Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  yoyo le Mar 24 Déc 2013 - 15:30

Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)
Soumis par Gestion le 20 décembre 2006

Le temps des fêtes, quand on souffre d'un trouble bipolaire (maniaco-dépression), peut représenter un défi car il expose à plusieurs déclencheurs possibles d'épisodes dépressifs ou maniaques. Mais en planifiant, il est possible de profiter de cette période sans se déstabiliser.

Parmi les déclencheurs possibles, il y a:

La perturbation de la routine régulière:
Les recherches montrent que les gens souffrant de trouble bipolaire composent mieux lorsqu'ils ont une routine régulière - heures de lever, de repas, d'exercices et de coucher à peu près identiques tous les jours. La perte d'une seule nuit de sommeil peut déclencher un changement d'humeur.

La sur-stimulation :
Le magazinage, la décoration, la cuisine et la préparation pour le congé peuvent amener une excitation et une anxiété. Tout excès de stimulation peut déclencher un épisode de manie ou de dépression.

Les jours plus courts :
Certaines personnes souffrant de trouble bipolaire sont déjà plus vulnérables durant cette période de l'année car leurs épisodes dépressifs sont reliés aux saisons.

L'alcool :

L'excès d'alcool peut augmenter le risque de déstabilisation en interférant avec la médication et en nuisant au sommeil notamment.

Les dépenses excessives :
La personne souffrant de trouble bipolaire peut être à risque, surtout si elle a déjà une histoire de dépenses excessives et de cadeaux grandioses pendant des épisodes maniaques ou hypomaniaques.

L'oubli de la médication :
En étant plus occupé, il est plus facile d'oublier sa médication, ce qui risque de rendre l'humeur moins stable. Certains peuvent aussi choisir de ne pas prendre leur médication pour mieux tolérer l'alcool, se rendant ainsi plus vulnérables.

Le sentiment d'isolement :

Se sentir déprimé durant le temps des fêtes alors, croit-on, que l'on devrait être joyeux, peut amener un sentiment d'isolement.

Pour préserver votre bien-être il est important de planifier à l'avance et de prendre des décisions qui respectent vos limites.

Par exemples:

- Diminuez vos attentes et vos exigences. Rien n'a besoin d'être parfait.

- Évaluez bien la situation avant de décider de recevoir. Assurez-vous d'avoir la forme nécessaire. Si vous décidez de le faire, simplifiez le plus possible. Cuisinez quelque chose qui peut être préparé à l'avance. Faites-vous aider.

- Pensez à prendre une chambre à l'hôtel le plus près, s'il est difficile de rester pour la nuit chez vos hôtes.

- N'acceptez pas nécessairement toutes les invitations. Décidez lesquelles sont les plus importantes. Gardez-vous du temps pour récupérer.

- Ne quittez pas trop tard les réceptions. Décidez à l'avance de l'heure à laquelle vous voulez quitter afin de ne pas trop déroger de votre routine.

- N'obsédez pas pour trouver les cadeaux parfaits. Les jeunes sont souvent contents de recevoir de l'argent. Pensez à des certificats-cadeau. Respectez votre budget.

http://www.psychomedia.qc.ca/conseils-et-astuces/temps-des-fetes-et-trouble-bipolaire-maniaco-depression
avatar
yoyo

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 56
Type troubles : TB1-Mixtes
Emploi / Statut : Inv. 2 (ex cadre commercial)
Date d'inscription : 01/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  Invité le Mar 24 Déc 2013 - 15:46

Merci yoyo pour ce post très instructif, utile et intéressant.

Je profite pour te souhaiter de passer un très Joyeux Noël
en compagnie de tes êtres chers.

 sapin cerf et pere noel sapin cerf et pere noel sapin cerf et pere noel sapin 

Bisous,

Maria

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  kristalline le Mar 24 Déc 2013 - 16:24

Coucou Yoyo !

Merci pour ton post très intéressant et très instructif. Il est bon de se rappeler les règles pour éviter les dérapages... surtout pendant les fêtes...

JE TE SOUHAITE DE JOYEUXES FETES DE NOEL A TOI ET AUX TIENS !
avatar
kristalline

Féminin Nombre de messages : 2998
Age : 54
Type troubles : bipolaire type 1, fille et petite fille de dépressives
Emploi / Statut : Mère au foyer
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  mireille le Mar 24 Déc 2013 - 16:34

ma yoyo


que cette fin d'année te soit douce ....

gros bisous

mimi
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9253
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  yoyo le Mar 24 Déc 2013 - 16:43

Merci à vous.

J'ai parfois du mal ce 24 décembre, jour de naissance et de décès de mon grand-père, un être que tout le monde aurait dû rencontrer une fois dans sa vie tellement ils sont exceptionnels.

avatar
yoyo

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 56
Type troubles : TB1-Mixtes
Emploi / Statut : Inv. 2 (ex cadre commercial)
Date d'inscription : 01/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  bluevelvet le Mar 24 Déc 2013 - 16:58

super ! l'article Yoyo

j'ai essayé de suivre pas mal de ces recommandations , pas toujours avec succès d'ailleurs !

là, je crois que je vais zapper les médocs car on va picoler un peu : champ en apéro , sauternes avec le foie gras et sancerre pour le reste ; hips !

joyeux noël à tous ceux que j'aime et qui se reconnaîtront !

blue V
avatar
bluevelvet

Féminin Nombre de messages : 2577
Age : 60
Type troubles : bipo type 1
Emploi / Statut : avocate - en arrêt
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Temps des fêtes et trouble bipolaire (maniaco-dépression)

Message  majabis le Sam 28 Déc 2013 - 22:01

yoyo a écrit:Merci à vous.

J'ai parfois du mal ce 24 décembre, jour de naissance et de décès de mon grand-père, un être que tout le monde aurait dû rencontrer une fois dans sa vie tellement ils sont exceptionnels.


Bonsoir yoyo,

Oui les fêtes c'est parfois le rappel d'un deuil. J'en ai deux à mon actif en cette période de fêtes, frère et mère (l'année dernière pour ma mère)
Mais étrangement, ce que j'ai pu dire à ma mère avant qu'elle ne parte, je me sens en paix avec elle. Avec mon frère, beaucoup moins, un suicide à 33 ans, brutal, c'est pas évident à avaler sur fond de violences familiales répétées. Je suis en thérapie "à cause de tout ça" Il arrive un moment où l'on pense enfin à soi.

Ton grand-père, sois en certainE, il a reçu ton amour. Et c'est con, mais c'est ce que je pense, à force de voir des tonnes de deuils, (j'ai compté pour l'occasion, rien que dans ma famille, je suis allée à 8 enterrements de proches proches ) : Les meilleurs partent toujours avant nous. Là où tu dois, peut-être, apprendre à faire ton deuil, j'en sais rien, peut-être que c'est juste un pincement au coeur absolument normal, c'est en réalisant qu'il a eu certainement la chance de vivre une vie presque entière, sans connaître l'âge auquel il est parti. Et d'avoir laicé une trace, ce n'est pas donné à tout le monde.

Oui ces gens là nous manquent, mais n'oublions pas ceux qui sont juste à côté, ce serait idiot de passer à côté ! Wink

Essaie de passer un bon réveillon. C'est toujours une période de renouveau.

-edit, je te présente mes excuses, yoyo, je suis une nouvelle ancienne, et je t'ai prise pour un monsieur ! Les gaffes et moi, c'est habituel... -

majabis

Féminin Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 28/12/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum