SOS Médecins en grève le dimanche 25 janvier

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

SOS Médecins en grève le dimanche 25 janvier

Message  paumée le Ven 23 Jan 2015 - 11:20

L'association SOS Médecins a annoncé jeudi qu'elle "suspendr(ait) son activité" dimanche, pour 24 heures, pour dénoncer les risques de "suppression du médecin de garde la nuit", en réclamant l'intervention du président François Hollande.

Malgré un premier mouvement de grève pendant les fêtes de fin d'année et la promesse d'un entretien "à la rentrée", l'association "n'a toujours pas été reçue" par la ministre de la Santé Marisol Touraine, s'est indigné auprès de l'AFP le président de SOS Médecins, le Dominique Ringard.

"Devant cette inertie (...) un mouvement de suspension d’activité de la part des médecins SOS Médecins a été décidé dimanche 25 janvier" à partir de 08 h 00, indique l'association dans un communiqué.

SOS Médecins a aussi envoyé un courrier au président de la République "pour lui demander d’intervenir directement", est-il précisé.

Contacté, le ministère de la Santé n'a pas pu être joint dans l'immédiat.

L'association s'alarme de la suppression du médecin de garde de minuit à 08 h 00 du matin, décidée par les directeurs d'agences régionales de santé (ARS) en Nord-Pas-de-Calais et Lorraine.

"Une décision aberrante", selon Dominique Ringard, qui oblige les patients à se tourner vers les services d'urgences.

"Il faut (...) un médecin qui puisse aller voir les enfants, les personnes âgées, les gens qui souffrent en pleine nuit, pour qu'on ne soit pas obligé de les mettre dans des ambulances à 3 h du matin, pour les envoyer passer 4 ou 5 heures aux urgences" pour un coût "4 à 5 fois" supérieur au déplacement du médecin, explique-t-il.

L'association, qui regroupe environ 1 100 praticiens pour 63 structures, craint que les exemples du Nord-Pas-de-Calais et Lorraine ne s'étendent aux régions voisines. En raison de la réforme territoriale, qui instaure un nouveau découpage des régions, mais aussi dans le cadre du projet de loi santé de Marisol Touraine, accusé par les médecins de conférer un pouvoir accru aux ARS.

Apportant son "soutien plein et entier" aux médecins libéraux, en grève administrative depuis début janvier contre le projet de loi santé, SOS Médecins envisage de "rentrer dans le dur" avec "au moins une grève par mois", prévient le Dr Ringard.

Celle de dimanche ne devrait pas trop déstabiliser l'offre de soins : les grévistes peuvent être réquisitionnés par les ARS, qui se sont attelées à la tâche dès l'annonce de la grève jeudi, selon le Dr Ringard.

Le projet de loi santé doit être examiné en avril au Parlement. Des groupes de travail sur les points litigieux du texte doivent débuter lundi au ministère.

Source : Medisite

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

SOS Médecins poursuit sa "suspension d'activité"

Message  paumée le Lun 26 Jan 2015 - 14:20

SOS Médecins poursuit son mouvement

Publié par l'AFP le Lundi 26 Janvier 2015 : 09 h 24


L'association SOS Médecins a annoncé le lundi 26 janvier 2015 qu'elle poursuivait jusqu'à lundi 20 h 00 son mouvement de "suspension d'activité".

"En cause l’absence totale de proposition de la part du gouvernement si ce n’est une épidémie de réquisitions tous azimuts envers nos médecins et nos structures", explique-t-elle dans un communiqué.

L'association qui regroupe environ 1 100 médecins dans 63 structures avait suspendu dimanche ses activités pour 24 h.

Son appel a été massivement suivi, engendrant d'importantes perturbations malgré les réquisitions, ont indiqué dimanche ses responsables.

Elle craint des risques de suppression de la permanence des soins ambulatoires entre minuit et 08 h 00, après que les agences régionales du Nord-Pas-de-Calais ont décidé de supprimer les astreintes de médecins la nuit.

"Les prochaines semaines risquent d’être de plus en plus tendues. C’est pourquoi SOS Médecins a décidé d’engager une grande campagne d’information des patients afin qu’ils puissent mesurer que les enjeux de ce combat les concernent au premier chef et qu’ils ont leur mot à dire", affirme l'association dans un communiqué.

"Nous en ferons part à la ministre de la santé, Madame Marisol Touraine, qui a fini par nous proposer un rendez-vous le 2 février 2015, en espérant qu’elle saura comprendre l’urgence d’engager un véritable dialogue pour construire avec les médecins libéraux et non contre eux le système de santé de demain", ajoute-t-elle.

Source : Medisite

paumée

Féminin Nombre de messages : 969
Type troubles : BP II - Troubles circulaires (sans euthymie)
Date d'inscription : 04/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum