Symptômes

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Symptômes

Message  Choupinette le Lun 29 Avr - 22:50

Bonjour à tous,

Comment reconnait t'on une crise de manie? comment éviter qu'elle n'amène l'hôpital alors que l'entourage ne voit pas, les médecins ne comprennent pas la détresse? et ne cessent de prétendre que tout va bien parce qu'on a une voiture, un appartement, un travail, des amis, une famille, un copain...
Ils ne savent pas tout et jugent sans savoir.

J'essayais de prévenir mon entourage depuis quelques temps, je disais que ça n'allait pas, je m'énervais avec mon psychologue, je souhaitais qu'on m'augmente mon traitement, je savais que ça allait exploser. Cela a explosé (comme d'autres fois de différentes façons), je n'ai rien pu faire, j'ai eu un acte de violence fort envers mon copain. J'ai mis presqu'un mois à m'en remettre. Comment se faire aider, se faire écouter avant que la crise n'arrive vraiment? Le pire, c'est que le psychiatre ne cesse d'écrire à chaque visite que je suis "stable", mais avec les multiples crises de manies que j'ai eu depuis 2007, il n'y a pas eu 3 mois calme depuis. Mes voisins sont d'ailleurs au courant!! Parfois j'ai envie d'étrangler le psychiatre pour qu'il reconnaisse ma maladie et que c'est pas parce que je fais pas une crise devant lui qu'une heure après je n'en ferai pas une. Mon état est très variable d'une heure à l'autre.

De 2007 à 2011, j'ai connu la dépression noire, les crises de manies sévères avec plusieurs hospitalisations et puis, depuis 2011, j'ai des crises qui s'espacent de plus en plus, la dépression a disparu, l'espoir d'une vie meilleure est né. C'est dur de perdre pied, d'être agressive envers son entourage, de jeter un verre par la fenêtre ou autre... A chaque crise, notre couple perd pied, mon copain me dit qu'il lui faut 6 mois pour s'en remettre de ces crises "multirécidivistes", et le calme 6 mois, ça n'est pas encore arrivé.

Quels sont vos symptômes? Comment les gérer lorsqu'il n'y a pas de soignant disponible en urgence? Lorsqu'on ne veut pas retourner à l'hôpital car on croit qu'on pourra s'en passer? n'y a t'il pas des méthodes alternatives à l'hospitalisation lorsqu'on veut quand même garder un travail simple malgré l'ouragan de cette maladie?

Pouvez vous me décrire précisément vos crises? que se passe t'il dans votre tête au moment où vous ne contrôlez plus rien?

Choupinette

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 34
Type troubles : handicapée à 80%, bipolaire
Emploi / Statut : en activité à temps complet
Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Marie-Claire le Mar 30 Avr - 5:06

Bonjour Cécile,

Bienvenue sur le forum.

Tu poses une bonne question et la réponse est multiple.

Une crise de manie, je pense que tout le monde la reconnaît et je dirais, ton entourage avant tout. Enervée, au-dessus de la moyenne, gai au-dessus de la moyenne...tout au-dessus de la moyenne.

le fameux "tout va bien" parce qu'on a voiture, appartement, travail, amis, famille, copain... on sait bien que c'est des c......es, comme si le fait d'être à l'abri des soucis financiers et d'avoir une bonne famille... empêchait d'être malade.... On connaît la chanson.

Le psy, il est vrai ne nous voit pas suffisamment longtemps pour se faire une idée "réelle" et on a beau dire, quand on le leur dit, ils ne sont pas trop réceptifs. Cependant si on insiste pour un ajustement du traitement avec explication (exemples de dérapage), ça marche.

Quand on est sous traitement (adapté) il n'y a plus de crise.

Quel traitement as-tu? Il devrait être plus efficace.
Sinon, en complément: suivre des TCC (technique cognitives et comportementales) qui te permettent de "gérer" un peu mieux.

A bientôt, tiens nous au courant et insiste auprès de ton psy. pour qu'il te modifie le dosage de ton traitement. Amitié

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Jacques le Mar 30 Avr - 7:49

Bonjour, Cécile ! Smile

et bienvenue !

Tu trouveras à becter ici : http://www.camh.ca/fr/hospital/health_information/a_z_mental_health_and_addiction_information/bipolar_disorders/borderline_personality_disorder_information_guide_for_families/Pages/bipolar_infoguide_symptoms.aspx

Bonne route dans nos pages !

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo

Jacques

Masculin Nombre de messages : 5969
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Invité le Mar 30 Avr - 8:09

Ils ne savent pas tout et jugent sans savoir.


Bonjour cécile,

Bienvenue sur le forum ,ici personne ne vas te juger ,car nous sommes tous dans la même galère ,nous essayons de comprendre ce qui nous arrivent et ce battre contre cette saloperie de maladie .
en tout cas courage bienvenue flower soleil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  etienne le Mar 30 Avr - 9:00

Bonjour Cécile,

Les TCC (thérapies cognitivo-comportementales) ont pour but de te faire appréhender les symptômes de ta maladie, identifier les phases et savoir réagir :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Psychoth%C3%A9rapie_cognitivo-comportementale

Ce qui m'a beaucoup aidé personnellement se trouve sur le forum, dans la rubrique documents internes/bibliographie :


http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t76-le-miroir-de-janus#156

Bonne lecture et analyse

Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3749
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

mon entourage ne voit rien

Message  Choupinette le Jeu 2 Mai - 11:16

Bonjour,

Non ce n'est pas vrai, pour mon entourage, mes crises d'enervements sont tellement courantes qu'ils n'y font même plus attention. La seule chose qui compte pour eux c'est que je travaille et que je n'aille pas à l'hôpital, le reste, ils s'enfichent. Ils en ont marre que je leur parle de maladie sans arrêt, ça les saoûlent, alors ils raccrochent le téléphone et m'envoient chi...r. Y'a qu'une seule voisine qui s'est montrée plusieurs fois capable d'intervenir à toute heure.
J'ai téléchargé le lien de certaines de vos vidéos pour tenter de leur expliquer, mais, on me répond : "j'ai pas le temps de regarder, moi j'ai un boulot fatiguant, pas comme le tien"... et oui, les secrétaires fonctionnaires avec vacances scolaires, c'est bien connu, ça travaille pas. Bref, ils m'emm...ent tous à ne penser qu'à évoluer dans leur carrière professionnelle, à ne vivre que par le travail... Ils sont tous comme ça dans ma famille, vraiment je souhaite qu'il leur arrive quelque chose à la retraite.
Maintenant que ça fait depuis des années que je suis malade, depuis des années que je ne suis pas retournée à l'hôpital pour garder ce travail pour ne dépendre de personne, ils croient que je suis stabilisée mais mon voisinage sait bien que ça ne va pas, qu'il y a des moments où je pète un câble.
Pour rien au monde, je quitterai ma cité!! Je préfère être dans ma cité que chez les bourgeois, vraiment!!! j'y découvre chaque jour des valeurs telles que la fraternité, la solidarité, l'égalité quelque soient tes problèmes, de là d'où tu viens...
J'ai beaucoup aimé le reportage entre euphorie et depression du magazine santé. Je vais continuer à regarder vos liens.

à plus, je dois y aller

Choupinette

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 34
Type troubles : handicapée à 80%, bipolaire
Emploi / Statut : en activité à temps complet
Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  etienne le Jeu 2 Mai - 18:17

Bonjour Cécile,

J'ai suivi le même parcours que toi, avec reclassement, et je sais que ce n'est pas si facile de changer de métier, d'ambiance, de techniques. Quelles matières enseignais tu?

J'ai l'avantage que personne ne m'ait fait des remarques sérieuses sur les fonctionnaires, hormis quelques boutades habituelles.

J'espère que tu réussis à progresser dans la reconnaissance des symptômes qui t'inquiétait récemment.

Il te reste toujours la possibilité de te mettre en maladie si tu n'y arrives pas.
C'est aussi ce que j'ai fait. Comme cela commence à aller mieux, je songe un peu à reprendre le travail. Pour l'instant, j'ai le dynamisme, mais je suis bouffé par une anxiété que je ne maîtrise pas et ne comprend pas.

Bises

Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3749
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

description clinique de mes crises

Message  Choupinette le Sam 4 Mai - 20:40

Merci pour vos conseils. Ayant tellement de difficultés à gérer mes crises, jeudi soir, j'ai alors décidé de me pointer aux urgences psychiatriques pour voir un psychiatre pendant la prochaine crise :
Vendredi soir, ça a donc recommencé. J'ai donc mon traitement habituel plus 1 tercian 25mg matin, midi, soir et coucher. Est ce qu'est beaucoup? Avec ça, je suis plus calme en apparence, mais ça reste bouillant dans mon corps. Le volcan ou l'ouragan qui sont en moi sont ainsi mieux maîtrisés. Je redoute le moment où je devrais rediminuer le traitement pour pouvoir conduire. Pour l'instant, je le prends plusieurs jours, j'ai rendez-vous avec mon psychiatre vendredi.
Description de mes crises :
niveau le moins grave : logorhées (je parle vite), hurlements, phrases désordonnées et non cohérentes, énervement à la moindre contrariété et frustration : presque comme un enfant de 4 ans faisant une crise de colère. Dans ces moments, je suis aussi très agressive verbalement (insultes) avec l'entourage proche. J'ai des crises de ce type plusieurs fois par semaine. ça fait trop souvent, ma vie est tout le temps mouvementée, de 7j/7, plusieurs fois par jour, je suis passé à 2 à 3 fois par semaine, mais c'est encore trop et trop fatiguant.

autre : Se sentir surveiller sans cesse, avoir l'impression qu'on parle sans arrêt sur moi, c'est le délire de persécution, il est quotidien.

Dans les extrêmes :
- (1 à 4 fois par an en moyenne) l'agression peut devenir physique et je peux lancer des objets en l'air, sur les personnes volontairement ou involontairement.
- Je peux aussi avoir des bouffées délirantes (cela m'est arrivée 2 fois) : J'ai entendu des voix, j'ai cru qu'on me filmait, j'ai eu des propos disordants, des hallucinations. Suite à celle ci, j'ai eu des hallucinations auditives pendant plusieurs années, fait plusieurs tentatives de suicides et hospitalisations. J'ai mis longtemps à m'en remettre.

Et vous? Comment sont vos crises?

Choupinette

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 34
Type troubles : handicapée à 80%, bipolaire
Emploi / Statut : en activité à temps complet
Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Marie-Claire le Dim 5 Mai - 7:42

coucou Cécile,

je n'ai fait qu'une seule fois une crise maniaque. C'était un joyeux mélange de ce que tu décris sauf que mon agressivité s'est limitée au verbal. A l'époque mon psychiatre m'avait arrêté mon traitement en totalité. affraid

J'ai "fui" pendant une semaine au plus fort de la crise, je ne dormais, mangeais et buvais presque plus. Au bout de cette semaine j'étais épuisée, je me suis réfugiée chez mon frère en qui j'ai une confiance totale.

J'ai beaucoup dormi et quand je me suis réveillée nous avons appelé mon mari qui est venu me chercher. J'ai vu mon médecin qui m'a donné un traitement "correct". Puis j'ai été au centre expert de Créteil. J'y ai suivi une psychoéducation. Cela va beaucoup mieux. C'est pas encore parfait mais c'est de plus en plus gérable.

Bon courage Amitié

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  etienne le Dim 5 Mai - 9:47

Bon courage Cécile ,

Nous partageons la même maladie, mais pas au même degré, ni avec les mêmes symptômes.

Tu me parais très au fait de ta maladie, ce qui va te permettre d'analyser et anticiper, quand c'est possible.

Bonne journée de dimanche

Bises

Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3749
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  pilule le Dim 5 Mai - 10:05

Bonjour Cécile ,

Il n'existe pas de solutions immédiates ou rapides pour abréger la souffrance du bipolaire ,
arme toi de patience et contacte au plus vite le centre expert le plus proche , tu y trouveras
les meilleurs réponses à tes interrogations .

Que la force soit avec toi !

Jean-marc Cool

pilule

Masculin Nombre de messages : 163
Age : 56
Type troubles : maniaco dépressif
Emploi / Statut : invalidité /ex artisan batiment
Date d'inscription : 02/04/2013

Revenir en haut Aller en bas

de mes nouvelles

Message  Choupinette le Lun 20 Mai - 18:11

Bonjour

Qu'est-ce qu'un centre expert? Je suis actuellement suivie 2 fois par semaine en psychothérapie par un psychologue du CMP, 1 fois par 2 mois par 1 psychiatre du CMP. En cas d'urgence, je peux toujours contacter ma généraliste. Etant en travail à temps complet, je n'ai pas le temps de faire de la psychoéducation en semaine. Le we, je passe mon temps à récupérer, j'espère que cela me demandera bientôt moins d'effort. Je suis à temps complet depuis début Décembre 2012.
Ca fait beaucoup d'avoir 2 rendez-vous chez le psychologue par semaine en plus du travail, j'espère aller plus vite par cette voie. En plus, je m'applique à faire du sport au moins 1 fois par semaine pour lâcher prise.
Je serais motivée par de la psychoéducation le we, si vous avez des adresses, je suis preneuse.
En ce moment, mes symptômes sont en mode "déprime" et le temps pluvieux, ça ne m'aide pas. Et, j'ai dû mal à freiner mes dépenses, j'ai prévenu mon copain, mais il n'a pas vraiment compris.

Choupinette

Choupinette

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 34
Type troubles : handicapée à 80%, bipolaire
Emploi / Statut : en activité à temps complet
Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  etienne le Lun 20 Mai - 18:33

Bonjour Choupinette,

Vas -y mollo!

Avec le généraliste,le psychiatre tous les deux mois, le psychologue 2 fois par semaine, le travail, le sport, tu en as déjà bien assez.

Voici la liste des centres experts dont le but est de faire passer des batteries de tests pour te confirmer le diagnostique.

http://www.fondation-fondamental.org/page_dyn.php?page_id=MDAwMDAwMDAzNA==

Bises

Etienne

etienne

Masculin Nombre de messages : 3749
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Marie-Claire le Lun 20 Mai - 18:41

bonjour choupinette,

je suis comme Etienne, je trouve que ça fait beaucoup, déjà.

La psychoéducation te permet de mieux comprendre la maladie et de mieux cerner les phases. J'en ai suivi au centre expert de Créteil mais c'était en semaine. Amitié

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

psychoeducation

Message  Choupinette le Lun 17 Juin - 22:41

Bonjour

Je viens de feuilleter rapidement le site de cette fondation. En effet, je fais déjà beaucoup de choses, et, je pense pouvoir aller uniquement aux conférences. Merci pour ces infos précieuses.
Combien de temps dure l'évaluation en centre expert? c'est pour savoir si c'est jouable de le faire pendant mes vacances (j'en ai beaucoup Very Happy Very Happy ). C'est pas grave si elle est faite dans 6 mois, j'aimerais savoir si mon problème restera chronique (ça fait 6 ans déjà) ou avec une psychothérapie solide et régulière (depuis 3 ans déjà, mon psy a tout compris mais la conclusion est tellement assommante qu'il me la fait découvrir au compte goutte...), cela suffira-t-il à apaiser cette souffrance??
C'est dur quand on critique un de mes comportements alors qu'autour de moi, tout le monde ne sait pas d'où je viens : handicap invisible...
J'ai passer un Electro encéphalogramme : "quelques éléments lents dans le lobe temporal droit" (au niveau de la compréhension émotionnelle du langage).
Et vous, avez vous passer des examens du cerveau?

Mon taux d'incapacité de la MDPH vient de passer de 80% à "entre 80% et 50%", ça fait plaisir de savoir que je suis capable d'être autonome avec accompagnement. Je lutte pour tenir bon le temps complet. Mais je me repose beaucoup les week-end et les vacances.

Choupinette

Choupinette

Féminin Nombre de messages : 10
Age : 34
Type troubles : handicapée à 80%, bipolaire
Emploi / Statut : en activité à temps complet
Date d'inscription : 22/02/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Symptômes

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 15:05


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum