traitement hormonal (progestérone)

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

traitement hormonal (progestérone)

Message  paumée le Dim 3 Aoû 2014 - 18:52

Bonjour... à toutes, j'ai envie de dire...

Voilà, en mai, après des douleurs pelviennes et des saignements hémorragiques, on a découvert à l'échographie une "formation liquidienne", bref, un kyste pas bien gros (18 mm x 34 mm). Sans bien comprendre ce qui m'arrivait, je me suis retrouvée sous lutenyl. Pas de problème particulier au départ avec ce médicament puis j'ai ressenti une somnolence pas possible. Je ne l'ai pas associée tout de suite avec la prise de progestérone mais je me suis rendu compte qu'à peu près une demi-heure après avoir pris le lutenyl, je piquais du nez. Je serais bien allée me coucher vers 20 h 30 - 21 h tellement je n'en pouvais plus.

La somnolence ne fait pas partie des effets secondaires référencés dans la notice !!! J'étais certaine de voir figurer un pictogramme comme il y en a sur les boîtes de Téralithe, de Lamictal ou autres : "Soyez très prudent - Ne pas conduire sans l'avis d'un professionnel de santé".
De fait, à part faire des trajets très courts dans les lieux que je connais, je serais bien incapable de conduire loin sans me payer un platane.
Bien entendu, j'ai consulté les forums, lu les témoignages et j'ai trouvé des interventions allant dans le sens d'une somnolence, d'une immense fatigue, voire de signes de dépression. Ce qui ne m'a pas étonnée puisque c'est ce que je ressens actuellement.

J'aurais dû revoir ma gynéco en juin dernier... mais elle n'est plus en activité. Une amie à moi a voulu prendre RV pour moi avec sa gynéco, sauf que la secrétaire lui a donné un RV en urgence avec son associée, qui me semble tout sauf géniale. A se demander si elle a son diplôme. Elle m'a fait une ordonnance sans rien m'expliquer du tout, circulez, y'a rien à voir, à la suivante. C'était fin mai.
J'ai téléphoné il y a un mois pour expliquer que j'avais atteint mes limites en matière d'effets secondaires. Pour toute réponse, une ordonnance de lutéran, une molécule voisine, qui s'est révélée encore pire. Je n'ai pas tenu plus de deux jours.
Et puis RV mercredi dernier. Hélas, je n'ai absolument pas été entendue. Nouvelle ordonnance, de colprone cette fois-ci, un produit moins dosé. Très franchement, je n'ai pas trop confiance.

J'aurais voulu connaître vos expériences en matière de prise d'hormones, les problèmes rencontrés et comment vous avez pu y faire face. Avez-vous envisagé un Traitement Hormonal de Substitution (THS) ? Et, d'une façon générale, quel a été le retentissement de ces traitements sur votre humeur ?
Parce que, là, franchement, la progestérone que je prends depuis deux mois, je trouve ça pire qu'un psychotrope !!

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  mireille le Dim 3 Aoû 2014 - 19:16

bonsoir Paumée

j'ai eu recours a THS pendant 7 ans a l'époque de ma ménopause ..
vraiment j'ai trouvé ça génial ...aucun effet secondaire ...
et quand je l'ai arrété sur proposition de ma gynéco ben rien a signaler ..
je pense que pour un bipolaire il faut être prudent ...

et surtout il faut que tu trouves un (une) gynéco qui tienne compte de ta bipolarite et de ton traitement ...
n'y a t il pas interaction entre les deux ???

tu nous tiens au courant ?

bisous

Mimi
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9254
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

traitement hormonal (progestérone)

Message  paumée le Dim 3 Aoû 2014 - 19:53

Bonsoir Mireille,

Bon, je sais pas si TOI tu as eu des troubles de l'humeur avec ce traitement (irritabilité...). Après tout !!...
Juste que c'est marrant que tu sois la première à répondre Mireille !

Là, tout s'est fait un peu dans l'urgence. En plus, quand j'ai vu la gynéco, que je connaissais pas, je venais tout juste de faire l'échographie. Et j'étais plutôt partie sur un fibrome au départ. J'avais un peu potassé du coup mais les kystes, c'était tout nouveau... Donc, pas de questions en tête, pas de remarques particulières et expédiée.

J'ai une autre gynéco en tête sauf que quand j'ai téléphoné, nous étions début juillet, vacances..., je vous passe les détails.
"Quand avez-vous vu le Dr L. pour la dernière fois ?". La question qui tue...

La gynéco que j'ai consultée m'avait demandé mon traitement lors de la première consultation. Quelle ne fut pas ma surprise mercredi dernier de l'entendre me demander : "Et votre neurologue, vous le revoyez quand ?". Quand je vous dis qu'elle n'a pas inventé l'eau tiède celle-là !!! N'empêche, ça fait peur quand même !

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  mireille le Dim 3 Aoû 2014 - 21:11

ben moi c'était surtout les bouffées de chaleur qui m'ont incitée a prendre ce traitement ...
c'est vrai que cette periode n'est pas tres agréable ...
mais pendant 7 ans ce fut nickel et quand j'ai arrété je n'ai vu aucune différence ..
j'ai confiance en ma gynéco ....certains (une en fait ) s'en plaint ....
difficile de faire l'unanimité ..

c'est vrai que l'irritabilité fait parti des effets désagréables de la ménopause ...
et je suppose que pour un bipolaire ce doit être pire ..
d'où la necessité d'avoir un(e) gynéco qui connait la pathologie ..

j'espere que tu trouveras la bonne personne Paumée ...

gros bisous

Mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9254
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

traitement hormonal

Message  paumée le Mar 5 Aoû 2014 - 19:14

Mireille,

Heureusement que tu es là !
Je n'ai strictement aucune idée de la durée d'un THS mais pourquoi la gynéco t'a-t-elle proposé d'arrêter au bout de 7 ans ?

J'ai lu un peu tard qu'il était possible d'absorber les hormones autrement que par voie orale, voie transdermique (patchs) ou vaginale (ovules). Cela permet de diminuer certains effets secondaires comme somnolence et vertiges par exemple. J'ai vraiment l'impression d'avoir raté le coche en ne pouvant pas en discuter lors de mon dernier RV avec la gynéco. Même si c'est plus contraignant, le jeu en vaut peut-être la chandelle.

Je me demandais d'une façon générale quels liens pouvaient exister entre hormones et humeur. Quelles expériences avez-vous eues en la matière ?
En ce qui me concerne, la prise de progestérone me rend irritable et me pousse encore un peu vers le bas côté humeur, ce qui n'est franchement pas top.

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  mireille le Mar 5 Aoû 2014 - 21:34

coucou Paumée

ma gynéco m'avait dit pour être efficace il faut prendre le traitement entre 5 et 10 ans ....donc 7 ans c'était dans la bonne tranche...
moi j'etais un peu stressée si je me souviens bien mais c'est surtout les bouffées de chaleur qui m'incommodaient ..
par contre beaucoup de femmes se plaignent d'être irritables a cette periode ...ce qui pourrait être accentué pour un bipolaire ..
je crois qu'il est important que ta gynéco soit au courant de la maladie ...pour gerer au mieux traitement et dosage ...

je suis la plus vieille du forum et peut etre une des seules ménopausée du coup !!
c'est pour ça qu'il n'y a pas d'echos a ton post je suppose !!
et puis y en a beaucoup qui sont parties en vacances  affraid affraid affraid affraid heu non  cerf et pere noel cerf et pere noel cerf et pere noel cerf et pere noel 

gros bisous Paumée

Mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9254
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Invité le Mer 6 Aoû 2014 - 9:46

cc mimi!

Je suis partie...mais je suis là quand même!!  alien 

Je suis en pleine prémenopause...et je morfle...règles très irrégulières et très abondantes(un cauchemar  affraid ).
Avec des douleurs spasmodiques,que je connais bien puisque j'ai toujours beaucoup souffert pendant ces périodes  evil 
Il faut dire que je ne prends rien,hormis des anti- spasmodiques et des antalgiques si besoin...

Quant à mon humeur,elle fluctue beaucoup...

Bisousss les filles!  sunny 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Andrée le Mer 6 Aoû 2014 - 10:46

Bonjour Paumée, Mireille et Pommec,
c'est à la période de ma préménopause, à cinquante ans que mes troubles de l'humeur sont apparus, fatigue, irritabilité, troubles du sommeil, envie de tout et puis de rien.
Prise d'un ths pendant 3 mois, puis arrêt total.
J'ai pris de la phytothérapie, l 'homéopathie, huile essentielle, fleurs de bach.
Aujourd'hui, après 6 ans, il m'arrive encore d'avoir quelques bouffées de chaleur, mais elles sont très rares.
Bon courage.
Franzie

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

traitement hormonal

Message  paumée le Jeu 7 Aoû 2014 - 0:02

Wouah, t'as vu Mireille, je le crois pas, du renfort !!!

Mireille,
C'est maintenant plus clair dans ma tête. La plus vieille du forum dis-tu ? Si tu considères la carte d'identité, peut-être. Pour le reste, pas sûr...

Valérie,
Je crois qu'on peut se donner la main. Ca commence pour moi à être une période complètement anarchique où je me dis que plus rien ne sera plus jamais comme avant.

Franzie,
Sais-tu si des cas comme le tien sont fréquents ? Y-a-t-il des bipolaires dans ta famille sinon ?
Ce que tu décris me rappelle une petite vidéo qui tournait en boucle un jour dans ma pharmacie. Du genre : "Vous dormez mal - Vous êtes fatiguée - Vous êtes irritable...". Ca aurait pu parler de la bipolarité. En fait, c'était une pub pour Ymea. A part les bouffées de chaleur, c'était assez bluffant.

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Andrée le Jeu 7 Aoû 2014 - 8:06

Paumée,
les troubles de l'humeur peuvent se déclencher à tout âge, tout dépend de notre vécu et de l'entourage.
Certaines situations heureuses ou malheureuses peuvent être ressenties avec recul, te laisser dans l'indifférence complète, ou le contraire, avec force, une extrême émotivité, sensibilité et fragilité. Chaque personne le vivra différemment, chaque personne est unique.
Pendant la période de préménopause, j'ai vécu des évènements, chocs émotionnels, puis par divers examens ont trouvé un dérèglement de la glande thyroïde, mélangé par une hypomanie et un down... coucou c'est franzie la bipo.
"Stabilisée" depuis 1012 d'après mon psy par un traitement médicamenteux et divers outils mis à notre disposition.
J'ai une proche qui est bipolaire, dû à un divorce.
Oui, j'ai connu les dernières règles irrégulières, abondantes, ou presque rien. Mal dans ma peau. Des sueurs nocturnes...
Pour le ths, évidemment avec mes amies nous en avons parlé, du pour et contre. Lorsqu'une amie m'a dit qu'elle avait des nodules aux seins, j'ai tout de suite arrêté celui ci, car prenant déjà un traitement contre les troubles de l'humeur et la panoplie des effets secondaires qui va avec...j'ai opté pour  les produits naturels concernant mes problèmes de nana.
Bises aux filles.
Franzie

Petite question aux hommes :
comment vivez vous votre ménopause masculine ou andropause si c'est le cas ?

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Invité le Ven 8 Aoû 2014 - 17:31

Comme tu le dis,Paumée!  affraid 

Vivement la ménopause...quoique?  Question 

Bises!  flower 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  dominique le Ven 8 Aoû 2014 - 21:08

Comme le sujet m'intéresse un peu, histoire d'apporter ma touche, me concernant, j'ai pas du avoir de vrais règles pour dire plusieurs jours quand même. Là, début de semaine, c'était parti pour des règles, et bien ça n'aura duré vraiment deux jours normal et une troisième journée plus tranquille, et basta!!

Du coup je me dis que ça doit être ça, "la pré-ménopause", et comme j'avais eu des commentaires de ma mère me disant que pour elle, c'était un genre de 48 ans, (mais bon, peut-être elle se trompe d'une année ou deux) par contre, elle me disait que elle s'était rendu compte de rien, elle avait entendu parler des bouffées de chaleurs, elle avait du en avoir un peu, mais en gros, elle me faisait comprendre que ça lui passait un peu comme une lettre à la poste.

Ca fait deux ans, que je me demande à quel stade j'en suis??  Je pense que les commentaires de notre mère sont sans doute important, ça doit bien être génétique ça les façons dont ça se déroule.

Je sais aussi, que plus on a eu les règles tard, on aurait la ménopause tôt. Et inversement, les premières règles tôt donnerait la ménopause plus tard. Je ne sais plus d'où je tiens cette info.

Moi, quelques choses me dit quand même que ça devrait pas tarder de se stopper les saignements. 50 ans, en  Octobre, que ça pourrait bien être mon heure . L'avenir proche qui dira ce qu'il en ai et comment ça se passe.

Les sueurs nocturnes, je m'en passerais bien si ça le veut bien.

bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 53
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  dominique le Ven 8 Aoû 2014 - 21:44

Je repensais à ma mère qui a toujours eu de petites règles comme ça a toujours été un peu pour moi. Je me souviens d'une ex-belle sœur, c'était carrément une autre histoire, son cas était dans l'extrême inverse de moi (règles abondantes), comme sa mère aussi.

Et je me dis que peut-être que le fait d'avoir des règles faibles aurait peut-être un rapport avec le fait que les effets négatifs de sueurs nocturnes et bouffée de chaleur soit moins sévères ou voir presque inexistant.

Ma maman m'avait bien parlé avoir eu quand même des bouffées de chaleur, mais de ce que je me souvienne de ces dires, ses effets secondaires lui avait été sans trop de soucis.

Voilà je voulais le dire, car les versions plus hautes, impressionnent quand même. J'ai envie de penser que ça a surement un lien avec règle abondante ou pas.

Voilà ce que j'en dis.

bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 53
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Andrée le Sam 9 Aoû 2014 - 8:50

Bonjour aux filles,
chaque femme est différente face à ses règles.
Certains troubles survenant avant les règles, touchent environ 10 à 20 % de femmes et j'en faisais partie.
J'étais presque contente de ne plus les avoir et de me dire vive la ménopause... mais c'est une autre histoire.
Franzie

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Invité le Sam 9 Aoû 2014 - 9:24

cc les filles!

Oui,comme vous le dites,on vit notre"féminité" avec ses aléas...la ménopause est une nouvelle étape dans notre vie!

 flower 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: traitement hormonal (progestérone)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum