Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Maïa le Mer 30 Juin 2010 - 7:49

Bonjour,

Désolée ce post est devenu bien plus long que ce que j'avais prévu, j'ai largement débordé le cadre de ma question.

Cela fait quelques temps que mon sommeil est perturbé, un bon moment que je suis perturbée. Et deux nuits que je ne dors pas.
Un diagnostic de troubles bipolaire posé, une première hospitalisation en 1998, une seconde, suivie quelques mois après par une troisième et dernière en 2003. Je suis traitée par lithium depuis 2004 et j'étais parvenue à retrouver un équilibre, reprendre des études qui m'ont permis de me réorienter professionnellement et exercer une activité qui me plaisait et que j'ai du suspendre au mois de mars.
J'avais bien évidemment évité de tomber amoureuse pendant toute cette période, ce que je me suis autorisée une fois mon diplôme en poche.
Des hauts, des bas, des ruptures, des réconciliations, des moments intenses dans le meilleur comme dans le pire ont eu raison de ma résistance. Je n'arrive plus à gérer mon comportement, avec un peu de recul je prends conscience d'être grotesque, ce qui ne m'empêche pas de persévérer. j'ai développé au fil des mois un fonctionnement obsessionnel (infidélité et duplicité de mon partenaire, à la base fondé mais sommes toute pardonnable à ce moment débutant et incertain de notre relation, qui a pris avec le temps des proportions ingérables: j'aimerais mais je ne parviens plus à lui faire confiance) et compulsif (recherche de preuve, je dois dire qu'au début je jubilais car dans le domaine de l'investigation, j'ai réalisé des prouesses).
Après une semaine de rupture, j'ai passé deux agréables soirées en sa compagnie, ce soir c'était magique, seulement je suis restée 'dormir' chez lui et ne pouvant fermer l'œil, et malgré toutes les belles choses que nous avons partagées, le doute est revenu, les revendications, j'étais obsédée par la nécessité de vérifier son téléphone pour voir si... avait il connu quelqu'un pendant notre séparation, etc, etc. Intrusion dans son espace intime qu'il m'a bien sur refusée, qu'il ne me permet plus de regarder dans ses affaires (réaction normale, mais pouvant être motivée par... ) que si je ne le crois pas, il vaut mieux que je rentre chez moi, qu'encore une fois il est déçu, que j'ai gâché la belle soirée qu'il m'avait préparée (je la prenais pour une nouvelle chance de repartir sur de bonnes bases, raté, raté et encore raté!)
Comme je suis visiblement incapable de me maitriser et donner une possibilité à notre relation de progresser ou de se terminer, comme je suis visiblement incapable de discernement, comme je ne suis pas capable de supporter soit l'idée de tout gâcher soit celle d'être dupée, je dois me rendre à l'évidence que je dois totalement renoncer à l'idée d'y voir clair, la seule option c'est de ne plus le voir et de régler mon 'problème'.
si jusqu'à présent j'ai refusé la perspective d'une hospitalisation suggérée par mon psychiatre qui me conseillait un "éloignement", aujourd'hui celà s'impose comme une évidence si je veux éviter le crime passionnel ou le suicide, car quand tout retombe je ne peux que constater que ce qui est détruit ne peut indéfiniment être reconstruit. Quelque chose s'est cassé, et depuis qu'il me pose des limites je ne peux que prendre de plus en plus conscience de la gravité de mon trouble quand bien même ses actions réelles ou imaginaires entretiendraient, j'ai la conscience douloureuse d'être dans une situation sans issue, dans une relation destructrice pour l'un comme pour l'autre.
Mon refus d'entrer en institution psychiatrique tient du fait que je voulais éviter d'être "surchargée" de médicaments pour conserver la lucidité jocolor qui me permettrait de faire face au conflit interne qui me ronge . Le teralithe fonctionnait bien sur moi, son taux sanguin a chuté (pourquoi?) puis à dépassé le seuil toxique (augmentation de la posologie sans surveillance rapprochée m'a conduite à un début d'intoxication).
D'autre part je ne souhaite pas me sentir 'parquée' dans un établissement où les patients sont livrés à eux mêmes avec pour seule activité la thérapie de groupe sauvage dans la zone fumeur d'une cour intérieure.
J'ai besoin d'activité, j'ai besoin de me réinvestir, j'ai besoin d'un lieu qui considère la personne dans toute ma complexité, biologique, psychologique, spirituelle et pas comme un malade 'psy' qu'on va calmer à coups de cachets et de "de quoi vous plaignez-vous vous avez tout, bla, bla, bla..." Un lieu qui puisse m'aider à rééquilibrer mes troubles de l'humeur et visiblement d'autres qui y sont associés.
Pour avoir effectué des stages dans les établissements de ma région, je suis assez rebutée par l'inhospitalité des lieux et du peu d'accompagnement qui y est offert.
Je vois mon psychiatre demain, en attendant je peux rêver d'un établissement qui propose des activités variées, un accompagnement psychologique de qualité, loin de chez moi, dans un cadre agréable, avec des arbres, de la nature (bref, comme des vacances, mais pour quelqu'un qui perd de plus en plus sa capacité à organiser sa vie quotidienne dans ses aspects les plus basiques)

Si cet endroit de rêve existe, ou quelque chose qui s'en rapproche, merci de me faire part de vos suggestions. Wink

Je suis complètement déstabilisée, c'est un éternel recommencement, je vais bien et l'instant d'après je suis une furie, je ne peux même plus m'excuser il y a des mots, des actes qui ne sont pas pardonnables, d'autant plus quand ils se reproduisent encore et encore et encore. Là je me relis, j'ai honte et je suis triste, j'aimerais tellement remonter le temps, mais je crois qu'il faudrait remonter très très loin. j'ai l'impression d'être le jouet d'émotions, de peurs, de conditionnements dont je suis consciente de la nature pathologique, mais malheureusement pas au bon moment, pas à temps pour l'éviter.




Maïa

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Invité le Ven 2 Juil 2010 - 6:27

Bonjour Maïa et bienvenue sur le forum,

Je vais te répondre rapidement car je suis très fatiguée en ce moment, et plus que la télé, j'ai du mal à être "là" vraiment... (très perturbée par mon futur dépôt de dossier de demande aah).

Je ne connais aucun établissement de soins car je n'en ai fréquenté aucun. Par contre, je pense qu'il te serait peut être bénéfique de faire les 3 1/2 journées dans le centre expert de ta région (accessible sur prescription de ton médecin traitant ou ton psychiatre). J'ai déjà indiqué les liens sur le forum : mets centre expert dans RECHERCHER pour les trouver si ça t'intéresse.

Belle journée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Invité le Ven 2 Juil 2010 - 7:28

Maïa,

J'habite actuellement en Alsace. J'étais hospitalisé 12 fois dans le même centre de soins psychiatriques.
Il s'agit de l'EPSAN (Etablissement Publique de Santé d'Alsace du Nord), dans la ville de Brumath (67).
C'est un endroit classé monument historique ou les pavillons anciens et modernes sont placés au
milieux des beaux jardins ou l'on peut se promèner librement.
Il y a au milieux de toute cette verdure une grande caféteria récemment refaite à neuf par un architecte
réconu. Il y a des tables à l'interieur et aussi une bibliothèque très riche et des tables à l'extérieur au milieu
de la verdure.
Chaque pavillion a sa particulariété. Il faut demander le Pavillon St Roch, sous la direction du Dr Rauzier.
Ce Pavillon a au rez de chaussé une cour enorme intérieure avec des arbres, des fleurs et des bancs.
Il y a aussi des vélos fixes pour faire du sport et aussi une table de ping pong.
Au première étage du pavillon tu peux demander une chambre individuelle avec vue sur le jardin.
Au deuxième étage du pavillon il y a le Centre d'Activités. Tu peux faire des activités tous les jours.
Il y a Potterie, Cusine, Chant; Expression Corporelle, Arts Plastiques, Maquillage et Esthèticienne et Danse.


Maintenant, tout ceci est très beau. Mais seul bémol:
Je crois que pour y être hospitalisé il faut résider dans la région. (Mais je ne suis pas sure).
A toi de te renseigner.

Tu trouveras, EPSAN Brumath dans les pages jaunes ou blanches sur Internet.
Où voici le lien au Site Web: http://www.ch-epsan.fr/
Demande au standard directement le pavillon St Roch et tu pourras y parler
avec quelqun responsable dans le pavillon.
Le Dr Rauzier, ne prend pas des appels au téléphone.

Bon courage, ok

arc-en-ciel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Invité le Ven 2 Juil 2010 - 10:06

J'ai téléphoné l'EPSAN pour demander.

Ils m'ont dit que ton psychiatre doit se mettre en contact avec le Dr Rauzier
pour que tu puisses y être admise en hospitalisation même si tu n'habites
pas en Alsace.

J'espère que tous ces renseignements te seront utiles.

Bises,

I love you I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  chispa le Ven 2 Juil 2010 - 10:09

Bienvenue Maïa

J'espère que tu vas trouver ce que tu cherches, et pour ta lucidité et prise de conscience courageuse.

Même en cherchant près de chez toi, je suppose que tu peux toujours demander une visite avant de te décider
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Maïa le Ven 2 Juil 2010 - 13:26

Bonjour, je me réveille après une nouvelle nuit d'insomnie, merci noctran...
Merci Fractal de m'avoir répondu malgré ta fatigue. Je te souhaite que tes démarches aboutissent positivement.
Merci Chipsa pour tes encouragements.
Merci Arc-en-ciel pour ton information précieuse et surtout d'avoir fait la démarche de téléphoner à l'EPSAN, c'est très généreux de ta part.

J'ai donc vu mon psychiatre hier. Nous avons refait le point sur cette relation indubitablement toxique pour moi, un éloignement physique s'imposerait si je ne parviens pas à m'empêcher d'y retourner... Ce que je comprends c'est qu'il n'y a aucun bénéfice à partir loin si je ne parviens pas à décrocher mentalement.
Pour lui et pour le moment, ce serait la seule indication à une hospitalisation. Je suis à bout de force physiquement et psychologiquement mais il dit que je ne suis ni dans un état mélancolique ni dans une phase d'agitation. Il n'y a pas pour lui d'indication à m'hospitaliser pour adapter le traitement.
A ce jour, je considère que me faire hospitaliser serait renoncer à ma capacité de choisir, je crois que j'ai encore un peu de ressources pour redresser la barre.
J'ai besoin de repos, besoin de retrouver des forces physiques, je me nourris mal et peu, j'abuse dangereusement de la caféine et de la nicotine, cela ne peut que m'affaiblir d'avantage.

Hier je suis retournée avec une amie, sur le lieu qui a vu naitre cette passion sachant qu'il n'y serait pas. un petit établissement sympa en bord de mer, que j'aime beaucoup, avec des personnes que j'aime beaucoup, je me suis dit que même si cela serait la dernière fois, je ne voudrais pas me priver de ce plaisir, et j'ai bien fait. Même si cela m'a valu une nouvelle nuit d'insomnie Wink.

Il est évident que si je ne parviens plus du tout à gérer, j'accepterais l'hospitalisation, et je penserais en premier lieu à l'EPSAN Smile

Il y a une semaine, j'ai envoyé par mail une demande d'accueil temporaire à un monastère de ma région, en expliquant ma situation. J'ai reçu aujourd'hui une réponse "Venez à la session du 6 au 11 juillet. ce serait très bien pour vous. Nous prions pour vous!" C'est une bonne nouvelle, je vais les recontacter et vous donnerais des nouvelles.
Bonne journée, bises à tous


Maïa

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Invité le Ven 2 Juil 2010 - 13:48

Heureuse d'avoir pu t'aider.

Gros bisous à toi,

arc-en-ciel

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Invité le Mar 6 Juil 2010 - 8:02

Bonjour Maïa,

Une amie a été très satisfaite de son séjour à l'HP de Saint Rémy de Provence (celui où Van Goth a été interné). Cela a été son unique séjour et elle s'y est trouvé bien soignée et épaulée.

Elle a apprécié le superbe cadre et son accompagnement par le Dr Boulon ; de l'ergothérapie y est proposée. De plus, il y a 2 ailes dont une pour les cas plus lourds.

Mais bien sûr, chaque personne est unique et les atomes crochus avec les médecins, les équipes et les lieux différent selon chacun.

Belle journée !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Retraite...

Message  Maïa le Mar 6 Juil 2010 - 11:05

Fractal, merci pour l'info, c'est plus près de chez moi et puis me semble-t'il il y a un excellent maître chocolatier à Saint Rémy? Wink

Je pars aujourd'hui en retraite, faute de combattante, je déclare l'armistice!
J'ai des troubles bipolaires, je suis plus sensible aux conflits, plus sensible aux changements de rythme, sensible tout simplement.
Je commence à comprendre que je n'ai pas besoin de fuir ce qui m'a plongée dans cet état. J'ai tout simplement besoin de retrouver ma "liberté", de reprendre un rythme, de ne pas "vivre" la nuit pour fuir le jour, besoin de reprendre des forces.
J'ai compris, avec l'aide de mon médecin, que mon "conflit" non résolu ne fait qu'exacerber mes troubles de l'humeur, et que mes hauts et mes bas m'empêchent de prendre la décision que je n'arrive pas à prendre depuis des mois. Entre le tout et le rien, il n'y a pas le vide, il y a un chemin qui n'est pas si étroit. Sentir le sol, se rattacher à la terre pour ne pas s'envoler.
Quand je regarde derrière, l'avenir, cet inconnu ne peut pas me faire plus peur que ce que j'ai vécu.
Je rentre dimanche, lundi je fais le point avec mon médecin.

Une pensée chaleureuse tous les membres du forum, à bientôt






Maïa

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  chispa le Mar 6 Juil 2010 - 12:33

que mes hauts et mes bas m'empêchent de prendre la décision que je n'arrive pas à prendre depuis des mois.
Mon médecin avait pointé la même chose il y a deux ans, la difficulté à prendre des décisions à cause du trouble de l'humeur..
Je te souhaite de tout coeur de te retrouver et de retrouver le calme..
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

De retour

Message  Maïa le Mar 13 Juil 2010 - 12:25

De retour après une semaine de retraite dans une communauté religieuse...
j'ai retrouvé le sommeil et un rythme régulier sans somnifères Smile
j'ai retrouvé l'appétit et me suis nourrie sainement.
j'ai considérablement réduit ma consommation de café et de tabac.
Je me suis ressourcée dans le silence, dans une ambiance chaleureuse, simple et loin des tourments.
J'ai rencontré, des hommes, des femmes, des enfants, la simplicité et la profondeur.
j'ai trouvé une forme de libération, j'ai reçu beaucoup, au delà de ce que j'attendais, j'ai laissé aussi beaucoup de peines, de poids.

C'était une belle expérience d'échange, je commence à comprendre que la souffrance peut provenir aussi du fait que nous ne suivons pas notre nature profonde, c'est un moment qui restera gravé en moi, un ancrage positif alors que je retourne dans le 'Monde'.
Bonne journée à tous les lecteurs du forum


Maïa

Féminin Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 30/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Bravo, Maïa

Message  lebedouin le Mer 14 Juil 2010 - 22:17

Décider de participer à cette retraite, c'était déjà un premier pas vers la reprise en main de ta vie. Et cette session t'a permis de rencontrer d'autres personnes, qui t'ont renvoyé une autre image de toi. Aller vers les autres, c'est pour moi un critère qu'on est sur la voie de la guérison.
Tu es bien partie pour gérer à nouveau ton existence. Tous mes vœux t'accompagnent.

lebedouin

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 78
Type troubles : Bipolaire
Emploi / Statut : retraité
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  chispa le Mer 14 Juil 2010 - 22:26

Bienvenu parmi nous Lebédouin, tes premières paroles sur ce forum sont douces et agréables, merci
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

(désolée maïa) pour ce hors-sujet !

Message  Invité le Jeu 15 Juil 2010 - 10:07

Bienvenue Lebédouin parmi nous et au plaisir de te lire !

Dis donc, tu habites un bien beau pays !




ANGEL ISLAND New Caledonia ~ MANUIA ©2008-2010

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Le Caillou

Message  lebedouin le Jeu 15 Juil 2010 - 10:33

Bien beau pays, j'en conviens.
Mais qui n'empêche pas les attaques des troubles bipolaires, malgré la richesse de couleurs du Pacifique Sud!
Et des gens tellement attachants, au moins dans cette Province Nord où je réside.
A +!

lebedouin

Masculin Nombre de messages : 6
Age : 78
Type troubles : Bipolaire
Emploi / Statut : retraité
Date d'inscription : 14/07/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Demande de conseil pour trouver un établissement de soin

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum