Risperdal

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Risperdal

Message  garrigue le Jeu 6 Nov 2014 - 18:08

Bonjour à tous

Mon psy m'a parlé du Risperdal, mais il est revenu en arrière disant que c'était trop.... je n'ai pas compris le mot (par téléphone)
Je suis allée voir de quoi il s'agissait et j'ai pris peur en lisant tous les effets secondaires possibles et les contre-indications.

Pourriez-vous me dire quelqu'un d'entre vous en prend, ce qu'il en pense etc. Je suis BP II
Je vous serais très reconnaissante de me donner des informations.

merci

Bonne soirée à tous
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  dominique le Jeu 6 Nov 2014 - 18:45

Garrigue, j'ai pas de renseignement, mais je crains que ce médicament fasse prendre beaucoup de poids. Tu sais pour les notices, on t'indiquera toujours toutes les maladies du monde dessus, je crois que c'est voulu ça, mais à ce que je comprends, évidement, on n'attrape pas tous ce qui est indiqué sur la notice. J'ai un spécialiste qui m'avait expliqué un jour, que les effets secondaires on les a souvent au début du traitement, et que parfois, ça passe pour la suite. Enfin, c'était sa version.

J'en parle de ton risperdal car, je l'ai eu essayé par le passé ne serait-ce que très peu de temps j'avais fait des pieds des mains avec mon neurologue pour l'essayer, j'ai été à une époque ou j'aimais bien faire les essais, il me contredisait pas, je voulais l'essayer pour remplacer à la place du Solian, ce devrait être une époque ou je ne supportais pas prendre du poids; Je crois que j'avais été vite contenté de ce Risperdal, purée il me faisait prendre du poids encore bien plus que mon Solian, je m'étais dit: "Bon bien non, merci, j'ai compris", je retourne voir le neurologue sous rendez-vous, et on me remet avec mon Solian pour supprimer le Risperdal, et je te  dis donc cela, car j'en garde quand même un sacré souvenir de mes essais à la con. Laughing Laughing

Ah, là!! Peut-être qu'un jour on arrivera à nous inventer des médocs qui ne fassent plus grossir?? Du rêve sans doute que je raconte là!! Laughing

Bonne soirée ma belle,

Ecoute bien notre président parler, je viens de voir qu'on va devoir se le taper jusque 22heures. affraid affraid  Moi qui pensait l'écouter le temps d'une petite demi-heure, et bien j'ai pas été déçu quand j'ai vu le programme TV;

Bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 53
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Jeu 6 Nov 2014 - 19:30

Merci beaucoup Domi pour ces informations.

Le tout réuni ne me donne guère envie de prendre du Risperdal.

Et pourquoi pas des médicaments qui font maigrir, allez on peut toujours rêver ce n'est pas pour demain mais dans x années pourquoi pas....

Oh là là je ne vais pas me taper le discours de notre cher Hollande jusqu'à 22h.. C'est une façon comme une autre de s'endormir. Allez pas de politique sur ce Forum.

Bonne soirée avec Hollande  lol

Bisous
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Ven 7 Nov 2014 - 6:25

Bonjour à tous

Y aurait-il d'autres témoignages au sujet du Rispersal. C'est important pour moi.
Sous Doctissimo j'ai lu quelques témoignages mais ils étaient tellement différents les uns des autres que je sais que penser.
Y a-t-il quelqu'un qui est pour Risperdal

Merci d'avance pour vos réponses

Bonne journée à tous

Garrigue
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Dépamide

Message  SuperMarie le Ven 7 Nov 2014 - 8:34

Bonjour,
J'ai fait 10 ans de dépression,
et ma vie a changé le jour où
on m'a prescrit le Dépamide,
qui est un régulateur d'humeur.
Je ne sais pas la différence avec le Risperdal,
mais je n'étais plus mal.
Par contre, c'était tellement top
que je l'ai pris 2 ans.
Maintenant, quand j'ai un bas,
je fais le gros dos en attendant
que ça remonte...
Amicalement,

SuperMarie

Féminin Nombre de messages : 23
Age : 63
Emploi / Statut :
Date d'inscription : 11/08/2014

Revenir en haut Aller en bas

Rispéridone

Message  Jacques le Ven 7 Nov 2014 - 11:28

Bonjour, garrigue ! Smile

J'ai pris pendant quelques années un générique du Risperdal® : 4 mg/jour, en combinaison avec du Dépakote® — tous les deux des «machines à kilos», j'en ai pris 20 à l'époque, perdus avec l'arrêt de ce traitement dont j'ai toujours dit qu'il était nul pour moi.
Rispéridone, nom de la molécule présent dans les génériques, c'est un peu l'assommoir ; il ne me convenait pas.
J'ai été «sauvé» par l'arrivée en France du Xéroquel®. Comme d'habitude avec moi en cas de changement de traitement, aucune posologie dégressive mais arrêt brutal et remplacement immédiat, pur et simple, par le nouveau traitement… No
Si tu es dépressive, je ne vois pas ce que le Risperdal vient faire là… Shocked Question

Un lien : Arrow http://sante-az.aufeminin.com/w/sante/m3439819/medicaments/risperdal.html

Bonne journée. cat Bisous Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6196
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  frantz le Ven 7 Nov 2014 - 13:24

Bonjour,

Je suis d'accord avec Jacques.

Le risperdal (j'en garde pour ma part un sale souvenir...une "zombification") est un neuroleptique et non un régulateur d'humeur.

Il agit de ce fait sur les up en cassant les états maniaques, mixtes ou hypomaniaques (donc comme le souligne Jacques : aucun effet sur les dépressions)

Quand j'en prenai je sentai mes humeurs fluctuer (logique : ce n'est pas un régulateur d'humeur) mais je me sentai en muselière "chimique" : mes accès d'aggréssivité (lesquels constituent mes états mixtes et la plupart des signes de mes hypomanies) montaient en moi mais ce médicament me "permettait" de ne pas les exprimer.

Je ne prends plus cette m@@@ mais très ponctuellemnt du xanax en dose très faible (pour me détendre "si besoin") voire du tercian (un 1/2 comprmé) qui si il est aussi un neuroleptique m'assome uniquement le matin (et me permet surtout de garantir une bonne nuit de sommeil)

Ne sois pas effrayée par les effets secondaires des médicaments car :

1 - ils s'appliquent au cas par cas (je n'ai aucun effet secondaire de la dépakote);
2 - il faut les évaluer en fonction du bénéfice retiré. Si les effets secondaires sont plus importants que les effets positifs de la mollécule : il faut en changer !

Trouver le bon traitement c'est faire de l'acrobatie, garder l'équilibre et s'armer de patience autant que de résolution.

Courage Garrigue
avatar
frantz

Masculin Nombre de messages : 651
Age : 49
Type troubles : Bipolaire type 1 avec états mixtes
Emploi / Statut : Cadre administratif
Date d'inscription : 16/09/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Ven 7 Nov 2014 - 13:53


Merci Supermarie, Jacques et Frantz

J'ai grâce à vos témoignages une idée plus précise de ce qu'est le Risperdal.
Je m'aperçois que dans mon cas il ne semble pas approprié.
Comme tu dis Frantz c'est vraiment un exercice d'acrobatie. Oui il faut de la patience et de la résolution mais c'est parfois décourageant.
Chaque fois on y croit on a de l'espoir, et puis patatra çà ne fonctionne pas. Et on revient à la case départ ou presque.

Bonne journée

Bisous à tous Amitié Amitié Amitié

Garrigue



avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

claudy

Message  claudy++ le Ven 7 Nov 2014 - 15:54

bonjour garrigue

actuellement tu présente tous les symptomes d un grave down

il faut absolument que ton psy y remedit,sinon change de psy

si ton état continue et si le lexomil ne te soulage pas seul le bon thymo peut le faire

encore faut il que tu es le bon pour toi et toi seul!pour ma part j ai du lamictal et de l abilify

l un me baisse pour eviterles gravs up que je faisais ,l autre empeche les graves downs qui suiver les ups

il te faut le bon traitement!gros bisous claudy
avatar
claudy++

Féminin Nombre de messages : 4839
Age : 60
Type troubles : bipolaire fille de bipolaire
Emploi / Statut : 60 ans mere de famille - ancienne prof d'histoire
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Ven 7 Nov 2014 - 17:15

Bonjour ma Claudy

Et bien tu sais j'ai un thymo le Lamictal.

Pour le Lexotanil, comme je lui ai dit qu'il ne me faisait rien, il m'a envoyé une ordonnance pour un autre. On va voir si çà fonctionne mieux....

Bisous Amitié
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  marion84 le Ven 7 Nov 2014 - 18:02

en fait si tant d'avis differe sur le Risperdal c'est qu'il na pas les meme repercussion selon les personnes, comme chaque neuroleptique/AD/ou thymo, c'est d'ailleur pour ca qu'il en existe tant

Mon experience avec le Risperdal, il ma beaucoup aporter niveau psychologique au debut de la prise, j'ete plus calme, mes idées se cogner moins.....mais, j'ai commencer a prendre du poid, j'ai commencer la boulimie/hyperphagie. en meme temp, mon ex quitter la maison, donc sentiment d'abandon, esce le risperdal, esce l'abandon? Mais j'ai pris 12kilo a l'epoque sije me souviens bien.
avatar
marion84

Féminin Nombre de messages : 1450
Age : 33
Type troubles : bi polaire/borderline
Emploi / Statut : sans emploi
Date d'inscription : 07/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  mireille le Ven 7 Nov 2014 - 23:11

coucou garrigue

ma fille a pris longtemps du risperdal pour casser ses montées ...elle a pris du poids elle aussi
mais surtout en partie a cause de ce neuroleptique elle se retrouve aujourd'hui avec une dyskinésie que seul une importante dose de seresta arrive a calmer !!
son nouveau psy essaie de trouver le moyen de la calmer pour essayer de la sevrer du seresta ....
et ça fait 7 ans que ça dure !!!
bon le positif c'est qu'elle est stabilisée avec juste 1 abilify de 15mg par jour ....et ce seresta qu'elle bouffe comme des bonbons !!!!grrrrr

effectivement si tu es dépressive je ne vois pas ce que viendrait faire le risperdal dans ton traitement ..

je t'embrasse

Mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9251
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Sam 8 Nov 2014 - 0:29

Coucou Marion et Mireille

Merci Marion et Mireille pour vos réponses.
Elles sont très instructives.

Bises

Garrigue
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  Lou le Sam 8 Nov 2014 - 7:18

Bonjour Garrigue,

Je suis sous Risperdal depuis une petite dizaine d'années et je ne te cache pas que ce médicament a été très difficile à accepter pour moi à cause des effets très indésirables. Malgré tout j'ai eu des effets bénéfiques sur ma santé. Et chose que j'ai appris récemment : le risperdal a un correcteur qui enlève beaucoup d'effets indésirables : le PARLODEL : C'est un peu le médicament miracle si on peut parler ainsi d'un médicament ! Il permet de réguler le taux de Prolactine qui augmente avec le Risperdal. Depuis près d'un an j'ai du PARLODEL et je retrouve peu à peu une vie correcte. J'arrive meme à perdre du poids ... Je ne sais pas si ce médicament est bien conseilllé aux femmes mais à voir pour toi si tu devais prendre du Risperdal. Après, je ne sais pas si le correcteur est directement prescrit par le psychiatre... J'ai quand meme attendu pas mal de temps avant qu'on me le propose mais je soupconne ma psychiatre d'etre plus formée pour les thérapies comportementales que pour la prescription de médicaments. En tout cas, au jour d'aujourd'hui, mon enfer est fini !!!

Bon courage à toi !

A bientot.

Lou
avatar
Lou

Masculin Nombre de messages : 46
Age : 41
Date d'inscription : 01/11/2014

Revenir en haut Aller en bas

Re: Risperdal

Message  garrigue le Sam 8 Nov 2014 - 7:29

Merci Lou pour ton témoignage.

Je pense que ce n'est pas si simple d'être sous Risperdal et je m'en doutais un peu.

Bonne journée

Bisous Amitié

Garrigue
avatar
garrigue

Féminin Nombre de messages : 2282
Age : 70
Type troubles : Bipolaire II - Borderline
Date d'inscription : 14/09/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum