Stabilisation...

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Stabilisation...

Message  JuLiEn°° le Dim 27 Juin 2010 - 9:04

Bonjour tout le monde je suis stabilisé depuis trois ans,et ne comprends pas trop ce que vous appelez la pseudo normalité.
Enfin,tout le monde a des hauts et des bas.
Bon je relance le débat.*
IL faut arrêter de culpabiliser comme vous l'avez dit.
Eviter les abus de drogues,surtout le cannabis(3 fumeurs de shit sur 10 font des bouffées délirantes)
Arrêter l'alcool bien que je me permets de temps en temps un verre de cidre
Bien dormir même si on doit prendre un somnifere.
Vivre au présent(en ce moment je lis la plénitude de l'instant)
Philosopher,ben comment?Nourrissez vous de lecture.

Et surtout ne plus avoir peur.

Oublier la nostalgie,le fameux NEVER MORE d'edgar poe et faites votre deuil.

C'est long et douloureux mais il le faut.

Et enfin le plus important communiquer avec des personnent avec qui vous pouvez vous mettre à égalité,des gens intelligents.

Et aimez avant tout.

Voilà pour aujourd'hui.
Demain n'existe pas et hier non plus.
Le repos vous l'aurez dans une infinie seconde(désolé je n'ai pas fait de math mais je ne sais pas comme on appelle ce qu'il y a aprés les nanosecondes)

Bon dimanche.

Bise à tous.

avatar
JuLiEn°°

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 43
Type troubles : étiquette zéro...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  cloooo le Dim 27 Juin 2010 - 10:25

Tout ceci est vrai mais.........
Le problème c'est que c'est pas facile d'être parfait.....

"3 fumeurs de shit sur 10 font des bouffées délirantes"d'ou te vient ce chiffre??? Sont-ils tous bipo 1?

cloooo

Féminin Nombre de messages : 73
Type troubles : bipolaire
Emploi / Statut : formation/chomage
Date d'inscription : 28/03/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Invité le Dim 27 Juin 2010 - 11:06

Pas besoin d'être bipolaire pour faire une bouffée délirante, ça peut arriver à n'importe qui.
bises

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 11:20

Mais le but des choses ce n'est pas d'être parfait, sinon ça se saurait. T'en vois beaucoup des gens parfaits ? Si c'était le propre de l'humain y'en aurait beaucoup autour de nous ....

Le but à mon sens, c'est de faire avec ce qu'on a, et de faire au mieux avec ce qu'on peux, d'apprendre et de progresser, dans ce monde merveilleux d'imparfaititude ; c'est le fait que ce ne soit pas parfait qui en donne une multitude de possibilités, sinon sans ça qu'est-ce que se serait monotone, et on partagerait quoi .... ? On verrait quoi .... ? On ressentirait quoi .... ? On irait où .... ? Quel sens des choses ?
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  chispa le Dim 27 Juin 2010 - 15:36

Le but à mon sens, c'est de faire avec ce qu'on a, et de faire au mieux avec ce qu'on peux, d'apprendre et de progresser, dans ce monde merveilleux d'imparfaititude

C'est une très belle phrase, je l'aime beaucoup
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 16:21

Lol ! Chispa Smile



Tien Cloooo, je vais te dire un truc que je n'ai dit à casi personne.


Quand j'étais enfant, toute l'enfance casi, même une partie de la préado et de l'ado, j'étais comme dire .... très particulière ..... Toute ma notion était que les choses devaient êtres parfaites. Toutes les choses ça voulait dire la réaction des gens, les mots, l'intonation des mots, le moment où ils devaient être dit, comment ils devaient être dit, les gestes pareils, ..... et si ça n'arrivait pas comme je sentais que ça devait être, alors j'avais une solitude immense, une douleur profonde dans les abysses qui hurlait dans le chaos de la nuit sourd ; il suffisait qu'il y ai un élément qui n'aille pas, et je rejetais tout. Rejeter tout ça voulait dire que je ne parlais plus, que je ne répondais pas, que je repoussais ma mère quand elle s'approchait, que je ne regardais personne, que je plongeais dans mon troue intérieur de douleur et de noir de plus en plus profondément, en me balançant repliée sur moi-même. Parce-que tout aurait dût être parfait et que ça ne l'était pas, et je ne comprenais pas comment on pouvait se tromper autant, et même ne jamais faire si ce n'est qu'au moins une fois une opération parfaite du début jusqu'à la fin.

Ma mère me demandait qu'est-ce qu'il fallait qu'elle fasse, de lui expliquer ce qu'elle aurait dût faire, me demandant de m'exprimer, de dire, pour qu'elle puisse comprendre, de dire même un mot ..... Mais je ne voulais pas dire parce-que si je lui disais ce qu'elle devait faire, alors vu qu'elle ne l'avait pas trouvé elle même ça n'en aurait plus été valable.
Je me suis posée la question de savoir si je ne devais pas expliquer comment ça fonctionnait sur un truc précis, un truc qu'elle n'avait pas fait bien, mais je me suis dit que si je lui disais, alors la prochaine fois elle ferait le mécanisme que je lui avait expliqué, et que moi ce mécanisme ne serait plus le même, puisqu'il aurait changé, et ça m'aurait encore plus insupporté de la voir bêtement croire que ce mécanisme était valable, et on pouvait faire ça indéfiniment, parce-que les mécanismes changeraient tout le temps. Alors j'ai préféré ne rien dire, et comme ça à force d'essayer sur la même situation avec toujours mon même mécanisme que je ne lui disais pas, et bien il y avait plus de chance qu'à force elle trouve (c'est mathématique), alors que sinon on ne se trouverait jamais.
Et ça a duré comme ça longtemps, tellement longtemps, pour le malheur de ma mère et de moi. Parce-que c'était la seule donnée, univers, perception, qu'il y avait dans ma tête, dans mon coeur, dans mon regard.


Un jour je ne sais plus quand, comment, différentes petites choses avaient déjà dût arriver avant, et le hasard de la vie, et bien un jour cette chose imparfaite, cette situation, je ne l'ai pas vu comme quelque chose d'imparfaite qui devait être parfaite et que du coup je ne pouvais pas réagir, mais comme une dimension où je pouvais naviguer sur les choses imparfaites (c'est difficile à expliquer), il n'y avait rien d'imparfait, il y avait que des situations dites, faites, comme elles tombaient en fonction de la vie, en fonction du contexte qui l'entourait, et que le propre de la vie, c'est que les choses étaient imparfaites pour que l'on puisse répondre, réagir, se rencontrer, et construire en fonction de ce qu'il se passe, et qu'il y en avait du coup une multitudes de possibilités, infiniment plus de possibilités pour chaque chose, qui se construisaient au fur et a mesure, toutes plus enrichissante les unes que les autres, et où on faisait les choses avec toutes nos imparfaititudes, chaque imparfaititude amenant une nouvelle possibilités, sur un flot léger, de regards, de gens, de mots, de rencontres et d'échanges. Et c'est ça le parfait, le fait que ça soit imparfait, pour pouvoir y faire et y naviguer dessus à perte d'horizon .... en n'étant pas seule, mais en faisant des rencontre à perte de vue .... Et que toute chose n'était ni bien, ni mal, mais juste vécue et faite ; ..... avoir la possibilité de faire comme les choses tombent, comme elles se présentent.


Dernière édition par Joha le Mer 4 Aoû 2010 - 18:24, édité 1 fois (Raison : orthographes)
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 17:32

Je croyais que (le sens de) la vie c'était que les choses étaient parfaites et qu'on naviguait sur les choses parfaites, et comme moi je voyais les choses parfaites, je pensais que tout le monde devait communiquer, faire parfaitement, et que sans ça on ne pouvait pas communiquer. Que tous les autres étaient dans l'erreur, ignares, comme un monde de cauchemar.

Alors que le sens de la vie, c'est de naviguer sur des choses imparfaites, et c'est le fait de se rencontrer qui en fait le sens de la vie. (notre vie).


Dernière édition par Joha le Mer 4 Aoû 2010 - 18:25, édité 1 fois (Raison : orthographe)
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 18:29

En tout cas Clooo, c'est cool ... tu viens de me faire redevenir actif en plus présent un truc que j'avais un peu oublié dans son intégralité .... Very Happy Merci.


Et la stabilité dans tout ça ..... ?
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 18:49

Pour moi, .... regarder les choses avec légèreté.
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Invité le Dim 27 Juin 2010 - 19:45

Selon moi, la stabilité, c'est l'anti-mythe de Sisyphe.

[img][/img]

C'est un état constant qui permet de construire et d'avancer sans peur de risquer épisodiquement de tout perdre et devoir recommencer.

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Touché...

Message  JuLiEn°° le Dim 27 Juin 2010 - 20:14

Clémentine a écrit:Selon moi, la stabilité, c'est l'anti-mythe de Sisyphe.

[img][/img]

C'est un état constant qui permet de construire et d'avancer sans peur de risquer épisodiquement de tout perdre et devoir recommencer.

Clémentine sunny

C'est exactement ça.
Bise
avatar
JuLiEn°°

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 43
Type troubles : étiquette zéro...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Sandrine le Dim 27 Juin 2010 - 20:22

Pour moi la stabilité c'est un mieux qui n'est pas constant. Mais quand on est mieux on en profite bien plus que les autres, en en sent toute la saveur, on devient en phase avec le monde. Mais on sait que les ténèbres sont tapis dans l'ombre et qu'elles attendent leur tour. C'est une vie entre soleil et obscurité.
avatar
Sandrine

Féminin Nombre de messages : 226
Age : 49
Type troubles : Trouble bipolaire de l'humeur mais rigole souvent. C'est grave docteur?
Emploi / Statut : associatif =accompagne des mal ou non voyants dans des loisirs afin qu'ils puissent avoir une vie normale.ça passe par les sorties se cultiver se retrouver. Je ne considère pas cela comme un travail car ils m'enrichissent énormément.
Date d'inscription : 13/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Joha le Dim 27 Juin 2010 - 20:51

Alors moi, je n'ai jamais cru que j'allais me casser la gueule une nouvelle fois, ni même en avait peur, mais régulièrement et inlassablement je me cassais la gueule et je me disais "mince ça arrive encore .... !" Et je poursuivais pour remonter en y croyant dure comme fer et il n'y avait aucune raison que ça re-arrive, même que ça n'était mais alors pas du tout présent à mon esprit (en même temps je ne savais pas que j'étais bipolaire, et en même temps finalement ça n'en change pas ce que je crois). Et s@@@perie en plus je ne connais même pas l'hypomanie, j'arrive juste après X années à atteindre le "normal-bien", cette plainitude et satisfaction avec ces petits scintillements légers aux vapeurs de parfum envoutant et flottant qui se profilent, et plouf au bout de quelques heures, un jours, voir trois, (mon miracle 3 mois ; je me disais ça y est j'ai réussi ça tien, ça tien .... !) je redégringole. Donc le but quand j'en arrivais à ce stade en haut c'était de ne pas perdre les scintillements, mais de bien voler dessus .... sans trop m'emballer dans ma joie que je ressentais, parce-que quand j'étais trop contente et bien plouf.

Mais maintenant quand je me casse la gueule et pour chaque étape du processus dans l'accélération des idées et le reste dans la dépression, et bien je le vie bien .... ! très bien même, je l'accepte et en profite de ce nébuleux comme de ce contre-nébuleux, je n'en souffre pas, c'est comme ça .... j'ai compris que c'est comme ça .... (juste avant de savoir que j'étais bipolaire) et j'essaye de surfer sur la vague, les vagues .... Donc je suis Stabilisé !
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  Invité le Lun 28 Juin 2010 - 7:52

Je crois que tu as tout compris de la vie Joha, savoir surfer, se laisser aller au gré des mouvements, pour ressentir le moins de douleur de résistance intérieure ou extérieure... mais avant d'être cpable de surfer, il y a du chemin à faire, une psychorigidité à combattre, un environnement à adapter à ce que l'on est, bref bref.. c'est pas simple pour tout le monde, tous les jours.

Bon, je file...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Stabilisation...

Message  bulle le Mar 29 Juin 2010 - 16:54

Je crois que cela s'appelle : s'accepter . Mais il y a s'accepter et ...faire avec . 2 choses qui sembles faciles mais qui ne le sont pas toujours , quand je suis bien , je trouve ça normal , quand je suis mal c'est tres grave pour moi , certainement parceque je faillie a la doctrine inconsciente de sois forte et ne montre pas tes faiblesses . A+ . Bulle.
avatar
bulle

Féminin Nombre de messages : 383
Age : 67
Type troubles : troubles de l'humeur????
Emploi / Statut : a mon compte
Date d'inscription : 05/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum