Antipsychotiques (neuroleptiques): risque de diabète triplé chez les jeunes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Antipsychotiques (neuroleptiques): risque de diabète triplé chez les jeunes

Message  Andrée le Ven 23 Aoû - 8:57

Antipsychotiques (neuroleptiques): risque de diabète triplé chez les jeunes





Les médicaments antipsychotiques (neuroleptiques) dits atypiques ou de deuxième génération chez les enfants et les jeunes adultes ayant des troubles du comportement, d'attention et de l'humeur peuvent mettre inutilement à risque de diabète de type 2, selon une étude publiée dans le Journal of the American Medical Association (JAMA): Psychiatry.

Des médicaments comme la rispéridone (Risperdal), la quétiapine (Seroquel), l'aripiprazol (Abilify) et l'olanzapine (Zyprexa) triplent le risque dans l'année qui suit la prescription, indique l'étude.


Alors que d'autres études ont montré un risque accru de diabète de type 2 associé à ces médicaments, il s'agit de la première étude à grande échelle et bien conçue pour examiner le risque chez les enfants, indiquent les auteurs.

Pour étudier le risque pour des indications pour lesquelles il existe des alternatives thérapeutiques, les jeunes qui prenaient ces médicaments pour la schizophrénie et d'autres psychoses ont été exclus de l'étude. L'utilisation pour des troubles de l'humeur non liés à la psychose, des troubles de l'attention ou du comportement représente maintenant la majorité des prescriptions de ces médicaments, soulignent-ils.

Wayne A. Ray de l'Université Vanderbilt et ses collègues ont analysé les dossiers médicaux de plus de 43 000 jeunes de 6 à 24 ans présentant ces troubles dont 29 000 prenaient des médicaments antipsychotiques de 2ième génération et 14 400 n'en prenaient pas.

Bien que le diabète de type 2 soit rare à cet âge, il était triplé dans l'année suivant la prescription chez ceux qui prenaient ces médicaments comparativement à ceux du groupe contrôle qui prenaient d'autres médicaments approuvés pour ces troubles. Le risque augmentait avec la dose et persistait au moins un an après l'arrêt de ces médicaments.

Les chercheurs conseillent de considérer sérieusement les alternatives aux médicaments antipsychotiques, ce qui est particulièrement important pour les enfants à risque élevé, par exemple, ceux ayant un poids élevé.

Lorsque l'utilisation de ces médicaments est jugée adéquate, les enfants devraient être surveillés attentivement en ce qui concerne les effets métaboliques les prédisposant au diabète, et l'utilisation du médicament devrait être à la dose la plus faible pour la durée la plus courte possible, soulignent-ils.

Voyez également:


   Les antipsychotiques (neuroleptiques) causent un rapide et important gain de poids chez les jeunes
   Les antipsychotiques prescrits sans tenir compte du poids et des facteurs de diabète
   Médicaments antipsychotiques : dernières actualités

Psychomédia avec source: Vanderbilt University Medical Center.
Tous droits réservés

Arrow 

http://www.psychomedia.qc.ca/sante-mentale/2013-08-22/medicaments-antipsychotiques-diabete

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum