Transmission des gènes bipolaires et créativité

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  chispa le Lun 3 Aoû - 18:26

J'avais envie de citer cet extrait d'article du Docteur Akiskal, grand spécialiste de la bipolarité, apparu dans

l'Information Psychiatrique. Volume 81, Numéro 10, 857-61, Décembre 2005, Troubles bipolaires "L’émergence des troubles bipolaires" Arrow http://www.john-libbey-eurotext.fr/fr/revues/medecine/ipe/e-docs/00/04/14/63/article.md

Ca change de se dire "oh non, mes enfants risquent d'être dépressif, bipolaire ou même squizofrène" Ce qui est plutôt angoissant comme perspective. Même si le risque existe plus que dans d'autres familles, il est aussi possible d'être parent d'enfants qui vont réussir exceptionnellement dans la vie. Les études le montrent :



Il existe donc certainement des gènes qui déterminent la survenue des troubles bipolaires, même si l’expression de ces gènes peut varier considérablement en fonction de données environnementales. Mais ils ne sont pas nécessairement intrinsèquement pathologiques et on peut proposer qu’ils soient adaptatifs. En particulier, il est possible qu’ils soient plus particulièrement impliqués dans la créativité ou la réussite individuelle. Ainsi, réussite et créativité ne concernent généralement pas les patients, mais il a été montré que cela concerne très souvent leurs proches parents, qui seraient porteurs de gènes de la bipolarité sans souffrir de la maladie [15, 24]. On propose que les proches parents des malades soient porteurs de « génotypes dilués de la bipolarité », sans accès clinique. Les patients bipolaires seraient les réservoirs de génies dans la population. Il faut les traiter en conséquence, avec toute la dignité qu’ils méritent.

Avez vous des gens qui réussisent dans votre famille?
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  garrigue le Lun 3 Aoû - 20:22

Zut alors si j'avais su j'aurais fait des enfants, mais c'est trop tard maintenant.....
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  chispa le Lun 3 Aoû - 20:57

Et des frères et soeurs, cousins cousines ect qui s'en sortent plutôt bien?

Moi, j'ai un frère qui réussit très bien (mais quand même fort distrait et quelque fois décrit comme préfèrant le calme) Un autre qui réussit bien, mais reste célibataire.. Deux demi soeurs du côté de ma maman, encore jeune pour dire quoi (mais apparament, l'humeur pas si stable que ça)

Dans les grand parents, grand oncles, surtout de ma mère, du côté ou semble venir les "drôles" de gènes. Y a des personnalités, mais aussi une grand tante, avec une histoire un peu "limite" et dans ses enfants.. un suicide, histoire qui reste très discrète.
Quand je parle de trouble bipolaire dans ma famille, on dirait que je jette une bombe. Les infos j'ai du les chercher avec tact.. je sens que je touche à un sujet "tabou".
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  garrigue le Mar 4 Aoû - 15:23

En fait je n'ai pas beaucoup de famille, fille unique, parents décédés et je ne connais pas grand chose de mon ascendance....

1 cousin et 2 cousines éloignés, rien d'extraordinaire sinon je l'aurais su.
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 69
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

SOI DISANT HEREDITE

Message  Circé le Mar 20 Juil - 18:49

@ chispa
Tout-à-fait en accord avec toi!
Plein de maniaco-dépressifs dans ma famille paternelle.
Mais surtout des créatifs et des intellos.
Beaucoup de non-dits quand je tente de les interpeller.
Ma fille est Docteur en Etudes Grecques.
Mes cousins ont fait un tas de trucs super: en photographie, architecture, recherche en sciences physiques... Un seul s'est suicidé. A la limite, je suis la seule à "faire mes petis trucs dans mon coin". Un peu artiste ratée, un peu intello flemmarde...Quand je veux garder le moral, je me dis que je suis l'intervalle qui a permis à ma fille d'avancer. Plus pédago que vraiment douée...
Seule ma mère, dépressive ramollo et toujours négative ose dire que "mes tares" viennent de ma famille paternelle.
Car je ne me retrouve pas vraiment dans ma famille maternelle, si ce n'est dans l'amour que j'ai ressenti envers mes grands-parents.
Gènes ou infuences? On se le demande encore. Je reste dans ce doute car j'essaie d'espérer pouvoir encore agir sur moi-même, sans me réfugier dans une certaine forme de déterminisme familial.
avatar
Circé

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 64
Type troubles : Bipo et autres nuisances...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  chispa le Mar 20 Juil - 20:19

On a eu un sacré débat, sur une déclaration du Docteur Hantouche, qui a dit que le trouble bipolaire était la plus belle des maladies..
http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/forum-syne-trouble-bipolaire-md-f1/la-plus-belle-des-maladies-t2052.htm?highlight=la+plus+belle

J'irais pas jusque là. c'est une belle sa###rie, mais effectivement, il accompagne souvent (pas toujours) une certaine créativité;. c'est aussi mon point fort et il y a des artistes et des polititiens innovateurs dans la famille de ma maman dans ce cas ci (pas trop d'info sur celle de mon père).
Dans mon cas, c'est plutôt lui qui a failli, et m'a mise à la rue en me faisant perdre la garde de mon fils, quand j'étais jeune. Fort absent aussi toute ma jeunesse. Même si ma mère est très négative.. elle essaye très fort de m'aimer
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

AVANTAGES BIPOLARITE

Message  Circé le Mar 20 Juil - 20:31

Je n'oserais dire qu'avec des parents si présents et aimants, nous n'aurions pas de raisons de disjoncter.
Quand je parle de négativité de ma mère c'était surtout à mon sujet, car elle-même s'est toujours trouvée super!
Dans tout ce bazar je me suis mise à relire les bouquins dont je vous avais parlé.
Ca fait toujours du bien de sentir moins seule en voyant les manques qu'ont subi des femmes qui l'ont écrit.
avatar
Circé

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 64
Type troubles : Bipo et autres nuisances...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  chispa le Mar 20 Juil - 20:37

négative, sur les autres ma maman "et tu as vu celui là, et tu as vu ce que ta fille fait?" et ect, en pointant toujours le négatif, elle semble avoir un mal fou à voir le positif chez quelqu'un, et si ça lui prend alors, c'est de l'admiration sans plus aucun sens critique.. bon, c'est dur à décrire.. mais éduquer et critiquer sont pour elle synonyme.
Ce qui a probablement aider mon père à se désinvestir, puisque maintenant que je creuse la question, il semble que dès son retour du boulot, il avait la longue liste de mes bêtises à écouter avant même de me dire bonjour; mais bon, je ne la referais pas. Je lui en ai parlé, des fois elle fait des efforts.. sa victime actuelle est ma fille.. heureusement, ce n'est que pour quelques jours.
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

INFLUENCE DE LA NEGATIVITE

Message  Circé le Mar 20 Juil - 20:45

Actuellement,et même depuis longtemps, ma fille supporte ces aspects négatifs. Je ne sais par quel miracle, mais elle ne semble pas trop touchée par les propos de sa "mémé". Hé! Peut-être une hérédité paternelle? En tout cas une facilité à rester lucide qui m'épate!
En revanche, je pense que mon père a lui aussi été bien démoli.
avatar
Circé

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 64
Type troubles : Bipo et autres nuisances...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  maja le Lun 26 Juil - 19:44

Juste une question : c'est quoi réussir ?

Professionnellement, oui, un de mes frères a voulu emboîter le pas à mon père. Il est aisé financièrement, mais en termes de bonheur personnel, je dirais que c'est pas ça.
Mon autre frère se satisfait d'une réussite professionnelle, moyenne, et d'une vie de famille soudée, belle. Là est plutôt mon modèle de réussite.
Bon le troisième, certainement bipo et borderline (il se scarifiait terriblement, à se brûler des cigarettes dessus) est mort par suicide. Mais il peignait à merveille.
Le reste de la famille, est-ce la peine ?

Je parle seulement d'enfants d'une bipolaire.




maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

REUSSIR

Message  Circé le Lun 26 Juil - 19:52

@ Maja
Juste une question : c'est quoi réussir ?
Pour moi,réussir c'est parvenir à vivre plutôt heureux en accomplissant la plupart de ses projets, ou du moins quelque chose qui y ressemble.
avatar
Circé

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 64
Type troubles : Bipo et autres nuisances...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  maja le Mar 27 Juil - 10:55

Oui Circé, là est une vision, la tienne, que je ne dénigre absolument pas, au contraire, mais d'autres personnes ont d'autres conceptions de la réussite... qu'ils avouent plus ou moins.

Dans ma petite tête "vivre heureux" n'existe pas : il y a des beaux moments à partager comme des pires, à traverser. "Heureux" c'est aussi complexe que "Réussir" tiens, à chacun sa définition ! Wink Merci de faire partager la tienne. Smile

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

REUSSIR?

Message  Circé le Mar 27 Juil - 20:18

maja a écrit:Oui Circé, là est une vision, la tienne, que je ne dénigre absolument pas, au contraire, mais d'autres personnes ont d'autres conceptions de la réussite... qu'ils avouent plus ou moins.

Dans ma petite tête "vivre heureux" n'existe pas : il y a des beaux moments à partager comme des pires, à traverser. "Heureux" c'est aussi complexe que "Réussir" tiens, à chacun sa définition ! Wink Merci de faire partager la tienne. Smile
Je suis entièrement d'accord avec toi. Il est évident que pour ma mère, la réussite se comptait en espèces sonnantes et trébuchantes, ce qui n'est pas ma vision du sujet.
Quant à se sentir heureux, j'ai appris à apprécier quelques minutes de bien-être, même si elles sont rares. Je dois reconnaître que cela m'est plus difficile sans traitement AD. Mais la molécule que je prenais arrivait en fin de course et je n'en ressentais plus les effets bénéfiques. Je fonctionne actuellement seulement avec du millepertuis qui ne me fait pas une effet boeuf! J'essaie de vider mon organisme afin que la prise d'AD soit à nouveau efficace, malgré certains effets secondaires, peu graves, qui me génaient. Si je ne vais pas mieux, je reconsulterai afin de recommencer ce traitement. Car, très sincèrement, j'ai vécu de grands moments de bonheur dans ma créativité ou même pour rien. Dans mes troubles bipolaires très rapides, la médecine ne propose rien. Donc je jongle en fonction de l'évolution de mes états. Et surtout j'essaie d'observer un rythme de vie régulier afin de ne pas aggraver mes symptômes.
Je suis à ta disposition pour toute autre impression ou information de ma part.
Bien à toi.
avatar
Circé

Féminin Nombre de messages : 218
Age : 64
Type troubles : Bipo et autres nuisances...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  maja le Mer 28 Juil - 7:13

Merci Circé pour ton témoignage et la façon dont tu abordes ta maladie.
Pour l'instant, les molécules font encore effet sur moi, et les AD, attention, je viens d'essayer 1 déroxat par jour, suivant les indications de ma psy, et j'ai entamé un up. Ce sont surtout le régulateur d'humeur et le neuroleptique qui me canalisent. Jusqu'à quand ? Je n'en sais rien, je prends la maladie comme elle vient. J'ai des cycles rapides également... Mais je me contente de limiter la casse. Deux ans sans rechute majeure, puis là pouf ! Bref, c'est pas grave, je vais enrayer la chose, comme d'hab. Wink

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  maja le Mer 28 Juil - 7:23

chispa a écrit:

Ca change de se dire "oh non, mes enfants risquent d'être dépressif, bipolaire ou même squizofrène" Ce qui est plutôt angoissant comme perspective. Même si le risque existe plus que dans d'autres familles, il est aussi possible d'être parent d'enfants qui vont réussir exceptionnellement dans la vie. Les études le montrent :


Avez vous des gens qui réussisent dans votre famille?

Chispa, honnêtement, après avoir vécu l'enfer d'une mère toxique dont on parle ici, couplé à sa maladie psy et son alcoolisme, la violence familiale, et les TS, puis avoir vu mon frère mourir de cette s****perie, et mon oncle, je suis complètement refroidie pour faire des enfants. Mes frères ont assuré la descendance, je leur laisse le rôle de pères aimants, ils le font très bien. Mais personnellement, je ne crois pas que je ferai d'enfants. J'ai pas envie qu'ils vivent le même enfer. C'est de moi dont je me méfie surtout, qu'ils soient atteints de bipolarité, ça ce n'est pas très grave, je suis armée pour aider. Mais qu'ils soient la cible et l'éponge de mon passé : ah ça non, jamais !

maja

Féminin Nombre de messages : 143
Type troubles : TB I
Emploi / Statut : Sécrétaire / Invalidité
Date d'inscription : 10/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Transmission des gènes bipolaires et créativité

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum