Clefs de ma stabilisation

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mar 17 Nov - 21:28

L'art d'être raisonnable et constant

Bonsoir à tous,

De mes plus de deux ans de stabilité, je commence à tirer quelques enseignements.

Je souhaite vous faire partager certaines des clefs de ma stabilisation. Elles ne s’appliquent sans doute pas à tous les cas de figure, mais si elles peuvent en aider plusieurs d’entre-vous, ce sera déjà fabuleux.

J’ai déjà évoqué l’estime de soi et il sera ici question de notre aptitude à être mesurés.
Mon tempérament raisonnable m’a très certainement beaucoup servi dans ma quête d’équilibre, puis dans son maintien.

Pour moi le bipolaire a tout intérêt à cultiver la mesure, parce que c’est elle qui va limiter l’ampleur des dégâts. En effet, plus l’on est attentif aux limites du raisonnable moins on risque d’être sujets aux comorbidités (alcoolisation par exemple).

Pour ma part, je ne m’inflige pas d’hygiène de vie stricte, en revanche je tâche de faire attention à ce qui me convient et à ce qui au contraire ne me réussit pas.

Mes couchers sont en général de bonne heure, parce que je ne suis pas du soir. Je respecte le plus possible ma nature. Cela revient à prendre soin de soi.

Ma vie est faite de rythmes réguliers, ce qui comporte un côté rassurant. Pour autant, j’ai constaté que plus j’avance, plus je suis capable de gérer des imprévus et de réaliser des choses que je ne me pensais pas capable de faire avant.

Ainsi, peu à peu, j’oriente ma vie de telle façon qu’elle corresponde de plus en plus à mes aspirations.

Contrairement aux idées reçues, «raisonnable» ne veut pas dire renoncer à ses espoirs. Cela veut dire mesurer les risques qu’impliquent certains choix. Peser le pour et le contre, de telle ou telle option. Tout ceci dans le but principal de prendre les décisions qui collent le mieux possible aux situations traversées.

Etre raisonnable, c’est aussi s’adapter et parfois se remettre en question. Le recul joue aussi un rôle majeur.

Voilà, encore une piste à creuser…

Sleep

Clémentine sunny


Dernière édition par Clémentine le Ven 30 Nov - 15:44, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Mer 18 Nov - 7:06

"j'oriente ma vie de telle façon qu'elle corresponde de plus en plus à mes aspirations"(Clémentine)

je crois que tu détiens LA piste indispensable au bien-ètre,celle qui fait qu'on arrive enfin à se sortir de cette culpabilité,mais aussi enfin d'oser ètre soi...
et une fois qu'on tend vers ce but,on est surpris!
surpris de voir dans le regard de l'autre qu'on a une valeur,qu'on est pas si nul que ça aprés tout,et que notre particularité fait tout notre richesse...
tout simplement parce qu'on se sent mieux,plus en osmose avec le Monde(bizarre,c'est clair!)qui nous entoure!
oui,s'écouter pour mieux vivre,moins souffrir,de moins en moins...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  garrigue le Mer 18 Nov - 7:48

Bonjour Clémentine

Ce que tu dis est tellement juste. C'est ce que j'essaie d'ailleurs de faire depuis ma stabilisation encore récente et fragile, alors je ne sais pas si je peux parler de stabilisation.

Néanmoins durant ces quelques mois j'ai appris à être à l'écoute de moi-même, de mes désirs, de mes espoirs et c'est vraiment merveilleux de retrouver toutes ces émotions.

J'évite aussi toutes les situations qui pourraient être trop stressantes pour moi.

Par expérience je sais qu'une vie très régulière est indispensable et je n'ose pas encore déroger à cette règle. Je ne suis pas encore capable de gérer les imprévus mais peut-être qu'avec le temps....

Mais pour cela il faut parvenir à une certaine stabilité et personnellement je sais que tout peut à nouveau basculer. Tes 2 ans de stabilisation me donnent quand même un peu d'espoir.

Bonne journée flower

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Mer 18 Nov - 12:26

Contrairement aux idées reçues, «raisonnable» ne veut pas dire renoncer à ses espoirs. Cela veut dire mesurer les risques qu’impliquent certains choix. Peser le pour et le contre, de telle ou telle option. Tout ceci dans le but principal de prendre les décisions qui collent le mieux possible aux situations traversées.


J'ai un peu dur avec le concept de stabilité, probablement ma nature cyclothymique qui fait que je suis pratiquement constamment dans les hauts et les bas.. Aussi certainement, parce qu'il a d'abord fallu que le psy patiemment m'amène à recconaître que je suis instable.
Dans les premiers mois qui ont suvi le diagnostic,j'ai eu l'impression que je devrais renoncer à mes espoirs.. mais je me rends compte maintenant que ce n'est pas le cas.. oui, reconnaître certaines limites, mais il reste une marge intéressante quand même, en faisant comme tu le décris Clémentine.. sunny Merci

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  etienne le Ven 20 Nov - 21:00

Bonjour,

Pour moi, c'est pareil que pour Clémentine. La stabilité.

Stabilisation depuis 5 ans,
5 jours de tristesse en automne,
5 jours d'irritabilité au printemps,

le reste du temps, c'est TELLEMENT normal que j'en oublie que je suis bipolaire, sauf le soir à 22h quand je prends systématiquement mes médicaments , et tous les deux mois quand je vois ma chère psychiatre.... à qui je n'ai en général pas grand chose à dire, et quand j'œuvre pour l'association étoile bipolaire à Lille.

Mais, je me sens vulnérable, à même de déraper et je reste vigilant, à l'écoute de mes fluctuations légères, mais toujours présentes.

Cela fait 4 jours que je m'endors devant la télé, moi qui suis plutôt (hyper)actif. C'est la tristesse automnale.
Au printemps, je peux m'arrêter quelques jours car j'ai envie d'agresser tout le monde et me mettre en danger.

TELLEMENT si calme, même quand je dors,
TELLEMENT si calme, même quand je sors.....



Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Sam 21 Nov - 6:20

Bonjour Etienne,

stp aide moi.. comment às tu su que tu étais dans la normalité? Est ce que c'était un soulagement? est ce que c'est venu un peu à la fois? Est ce que le regard et les commentaires des autres t'on aidé?
Mon psy, m'a dit jeudi que j'étais dans une période plus instable mais que ça allait passer.Mais moi depuis le diagnostic, un an et demi ou j'ai juste l'impression de n'avoir que simplement changer de manière de souffrir et de n'avoir jamais atteint, même pas, ou très fugacement, un semblant de bien être. Comme avoir juste le temps, de reprendre son souffle en essayant de nager entre les vagues d'une mer déchainée.. Même pas l'instabilité relativement supportable que je vivais avant d'aller consulter

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  etienne le Sam 21 Nov - 17:40

Bonjour Chispa,

Tout d'abord, je ne suis pas bipolaire de type II, mais j'ai des troubles disthymiques, c'est à dire une forme atténuée de la maladie, selon ma psychiatre.

La stabilité est venue un peu à la fois,après avoir vécu une seule dépression (sans TS, ni hospitalisation, mais avec un immense mal être constant qui me rongeait.)
puis le divorce et l'éclatement familial
puis le chômage
puis le diagnostique de bipolarité en 1994
puis, après un second mariage, la psychothérapie familiale tant les relations étaient tendues.
puis la réadaptation face à l'échec de l'enseignement traumatisant au lycée professionnel, le tout entrecoupé de petites phase de déprimes ou d'excitation.

Depuis le diagnostique, mes difficultés ont pris un sens.
ça a été mieux progressivement avec l'aide de la famille, du psychiatre, des médicaments, un effort personnel soutenu, des lectures, les forums, la création de l'Etoile bipolaire à Lille, la préparation de concours pour changer de métier.

Voila mon témoignage. La stabilité, c'est être dans une mer d'huile pour reprendre ton image marine ou avec quelques vagues que l'on sait gérer. C'est travailler, se projeter dans l'avenir, s'investir dans le milieu associatif.
Il y a bien sûr des petites phases de dérapages d'irritabilité ou d'hyper-activité une ou deux fois par an, et une période de blues automnal de quelques jours.

Mais, en me connaissant bien, je perçois ces changements, j'anticipe, je m'adapte.

Amitiés
Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Sam 21 Nov - 19:16

Si j'ai compris c'est l'apparition progressive d'un calme intérieur et extérieur aussi, les deux combinés parrallèlement et apparraissant dans le temps?

Autant une stabilisation dans tes émotions que dans tes relations avec ton envirronnement? Ca m'a l'air un peu plus clair..
Mon psy non plus ne me donne pas de numéros. Je n'ai pas non plus eu d'hospitalisation, ni de TS. Il a aussi parlé de trouble modéré.

Merci Etienne de m'avoir répondu.. Very Happy

Biz

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  etienne le Sam 21 Nov - 21:40

Bonsoir Chispa,


tu parles de d'un calme intérieur et extérieur pour qualifier la stabilité.

Je ne dirais pas tout a fait cela pour moi, car je ne suis pas calme. J'aime l'activité, le mouvement, les agendas remplis.
Alors, ma stabilité, c'est cette activité plaisante que je considère comme normale.

Mon épouse est stable (pas bipolaire), mais calme, aimant les gens, les enfants, les animaux, les plantes, la lecture, le calme. C'est sa nature.

Ma stabilité est plus remuante, faite de rendez vous, de plans, de bricolage, d'objectifs, de vie pressée et un peu hyperactive.

A chacun sa stabilité selon sa nature.

etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  chispa le Sam 21 Nov - 22:36

Alors, ma stabilité, c'est cette activité plaisante que je considère comme normale

Smile ok flower cool

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

super raisonement

Message  Invité le Sam 5 Déc - 9:29

Etre raisonnable, c’est aussi s’adapter et parfois se remettre en question. Le recul joue aussi un rôle majeur.

super ce que tu a écrit clémentine dommage que tu ne poste plus
tu a résumé presque tout et si chacun de nous pratiques cette méthode il peut facilement contrôler sa maladie

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Invité le Sam 5 Déc - 17:24

Bonjour Arena,

Ce n'est pas facile pour moi de dégager du temps pour le forum, mais je fais ce que je peux.

Je travaille à temps plein sur la semaine complète, le soir je récupère mon fils à la crèche et la journée n'est donc pas finie.

Cela m'oblige à aller à l'essentiel.

Par ailleurs, je me suis lancée depuis quelques semaines dans un projet d'achat de voiture (négociation d'une reprise de mon véhicule et comparaison des offres des concessionnaires).

Dès que je pense à quelque chose d'utile pour le forum, je trouve toujours un moment pour passer.

Bises,

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  garrigue le Sam 5 Déc - 17:57

Merci Clémentine de trouver un peu de temps pour le Forum dans un quotidien déjà bien chargé.

Bises et bonne continuation

flower

garrigue

Féminin Nombre de messages : 2259
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

merci clementine

Message  Invité le Sam 5 Déc - 18:09

Je suis contente de savoir que tout va bien , et que tes projets se concrétises n`hésite pas quand tu a un peux de temps de nous donner des nouvelles bisous aréna

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  sweetdy le Lun 21 Déc - 21:03

etienne a écrit:
Depuis le diagnostique, mes difficultés ont pris un sens.
ça a été mieux progressivement avec l'aide de la famille, du psychiatre, des médicaments, un effort personnel soutenu, des lectures, les forums, la création de l'Etoile bipolaire à Lille, la préparation de concours pour changer de métier.

[...]
Mais, en me connaissant bien, je perçois ces changements, j'anticipe, je m'adapte.
Hello

Moi aussi, c'est le diagnostic qui m'a sauvée, non tant par la médication elle-même, mais plutôt par la compréhension de ce qui se passait. Cela faisait 5 ans que nous nous posions des questions avec mon mari : mon attitude était incompréhensible et cela allait de pis en pis. Nous cherchions partout ce que je pouvais bien avoir, les psys ne voyaient que mes dépressions, leur trouvaient toujours de bonnes raisons. Nous avons fini par trouver.

J'ai beaucoup lu, des livres, des articles, des compte-rendus de recherche. J'ai compris dans le détail ce que mon cerveau vivait, ce qui pouvait avoir une influence sur lui, ce que je pouvais mettre en place pour gérer mes émotions, pour éviter qu'elles ne montent inutilement aussi.
J'ai participé à des forums, pour mieux me comprendre en apprenant à comprendre les autres, cela m'a aidée même si les cyclothymiques y sont rares.

Aujourd'hui, je peux mettre des mots, MES mots, sur ma maladie, cela n'a rien l'air de rien, pour moi, pour ma manière de concevoir les choses, c'est déjà le premier pas pour la dompter.

La stabilité pour moi ? Oh, c'est une histoire compliquée car je ne veux pas être stable au sens médical du terme. Pour moi, être stable, c'est avoir des ups que je sais gérer seule, sans médications supplémentaires à mon traitement de fond. (je rappelle, par précaution, que je suis cyclothymique donc que je ne fais que des hypomanies : je ne conseillerais pas cette attitude à quelqu'un qui fait des manies). Lorsque je suis en up, je crée, je suis celle dont mon mari est tombé amoureux. Je préfère assumer les dépressions qui les suivent à les voir disparaître.
Mon traitement écrête juste pour que je ne me mette pas en danger.

A côté, d'abord j'ai mis en place une hygiène de vie très stricte pour que tout trouve sa place : mon sommeil, mon appétit, mon stress, mes angoisses, mes excitations,... Ensuite, je l'ai allégée, j'ai fait le tri. J'ai repris le café par exemple, même beaucoup de café !
J'ai trouvé à droite et à gauche des méthodes pour enrayer un maximum de stress, pour me dynamiser en down. Tout cela, je le dose en fonction de mon humeur.
Aujourd'hui, il n'est pas toujours évident pour mon entourage de situer mon humeur. Extérieurement, je suis stable : finies les longues siestes sur le canapé, finis les bricolages au milieu de la nuit,... J'ai l'air paisible, je rie trop parfois, je joue trop et aussi le contraire, mais cela reste raisonnable, pas dérangeant.
A l'intérieur, je gère. Cela monte, cela descend, je compense tout dès que possible. J'organise mon emploi du temps : je fais tout ce que je veux mais je contrôle la cadence des sources de stress et d'excitation. Mon mari fait de même.

En un mot ? Stabilité = compensation

sweetdy

Féminin Nombre de messages : 83
Date d'inscription : 16/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Clefs de ma stabilisation

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 10 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum