epitomax

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

epitomax

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 2:51

Le Topiramate est un antiépileptique servant à traiter une épilepsie de type généralisée ou partielle. On le trouve, en France, sous le nom d'Epitomax® et aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Australie et dans certains autres pays sous le nom de Topamax®. Il peut aussi être utilisé comme traitement préventif des crises de migraine.

Des études ont été aussi portées sur son utilité dans le traitement des effets induits par la kétamine, utilisé alors comme modèle de la schizophrénie.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

lamotrigine

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 2:55

La lamotrigine est un anticonvulsivant, c'est-à-dire utilisé pour traiter l'épilepsie, qui est employé depuis quelques années aux États-Unis pour traiter certaines formes de troubles bipolaires de l'humeur. Ce médicament est actuellement le traitement le plus efficace sur les phases dépressives des troubles bipolaires[réf. nécessaire]. Contrairement aux antidépresseurs, il ne provoque pas ou peu de virage maniaque. Les guidelines américains et notamment celui de l'APA, préconisent l'utilisation de la lamotrigine en première ligne dans les phases dépressives. Il a également un effet de prévention des récidives dépressives.
Mode d'administration [modifier]

La dose efficace moyenne est de 100 mg. Celle-ci doit être atteinte progressivement, par paliers de 25 mg tous les quinze jours afin d'éviter des effets indésirables dermatologiques qui peuvent être graves. Ce médicament a peu d'effet sur la vigilance et ne fait pas prendre de poids.
Pharmacovigilance [modifier]

Effets secondaires

Lamotrigine peut-être responsable de réactions cutanées graves, notamment le syndrome de Stevens-Johnson ou une nécrolyse toxique épidermique. Le laboratoire indique que la plupart des cas apparaissent dans le premier 2 à 8 semaines de traitement, et en cas d'arrêt puis de reprise brutale des médicaments à posologie non progressive. Les patients sont encouragés consulter un médecin pour toute éruption cutanée inattendue pouvant témoigner d'un effet indésirable du médicament. Toutes éruptions cutanées n'est pas obligatoirement grave, mais imposera généralement l'arrêt du traitement.

Parmi les effets indésirables fréquents sont relevés, les maux de tête, des étourdissements et l'insomnie. D'autres effets secondaires plus rares existent tel que l'acné et d'autres irritations de la peau, des rêves ou des cauchemars, des sueurs nocturnes, des douleurs et crampes musculaires, une fatigue, des troubles de la mémoire, une irritabilité, des changements de poids, une perte de cheveux, une modification de la libido, des mictions fréquentes, des nausées etc. Dans des cas exceptionnels, la Lamotrigine a provoquée le développement d'une éruption cutanée grave, le syndrome de Stevens-Johnson. Cette éruption cutanée est plus fréquente chez les enfants que chez l'adulte lors de l'emploi de ce traitement. Il y a aussi une augmentation de l'incidence de cette éruption chez les patients qui ont ou ont eu un traitement récent par valproate de sodium. Il y a une compétition lors de l'élimination des deux molécules au profit du valproate, retardant l'élimination de la Lamotrigine, et augmentant les concentration sanguine de cette dernière. Dans les essais cliniques, les femmes serait plus susceptibles que les hommes de développer des effets secondaires.

L'utilisation pendant la grossesse n'est recommandée que si le rapport bénéfice sur risques d'effets secondaires graves est important. En septembre 2006, la chaine de télévision CNN rapporte que la prise de Lamictal au cours du premier trimestre de la grossesse peut provoquer une fente palatine chez les nourrissons. Comme la Lamotrigine passe dans le lait maternel, l'allaitement est contre indiqué durant le traitement.

La lamotrigine (Lamictal® en France) a une autorisation de mise sur le marché en France depuis 2002. Un générique est déjà sur le marché depuis janvier 2007, mais déconseillé par l'association ligue française contre l'épilepsie[1]. Le prix du Lamictal® a d'ailleurs subitement baissé (environ de 12 %) en février 2007[réf. nécessaire]. En effet, les excipients du générique ne permettent pas la même vitesse d'absorption et la même disponibilité à la zone ciblée.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

depression avec troubles de panique+saissonière

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 2:58

Dépressions anxieuses, agitées [modifier]

Ces sujets courent un risque suicidaire élevé. Contrairement aux caractéristiques courantes de la dépression, l'agitation psychique et motrice sont majeures, ils sont enclins à des crises de panique.
Dépressions saisonnières [modifier]

La dépression saisonnière s'installe à l'automne ou au début de l'hiver et dure jusqu'au printemps. Ses symptômes sont ceux de tout épisode dépressif : tristesse permanente, perte d'intérêt générale, irritabilité, troubles de sommeil, perte ou gain de poids, pensées suicidaires.
Les symptômes de la dépression saisonnière se distinguent de ceux des blues de l'hiver, lesquels ne nous empêchent pas de continuer à assumer nos activités quotidiennes. Ceux qui souffrent de dépression saisonnière sont très affectés dans leur quotidien (travail, relations...).
La cause exacte n'en est pas connue, mais la diminution de l'intensité de la lumière naturelle et de sa durée semble jouer un rôle important.

Traitement : il repose sur la psychothérapie, les antidépresseurs, l'alimentation (aliments riches en mélatonine, tels que les noix) et de façon complémentaire et croissante, sur la photothérapie ; Des séances d'exposition à la lumière (dans un fauteuil permettant la lecture ou en cabines spécialement aménagées, permettant de compenser la diminution de la lumière naturelle). La luminothérapie est un traitement souvent proposé quand cette affection se présente de manière isolée.
Cas particuliers [modifier]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

nous avons tous des personnes agée que nous connaissons

Message  Invité le Sam 27 Mar 2010 - 3:01

Dépression de la personne âgée [modifier]

Elle est fréquente, sous plusieurs formes ;

Les dépressions pseudo-démentielles, formes bien particulières, se caractérisent par des troubles graves :

* de la mémoire ;
* de l'orientation ;
* de la vigilance ;
* du jugement ;
* de régression affective ;
* des performances intellectuelles. On les rencontre généralement chez les sujets âgés, rarement chez des sujets jeunes.
* de la culpabilité

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: epitomax

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum