Franchement, est-ce que un thymo ça change la vie???

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

tegretol

Message  muriel le Mer 11 Fév 2009 - 18:31

Je dois dire que, finalement, c'est un médicament fort utile. Le fait est que son efficacité n'est, je crois, "mesurable" qu'au bout de plusieurs mois (j'en prends depuis juillet).
Après une phase de rejet, une crainte d'être "ralentie" et "attristée" ce thymorégulateur, je dois le reconnaître, m'a fait bcp de bien. Et il me "pèse" finalement bcp moins que l'AD (effexor). D'un point de vue psychogique j'entends.

muriel

Féminin Nombre de messages : 75
Type troubles : TB II - états mixtes
Emploi / Statut : Emploi stable
Date d'inscription : 31/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Mon expérience de bipolaire

Message  JardinZen le Mer 15 Juil 2009 - 5:48

Bonjour,

Alors, comme tous les bipolaire j'ai un traitement à vie de thymorégulateur (dépakine depuis quelques temps, avant c'était dépakote), moi au début j'étais surtout hypomaniaque (sur fonds de dépression, c'est à dire des épisodes mixtes tendant plus vers l'hypomanie). Mais oui pour un bipolaire le THYMOREGULATEUR est le seul médicament dont on peut dire que lorsqu'on a trouvé le bon au bon dosage, celui-ci sera pris à vie, car c'est lui qui régulera notre humeur sans avoir à prendre d'antidépresseurs ou de neuroleptiques en permanence pour contrer les down et les up.

En 1999, diagnostiquée bipolaire, l'on me donne un traitement de dépakote... je n'ai pas vu les effets...

Depuis 2003, année où le père de mon fils m'a quittée et où j'ai fait la 1ère pire dépression mélancolique de ma vie, je suis quasiment en permanence en phase dépressive et rarement en phase hypomaniaque... Je ne fais rien, je n'ai aucun courage, aucune énergie, je dors trop (hypersomniaque)... je me traîne. A ce moment là l'on m'a ajouté du risperdal à très forte doses (3 X 4 mg en en commençant à une faible dose et en augmentant la dose régulièrement) pendant une environ 1 mois 1/2... cela m'a achevée je ne ressentais plus rien, j'étais au ralenti, comme shootée (maintenant je n'en prends à dose forte mais moins qu'avant et que sur 2 ou 3 jours lors de mes rares phases hypomaniaques). Cependant à l'époque j'étais non seulement dépressive mélancolique mais aussi je me sentais RÉELLEMENT CAPABLE de tuer la nouvelle amie de mon ex et j'en avais très envie ! Je ne me reconnaissais pas... mais c'est sûr qu'il fallait soigner cela... j'en rêvais régulièrement et j'évitais de passer devant chez eux (donc je faisais un détour car c'était sur mon chemin pour le travail)... Cependant au bout d'un mois 1/2 j'ai supplié mon psychiatre de me prescrire un anti-dépresseur car je savais que tout venait de cette fichue dépression... phobie sociale, phobie de tout, aucun plaisir ni espoir, et même plus de sentiments ni négatifs ni positifs... l'on a donc diminué le risperdal en introduisant mes premiers anti-dépresseurs.

Depuis j'ai changé bien souvent de psychiatre afin de trouver le "bon", celui avec lequel j'accroche... Je l'ai trouvé il y a 1 an 1/2, il me fait en même temps une Thérapie Comportementale Cognitive (TCC) et nous sommes d'accord que le but c'est de parvenir à être majoritairement en léger "up" (mais bon avec quelques variations d'humeurs comme tout le monde et selon les circonstances de la vie).

Depuis 10 ans que je me soigne je ne suis pas encore stabilisée, mais j'ai eu de nombreux témoignages de personnes qui le sont ! Etre stabilisé ne signifie pas être guéri, car sans médicament tout reviendrait, mais en plus "stabilisé" indique que les phases sont très amoindries et beaucoup moins fréquentes... Il n'y a pas de guérison complète possible. Mais cette stabilisation en léger up est très bien vécue par ceux qui y sont déjà parvenus.

Je prends 2 prozac par jour depuis quelques mois afin de "remonter" et me speeder une peu... mais pour l'instant, à part ces derniers jours où je me sens remonter un peu, en tous cas l'énergie n'est pas revenue ! Je ne prends plus de dépakote car on l'a changé pour de la dépakine depuis quelques semaines... j'ai du lysanxia contre les crises d'angoisses et uniquement un stylnox à prendre (normalement) vers 23h pour m'obliger à dormir tôt sinon je ne dors pas la nuit (oups je ne l'ai pas pris ce soir), mais que je dorme la nuit ou pas cela ne m'empêche pas de dormir le jour ! Grrr (mais bon c'est pas bien JardinZen, tu aurais du prendre ton stylnox à 23h !!! et dormir cette nuit !)

Dernièrement on a fait le point avec mon pys car je me sentais vraiment très découragée... finalement il m'a fait remarquer qu'en 1 an 1/2 déjà il y avait eu des évolutions positives... et j'ai réfléchis de mon côté que depuis 1999 effectivement j'ai bien changé... (en bien, à part la dépression qui n'était qu'en toile de fonds auparavant qui est maintenant quasi tout le temps là plus ou moins fortement).

J'ai rendez vous avec mon psy cet après midi... Je sais qu'il part bientôt en vacances et j'ai un peu peur car je me sens remonter en up (pour l'instant ça va) mais j'ai peur que ça fasse comme les autres fois que que je refasse des excès ! Essentiellement des dépenses, surtout que je suis en situation de surendettement !

Bref, je parlerais de tout ça à mon psy cet après midi et je verrais ce qu'il me conseille.

Bon courage à tous.

JardinZen

Féminin Nombre de messages : 65
Age : 47
Type troubles : Bipolaire dépressive -4
Emploi / Statut : Arrêt maladie depuis avril 2009
Date d'inscription : 15/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Page 2 sur 2 Précédent  1, 2

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum