Comment surmonter et vivre avec le trouble bipolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Comment surmonter et vivre avec le trouble bipolaire

Message  Invité le Mar 21 Mai - 19:07

Comment surmonter et vivre avec le trouble bipolaire

comment gérer et surmonter le trouble bipolaire



Bien vivre avec le trouble bipolaire demande quelques ajustements dans l'organisation de sa vie. Tout comme les anciens alcooliques qui évitent la boisson, les personnes bipolaires doivent prendre suivre certaines règles de vie pour leur propre bien-être.

Gérer le trouble bipolaire commence par un traitement adapté qui associe traitement par médicaments et psychothérapie. Il existe également tout un tas de choses qui peuvent vous aider à réduire vos changements d'humeur et à améliorer votre qualité de vie. Avec un style de vie sain et un système de soutien solide, vous vivre pleinement votre vie tout en surveillant de près votre trouble bipolaire.

Gérer le trouble bipolaire

Même si le trouble bipolaire est une maladie qui doit être surveillée et traitée tout au long de la vie, vous pouvez gérer les symptômes bipolaires et réduire l'intensité des phases maniaques et dépressives en vous impliquant activement dans votre traitement.

Les conseils clés pour vivre apprendre à vivre avec le trouble bipolaire

> Garder espoir. Avec un bon système de gestion des symptômes de la maladie, il est tout à fait possible de se sentir bien pendant de longues périodes.Garder l'espoir que vous pouvez surmonter votre trouble bipolaire est donc très important pour arriver à vous en sortir et vivre avec.
> Garder des objectifs de vie. Les phases de manie et de dépression bipolaire suivent un rythme d'apparition cyclique.Même si vous traversez des périodes difficiles, il est important de garder en tête que votre vie peut s'améliorer, et donc ne de pas perdre espoir.
> Responsabilité personnelle. Il est important que vous vous donniez tous les moyens pour garder une humeur stable. Cela suppose que vous vous impliquiez dans votre traitement, que vous n'hésitiez pas à demander de l'aide aux autres lorsque vous en avez besoin et que vous respectiez à la lettre le planning de prise de vos médicaments et de vos rendez-vous chez le médecin.
> Bien connaître la maladie. Renseignez-vous autant que possible sur le trouble bipolaire. Cela vous permettra de prendre des décisions en toute connaissance de cause sur tous les aspects de votre vie et votre traitement.
> Soutien.C'est à vous qu'il appartient de faire le chemin nécessaire avec votre bien-être. Malgré tout, l'aide et le soutien des autres est essentiel pour préserver votre stabilité et améliorer votre qualité de vie.

Renseignez-vous sur le trouble bipolaire

Apprendre tout ce que vous pouvez sur le trouble bipolaire est le premier pas pour gérer la maladie. Etudiez les symptômes afin que vous puissiez les reconnaître si vous étiez amené à en souffrir et pour que vous puissiez tout de savoir quelles sont les options de traitement qui sont possibles. Plus vous serez informé, plus vous serez préparé pour gérer vos changements d'humeur et vous préparer à d'éventuels problèmes plus sérieux liés à la maladie.

Impliquez-vous dans le traitement de votre trouble bipolaire

Soyez actif dans votre traitement et collaborez activement avec votre médecin ou votre psychothérapiste dans le traitement de la maladie. N'ayez pas peur d'exprimer votre opinion ou vos questions: l'idée est que avanciez main dans la main avec la personne qui vous soigne pour en tirer les avantages à long terme.

Voici d'autres conseils pour faire en sorte que votre traitement soit une réussite:

> Soyez patient.Ne vous attendez pas à ce que votre traitement soit tout de suite efficace. N'oubliez pas que trouver le bon programme de traitement qui vous ira le mieux peut prendre du temps. N'abandonnez pas.
> Communiquez avec la personne qui vous soigne.Il est important que vous discutiez avec votre médecin ou votre Psychothérapeute sur la façon dont vous percevez et vivez votre traitement. Soyez honnête et n'hésitez pas à parler de vos symptômes et des effets que les médicaments peuvent avoir sur vous.
> Suivez bien votre prescription de médicaments.Respectez à la lettre le traitement par médicaments qui vous a été prescrit. Ne sautez aucune prise de médicaments et ne changez pas les doses vous-même. Si vous sentez qu'il y a besoin d'un ajustement, parlez-en à votre médecin: il sera à votre écoute.
> Envisagez une psychothérapie. Si les médicament permettent de gérer plusieurs des symptômes du trouble bipolaire, une thérapie vous fournit des outils pour gérer les problèmes qui peuvent survenir dans vie. Les avantages de la thérapie sont de vous apprendre à appréhender votre comportement lié au trouble bipolaire, à surmonter les problèmes, à réguler votre humeur, à changer votre façon de voir les choses (pensée positive), et à améliorer vos relations avec les autres.

Eviter la rechute dans le trouble bipolaire

La meilleur manière d'éviter la rechute dans le trouble bipolaire est de surveiller attentivement la façon dont vous vous sentez et de surveiller les signaux d'alerte. La détection du problème qui est en train de se développer, combinée à une intervention immédiate sur le problème, permet d'éviter qu'un changement d'humeur mineur se transforme en épisode maniaque dévastateur ou en dépression bipolaire.

Il existe trois étapes pour identifier les symptômes précurseurs et pour éviter la rechute: surveiller les symptômes et les facteurs déclencheurs, surveiller l'humeur quotidienne, et la création d'un plan de crise.

Identifier les signes et facteurs déclencheurs du trouble bipolaire

Il est important de connaître et de reconnaître les signaux d'alertes d'un épisode maniaque ou dépressive qui se prépare. Faites une liste des symptômes qui ont précédé vos anciens changements d'humeur (manie et dépression). Les principaux signes d'alerte sont des changements dans votre niveau d'énergie, votre appétit, votre estime de soi et votre rythme de sommeil. Le sommeil est un des meilleurs indicateurs à prendre en compte pour anticiper un trouble bipolaire: c'est la première chose qui se trouve changée lorsque un épisode maniaque ou dépressif se prépare et c'est un critère objectif d'évaluation.

Les signes d'alerte de la dépression bipolaire

J'arrête de me préparer des repas
Je ne souhaite rencontrer personne
J'ai envie de manger du chocolat ou des sucrerires
Je commence à avoir des maux de tête
Je ne m'occupe plus des autres gens
Les autres m'ennuient
J'ai besoin de dormir davantage, y compris de faire des siestes dans la journée

Les signes d'alerte de manie ou d'hypomanie

Je fais des tas de choses en même temps
Je n'arrive pas à me concentrer
Je me mets à parler plus rapidement que d'habitude
Je suis irritable
J'ai tout le temps faim
Mes amis me trouvent énervant
J'ai besoin de bouger parce que j'ai plus d'énergie que d'habitude

Il est également important d'identifier les facteurs déclencheurs, ou les influences extérieures qui ont plus ou moins provoqué votre trouble bipolaire dans le passé. Ces facteurs déclencheurs peuvent être:

le stress
les problèmes d'argent
les disputes avec vos proches
les problèmes à l'école ou au travail
le changement de saison
le manque de sommeil

Surveillez votre humeur

Connaître les signaux d'alerte ou les facteurs déclencheurs du trouble bipolaire ne vous sera pas d'une grande utilité si vous ne surveillez pas régulièrement l'état de votre humeur et des vos émotions. Pour ce faire, vous pouvez par exemple tenir un journal quotidien de votre humeur et des symptômes que vous ressentez. Vous pouvez également y écrire combien d'heures vous avez dormi, votre poids, ou les médicaments que vous prenez. Ce journal vous sera d'une grande utilité pour mettre en lumière les tendances ou les événements qui bouleversent votre humeur.

Préparez un plan d'actions en cas de rechute dans le trouble bipolaire

En dépit de vos efforts, il peut arriver que vous souffriez à nouveau d'un épisode maniaque ou d'une dépression sévère. En situation de crise où vous pourriez vous mettre en danger, vos proches ou votre médecin peuvent s'occuper de vous. Un plan d'action doit donc inclure le nom des personnes ou des services à contacter en cas d'urgence, vos préférences de traitement, le nom des médicaments que vous prenez et tout autre autre problème de santé dont vous souffrez.

Les habitudes de vie à suivre pour contrôler votre humeur

Votre style de vie, à savoir votre rythme de sommeil, votre alimentation, votre niveau d'exercice physique, peut avoir un impact significatif sur votre humeur et vos émotions. Il existe de nombreuses petites choses que vous pouvez faire au quotidien pour rester à l'écart de la dépression bipolaire et d'un épisode maniaque.

Les bonnes habitudes à suivre pour vivre avec le trouble bipolaire

Respecter une certaine routine quotidienne

Suivre un emploi du temps quotidien régulier peut vous aider à stabiliser les changements d'humeur du trouble bipolaire. Structurez vos journées avec des plages horaires réservées au sommeil, aux repas, aux sorties, à l'exercice, au travail, à la relaxation. Essayez d'avoir un emploi du temps régulier, même pendants les phases de haut et de bas de la maladie.

Exercice physique et sport

Faire du sport régulièrement peut avoir un impact bénéfique sur votre humeur et peut réduire votre nombre d'épisodes bipolaires. L'aerobic est particulièrement efficace pour soigner la dépression. Essayez d'incorporer trois sessions d'exercice et de sport de 30 minutes dans l'emploi du temps hebdomadaire que vous aurez créé. La marche est un bon moyen de commencer et c'est un exercice accessible par tous.

Avoir un sommeil équilibré

Un temps de sommeil trop court peut être la cause d'épisodes de manie, il est donc important de dormir suffisamment pour bien récupérer. Attention cependant, trop dormir peut aussi faire empirer l'état de votre humeur. La meilleure solution est donc d'avoir les mêmes horaires de lever et de coucher tous les jours.

Avoir une alimentation saine

Il existe un lien indéniable entre l'humeur et l'alimentation. Pour être en forme, mangez des fruits frais, des légumes et limitez les produits gras et sucrés. Les aliments très sucrés peuvent être à l'origine de gros revirements d'humeur et de coup de blues, ils sont donc à éviter.

Proscrire l'alcool et les drogues

L'alcool et les drogues peuvent être la cause des épisodes maniaques et des épisodes de dépression bipolaires. Même un verre de temps en temps à l'occasion d'un événement social peut avoir un impact sur votre équilibre émotionnel. L'usage de substances peut troubler votre rythme de sommeil et peut faire un mélange dangereux avec vos médicaments. Essayer de se soigner par ses propres moyens en prenant de l'alcool ou des drogues ne fera qu'empirer les choses.

Réduire le stress dans votre vie

Le stress peut délencher des épisodes du trouble bipolaire, il est donc très important de le contrôler. Il est important que vous ayez conscience de vos limites, à la fois au travail et à la maison. Réservez-vous du temps pour vous détendre et n'essayez pas de vous surcharger avec plus de pression que vous ne pouvez en supporter.

Apprendre à se relaxer

Des techniques de relaxation telles que la respiration profonde, la méditation, le yoga ou l'imagerie guidée peuvent vous aider à réduire votre stress. Des recherches ont montré que la pratique quotidienne de la relaxation pendant 30 minutes ou plus peut aider à améliorer son humeur et empêche l'apparition de la dépression.

Prendre des Omega 3

Les omega 3 permettent de réduire les épisodes de changements d'humeur du trouble bipolaire. Les omega 3 sont disponibles en suppléments alimentaires et vous pouvez en retrouver naturellement dans les poissons tels que le saumon, le flétan, les sardines, les graines de citrouille, les noix, l'huile de colza ou le soja.
Trouvez de l'aide et du soutien pou gérer votre trouble bipolaire

Avoir un bon système de soutien parmi votre entourage est vital pour rester heureux et en bonne santé.

Vos amis et votre famille. Le soutien pour lutter contre le trouble bipolaire commence à la maison. Il est important que vous ayez des personnes sur qui compter pendant les périodes difficiles. L'isolement et la solitude sont une des causes de la dépression bipolaire. Avoir des contacts réguliers avec vos amis ou votre famille est donc déjà une forme de thérapie en soi.

Les groupes de soutien.

Rejoignez un groupe de soutien pour les personnes bipolaires. Passez du temps avec des gens qui savent ce que vous êtes en train de vivre et qui peuvent dire en toute honnêteté "je vous comprends, je suis passé par là" peut vous faire beaucoup de bien. Vous pouvez également profiter de toute l'expérience et des conseils des autres membres du groupe de soutien.

Créer un environnement stable ne se limite pas qu'à identifier les gens avec qui vous vous sentez bien ou dont vous avez besoin. Pour prendre soin de vous-même, vous devez limiter vos contacts avec les personnes qui donnent l'impression qu'elles vous découragent, vous font sentir coupable ou humilié. A la place, passez seulement du temps avec les gens que vous estimez et qui vous font vous sentir mieux.
Conseils à la famille et aux amis d'une personne bipolaire

Si l'un de vos proche souffre de troubles bipolaires, vous pouvez l'aider et lui être utile dans son traitement et le processus de soin. Voici quelques conseils:

> Renseignez-vous sur la maladie et apprenez à identifier les signes d'alerte qui annoncent une phase de manie ou de dépression.
> Faites savoir à la personne qui souffre du trouble bipolaire que vous êtes là pour elle si elle a besoin d'être écoutée ou si elle a besoin d'aide dans son traitement.
> Encouragez-là à un suivre traitement adapté. Aidez là à trouver un bon psychologue ou un groupe de soutien. Prenez rendez-vous pour elle ou conduisez-là chez le médecin si elle n'en semble pas capable.
> Si vous êtes en situations de crise et craignez pour la vie de la personne malade, appelez les pompiers ou la police.

Si elle parle de suicide, ne prenez pas cela à la légère et pensez à demander de l'aide auprès de Suicide Ecoute au 01.45.39.40.00




Arrow http://www.depressionnerveuse.fr/

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

bipolaire sous traitement

Message  dox le Mer 22 Mai - 16:46

bonjour yoyo,

Merci pour cet écrit très instructif

à bientôt emma dox

dox

Féminin Nombre de messages : 133
Type troubles : malade de mes émotions
Emploi / Statut : invalidité catégorie 2
Date d'inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

claudy

Message  claudy++ le Mer 22 Mai - 19:42



bonjour yoyo ! bravo rien a ajouter ,le message est clair ,ils faudrait que tous les proches le lisent

encore une fois tu es top !bisous claudy

claudy++

Féminin Nombre de messages : 4713
Age : 59
Type troubles : bipolaire fille de bipolaire
Emploi / Statut : 59 ans mere de famille - ancienne prof d'histoire
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

merci...

Message  brigitte brille le Jeu 6 Juin - 12:52

Merci beaucoup Very Happy

brigitte brille

Féminin Nombre de messages : 9
Age : 47
Type troubles : bipolaire
Emploi / Statut : En arrêt maladie et attente d'hospitalisation
Date d'inscription : 04/06/2013

Revenir en haut Aller en bas

Comment surmonter et vivre avec le trouble bipolaire

Message  Tara le Jeu 6 Juin - 15:32

Merci infiniment pour ce guide très complet que je n'avais pas encore trouvé. Embarassed
Je le considère comme un rappel à l'ordre, pour moi, ce n'ait que du positif.
Y a plus qu'à ...Maintenant ! ok
Pleins de Bisous, Tara

Tara

Féminin Nombre de messages : 1799
Age : 53
Type troubles : Bipolaire, petite fille de bipolaire
Emploi / Statut : AAH/ Invalidité/2
Date d'inscription : 25/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Comment surmonter et vivre avec le trouble bipolaire

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum