bipolarité et sommeil

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

bipolarité et sommeil

Message  KAYLA78 le Jeu 16 Déc - 7:55

Bonjour à tous!

J'aimerais savoir si le fait d'être bipolaire agit sur votre sommeil d'une façon où d'une autre?
En ce qui me concerne, je peux enchaîne 4 nuits entière sans fermer l'oeil même avec les médicaments prescrit .
C'est la même chose pour vous?

K

KAYLA78

Féminin Nombre de messages : 44
Date d'inscription : 14/12/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Invité le Jeu 16 Déc - 8:18

Bonjour kayla,

Connais-tu le Réseau Morphée ? Peut-être tu trouveras des réponses sur le site
Arrow http://www.reseau-morphee.fr/

Pour ma part, je gère bien mon sommeil car je peux me reposer ou dormir quand je veux. J'ai dû apprendre à écouter mon corps pour ne pas trop l'épuiser face à ma tête qui, trop souvent, voulait/voudrait tellement en faire plus.


nuit rêve

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  flowerpower le Jeu 16 Déc - 17:25

Bonjour à toutes deux,

Oui Réseau Morphée est très intéressant comme site.

Il parait, et même plus qu'il parait que les bipolaires présenteraient souvent une altération des rythmes circadiens (rythmes biologiques sur 24 h).

J'ai trouvé un petit lien, pas très récent, mais intéressant là dessus : http://www.psychomedia.qc.ca/trouble-bipolaire/2009-07-13/le-trouble-bipolaire-lie-a-des-genes-des-rythmes-circadiens-horloge-biologique.

Pour parler de mon ch'tit cas, j'ai eu des problèmes dès l'enfance, et on m'avait mise sous Théralène.

J'ai eu de gros problèmes de retard de phase, à savoir endormissement très tardifs, levers tardifs, même hors accès. J'avais résolu ce problème, mais c'est fragile, car ces jours-ci, ça revient. On n'est jamais sur de rien, et il va falloir que je reprenne des mesures.

En fait je l'ai résolu, et j'espère que ça va se résoudre à nouveau par mesures non médicamenteuses. Savoir en gros :

- au départ, j'ai établi un journal du sommeil pour mieux cerner, car parfois on peut se faire une idée fausse, et là ça met à plat exactement. Tu en as justement un exemplaire proposé par le Réseau Morphée indiqué par Fractal : http://www.reseau-morphee.fr/wp-content/plugins/downloads-manager/upload/agenda_2p.pdf
- je suis une couche-tard, inutile d'aller contre la nature, je restais au départ me coucher à 1 heure. Mais un couche tôt, ce sera l'inverse, il se couche à 21 h et non à 23 h. Suivre un minimum sa nature en fait
- me ménager une bonne plage d'activités "détendantes" avant de dormir, pas d'activités provoquant trop d'émotions, ni demandant trop de concentration. A ce titre l'ordinateur est déconseillé, d'autant qu'il vous envoie de la luminosité très près les yeux, qui n'est pas du tout propice au sommeil. Plutôt un bouquin ou de la musique par exemple, pas prise de tête et n'éveillant pas trop d'émotions, si on vit en couple, un câlin, du moins pour ceux que ça amène au sommeil, car chez les femmes en tout cas, ce n'est pas toujours ça, etc... La relaxation est conseillée aussi. Dans mon cas, je suis une thérapie, et on m'a donné un cd, mais il doit en exister chez Nature et Découvertes par exemple, encore qu'il existe plusieurs méthodes de relaxation, j'utilise la méthode Jacobson, il en est d'autres qui peuvent plus ou moins convenir. La pleine conscience peut être utilisée aussi, en se centrant par exemple sur sa respiration. En pleine conscience, il existe des bouquins avec cd inclus ou des modules qu'on achète sur Internet pour pratiquer. Après c'est selon ce qui vous convient le mieux, sachant que la pleine conscience, le résultat n'est pas immédiat.

Prendre une tisane le soir, ou n'importe quelle autre boisson chaude, sauf café et thé bien sûr. On m'a expliqué que c'est surtout la chaleur de la boisson qui impacte sur l'organisme et le prépare au sommeil. Mais il y a bien sûr des plantes réputées pour jouer sur le sommeil.

Faire du sport aussi favorise le sommeil, et j'assure que le jour où je fais ma séance d'aquagym je m'endors mieux en principe. De la marche tout simplement, mais il faut éviter de rester dans trop d'inactivité physique en tout cas.

Voilà tous ces trucs, apportés par ma thérapeute, ça aide c'est sûr, c'est ainsi que j'ai retrouvé un sommeil plus "normal" avec très peu de prise de somnifères. Ce qui est un gros bonus aussi se passer de somnifères plus ou moins efficaces comme tu écris, et qui peuvent avoir des effets secondaires.

Mais on reste fragiles, je le vois en ce moment, un rien détraque.

Je suis incluse dans un panel de patients bipolaires participant à des études à l'hôpital de Créteil, professeur Leboyer, et j'ai répondu à tout un questionnaire sur les rythmes circadiens à preuve qu'ils s'y intéressent dans le trouble bipolaire.

Toutefois, j'ai remarqué que ça a mis un petit temps pour se recaler, on tâtonne, avec ma thérapeute en l'occarence, pour trouver ce qui convient le mieux, et chaque personne est différente, mais il y a quand même des trucs basiques.

Maintenant tu peux aussi discuter avec ton psychiatre pour qu'il te change de somnifères. J'en ai pris plein de sortes, et seul deux parmi tout ça étaient efficaces. Mais pour dire qu'il faut parfois chercher avant de trouver le bon médicament. Parfois aussi une neuroleptique à faible dose, voire certains antidépresseurs à faible dose marchent mieux qu'un somnifère proprement dit : à discuter avec son psy. Cela étant, ce n'est pas forcément la solution à long terme de prendre des médicaments. Par contre les employer ponctuellement si on risque l'accès : oui, ça vaut mieux qu'un accès, encore qu'en ce cas le neuroleptique est souvent plus efficace que le somnifère.

Bonne fin de journée à vous deux, et bonne nuit, si possible !
avatar
flowerpower

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 56
Type troubles : tb2 + mixtes = tb1 par raccroc
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Le Pavot jaune de Californie

Message  Invité le Mar 21 Déc - 17:12

INDICATIONS SANTE ET BIEN-ETRE > Nerfs et psychisme - Le Pavot jaune de Californie

Le Pavot jaune de Californie donne d'excellents résultats dans le traitement des troubles d'endormissements. Ses effets sont plus probants chez les éléments féminins que masculins.
Comme la Mélisse (Melissa off.), elle est utile pour le sevrage des Benzodiazépines.

Ex d'utilisation pour un(e) adulte ou un(e) adolescent (e) :
Indication : Troubles d'endormissement
- Eschscholtzia californica gélule 350 mg de Poudre de plante
Une à deux gélules 1/4h avant de se coucher




exploration http://www.plante-sante.net/bienfaits-plantes-medicinales/conseils_fiche.php?title=Le%20Pavot%20jaune%20de%20Californie&id=308&ModeConseil=1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Invité le Mar 21 Déc - 17:45

J'ai toujours eu et j'ai toujours un excellent sommeil . Je tiens "ça " de ma Maman , merci Maman qui , bien qu'ayant beaucoup de soucis dormait toujours "du sommeil des justes "
Le fait d'être déclarée bipolaire n'a rien changé à la chose .

J'ai eu seulement un petit dérapage l'été dernier , il faut dire que j'étais trés en souci pour ma fille qui developpait une grossesse à risques , ma soeur qui a fait une rechute spectaculaire et mon neveu que la médecine a diagnostiqué Asperger . Ca a fait beaucoup d'évenements en peu de temps mais mes insomnies ont été de trés courtes durées .

Je crois bien que c'est celà qui me "sauve "

Bonne soirée à tous .et BONNE NUIT Sleep

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Invité le Mer 22 Déc - 9:37

Bonjour jb,

Je crois qu'on partage la même bonne carte auprès de Morphée ! Et c'est un réel privilège si peu partagé par les humains , hélas ! pour plein de différentes raisons ou causes.

Je pense que le sommeil m'est vraiment 'vital' depuis que ma bipolarité s'est révélée handicapante, qu'il me permet de garder 'naturellement' un 'certain' équilibre sans avoir recours à un traitement 'massue'. Cette année, depuis l'éclaircie de mai, j'ai même réussi à combattre l'hypersomnie, c'est-à-dire qu'à ce jour, je n'ai pas vécu d'edm.

J'espère que cette fin d'année te sera moins éprouvante.

Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Invité le Mer 22 Déc - 9:57

Merci Fractal pour tes souhaits . bisous
La fin d'année s'annonce encore bien éprouvante pour nous ; mon gendre a failli perdre un oeil sur un chantier avec un cable reçu de plein fouet , mon petit cousin s'est fracturé le bassin en chutant sur une plaque de verglas , sa mère a du etre opérée 2 fois de la même main d'un canal carpien (opération qui a foiré ) et le pire c'est ma petite cousine mais là je n'en parlerai que lorsque Aréna sera revenue en pleine forme de son accouchement pour lequel elle se fait tant de souci .

En définitive c'est presque moi qui vais le mieux dans la famille c'est peu dire !

Bonne fin d'année à vous tous , pour ma part il me tarde de clore le chapitre 2010.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

rythmes circadiens totalement détraqués

Message  paumée le Jeu 3 Fév - 2:20

Bonjour à tous,

Je me retrouve assez dans le témoignage de flowerpower, moi aussi j'étais une "enfant Théralène".
Normal, nous sommes de la même génération...

Mes rythmes veille/sommeil ont été irrémédiablement perturbés à l'époque où je passais mon bac. Je bossais quelquefois jusqu'à 4 heures du matin pour finir mes devoirs de maths et de physique, matières honnies, pour me lever à 7 !
C'est à ce moment-là que j'ai développé un retard de phase et aucun retour en arrière n'a jamais été possible.
Une idiote de psychiatre a bien essayé la photothérapie pour remettre à l'heure une horloge interne détraquée. En bonne bipo, je suis très vite montée en hypomanie avec une grosse dépression derrière qui a occasionné ma première hospitalisation. Pas mal dans le genre.

"Sommeil de qualité médiocre", mais pas de réponse efficace du corps médical.
En plus, étant donné les kilos pris avec les traitements de toutes sortes totalement inefficaces pour la bipo, j'ai ajouté à mon arsenal des apnées du sommeil.

Alors, OK d'accord, l'ordi est le dernier objet au monde devant lequel je devrais être à cette heure tardive mais au point où j'en suis, franchement...

Bon, évidemment, je serais bien en peine de bosser, surtout dans un cadre horaire rigide...

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Marie-Claire le Jeu 3 Fév - 8:39

Kayla78:
Avant ma bipo je dormais déjà beaucoup et depuis ma plus tendre enfance.

Depuis ma bipo je dors énormément, toujours sans somnifères. Heureusement je peux me le permettre car je ne travaille pas et je n'ai plus d'enfants à charge. Mon mari m'y incite, alors que demande le peuple?

Avant je culpabilisais mais je me convaincs moi-même que si ça ne dérange pas les autres pourquoi, je m'en ferai......

La seule fois où j'ai passé des nuits avec trés peu de sommeil c'était en 2008 suite à l'arrêt de mes médicaments (prescrit par mon psy. affraid ) et j'ai fait une méga crise maniaque. Depuis que j'ai un traitement dépamide effexor en cours d'ajustement au centre expert de Créteil, plus aucun pb de non sommeil à l'exception de 1 semaine quand je change de phase: bas/haut. J'ai un tableau et je fait attention au nombre d'heures de sommeil. Rapidement mon rythme de sommeil important revient. Very Happy
avatar
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Marie-Claire le Jeu 3 Fév - 8:52

A flowerpower:

Moi aussi je suis suivie à Créteil, pas pour le sommeil mais l'ajustement de mon traitement. Je les trouve trés bien. J'ai un article sur l'assoc. "fondamental", une interview avec le Pr Marion Leboyer: nouvelles stratégies anti-rechutes. Ce soir je scannerai l'article. Vous verrez il est trés intéressanr. ok
avatar
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  flowerpower le Jeu 3 Fév - 13:33

Bonjour Marie-Claire,

Youps, sauf erreur Fractal et moi, on parlait du réseau Morphée, spécialisé sommeil, et c'est indépendant de Créteil qui eux, comme tu le dis, c'est spécialité trouble bipolaire.

Je les connais à Créteil, pas pour y avoir été soignée, mais pour participer à leurs recherches, et je suis toujours du reste dans un genre de "panel" de patients, et ils me joignent au coup par coup pour des études.

Mais j'ai eu affaire à un de leur médecins pour confirmer mon diagnostic car avant de prendre un patient pour leur recherches, ils doivent bien s'assurer qu'il est bipolaire, donc on a un long entretien pour confirmer le diagnostic. Et puis j'ai vu des psychologues aussi. Et franchement, je suis tout à fait d'accord avec toi, j'ai trouvé les personnes que j'ai rencontrées supers tant au niveau compétences "techniques" que même qualité humaine. Et ce sont les même qui s'occupent des recherches et qui reçoivent les patients.

C'est le dr Etain que j'avais vu, je ne sais pas si tu le connais, tu en as peut-être vu un autre... (Je peux citer le dr Bruno Etain Angie, il publie !)

Surement l'article de Marion Leboyer doit être intéressant, ça te donnera peut-être un peu de travail de le scanner, mais ça vaudra le coup pour nous. On attend...
avatar
flowerpower

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 56
Type troubles : tb2 + mixtes = tb1 par raccroc
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

sommeil : réseau morphée

Message  Invité le Jeu 3 Fév - 14:39

exploration http://www.reseau-morphee.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Marie-Claire le Jeu 3 Fév - 17:39

J'avais bien compris.
En fait, je te posais la question par rapport à Créteil. Moi aussi, je suis suivie par le Dr Etain. Very Happy
avatar
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

article Pr Marion Leboyer

Message  Marie-Claire le Jeu 3 Fév - 19:57

Vous trouverez ci-dessous l'article annoncé:

ok
avatar
Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  cléa13 le Mer 4 Mai - 5:41

Vu le nombre de connectés sur le site la nuit (dont moi), je serais tenter de confirmer le lien détraquage sommeil et bipolarité.
avatar
cléa13

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 40
Type troubles : dépression surtout par phases
Emploi / Statut : en attente de résultat concours Aide-soignante
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: bipolarité et sommeil

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 3 1, 2, 3  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum