Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Mer 06 Nov 2013, 15:26

Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Il y a plus de dix ans, j’allais sur un site de chat et de forums qui a fermé suite à la crise de 2001.
On se rencontrait, faisait des soirées et surtout on délirait à fond.
Après le travail, j’y allais pour décompresser et délirer.
Notre clan était élitiste, un jour un internaute a dit : « si tu n’es pas la maîtresse de saint-pierre ou la copine de cool50, personne ne te parle. »
Derrière mon écran, j’étais mdr car j’étais la maîtresse de saint-pierre depuis six mois et la meilleure amie de cool50. J’étais fière de moi car toutes les filles étaient amoureuses de lui. Pour le garder j’inventais toujours de nouveaux jeux pour lui procurer des sensations fortes, intellectuellement parlant.  
cool50 était la reine du club rose et saint-pierre le roi du club de la quarantaine et bien sûr, ils ne pouvaient pas se voir.
Je trompais virtuellement saint-pierre avec son meilleur pote qui était au Canada. Et tous les deux se battaient pour moi intellectuellement parlant. (Petite jouissance intérieure, rhooo.)
Bien sûr, saint-pierre était au courant et un jour il m’a dit : « Tu veux voir angfeust ? il est à Issy-les-Moulineaux chez X (je ne donne pas le nom du site).
On a passé une nuit blanche avec tous les informaticiens sur le chat à tous les rendre fous.
Nous, les informaticiens, sommes très joueurs, un rien nous amuse, bref de vrais gamins.
Le P-DG du site me dit : « Il y a un forum qui ne marche pas, c’est la philo ».
De melodie1, je me suis transformée en voltaire le provocateur, avec l’accord du webmaster.
Je les ai tous fait tourner en bourrique sur ce forum, toute fière de mon exploit, je me délectais.
Peu de temps après, j’étais invitée à un barbecue en l’honneur de cool50  pour sa venue à paris.
Dans la voiture un des internautes dit à sa femme : « C’est qui ce voltaire ? il nous fait réfléchir. Je prépare ma réponse pour demain, c’est pas possible, c’est l’un d’entre nous sous un autre pseudo ».
Vous pensez bien que je n’en perdais pas une miette. Avant de partir, j’avais écrit un poème d’amour à la gloire de cool50 sous mon pseudo voltaire.
Elle m’a suivie dans le forum philo en me faisant des déclarations d’amour.
J’étais embêtée, je ne pouvais pas me dévoiler, mais elle m’a chopée sur icq en voulant me faire un cyber-sexe. Bien sûr j’ai joué les vierges effarouchées.
Au bout de plusieurs jours, j’ai dû lui avouer que j’étais une femme et non un garçon. On est devenu les meilleures amies du monde.
Je vous donnerai la suite du retour de cool50 en France chez moi dans le prochain épisode.


Le club rose haut en couleur

Avant que cool50 arrive sur le club rose, la reine en était Sabrina.
Comment vous la décrire ? elle est riche, belle, intelligente et le club rose est son territoire.
Tous les soirs avec ces collaborateurs, elle venait décompresser en jouant les allumeuses.
Elle faisait des parties fines en Suisse avec sa cour.
Mais un beau jour arriva avec fracas cool50 et très vite celle-ci eu plus de succès.
Au début il y eu la guerre entre elles !
Sabrina ne comprenait pas pourquoi une femme grossière et moche avait plus de succès qu’elle.
Elle chercha à comprendre et elles sont devenues amies par la force des choses.
Entretemps cool50 fit un cyber-sexe à saint pierre en commentant comment elle faisait une fellation.
Saint pierre devint fou durant un mois, il n’a parlé que de ça. Le jour J tant attendu arriva.
Cool50 commença à entreprendre saint pierre qui a remonté vite fait sa braguette, mdr.
Cool50 lui dit : « Je me vengerai, tu verras ».
Peu de temps après, il dragua Sabrina qui l’invita en Suisse, pour ne pas me laisser seule, il fit en sorte que je sois invitée le week-end. C’est son côté saint…
Il prit le train pour Genève avec une mallette et son plus beau costume, pour donner l’impression d’être un homme d’affaire. Ensuite il invita Sabrina dans un grand restaurant.
À son retour, il claironna à qui voulait l’entendre qu’il avait couché avec la plus belle fille du site.
Sabrina jura de se venger.


La vengeance des reines du club rose


Un jour en me promenant en tant que voltaire, on a commencé à parler du rêve de Sabrina.
Elle voulait à tout prix rencontrer melodie1 et cool50.
cool50 habitant au Canada, et vivant des minima sociaux, ne pouvait se payer le voyage.
Sabrina lui paya l’avion pour la faire venir en France, et moi je l’hébergeais, les problèmes logistiques étaient réglés.
Je suis allée chercher cool50 à l’aéroport de Roissy, où on attendait la venue de Sabrina.
Sabrina appela saint pierre qui accourut à la vitesse grand V. Il lui fit visiter paris by night.
Le lendemain nous avions rendez-vous à la gare de Lyon. Sabrina nous paya le restaurant, après quoi nous sommes allées dans sa chambre d’hôtel.
C’est à ce moment-là qu’elle me fit part de leur vengeance.
Elle commença à me dire qu’elle était la fille d’un P-DG de cosmétiques d’un grand groupe en Suisse.
Le fait que saint pierre se soit vanté lui causait du tort vis-à-vis de ses subordonnés et de son mariage. À cette époque, elle était séparée de son mari.
Elle me dit : « On veut que tu sois notre plume. On va ridiculiser saint pierre sur le chat avec son propre pseudo. Ensuite, on va le faire boire et l’allumer, et quand il voudra conclure, on lui dira non.
Par contre, je n’ai pas envie qu’il me viole. Tu lui mettras un somnifère et quand il se réveillera, il partira la queue entre les jambes.
Je lui précisai que saint pierre ne buvait pratiquement pas. cool50 me répondit : « Ne t’inquiète pas, Sabrina est la reine de la manipulation, il boira ».
Je n’étais pas d’accord pour l’histoire du somnifère, enfin j’allais leur faire croire que je lui donnais bien un somnifère. En réalité, je lui ai juste mis de la levure de bière.
On passa la journée à se balader et je lui ai fait découvrir les transports en commun.
On a pris la ligne 14 elle a trouvé cela drôle.


La mise à mort commence…

Saint pierre et Sabrina arrivèrent à la maison, on commença à manger et comme prévu Sabrina le fit boire.
On lui versa la levure de bière « au lieu d’un somnifère » et, au fur et à mesure, tout le monde rigolait. À la fin du repas, Sabrina lui dit : « Viens, on va sur le site pour les rendre jaloux comme quoi on fait la fête. On le fait avec ton pseudo ».
Elle était allongée sur lui pour le chauffer et dicter le délire. Il ne se rendait même pas compte qu’on le ridiculisait sur le chat, il était trop occupé…
Ensuite, on s’est tous mis sur le lit. Sabrina était sur lui et saint pierre me tenait dans ses bras en me faisant des bisous.
Au moment où il voulut, elle se redressa et me dit : « melodie, finis-le ». J’ai répondu que je ne prenais pas les restes. Il me demanda si on l’avait drogué, je lui ai répondu : « Elles voulaient le faire, je t’ai juste mis de la levure de bière ! Par contre, tu es ivre ».
Il alla aux toilettes se faire vomir, dormit un peu et partit la queue entre les jambes.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Jeu 07 Nov 2013, 18:18

Le choc de titans


Au moment de partir, Sabrina me dit la chose suivante : « c’est quand même un bon coup saint pierre ».
Le lendemain matin, au moment où je prenais un bain, j’entendis le téléphone sonner, c’était sabrina.
Elle me demanda si j’avais vu les forums et je demandai pourquoi. Il y a plein de pseudos qui nous attaquent toutes les trois. Je lui répondis que c’était la même personne et venait de saint pierre.

« Tu crois quoi, qu’il n’allait pas se venger et en plus il ne le fait même pas sous son pseudo ?»
Elle me dit : « Je vais appeler mon avocat pour diffamation et faire fermer le site ».

Je répondis que fx était tout seul à gérer le site.
En effet, ils sont passés de onze employés à une personne. De plus, fx était un ami, le site mourait à petit feu.

Sabrina me dit que saint pierre lui avait cassé son jouet et qu’elle avait honte de revenir.
Je lui répondis la chose suivante :
« On va lui péter le forum à sa gloire dont il est si fier et où il ne réponds jamais, mais qu’il regarde plusieurs fois par jour, histoire de voir si on parle de lui. Angfus m’a envoyé une photo de saint pierre avec un corps de bébé tout moche. Je vais faire passer le mot sur le site de fauve pour que les philosophes et les poètes n’aillent plus sur son forum ».
« Je vais demander à cool50 d’envoyer ces amis du club rose et nous riposterons. »

Elle me répondit : « Je compte sur toi pour faire le nécessaire et je viendrai personnellement vérifier ».

cool50 vivait la nuit, j’attendis donc son réveil. Je lui ai montré le forum en question, elle se mit à pleurer. Je lui dis : « Regarde ce que Angfeus m’a envoyé, j’avais gardé cette photo au cas où ».
En voyant la photo, elle passa des larmes à un état de jubilation, c’étais impressionnant.

Le plan est le suivant : « Toi tu demandes au club rose de te défendre sur le forum, moi je vais sur le site de fauve pour être certaine que plus personne ne s’occupe de lui. Ensuite on balance la photo sous mon pseudo melodie1 ».
Puis on va lui répondre du tac-au-tac et en vers s’il vous plaît madame.

Fauve était aux anges car il n’aimait pas saint pierre. Dans un autre chapitre, je vous expliquerai pourquoi. Fauve était un ami, nous avons créé à nous deux le site. Je me suis occupée de la partie fonctionnelle et lui de la technique.

Nous commencions par poster la fameuse photo truquée et le forum se termina en jus de boudin.

On nous traita de bouffonnes, on prit donc le pseudo bouffon en disant que le bouffon faisait rire le roi et qu’il était le seul à lui dire ses quatre vérités.
Il nous traita de dépravées, on lui fit un beau poème sur la dépravation.

À chaque riposte, cool50 était tout excitée et cela l’amusa énormément.

À bout d’argument, il se vengea sur mon physique et que j’étais jalouse de Sabrina.
Le voyant petit joueur, je ne pris même pas la peine de répondre et l’ai ignoré.
Voyant que je n’alimentais plus le forum, il arrêta les attaques.

Il perdit donc la bataille, comme dit le dicton : « On tombe toujours sur plus fort que soi ».  
La moralité de l’histoire, la meilleure attaque est l’ignorance, il n’y a rien de plus vexant.

Un jour, Sabrina me téléphona afin de m’inviter dans sa maison d’Évian. Elle m’apprit qu’elle était contente d’être enceinte et s’était remise avec son mari. Elle insista durant trois jours mais, entre temps j’avais fait la connaissance d’un harceleur manipulateur… ceci est une autre histoire ...

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  bluevelvet le Jeu 07 Nov 2013, 18:34

super Pierso ! quel plaisir de te lire !

EN-CO-RE !

la suite

bises

blue V

bluevelvet

Féminin Nombre de messages : 2577
Age : 59
Type troubles : bipo type 1
Emploi / Statut : avocate - en arrêt
Date d'inscription : 04/07/2012

Revenir en haut Aller en bas

c'est avec plaisir que je vais prendre le temps de te lire!

Message  xi le Ven 08 Nov 2013, 03:49

je m'y mets ce matin et je te donnerai mes commentaires!

xi

Féminin Nombre de messages : 525
Age : 42
Type troubles : bipolaire type I, mixtes,à cycles rapides
Emploi / Statut : AUCUN
Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Ven 08 Nov 2013, 04:00

Le repas en l'honneur de cool50

Pour faire sortir cool50 de son PC, je lui organisais des rencontres réelles avec ses amis du club rose. On alla boire un verre sur paris, Cool50 était ravie.

Je lui dis ensuite on verra voir petit démon, elle me répondit : « Ho oui ».
Nous sommes partis le voir chez lui. petit démon avait une maladie orpheline et il était en chaise roulante et pouvait à peine bouger la main.

Il avait du courage car il avait monté une association pour des personnes qui étaient dans le même état. Il avait dû passer un diplôme de comptabilité pour pouvoir être reconnu et ainsi obtenir des subventions.
Chaque année il participait au téléthon. Il m’avoua que certaines figures politiques faisaient bonne figure devant la caméra et ensuite ils prenaient leurs jambes à leur cou comme si la maladie était contagieuse.

cool50 lui proposa de venir à sa fête.
Je lui dis : « J’habite au rez-de-chaussée, les portes sont larges et il n’y a pas de marches ».
Il accepta donc avec grand plaisir, il me dit : « Je viendrai avec mon accompagnateur ».

Nous avons aussi chat dj de Lyon, un personnage haut en couleur, il était considéré comme associal et touchait donc l’AAH à 100%. petit démon l’a mal pris, me disant : « Je ne suis qu’à 80%, et lui il est valide ».
Pour pouvoir venir, il travailla une semaine pour gagner l’argent de son voyage.

Un couple de Belgique arriva aussi et deux personnes d’Orléans.

Nous étions tous au complet. On commença à prendre l’apéro et on mangea un couscous maison. Tout se passa très bien. cool50 était aux anges, tout ce petit monde rien que pour elle.

Les gens habitant loin dormirent chez moi et les personnes d’Orléans reprirent la route.

Le lendemain matin chat dj rentra chez lui tout content de sa soirée.
Le couple de belge partirent avec cool50 à Bruxelles...

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Ven 08 Nov 2013, 17:16

cool50 à Bruxelles

cool50 partit donc à Bruxelles une semaine, je devais la rejoindre le week-end suivant.

J’étais soulagée qu’elle parte là-bas car elle était difficile à gérer. Cela me permit de souffler un peu.

En arrivant à Bruxelles, Michel me dit : « Elle est ingérable. Je lui propose de visiter la ville, elle refuse pour aller sur le chat. Elle est en plein délire et vit au virtuel. Elle a même dit que si les internautes voulaient la voir, il fallait payer. Je ne suis pas d’accord, bref c’est du cool50 tout craché ».

Je fais donc la morale à cool50, qui s’excusa aussitôt.

Durant mon séjour, castorette m’appela en demandant comment cool50 avait fait pour venir en France. Je lui répondis que Sabrina avait payé le voyage.
Elle me répondit : « Je lui avais dit d’attendre pour la faire revenir ».
Je lui dis : « Tu veux la voir ? » et elle me répondit : « Non, je ne veux plus la voir ».

cool50 était attristée que mimi ne veuille plus d’elle mais elle reprit vite le dessus.
On lui dit : « Nous sommes là et on t’aime, et puis castorette n’est pas vraiment une copine pour te dire ça ».
Pour information, c’est castorette qui lui avait payé son premier séjour en France.

À notre premier repas, je suis restée avec michel et il me dit : « Je suis alcoolique, cool50 m’a fait beaucoup de bien moralement, sinon je me serais suicidé depuis bien longtemps. J’ai la sclérose en plaques et ma maladie empire. »

Le lendemain il me fit visiter Bruxelles, je lui dis que je trouvais cette ville moche par rapport à Paris.
Il me répondit la chose suivante : « Ici il n’y a pas de monument du patrimoine, par conséquent ils détruisent les monuments historiques pour en faire des buildings. Nous avons un roi, mais vous, les français, êtes plus royalistes que nous. Vous avez su garder vos monuments. »

Il m’emmena vers des petits endroits typiques de Bruxelles, et me fit apprécier l’art déco, les brocantes. On mangea une gaufre et des frites belges, humm …

On alla aussi boire une bière et il me dit : « Le problème avec la bière, c’est qu’ensuite tu as envie d’aller aux toilettes et du coup tu rentres dans un autre café et tu reprends une bière. C’est une histoire sans fin ».

Le week-end passa comme l’éclair, cool50 ne voulait pas venir. De mon côté, je profitais un maximum de mon séjour. Malheureusement le moment de rentrer était arrivé.

Michel me dit pour finir en apothéose : « Il nous faut lui trouver un vrai mec ».

La fugue de cool50

À notre retour de paris, cool50 continua à vivre dans sa virtualité.

En effet, sa vie réelle n’était pas avantageuse, elle vivait de minima sociaux et n’était pas une belle plante.

Un beau matin, elle me dit qu’elle avait un rendez-vous avec un de ses contacts.

Je lui répondis : « Tu veux que je t’accompagne ? tu ne sais pas comment utiliser les transports en commun ».
Elle ajouta : « Pas la peine, je vais me débrouiller toute seule ».
Je lui dis : « C’est qui ce type, je veux lui parler au téléphone et lui poser des questions, Marie je me sens responsable de ta sécurité.

Elle me donna son numéro de téléphone, je l’appelai et lui posai une multitude de questions
Me voyant rassurée, cool50 partit à son rendez-vous, pleine d’espoir.

Je pris donc une journée de détente car il fallait la canaliser, et je peux vous avouer que ce n’était pas de tout repos. Elle m’a tout fait. Un jour elle a même voulu se faire passer pour moi, mais le gars lui a dit en deux minutes qu’elle n’était pas mélodie. Elle a essayé de lui faire un cyber-sexe, Il lui fit comprendre que cela ne l’intéressait pas.
En effet, je communiquais avec lui depuis plus de trois mois, et nous avons tous une façon reconnaissable d’écrire.

Les heures passèrent et cool50 ne revenait pas. Vers vingt-deux heures, j’étais inquiète. Tout-à-coup, le téléphone sonna. C’était la mère du jeune homme qui s’inquiétait de ne pas voir son fils rentrer.
D’un seul coup, je me sentis rassurée, et répondis à sa mère que son fils était à l’hôtel avec Marie.
Pas besoin de vous faire un dessin de la chose.

Le lendemain matin, cool50 revint avec la banane. Toute contente de son escapade, je la grondai en lui disant qu’elle aurait pu prévenir et lui apprit que la mère de son amant m’avait appelée.
Elle se confondit en excuses et tout rentra dans l’ordre.

La fin de son séjour arriva.
Pour conclure, je pense que cool50 est bipolaire sans le savoir.
À vous de voir…





piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Sam 09 Nov 2013, 17:58

Le bannissement des soirées et la haine de letemaire

Après le départ de cool50, je continuais mon petit bonhomme de chemin.

Un jour, un petit jeune de 22 ans vint me parler en privé : il voulait une relation avec moi. Il me dit je suis mignon et je recherche une femme mûr pour avoir une expérience sexuelle. Il m’envoya sa photo il était mignon.

Je me suis dit pourquoi pas faire un petit casse croute en plus il voulait être obéissant.

Il m’affirma que ce n’était pas sérieux car il avait une copine.

Nous avions donc rendez-vous à la gare de Lyon. On alla chez moi, on bu un verre.

Ensuite nous fîmes l’amour comme convenu il se laissa guider.

Deux jours plus tard, il me téléphona pour un autre rendez-vous, il voulait s’initier à la sodomie. Je me suis dit, il veut prendre de l’avance ce petit jeune, par conséquent j’acceptai.

En arrivant à la maison il me fit part de sa rupture avec sa copine. Et nous refîmes l’amour, mais il voulait prendre des initiatives.
Durant sa sodomie il se décontracta et poussa un gémissement. Après coup, il m’a dit que ce n’était pas sa tasse de thé.

Deux jours après il rappela en me disant d’acheter un god ceinture, je lui signifiai que la leçon était fini car il n’avait pas été assez soumis.

Quelques jours plus tard saint pierre me téléphona en me disant il y a un petit jeune qui a essayé de me pirater, il m’a amusé mais il a réussi à faire sauter le site et virer du tchat qui il veut sans avoir les droits, il lit même les privés.

« Tu as couché avec !! Qu’as-tu encore fait !!»

Je lui dis tiens fée des arts vient sur paris, il me rétorqua que je n’étais pas invitée car j’avais plusieurs personnalités différentes et j’entrais dans les délires de cool50, bref je faisais peur.

Je riais sous cape car j’étais déjà invitée par les meilleurs copains de letenaire qui me vouait une haine féroce.

En effet les copains de letemaire m’ont dit les choses suivantes :
Le belge : »j’ai envie d’y aller mais je n’ai pas d’endroit pour dormir »
Le lillois « j’ai pas les moyens de me payer le train »

Je les ai invitée à dormir chez moi et comme le belge passait par Lille le problème d’intendance était résolu Par contre, on va faire la surprise à letemaire, il sera content.

Le soir du repas je fis en sorte que letemaire voit ces copains en premier.
« A mes potos vous avez pu venir finalement comment vous avez fait. »

D’un seul coup, il devint blême, je faisais ma petite entrée toute fière.

« Voici la personne que je déteste le plus au monde »

Ces meilleurs potes lui rétorquaient  nous dormons chez mélodie et on a fait du covoiturage pour pouvoir venir.
Du coup, il vint me serrer la main en se présentant.

Pour ma part, je dis bonjour à fée des arts qui était contente de me voir.

Après le repas, nous avons fait un bowling. Je me moquai de saint pierre qui n’arrivait pas à toucher une quille.

Ensuite, letemaire vint de plaindre de moi à son chatdj qui répondit j’ai mangé le coucous et dormi chez elle, moi je l’adore

Ensuite, il se plain à son pote le provocateur qui lui fit la même réponse.

Il était vert de rage, je lui piquais tous ces potes, ces confidents et son père spirituel saint pierre.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Dim 10 Nov 2013, 19:46

Ma rencontre avec saint pierre

Lorsque mélodie allait sur le tchat, elle voyait que toutes les femmes étaient après lui.

Il ne restait jamais bien longtemps, du coup je le voulais car cela m’intriguait.

Un jour, fauve me proposa de faire un resto et un happy hour, bien sûr je savais que saint pierre était de la fête. Je me suis maquillée et fait un brushing et parfumée avec Trésor de Guerlain

En sortant de la bouche de métro, il y eut une grosse averse et mon brushing partit en fumée.
Je filai rapidement à Monoprix pour m’acheter un parapluie.

saint pierre ne vint pas au repas, j’étais un peu déçue. Après, nous avons tous continué la soirée chez myriam.
C’est à ce moment-là que saint pierre fit son apparition. Sur le coup, je le trouvais quelconque. Il était avec sa maîtresse du moment.
fauve était à côté de moi, en principe elle devait me ramener chez moi.
En me voyant, il fonça droit sur moi comme un aigle sur sa proie.
– Comment tu vas toa ?
Il se mit sur le canapé et vira fauve qui se mit dans un coin sans bouger.

Exit fauve, exit la maîtresse !

Il se montra très charmeur et me fit rire à maintes reprises.

Au moment de partir, il dit à fauve qu’il la ramenait chez elle.

N’ayant pas envie de rentrer, nous sommes allés écouter du jazz et boire des petits punchs.

– Ton fauve, il a tout du profil d’une personne qui cherche une maîtresse.
– Moi je suis P-DG d’une SSII et je fais travailler les autres. Pendant ce temps-là, je m’occupe de mes maîtresses et organise des soirées.

– Pourquoi m’avoir choisie ? j’ai demandé, je ne suis pas la plus belle de la soirée.

– D’une part, cela m’a amusé de prendre la place de fauve et je ne sors jamais avec de belles filles. Elles ont tellement l’habitude d’être courtisées qu’au lit elles ne se donnent même pas la peine.
Bref, ce sont des mauvais coups. Une femme moins belle se donnera plus de mal pour satisfaire son amant. En général, je prends uniquement des femmes mariées pour éviter les crises de jalousie
.
– Pourquoi fais-tu une exception avec moi ?
– La vie est un jeu et il ne faut surtout pas se prendre la tête, une fois que j’ai trouvé le point érogène d’une femme, elle ne m’intéresse plus et je passe à la suivante. Si elle devient jalouse, je la quitte aussitôt.

Il me ramena  chez moi comme prévu et m’embrassa tendrement.

Le lendemain je reçus un poème comme quoi je sentais le sable chaud.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Lun 11 Nov 2013, 04:47

La première fois

Je revis saint pierre rapidement, nous avions rendez-vous à Issy-les-Moulineaux.

En arrivant, chez moi il me demanda mes diplômes.
– J’ai un bac +2 en informatique de gestion.
– C’est caca ça.
– Je gagne tant.

– Comment ça ? tu gagnes plus qu’un ingénieur, tu commences à m’intéresser  toi.

– Les ingénieurs ne sont pas aussi doués dans ma spécialité, je suis experte billing chez un provider. C’est moi qui monte les offres et paramètre le système de facturation dans la téléphonie mobile.
J’attaque directement dans le live une erreur, et c’est des milliers de clients mécontents.

Dans ma boîte, je suis traitée comme une petite princesse. Mon manager me fait faire des exercices de relaxations quand cela devient chaud sur la plate-forme.

Bref, mélodie était aux petits soins. Mon manager lui dit d’ignorer les utilisateurs, car elle n’avait pas que cela à faire. Il fallait que je sois concentrée sur mon travail.

Par contre, lorsque j’allais boire un café, j’avais une horde de loups à mes trousses pour m’expliquer leurs petits problèmes.
Un jour, je me suis même caché une demi-heure dans les toilettes pour avoir la paix.

Nous fîmes l’amour pour la première fois, j’étais bien dans ma tête, aussi bien au niveau professionnel que personnel. J’étais sur mon petit nuage et avais trouvé mon équilibre.

– Par contre, je ne veux que personne ne sache que nous sommes ensemble, je ne suis pas jalouse.
– Oui, c’est notre secret à tous les deux.

Ensuite, il me présenta sa cour. Je fus accueillie à bras ouverts. Je voyais les personnes des différents clubs. Le club rose, le club de la trentaine, et bien sûr mon club de la quarantaine.

Une autre fois, on devait aller faire une partie crêpe chez un gars du club rose. On s’est paumés en route et il téléphona. « On s’est perdus, mélodie me fait une fellation dans la voiture ! Regarde mélodie, le gars dans le camion il voit tout. Lol ».

– Tu n’est pas obligé de leur dire que je te fais une fellation.
– Pourquoi ! c’est drôle ! Moi, je raconte la vérité.

J’avais fait une tarte à l’ancienne, pour ceux qui ne connaissent pas, on fait une migaine avec de la crème fraîche, des œufs et du sucre.
Nous arrivâmes enfin, je déposai ma tarte.

Le gars du club rose me dit : « Il ne fallait pas m’acheter une tarte à la boulangerie ».
– C’est moi qui l’ai faite ».
– Je ne te crois pas ».
– La preuve, je n’ai pas de boîte ».

– Oui je vois ça ! Tu as pris un plateau tout moche pour que je ne le pique pas.
– Tu as tout compris.

On passa une excellente soirée, l’humeur était bon enfant.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Lun 11 Nov 2013, 19:31

Proposition malhonnête et rencontre de mon président

Un jour saint pierre me dit : « Tiens, j’ai quelqu’un à te présenter, c’est un P-DG dans une boîte de téléphonie, on va lui demander si ton profil l’intéresse ».

Nous partîmes boire un verre. En le voyant, je le trouvai antipathique.

saint pierre fit les présentations et lui donna mon profil, il répondit tout net : « Ce n’est  pas le genre de profil que je recherche. Par contre, si tu m’envoies un fichier des clients actifs que possède ta boîte, je te donnerai vingt centimes par numéro d’appel. Cela te fera environ cent milles francs, ce qui n’est quand même pas rien ».

Pour ma part, le jeu n’en valait pas la chandelle. Chez mon ancien éditeur, un gars s’est amusé à faire du copyright. Ils l’ont laissé faire car cela les arrangeait sur le moment, mais une fois le projet fini, il a été banni de toute la profession.

Des fois, saint pierre allait trop loin dans le jeu. Il avait même persuadé un gars du club rose à pirater la banque où il travaillait, il s’était fait griller. Heureusement, cela s’était bien terminé pour lui.

Et puis, dans notre boîte on a fait un séminaire et j’ai rencontré Patrick, cela à été fusionnel.

Patrick vint me voir en me disant : « Qu’avez-vous fait sur la base de données ? je fais beaucoup d’écoutes téléphoniques et en ce moment les clients appellent moins pour se plaindre de problèmes de facturation ».
– Monsieur le président, je me suis permis de faire un audit de la base et j’ai corrigé toutes les anomalies que j’ai pu trouver.

– Vous avez bien fait ! j’aime ce genre d’initiative. Pourquoi avoir postulé chez nous ?
Je lui fis un discours élogieux de sa société.

– Les autres opérateurs sont à vingt pour cent d’erreurs de facturations et nous, nous sommes à dix pour cent. Nous sommes meilleurs qu’eux, et tenons à notre savoir-faire.

Après, nous avons commencé le séminaire et Patrick fit son discours en disant presque mot pour mot ce que je lui avais dit dix minutes auparavant.

On fit ensuite des jeux.

Le lendemain matin, on devait monter aux arbres. Nous nous sommes séparés en deux groupes. Bien entendu je me retrouvai dans le groupe de Patrick. J’étais la star du moment. Je lui avouai avoir le vertige.

Il m’encouragea à monter, que cela allait me plaire. Je l’écoutai et il joua les groupies.
Il me confia qu’il venait de se faire opérer et qu’il ne pouvait pas monter.
Me voyant atterrir sur les fesses, il me dit avoir envie de monter.
– Chiche ! je lui dis.

Il monta et tous les managers et directeurs criaient : « Ne faites pas cela monsieur le président, vous allez vous blesser ».
Tout comme moi, il atterrit sur le cul. Il me dit ensuite : « Je me suis bien éclaté. Quelle bande de rabats-joie ces informaticiens. On n’a même pas le droit de s’amuser. Regardez l’autre qui s’est mis à pleurer car il n’a pu monter ».

Ensuite, il y eut une animation de tir à l’arc et c’était à mon tour de jouet la groupie. Il tira dans le mille et dit : « Ça, c’est un tir de président ! » et j’applaudissais.

Après, Patrick et moi avons vu des personnes faire du parapente, on a couru comme deux gamins.
– C’est génial, cela donne envie. L’année prochaine au séminaire, on fera du parapente tous les deux.
Comme on admirait le paysage on se fit rappeler à l’ordre par le directeur informatique.
– Monsieur le président, nous sommes en retard sur le planning.
– Oui oui, on arrive. Pfff, ils sont rasants, on n’a même pas le droit de s’amuser un peu.

Au repas je fus invitée à manger avec lui, la place était chère. Un des manager a tenté de fayotter, il ne lui répondit même pas et on a parlé de patinage artistique car l’animatrice était une ancienne professionnelle du patin à glace.
En me promenant sur le lac d’Annecy avec l’animatrice, elle  me confia : « Tu es la seule à t’éclater ici, ils sont coincés tes collègues. Au moins, avec les commerciaux, on a bien déliré ».
À mon retour du séminaire je fus nommée coordinatrice informatique marketing.

Tous les matins, Patrick buvait son café en me demandant si j’allais bien avec mes nouvelles fonctions.
– Vous avez trouvé vos marques ?
– Pas encore.
– Je n’aime pas ces mots : « pas encore », que se passe-t-il ?.
– Le marketing appelle toutes les deux minutes pour me mettre la pression. Je suis devenue un standard téléphonique et n’arrive plus à me concentrer sur mon travail.

– Ne vous inquiétez pas, je m’en occupe. On fera une réunion par semaine pour faire le point des avancements et c’est tout.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Mar 12 Nov 2013, 05:29

La soirée d’anniversaire des trente ans de mélodie

C’était au mois de mars, saint pierre devait organiser une soirée d’année pour kyria une jeune Africaine. Elle voulait faire un karaoké pour sa soirée.

On se renseignait donc auprès des différents établissements. Sur Paris, le prix était trop cher.

J’avouai que l’on pouvait aussi fêter mon anniversaire et regrouper le club de la quarantaine et de la trentaine, car c’était aussi l’anniversaire de fauve.

saint pierre demanda à kyria qui ne voulait pas partager, je fis un caca nerveux.
– C’est mes trente ans ! c’est une date importante. fauve veut aussi fêter le sien, en plus c’est moi qui te trouve le bon resto pas trop cher et avec une place de parking en prime.

– Bon, d’accord. Je vais voir ce que je peux faire.
Quelques jours plus tard, il téléphona pour donner son feu vert.

J’avertis de ce pas fauve, car il adorait chanter, et nous avons lancé nos invitations sur le club de la quarantaine.

Le buffet était magnifique et on avait la boisson à volonté.
Comme prévu, nous soufflâmes nos bougies tous ensemble.

Bien entendu, il y eut deux clans. kyria était venue avec sa cour et moi la mienne.

Par contre, deux invités étaient mis à l’écart, à la fin de la soirée saint pierre les invita chez moi pour passer une nuit blanche.
Nous étions six à parler et s’amuser, on attendit que la boulangerie ouvre pour acheter les croissants.
Ensuite on bu un bon chocolat chaud.

Les deux personnes exclues me remercièrent chaleureusement comme quoi c’était génial.
C’était du saint pierre tout craché dans sa générosité.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

dernier chapitre

Message  piersovi le Mar 12 Nov 2013, 07:30

Les jeux de saint pierre

Un jour saint pierre m’affirma qu’il était impossible de le pirater sans que cela se voie sur le chat.
Je lui demandai donc son pseudo et sa couleur qu’il avait habituellement. Je commençai à me faire passer pour lui. En arrivant sur le club de la quarantaine, une horde de groupies est venue me dire bonjour, je répondis à leur accueil quand tout à coup, je fus éjectée du site, je n’avais rien vu venir.
saint pierre s’esclaffa.

– Elles ont vu que ce n’était pas moi.
– On y retourne ?
– Surtout pas ! fée des arts a déjà envoyé un mail à fx. On va avoir des problèmes.

Dès le lendemain, saint pierre alla voir fx qui lui affirma qu’on avait piraté son compte.
– J’ai essayé de tracer le pirate mais il a un compte AOL et l’adresse IP change toutes les cinq minutes.
saint pierre poussa un ouf de soulagement.
– Mais je continue de chercher.
– Non ce n’est pas la peine, c’est une amie à moi qui répondait à ma place.
On a eu chaud sur ce coup là.

Je lui offris même un forum à sa gloire. Mes amis poètes et philosophes y participèrent.
Il n’y répondit qu’une seule fois pour donner son accord sur le forum. Mais à chaque fois qu’il venait à la maison, il était toujours dessus. Il adorait que l’on parle de lui en bien, cela flattait son ego.

D’autre fois on se déguisait, il enfilait une djellaba pour se mettre à l’aise et on rigolait comme des petits fous. D’autre fois on essayait de pirater un de ces copains informaticien, histoire de rigoler.
Bien entendu son pote répliqua et joua aussi avec nous, à savoir qui était le plus fort.

Sa philosophie était, la vie est un jeu et qu’il ne fallait pas se prendre la tête.

Un jour, n’ayant pas de nouvelles, je téléphonai. Il fit le mec over booké, je lui parlai de sodomie.
– Tu fais ça toi ? alors dans quinze minutes je suis chez toi.
À mon avis il était bisexuel et aimait se déguiser en femme.

Il me répétait souvent qu’il ne dormait pas chez ces maîtresses, il fit cependant une exception avec moi.

Un jour il reçu un appel de Sabrina qui l’invitait à Genève, il était fou de joie.
Enfin il allait rencontrer le mythe de Sabrina.

Pour me consoler, il fit en sorte que je sois invitée chez une de ces ex, c’était son côté Saint.
Il me disait qu’il se faisait faire des fellations par des travestis au bois de Boulogne.
Pour lui, un homme connaissait mieux les points sensibles. Il décida de m’apprendre.

– Le jour où tu arriveras à me faire jouir, je partirai car je n’aurai plus rien à t’apprendre.
Il m’apprit donc à décentraliser le cerveau, cela consistait à faire deux mouvements opposés avec la main. Un jour, je réussis et me dit : « On ne se reverra plus comme maintenant ».

Je perdais mon mentor et le bien-être qu’il me procurait, j’étais triste à cette idée.

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

remerciement trouble

Message  piersovi le Mar 12 Nov 2013, 08:34

Je tiens à remercier trouble pour son aide précieuse.ok 

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Hummmm !

Message  Jacques le Mar 12 Nov 2013, 11:37

Bonjour, piersovi ! Smile

Tu ne manques pas d'humour !

piersovi a écrit:

En sortant de la bouche de métro, il y eut une grosse averse et mon brushing partit en fumée.

Bonne journée. cat Bisous Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo

Jacques

Masculin Nombre de messages : 5938
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  piersovi le Mar 12 Nov 2013, 20:25

merci jacques
le coup de la levure de bière est pas mal non plus ok 

piersovi

Féminin Nombre de messages : 1734
Age : 45
Type troubles : Bipolaire type 1
Emploi / Statut : ancien chef de projet billing fonctionnelle
Date d'inscription : 28/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Ma vie antérieure virtuelle devenue réelle

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:23


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum