soir même, toute contente, je cesse le séroquel....oh my god, la nuit atroce que j'ai passé. En plus de ne pas pouvoir m'endormir, j'avais vraiment un sentiment de manque qui me prenait à la poitrine, comme de l'anxiété ! Je dirais que cet effet a duré un bon 3-4 jours, en s'estompant un peu. Après, j'était contente car évidemment je dormais moins, j'avais plus d'énergie et j'étais plus éveillée durant la journée. Bref je ne sais pas si ça aurait été mieux de me sevrer, si le fait d'arrêter abruptement a eu des effets négatifs mais bon...Smile

Voila, c'était mon expérience de séroquel ! Je crois qu'il faut être vigilant et communiquer avec le psychiatre et le pharmacien. Le psychiatre est peut-être spécialiste des maladies mentales et il connait les médicaments mais le pharmacien est l'expert en médicaments, personnellement je fais davantage
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Une nuit sans Séroquel

Message  chispa le Mar 29 Juil 2008 - 7:05

J'en ai eu assez du carcan du "médicament et tôt au lit" et pour une soirée au moins, juste pouvoir en profiter tard, il faisait si beau et si doux. Après un barbecue, mon copain enchanté a décidé qu'un massage et une tisane suffirait. Mais en effet comme un témoignage l'a dit plus haut, Je n'ai pas beaucoup dormi. Endormie sans faire d'effort pour rester éveillée, à 2h30 du matin, et bien réveillée à 6h30. Suis fatiguée, et j'ai récupéré mes sensations connues. Je me rend compte qu'avec le traitement je suis à moitié anestésiée.. Y compris les sensations corporelles comme le toucher sur ma peau. Un peu comme quand l'anasthésie du dentiste s'en va. La sensation de nausée légère qui était le lot de tous les jours est partie, mais.... je suis fatiguée sans pouvoir me reposer. Je me rends compte que pendant des années j'ai utilisé des trucs pour me rendormir (relaxation, lait et miel, me lever faire quelque chose et me recoucher ect) que je n'ai plus utilisé ces deux derniers mois puisqu'avec le Séroquel j'avais une nuit complète assurée. J'ai un peu onblié les vieux réflexes. C'est quand même agréable de bien dormir, mais à quel prix?
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Le Séroquel et la prise de poids

Message  michelesnoopy le Sam 2 Avr 2011 - 23:28

Hello~ J'ai la grande chance d'avoir comme médecin, un généraliste de 60ans, spécialisé en toxicologie, Dr. House, comme je l'appelle, car c'est le meilleur diagnosticien de la ville.... Pour le côté psy, je suis suivie par le chef de l'unité des bipolaires de l'Hôpital.

Alors, profitez si jamais vous voulez que je leur pose une question.

Je ne suis pas du tout dépressive de nature au contraire, mais la vie a voulu que je doive changer 20 x de place de travail. Pour moi qui suis très stable et soucieuse, je tombe alors dans l'abîme.. l'angoisse de ne plus pouvoir nourrir mon fils etc.. Bref, depuis 30 ans, à chaque fois que je perds mon job, je prends des Lexotanil ou Lexomil en France.. décontraction immédiate : mon cerveau n'est plus envahi par toutes les m@@@@@... mais c'est un médicament qui doit être pris sur une courte période, pas pendant 30 ans... L'accoutumance est terrible. Si quelqu'un veut décrocher seul, je m'y connais, il faut y aller mollo...

Quant au Séroquel, à force de pleurer toute la journée, mes 2 médecins ont opté pour 25mg à 50mg de Seroquel chaque soir. Je ne suivais pas la règle au début car les week-ends j'en prenais le double car j'adore dormir et m'enfermer dans le noir; je sais que c'est tout faux, mais moi, je dors pour oublier... Et on en fait des rêves avec ce médoc.. c'est génial: vivre lorsque l'on dort! Il est vrai que je n'ai plus de "hauts et de bas" et que je ne pleure plus toute la journée. Par contre, bonjour les dégats pour se lever le matin, quasiment impossible !!!

Je parle au passé... en effet, à force de manger ces Seroquels, j'ai pris 12 kilos !!! Je faisais un joli petit 36.... Dr. House a confirmé que le Seroquel était en classe 2 sur l'échelle de la prise de poids; c'est donc un médicament qui fait grossir, du moins si on ne bouge pas physiquement. J'en ai la preuve : je ne mange pratiquement plus rien, qu'un peu de pain complet et de l'eau depuis 4 mois et je grossis de plus en plus.

Et c'est le cercle vicieux : plus de boulot = plus de fric et inaction = prise de poids = plus d'habits pour aller aux interviews. Jamais je n'aurais pensé que la vie était si dure.

J'ai 49 ans et je suis secrétaire d'avocats dans l'une des villes les plus chères du monde.

Voilà, (j'ai été longue, désolée) c'était pour confirmer que le Seroquel faisait grossir.

I love you
avatar
michelesnoopy

Féminin Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: seroquel qui rend fou !

Message  Invité le Mar 5 Avr 2011 - 7:15

Bonjour michelesnoopy et bienvenue sur Angie !

PS Je suis actuellement à arranger ma maison. Je n'ai pas assez d'énergie pour cumuler présence en mode posteur sur le forum et cette tâche (de titan pour moi, Wink ) , alors, j'espère apprendre à te connaître 'en mode lecteur' .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: seroquel qui rend fou !

Message  chispa le Mar 5 Avr 2011 - 13:37

Bonjour michelsnoopy

Benvenue,

Je ne suis plus sous Seroquel.. actuellement Depakine (mais ça fait grossir aussi)... Pipo, un bipo de longue date et membre du forum a écrit quelque part que la prise de poid se situait surtout au début du traitement avec un psychotrope, les premiers mois..
Après, normalement avec les précaution que tu prends, régime et sport, ça devrait se stabiliser et même tu peux retrouver ta ligne (voir témoignage d'Arc en Ciel)
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: seroquel qui rend fou !

Message  michelesnoopy le Mar 5 Avr 2011 - 16:42

Merci de vos messages de bienvenue Chispa et Fractal~

Je ne sais pas encore ce que veut dire les modes "posteur" et "lecteur".. mais je vais vite apprendre !


coeur
avatar
michelesnoopy

Féminin Nombre de messages : 2
Date d'inscription : 02/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: seroquel qui rend fou !

Message  Invité le Mar 5 Avr 2011 - 16:57

Les posteurs sont celles/ceux qui écrivent les messages (posts), les lecteurs n'écrivent pas.

Bonne journée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Dans les bras de Morphée

Message  nell6210 le Ven 20 Mai 2011 - 19:22

Bonjour, Very Happy

Je ne connais pas ces médicaments mais je sais que depuis que je prends certains médicaments, je fais des nuits très agitées. Et le matin, je ne sais plus si c'est du rêve ou la réalité. Si tu sens que ton médoc ne te convient pas, vois ton médecin ou plutôt psy pour le changer. Ne restes pas avec qqch qui ne te convient pas et n'hésites pas à changer de psy s'il ne veut rien entendre.

Courage ... dormir
avatar
nell6210

Féminin Nombre de messages : 64
Age : 43
Type troubles : BIPOLAIRE TYPE II
Emploi / Statut : SECRETAIRE
Date d'inscription : 19/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum