jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  caillebotis le Dim 24 Mar 2013 - 21:30

Quelqu'un sait-il quelque chose sur le jeûne thérapeutique en cas de trouble bipolaire ?
Merci,
bye

caillebotis

Masculin Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Dim 24 Mar 2013 - 21:35

Je n'ai pas d'info sur le sujet.

Mais j'avais lu quelque part que c'était une technique utilisé dans les années 60-70 en ex union soviétique pour soigner les patients schizophrènes.
Les résultats était paraît-il surprenant d'efficacité.

Concernant le soin des troubles bipolaires par l'alimentation, à lire les bouquins du docteur SEIGNALET, à voir tout ce qui concerne les régimes sans caséine sans gluten et à voir aussi le concept de syndrome entéropschologique.

Bonne recherche sur le net ou ailleurs study

et bonne bouffe bon app

Cordialement,

Fabrice

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Modératrice le Lun 25 Mar 2013 - 17:31

Bonjour Caillebotis,

Tout ce que je sais c'est qu'une étude à démontré, dans un petit échantillon, que le lors du Ramadan de 1997; 45 % des patients bipolaires ont rechuté à partir de la deuxième semaine du Ramadan, la plupart des rechutes étant du type maniaque. En toute rigueur la Charia dispense les maladies de la dureté du ramadan, les bipolaires de type I devraient pouvoir être dispensés.

Alors après plusieurs recherches, je n'ai pas trouvé de thérapies par le Jeûne, où as-tu vu ou lu ce genre d'information ?

Merci de ta réponse.

Bonne continuation.

La Modératrice.
avatar
Modératrice

Féminin Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 01/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  caillebotis le Lun 25 Mar 2013 - 17:59

J'ai trouvé ça sur internet mais comme "Les nouveaux membres ne sont pas autorisés à poster de liens externes" je ne peux pas t'envoyer le lien, donc tu saisis "L’appellation ''jeûne thérapeutique'' est-elle fondée ou usurpée ?" dans google et le premier lien qui s'affiche est la thèse en pdf ; c'est à la page 75.
Bye

caillebotis

Masculin Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Jeûne thérapeutique.

Message  Modératrice le Lun 25 Mar 2013 - 18:33

Re-Bonjour Caillebotis,

J'ai copié la partie concernée et indiqué le lien internet sans apporter de commentaire.

Fasting diet therapy

Depuis 1946, le traitement de certaines maladies mentales par un jeûne planifié nommé fasting diet therapy(FDT), a connu un intérêt grandissant (mais pas toujours enthousiaste) dans l’ex-URSS, porté par le Dr Y.S. Nikolaev de l’institut de psychiatrie de Moscou, qui l’appliqua initialement pour des patients atteints de ''maladie mentale idiopathique'' ou d’une ''symptomatologie post traumatique''.

Plus tard, des mesures furent prises pour que cette méthode soit limitée au traitement de patients institutionnalisés, résistants ou ayant développé des réactions toxiques ou allergiques aux traitements médicamenteux
.
La FDT s’est dès lors construite sur une base empirique et consiste en une abstention de toute nourriture à l’exception d’eau au-delà de 4 jours, dans la majorité des cas pour une durée de 20 à 30 jours, exceptionnellement prolongée à 40 jours. Elle se divise classiquement en plusieurs phases, présentées en annexe n°12

Ce protocole de jeûne s’accompagne de mesures du type : consentement éclairé, arrêt du tabac, absence de
traitement, ingestion quotidienne d’un minimum d’1,5 L d’eau bouillie ou faiblement minéralisée (voire alcaline), sieste après le thé matinal, lavements intestinaux quotidiens, marche quotidienne en plein air de plusieurs heures avec exercices respiratoires (en évitant les efforts physiques violents), massage corporel total, brossage des dents et gargarismes,
sauna hebdomadaire, absence de tout contact avec la nourriture, etc. Trois à cinq jours avant le début du jeûne, une attitude mentale favorable et un régime végétarien doivent être adoptés. Il est suivi en règle générale d’une période de reprise alimentaire légère et progressive devant être la même que celle du jeûne

Cette association distingue différents types de jeûne en fonction de la santé: le jeûne thérapeutique, le jeûne préventif par diminution de divers facteurs de risque (excès de poids, taux élevé de triglycérides, de cholestérol, d’acide urique, stress, diabète non-insulinodépendant, hypertension artérielle, tabagisme) ou chez des individus sains sans intention primaire en termes de santé (motivations religieuses) ; ou en fonction du type de soins: en clinique, en ambulatoire et supervisé par des médecins agrémentés, en ambulatoire et sans supervision médicale (jeûne ≤ 7 jours, pour lequel un médecin est recommandé en arrière-plan).

La formation de supervision de jeûne par des personnes non médecins se fait par plusieurs institutions depuis 1986
, avec la coopération de médecins. dumas-00651422, version 1 - 17 May 201275 initialement à base de jus dilués et lacto végétarienne, pauvres en sel et en protéines, avec réintroduction au bout de quelques jours de protéines animales type œuf, poissons ou viande blanche (les protocoles de réalimentation diffèrent quelque peu d’après nos références

Les résultats plus ou moins favorables de cette méthode chez des patients souffrant de schizophrénie de type hypocondriaque, paranoïde, catatonique, schizo-affective (par ordre décroissant de nombres de patients traités), ou d’état maniacodépressif, d’épilepsie,d’encéphalopathie post-traumatique furent présentés dans une publication datant de 1969

La Modératrice.

Arrow http://dumas.ccsd.cnrs.fr/docs/00/65/14/22/PDF/2011GRE15119_lemar_jerome_1_D_.pdf PAGES 74-75

avatar
Modératrice

Féminin Nombre de messages : 123
Date d'inscription : 01/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  caillebotis le Lun 25 Mar 2013 - 22:14

C'est plutôt cet extrait là :

"A la même époque, le Dr A. Cott, psychiatre américain, visita cet institut et participa à la prise en charge de certains patients. Son expérience enthousiaste fut décrite par procuration dans un petit article publié dans l’Orthomolecular psychiatry55 [85]. Ces informations pour le moins litigieuses sont néanmoins corroborées par le fait que la FDT est toujours en usage à l’institut de psychiatrie de Moscou, mais pas dans la prise en charge de la schizophrénie. Elle y est proposée dans un département dévolu à la prise en charge de maladies telles que la dépression, les troubles bipolaires,…"

caillebotis

Masculin Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Théodore Monod

Message  Jacques le Mar 26 Mar 2013 - 3:27

Bonjour ! Smile

Théodore Monod pratiquait le jeûne un jour par semaine, le jeudi. Il est mort à 99 ans. Il était aussi végétarien.

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile


Dernière édition par Jacques le Mar 26 Mar 2013 - 15:36, édité 1 fois (Raison : Oubli du nom dans le texte.)

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6133
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Mar 26 Mar 2013 - 12:58

Pour compléter ce fil sur le jeune thérapeutique, il est bon de préciser qu'une perte de poids importante peut engendrer un trouble de l'humeur.

Je l'ai personnellement constaté ( malheureusement pour moi ).

Après, à mettre en parallèle avec les empoisonnements aux métaux lourds ??????

A voir


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Jeûne thérapeutique dans les cas de troubles bipolaires

Message  caillebotis le Jeu 28 Mar 2013 - 12:52

Bonjour,

connaissez-vous un psychiatre russe, allemand ou américain qui parle français ?
Merci,
bye

caillebotis

Masculin Nombre de messages : 4
Date d'inscription : 24/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Jeu 28 Mar 2013 - 13:01

Non,

par contre je connais plein de psychiatres français qui parlent chinois. bounce

De rien Very Happy

Ok, je sors ordimal

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  G2 le Jeu 28 Mar 2013 - 13:11

Fabrice999 a écrit:Non,

par contre je connais plein de psychiatres français qui parlent chinois. bounce

De rien Very Happy

Ok, je sors ordimal

ok Excellent ...d'ailleurs ça nous aide à comprendre pourquoi leurs études sont si longues ....


....."Le temps d'apprendre la langue" mrd

Prends soin d'toi pirat euh Embarassed Je sors aussi ...y'a une vie après l'forum ( plutôt avant même Razz )
avatar
G2

Masculin Nombre de messages : 1451
Type troubles : TB1>Skizz@ff >nOn stabilisé ...Ne changez rien .Merci
Emploi / Statut : Retraité de la fonction publique / 1 Valide et sans complexe
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Sam 30 Mar 2013 - 8:36

Bonjour à tous,

Si l'on est sous traitement, il faut être un minimum attentif. Par exemple, sous lihium, il ne faut pas supprimer le sel de son alimentaion.

Il me semble qu'il y a plus à gagner d'une régularité, plutôt que des ruptures brutales pour le corps et l'esprit, à l'image des sevrages médicamenteux qui se font très progressivement. Bref, un équilibre alimentaire, plutôt que des actions drastiques.

Enfin, le sujet est très intéressant, car l'alimentation et sa nature ont très certainement un rôle essentiel dans notre qualité de vie.

En même temps nos comportements alimentaires sont très révélateurs (excès, envie de se libérer de contraintes, fuite, compensation...).

Bon week-end,

PS : la famille arrive, ça sent la chasse aux oeufs pour mon fils...

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Ven 26 Avr 2013 - 16:44

Voici une vidéo pour compléter le fil sur le jeûne thérapeutique.

Ce documentaire est sidérant.

les maladies mentales sont abordées à partir de la douzième minute.

bon visionnage tele


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Sam 27 Avr 2013 - 9:31

Intéressante cette vidéo, merci Fab.
Je pense que pour se permettre de jeûner ( 3 semaines !!! ) encore faut il être en surcharge pondérale et en bonne santé mentale.
Sinon, tu sors de ta cure rachitique.
Donc, c'est assez logique que le jeûne puisse être bénéfique pour les personnes ayant trop de poids, et ce lié a leur mauvaise alimentation.
La perte de poids agissant directement sur les rhumatisme, diabète , hypertention etc..;
En fait, c'est un "nettoyage" du corps.
Et un rééquilibrage des fonctions apparemment.

Quand aux effets psy, les JF anorexiques les ont très bien captés, et jouent avec.


Bises

Aless

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: jeûne thérapeutique et trouble bipolaire

Message  Invité le Lun 29 Avr 2013 - 17:40

Merci pour cette vidéo, Fabrice. Je viens seulement de me poser pour la regarder du début à la fin.

Dommage que l'impact sur l'humeur ne soit abordé que très rapidement.

En tout cas, c'est un vrai plaidoyer contre notre société de surconsommation et un hymne aux restrictions !

Ca remet d'une certaine manière les pendules à l'heure.

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum