Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Message  yoyo le Lun 4 Nov - 20:41

Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Soumis par Gestion le 3 novembre 2013




L'industrie pharmaceutique est en panne d'innovations pour ce qui est des médicaments pour le traitement des maladies mentales, est-il constaté depuis quelques années. La plupart des laboratoires ont fortement réduit leurs investissements dans ces pathologies, expliquait le psychiatre Richard Friedman Weill Cornell Medical College dans le New York Times en juillet dernier.

La grande popularité des médicaments psychotropes qui sont sur le marché, disait-il, masque deux problèmes. Premièrement, alors que plusieurs antidépresseurs, anxiolytiques, antipsychotiques et somnifères sont sur le marché, la plupart des médicaments dans ces catégories sont essentiellement des copies l'un de l'autre.

Deuxièmement, ces médicaments laissent beaucoup à désirer: souvent les personnes atteintes de maladies comme la schizophrénie, la dépression majeure et le trouble bipolaire ne répondent pas adéquatement à ces médicaments ou ne peuvent tolérer les effets secondaires.


Après une série série d'échecs d'essais cliniques dans lesquels de nouveaux antidépresseurs et antipsychotiques n'étaient pas plus efficaces que des placebos, les entreprises semblent avoir conclu que le développement de nouveaux médicaments psychiatriques est trop risqué et trop coûteux. Cette tendance était évidente, dit-il, au congrès de 2011 de l'American Society for Clinical Pharmacology and Therapeutics, où seulement 13 des 300 présentations étaient liées à la psychopharmacologie dont aucune à de nouveaux médicaments.

Les laboratoires dépensent plutôt la plus grande partie de leurs fonds de recherche sur des maladies comme le cancer, les maladies cardiaques et le diabète, qui ont marqueurs biologiques bien définis et sont plus faciles à étudier que les troubles mentaux.

Tous les antidépresseurs, les antipsychotiques et les anxiolytiques actuels partagent les mêmes cibles moléculaires dans le cerveau que leurs prototypes des années 1950, dit-il. Par exemple, les nouveaux médicaments antipsychotiques bloquent les récepteurs de la dopamine dans des régions particulières du cerveau, tout comme le premier antipsychotique, la Thorazine, synthétisée en 1950. Et tous les antidépresseurs actuels augmentent les niveaux d'un ou de plusieurs des neurotransmetteurs sérotonine, dopamine ou noradrénaline, tout comme les antidépresseurs tricycliques du début.

Si les nouveaux médicaments psychotropes sont généralement plus sûrs et plus tolérables que des prototypes plus anciens, dit-il, ils ne sont pas plus efficaces.

Alors que l'industrie n'est pas disposée à prendre des risques financiers à long terme pour la découverte de nouveaux médicaments psychotropes, les chercheurs universitaires sont beaucoup plus libres, souligne-t-il, de poursuivre des expériences qui peuvent échouer.


Ainsi les grands projets américains et européens (Brain Activity Map project et European Human Brain Project respectivement) ainsi que les nouvelles possibilités d'analyse du génome, représentent des espoirs pour l'identification de nouvelles cibles pour des médicaments innovants.


L'innovation comporte aussi des risques pour les consommateurs, souligne le chercheur. Car les médicaments sont approuvés après des études à court terme. Il n'y a ainsi que des connaissances limitées sur la sécurité à long terme de nouveaux médicaments, surtout lorsqu'ils agissent sur de nouvelles cibles dans le cerveau.

Psychomédia avec source: New York Times.
Tous droits réservés
www.psychomedia.qc.ca
avatar
yoyo

Féminin Nombre de messages : 348
Age : 55
Type troubles : TB1-Mixtes
Emploi / Statut : Inv. 2 (ex cadre commercial)
Date d'inscription : 01/10/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Message  mireille le Lun 4 Nov - 20:48

merci Yoyo ......
c'est pas une bonne nouvelle ça !!! alors que le pourcentage de malades ne cesse d'augmenter ....

pfffffff affraid affraid affraid affraid 

bon restons quand même positif......pale 

bisous

mimi
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9243
Age : 70
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Recherche

Message  Jacques le Mar 5 Nov - 8:42

Bonjour, yoyo ! Smile

Merci pour cette nouvelle contribution, dont tu as souligné les principaux points. Si la recherche sur la santé mentale n'intéresse guère les laboratoires, on peut se demander pourquoi ils sont si chers : d'où viennent leurs coûts ? Le Xéroquel 400 mg que je prends coûte un euro par jour, le lithium se comptait en centimes — au passage, Sanofi Aventis qui produit toujours le Téralithe© a arrêté la recherche sur le trouble bipolaire et ne produit plus son excellente notice que pouvaient distribuer les médecins et les pharmacies. Quant au Zyprexa© que j'ai pris trois semaines, il était à l'époque à presque 10 € le cachet…

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6088
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Message  mireille le Mar 5 Nov - 8:52

et oui Jacques c'est la secu qui devrait financer les labo...car les nouveaux médocs coutent la peau des fesses....
environ 100 euros la boite d'abilify et de xeroquel......idem pour le zyprexa ....

ça vaut peut etre le coup de faire des recherches !!!!!!!!!


bises a vous tous

mimi
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9243
Age : 70
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Prix des médicaments

Message  Jacques le Mar 5 Nov - 8:59

Bonjour, mireille ! Smile

D'accord pour environ 100€ la boîte, mais le Xéroquel©, c'est 30 cachets, le Zyprexa© c'est 14…

C'est la faute de la Sécu qui a décidé il y a environ 10 ans de rembourser cher les médicaments les plus prescrits : les labos n'ont eu plus qu'à développer leurs forces de ventes, ce que n'ont pas manqué de faire Lilly avec le Zyprexa© et Sanofi Aventis avec le Dépakote©, au détriment du Téralithe© très bon marché et toujours reconnu comme traitement de première intention.

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6088
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Message  Invité le Mar 5 Nov - 20:36

Au bout d'un certains nombres d'années, les médicaments basculent dans le domaine public.
C'est pourquoi les nouvelles molécules sont plus chères que les anciennes.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Nouveaux médicaments en santé mentale: l'industrie pharmaceutique en panne

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum