la dysphorie de genre (La TAC, France Inter, 14 h 20) - Le monde en face : "Devenir il ou elle", documentaire sur France 5 à 20 h 45 - mardi 10 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

la dysphorie de genre (La TAC, France Inter, 14 h 20) - Le monde en face : "Devenir il ou elle", documentaire sur France 5 à 20 h 45 - mardi 10 janvier

Message  paumée le Mar 10 Jan 2017 - 15:01

Bonjour @ tous,

* Le questionnement "transgenres" se termine en ce moment à la TAC sur France Inter :

Se sentir fille dans un corps de garçon, ou l’inverse comme s’il y avait eu une erreur de genre à la naissance

Pour la majorité, l’identité de genre correspond au sexe anatomique. En réalité l’identité de genre ne se définit pas en se référant à l’anatomie d’une personne. On parle de dysphorie de genre pour désigner ceux qui se sentent appartenir au genre opposé à leur sexe biologique. Entre rejet familial et errance médicale, le parcours des jeunes transgenres est souvent compliqué. Mais grâce à un accompagnement médical adapté, ces jeunes peuvent entamer dès 12 ans leur transition.

Les invités de ce jour sont :
- Serge Hefez, Psychiatre et psychanalyste, responsable de l'unité de thérapie familiale à la Pitié-Salpêtrière, et auteur de La fabrique de la famille, éditions Kero,
- Aleksei, Etudiant en STAPS transgenre (né femme devenu homme),
- Lise Barnéoud, Journaliste scientifique, auteure du documentaire Devenir Il ou Elle.

Pour (ré)écouter ou podcaster l'émission : https://www.franceinter.fr/emissions/la-tete-au-carre/la-tete-au-carre-10-janvier-2017

* Ce soir, diffusion du film Devenir Il ou Elle, de Lise Barnéoud et Lorène Debaisieux ce soir à 20 h 45 sur France 5. Ce documentaire sera suivi d'un débat de 40 mn à 22 heures animé par Marina Carrère d'Encausse.

Cinq adolescents transgenres racontent la bataille acharnée qu'ils mènent pour se sentir eux-mêmes et être reconnus dans leur identité. Léna, Lucas, Eléna, Bas et Connor en ont la certitude depuis leur plus jeune âge : ils ne sont pas nés avec le bon sexe dans le bon corps. Ce sentiment de ne pas être eux-mêmes les enferme dans une adolescence pavée de souffrances. Alors qu'aux Pays-Bas, ce mal-être est pris en charge très tôt, en France, le retard est flagrant, mais des structures spécialisées pour les jeunes transgenres se mettent timidement en place. À travers leurs témoignages, ces cinq adolescents nous invitent à porter un nouveau regard sur la construction de l'identité.

Pour en savoir plus : http://www.france5.fr/emissions/le-monde-en-face/diffusions/10-01-2017_536707

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum