Quand rester assis tue plus que la cigarette

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Quand rester assis tue plus que la cigarette

Message  yoyo le Lun 27 Jan 2014 - 22:52

Quand rester assis tue plus que la cigarette
Rester assis, que ce soit devant un ordinateur ou devant sa télévision, fait désormais partie du quotidien au travail et ailleurs. Or, de nombreuses études montrent que cela tue plus que la cigarette.
Le meurtre parfait
Publié le 26 janvier 2013 - Mis à jour le 12 février 2013


 
Certains salariés restent assis jusqu'à neuf heures par jour au travail.  Crédit Reuters


  • 1
  • 2
  • Page suivante


Le meurtre parfait existe. Qui dit meurtre parfait dit assassin invisible. En effet, qui irait suspecter une pauvre chaise, et pourtant, elle pourrait bien vous tuer sans que vous vous en rendiez compte. Vos amis, vos collègues ne cessent de vous mettre en garde contre la cigarette. Mais ce qu'ils ignorent, c'est que si le tabac vous tue en effet à petit feu, c'est bien votre chaise de travail, de réunion, votre canapé qui pourraient en fait avoir votre peau.
Comme le rappellent différentes enquêtes, nous passons en effet de plus en plus de temps assis. Alors qu'il y a encore des centaines, voire des dizaines d'années, les hommes passaient le plus clair de leur temps debout à chasser, ou dans les champs à travailler, les dernières générations restent assises devant leurs écrans d'ordinateur… à tel point que le temps passé assis atteint 9,3 heures par jour, plus que le temps passé à dormir, équivalent à 7,7 heures.
Or rester longtemps les fesses posées sur une chaise, ou un canapé n'est pas vraiment conseillé par les médecins, plutôt le contraire en fait. Rester assis six heures ou plus augmenterait donc le risque de mourir de 40% dans les quinze ans qui suivent par rapport à une personne qui passerait trois heures ou moins bien installé au fond de son fauteuil.
Comment rester assis peut-il être aussi dangereux pour la santé ? Tout simplement parce qu'une telle activité, ou plutôt non-activité, ralentit le métabolisme humain réduisant notamment les taux du bon cholestérol HDL, mais augmentant les risques de maladies cardiaques, mais aussi de diabète de type 2, ou encore de cancer du sein ou du colon. L'inactivité est bien évidemment également liée à l'obésité. Or cette dernière, désormais plus meurtrière que la malnutrition comme le révélait une récente étude publiée dans la revue médicale The Lancet, pourrait tuer 35 millions aux États-Unis quand la cigarette ne serait responsable " que " de 3,5 millions de décès.
Des chercheurs australiens ont par ailleurs montré que pour chaque heure supplémentaire pendant laquelle une personne s’assoit pour regarder la télévision, son risque de mourir augmente de 11%. Et l'étude est d'autant plus à prendre en considération qu'elle concernait un large éventail de personnes puisque les scientifiques se sont intéressés à près de 9 000 personnes. Et les médecins d'expliquer que rester assis neuf heures par jour est une " activité létale ".
Ne pensez pas que faire du sport après être rester assis longtemps vous sauvera. En effet, les médecins expliquent qu'être sédentaire pendant neuf heures au bureau est mauvais pour la santé qu'on regarde la télévision ensuite chez soi ou qu'on fasse de l'exercice plus tard à la salle de sport. Ainsi, rester assis est mauvais que l'on soit obèse ou un véritable sportif.
Mais n'ayez crainte, il existe des solutions à ce problème de sédentarisation. Quand certaines personnes préconisent ainsi par exemple les rendez-vous professionnels au grand air en se baladant à la place d'une rencontre dans un café, des chercheurs tentent de modifier les environnements de travail pour encourager plus de mouvements. En attendant que la solution miracle soit trouvée, n'hésitez pas à sortir vous aérer le temps de la pause déjeuner, et de vous dégourdir les jambes tout au long de la journée. Les scientifiques assurent que marcher permettrait d'éviter les pertes de mémoire, et cela pourrait bien vous sauver la vie.
Atlantico a interrogé Bernard Auvinet, docteur en médecine, médecin du sport mais également chercheur associé au Laboratoire de Physiologie et Biomécanique de l'exercice musculaire (Université de Rennes 2).
Atlantico : Des chercheurs ont pointé le risque de rester assis trop longtemps en assurant que cela augmentait le risque de mourir. Qu'en pensez-vous ? Pourquoi bouger est-il aussi important ?


Bernard Auvinet : C'est sans doute un petit peu alarmiste. Nous sommes en effet fait pour bouger, pour avoir des mouvements et non pas pour rester statiques. Les recommandations de la société américaine de cardiologie en minimum d'activités physiques et sportives hebdomadaires sont révélatrices : auparavant, il ne s'agissait "que" de trois heures par semaines, actuellement, elle recommande 5 heures, ce qui est beaucoup. Ce sont essentiellement des activités d'aérobics. Cela a beaucoup de mérites, c'est plein de bénéfiques : ça réduit le risque cardiovasculaire, c'est efficace contre l'hypertension artérielle, c'est aussi intéressant pour le diabète. Être neuf heures par jours assis augmente en effet le risque cardiovasculaire d'une manière importante, les études l'ont montré.

Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-rester-assis-tue-plus-que-cigarette-bernard-auvinet-617950.html#XzJ6XEpLEDQitLer.99[/color]

► lire la suite : http://www.atlantico.fr/decryptage/quand-rester-assis-tue-plus-que-cigarette-bernard-auvinet-617950.html?page=0,0
avatar
yoyo

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 56
Type troubles : TB1-Mixtes
Emploi / Statut : Inv. 2 (ex cadre commercial)
Date d'inscription : 01/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand rester assis tue plus que la cigarette

Message  Invité le Mar 28 Jan 2014 - 16:47

Atlantico a écrit:Rester assis six heures ou plus augmenterait donc le risque de mourir de 40% dans les quinze ans qui suivent par rapport à une personne qui passerait trois heures ou moins bien installé au fond de son fauteuil.

Bonjour yoyo,

Je comptais démarré bientôt mon activité principale sur le net et en lisant cette article
Je commence à hésiter  Smile 
Merci pour le partage
Bonne journée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand rester assis tue plus que la cigarette

Message  dominique le Mar 28 Jan 2014 - 19:03

On va quand même pas les plaindre d'avoir un travail assis, ils sont au chaud, à l'abri des durs hivers. Du coup, c'est le chomeur qui finalement va finir par avoir plus de chance, car lui, il a le temps de faire de l'exercice dehors ou à l'abri, bon pour son cœur.

Ca me fait rire. Laughing 
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 52
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Quand rester assis tue plus que la cigarette

Message  Invité le Mar 28 Jan 2014 - 21:37

Hi!Hi ! domi je t'adore toi  merci Amitié 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum