changement de traitement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

changement de traitement

Message  MUSE16 le Mar 25 Juin 2013 - 19:44

Smile bonsoir, depuis ce matin, suppression complète de mon régulateur d'humeur (dépakote 250, 1 le matin) et de mon neuroleptique (largactil 25, 1 le soir). le psychiatre dit que les régulateurs d'humeur ne m'améliorent pas ...
il me reste à voir ce que cela va donner avec : anxiolytique (alprazolam 0,50 1 matin, 1 midi, 1 soir) ; antidépresseur (générique effexor  75 mg 1 matin,  37,5 mg  1  soir) ; tiapride (1/2  matin et 1/2  soir).
on verra bien dans les jours et les semaines à venir ...
cela faisait 14 ans que j'étais sous régulateur d'humeur (arrêt d'environ 2 mois et demi, il y a 2 ans, par le même psychiatre ... arrêt qui avait conduit à une vraie catastrophe !!!).

MUSE16.

MUSE16

Féminin Nombre de messages : 89
Type troubles : inconnus
Emploi / Statut : sans emploi
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  Invité le Mar 25 Juin 2013 - 20:33

Bonsoir,

muse16, à la très faible posologie de 1 cp/jr 250 mg de depakote, je doute fort que tu sois dans la fourchette thérapeutique 'usuelle' de cette molécule, soit 1500 mg/jr si je me rappelle bien.

Peut-être es-tu dans mon cas, à partir de 750 mg/jr, je ne passe plus une porte sans me cogner la plupart du temps ! Rolling Eyes Alors, je reste à 500 mg.
Si mon parcours médicamenteux t'intéressait, met 'combo' dans Rechercher en haut de page pour localiser mes 2 fils.

Comme cela fait plus de 10 ans que tu en prends, de quels symptômes de sevrage ton psychiatre t'a prévenue ?
star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

réponse à kairos

Message  MUSE16 le Mer 26 Juin 2013 - 6:04

bonjour kairos,

merci pour ton message. j'ai été, par le passé, à des doses bien plus fortes de dépakote puisque j'ai eu jusqu'à du 500 mg et plusieurs par jour (combien je ne me souviens plus !). je ne sais pas exactement depuis combien de temps je prenais dépakote mais à mon avis moins de 10 ans. mon premier régulateur d'humeur (mis en place par l'hôpital psy) a été le théralite lp 400 (mais je ne l'ai pris que durant 1 mois et demi, le psy qui me suivait à l'époque a estimé qu'il n'était pas "bon" pour moi ... je suis en surpoids ... c'est peut-être la raison de l'arrêt ? je ne saurai jamais car ce psy a cessé d'exercer et, à ce moment-là, j'étais tellement dépressive que je n'ai pas posé la question de l'arrêt). puis passage sous tégrétol lp 400 pendant plusieurs années. un nouveau psy (pas celui que j'ai, actuellement) m'a passée sous dépakote 500 d'abord puis 250.
il y a 2 ans le psy qui me suit maintenant a arrêté, de façon progressive, le dépakote et le zyprexa (médicament que je ne peux plus "sentir" !). c'était en été. catastrophe complète. je partais complètement en vrille. j'ai quitté ce psy pour cette raison et suis allée, de moi-même, trouver mon médecin traitant en le suppliant de me remettre sous dépakote et zyprexa.
ensuite j'ai été suivie par un autre psy. je l'ai quitté au début de cette année pour revenir ... vers celui qui m'avait fait arrêter le régulateur d'humeur et le zyprexa (Docteur A.).
Pas plus il y a 2 ans que maintenant, il ne m'a prévenue des symptômes de sevrage !!!
Au jour d'aujourd'hui, je crois que ma fille - que j'ai prévenue (elle est mariée et ne vit pas avec moi - a davantage peur que moi de la suite à venir ! Il faut dire que, par ailleurs, je suis préoccupée par des douleurs digestives récurrentes (dont j'ai parlé au psy). Je vois le gastro-entérologue, la semaine prochaine.
voilà ce que je peux dire à ce jour.
bonne journée. merci. bises. MUSE16.

MUSE16

Féminin Nombre de messages : 89
Type troubles : inconnus
Emploi / Statut : sans emploi
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  Invité le Mer 26 Juin 2013 - 12:42

Must 16 a écrit: le dépakote et le zyprexa (médicament que je ne peux plus "sentir" !)

Bonjour ,


Tu as eu raison de demander à ton psy d'arêtter cette combinaison presque suicidaire ,moi je n'ai jamais supporté de thymo à part le lithuim et pour le moment je galère depuis décembre dernier pour trouver un remplaçant de cette molécule et la dépakine non merci pas pour moi

Je suis très contente de te relire et de ton retour fleur Smile sunny
Prend bien soin de toi et de tes petits enfants
Bonne journée

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  mireille le Mer 26 Juin 2013 - 21:20

coucou Muse

j'espere que ce changement te conviendra et que tu vas enfin trouver un peu de paix ....

n'hesite pas a nous faire partager ton experience ....
en tous cas tu as tout mon soutien

gros bisous
Mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9251
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  Tara le Jeu 27 Juin 2013 - 8:52

Bonjour Muse, sunnysunnysunnysunny
On est gâté ce matin, et j'espère que tu pourras profiter pleinement de la visite de ta fille et petite-fille.
Tu a changé de traitement, comme tu dit, c'est un cap difficile + les problèmes digestifs, c'est pas facile pour toi.
Repose-toi, ménage-toi et je te souhaite une bonne journée.
Bizz de Tara I love you
avatar
Tara

Féminin Nombre de messages : 1799
Age : 54
Type troubles : Bipolaire, petite fille de bipolaire
Emploi / Statut : AAH/ Invalidité/2
Date d'inscription : 25/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

réponse à tara et à tous

Message  MUSE16 le Jeu 27 Juin 2013 - 20:05

flower bonsoir tara, je n'ai même pas répondu encore (il est plus de 20 H) à ton bonjour du jour ! je suis confuse ! j'espère que tu auras passé une journée assez sereine. es-tu toujours aussi préoccupée au sujet de l'état de santé de ta fille ? j'essaierais de te reparler, peut-être en message privé, de cette psy que tu as vue. je crois savoir de quel cabinet de 2 femmes psy il s'agit. j'en ai vu une des deux, il y a 2 ans : catastrophe complète (je t'expliquerai).
@ je ne sais plus qui (désolée, j'ai pas trop de mémoire) : il y a 2 ans, ce n'est pas moi qui ait demandé l'arrêt complet du dépakote et du zyprexa. c'est le docteur A., psy que je revois depuis le début de l'année, qui a décidé cela. le résultat a été catastrophique et j'ai, de moi-même, redemandé la mise en place de ces 2 médocs à mon médecin traitant.
si je ne peux pas "souffrir" le zyprexa, c'est pour d'autres raisons que je ne souhaite pas évoquer, ici.
le même docteur A. vient donc, ce lundi, de me supprimer dépakote et largactil. c'est effectif depuis mardi. hier après-midi, je n'allais pas bien du tout à ce niveau ...
dans le moment, c'est davantage des problèmes digestifs récurrents qui me préoccupent ...
bonsoir à tara et à tous et toutes qui me lisez. prenez très soin de vous !!! MUSE16

MUSE16

Féminin Nombre de messages : 89
Type troubles : inconnus
Emploi / Statut : sans emploi
Date d'inscription : 25/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  Tara le Dim 30 Juin 2013 - 9:54

Bonjour Muse, sunny flower 
je t'ai lu dans tes posts différents, tu parles de ton changement de traitement, arrêt du thymorégulateur et du neuroleptique, ce n'est pas un moment facile, j'en suis persuadée.
Ca me fait comme si tu sautais dans le vide avec juste un filet de rattrapage, ça craint !!!
Moi, je ne serai pas tranquille ! pale 

Mais tu ne parles pas de psychologue, de thérapie...
Pourtant, tu montres par tes posts que tu as un grand besoin de t'exprimer sur ce que tu vis (et c'est bien !).
Tu parles aussi de cette nouvelle relation qui ne te satisfait pas, une nouvelle fois...mais tu ne peux pas en parler plus, par respect du forum.

Bravo, Muse tu es quelqu'un de réfléchi, et tu vois, ça me fais penser à ce que m'a dit mon psychologue, il n'y a pas longtemps :
Ici, mme *** vous avez la parole, je vous écoute, personne ne vous juge, jamais !
Ca pour moi, c'est essentiel, je met des mots sur mes souffrances librement.
Les trés anciennes comme les présentes, d'ailleurs, ces souffrances sont la plupart du temps liées...

Il m'aide à reconstituer le puzzle de ma vie, et Dieu sait tout, après 10 ans de parole et de questionnements, je commence à voir le bout du tunnel, qui était bien sombre.

Alors, Muse, ma voisine, je t'encourage à le faire, il y a un CMP en ville, c'est gratuit et tu pourras peut-être avoir un rendez-vous pour septembre-octobre.
Si tes moyens financiers le permettent, tu as l'embarras du choix, sans-doute ton psy en connait quelques-uns et t'encouragerai aussi.

Si la maladie bipolaire n'est pas posée dans ton cas, il ya des choses à faire autre que te prescrire des médos !!!
Ben, là, j'ai pris mon temps. J'ai été bavarde mais j'espère que cela te fera réfléchir.
Nous sommes obligés de le faire pour ne pas couler et faire soufrir notre entourage, donne-toi les moyens.

Gros bisous et bon courage I love you 
Tara
avatar
Tara

Féminin Nombre de messages : 1799
Age : 54
Type troubles : Bipolaire, petite fille de bipolaire
Emploi / Statut : AAH/ Invalidité/2
Date d'inscription : 25/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: changement de traitement

Message  Invité le Dim 30 Juin 2013 - 10:25

Bonjour,

Je ne peux muse16, que seconder le conseil de tara en matière de "parole".
Tara a écrit:Alors, Muse, ma voisine, je t'encourage à le faire, il y a un CMP en ville, c'est gratuit et tu pourras peut-être avoir un rendez-vous pour septembre-octobre.
Si tes moyens financiers le permettent, tu as l'embarras du choix, sans-doute ton psy en connait quelques-uns et t'encouragerai aussi.
Je rencontre mon psychiatre 1/2h à 1 heure hebdomadaire depuis 2005. Je considère cet espace de parole comme faisant partie intégrale de mon protocole de soins ; ces rencontres me permettent de ne pas "charger" mon entourage avec des souffrances / questionnements qui les/me dépassent, et ce dans la durée, la continuité sans les taire ni tenter de les ignorer.

Selon moi, les proches ne sont ni des punching-ball, ni des poubelles ni encore des soignants même si je considère que souvent leur soutien est essentiel pour une vie de qualité.
Une oreille plus détachée et une écoute a priori formée nous permettent d'avoir une meilleure connaissance de soi, donc déjà d'être plus acteurs / proactifs plutôt que subir nos troubles (et les imposer à notre entourage).

Si tu as l'ALD pour tes troubles,  [d'où l'intérêt d'un diagnostic posé] tu peux consulter avec remboursement de la sécu à 100 % avec un psychiatre de secteur 1, c'est-à-dire qui ne pratique pas de dépassement d'honoraires.
Mais c'est vrai, que hors CMP, les psychologues ne sont pas remboursés et que cela peut être une dépense de santé trop lourde.

J'espère que, comme moi, tu rencontreras un professionnel avec qui tu pourras nouer une alliance thérapeutique de parole aussi, car pour faire front au handicap psychique, tant qu'on n'est pas stabilisés, on n'est pas trop de 2 !

Bon dimanche !
star


Dernière édition par kairos le Jeu 4 Juil 2013 - 9:44, édité 1 fois (Raison : grammaire)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum