La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  Invité le Lun 11 Mar - 23:54

La médication et vous : tirez le maximum de vos rendez-vous chez le psychiatre.


Auteurs :
Paul Jacques, psychiatre, Institut universitaire en santé mentale de Québec, Chantale Lachance, personne utilisatrice de services en santé mentale.

Résumé
Cette chronique Nous avons lu pour vous... présente les commentaires de Chantale Lachance et de son psychiatre, le docteur Paul Jacques de l'Institut universitaire en santé mentale de Québec, sur une brochure inspirée d'un article de Patricia Deegan : La médication et vous : tirez le maximum de vos rendez-vous chez le psychiatre. Cette brochure, conçue sous forme d'outil pratique pour la personne qui utilise des services en santé mentale, expose une série de questions à se poser et de suggestions de stratégies en lien avec sa prise de médicaments et sa préparation à une rencontre avec un psychiatre.


QUESTIONS À POSER CONCERNANT LA MÉDICATION

Qu’est-ce que j’espère améliorer présentement dans ma vie en prenant des médicaments?

Quel était le nom des médicaments que j’ai pris auparavant? Quelles étaient la dose et la durée de la prise de ces médicaments?

En quoi ces médicaments ont-ils été utiles, aidants, nuisibles ou tout simplement inutiles?

Qu’est-ce qui m’inquiète le plus du fait de prendre des médicaments?

Comment s’appellent les médicaments que je prends?

Quelle est la dose à prendre et à quel moment?

Quels sont les symptômes ou la maladie visés par les médicaments?

Dans combien de temps l’effet devrait-il commencer à se faire sentir?

Quels sont les effets indésirables ou secondaires de ces médicaments?

Si j’ai des effets indésirables, que dois-je faire?

Ces médicaments créent-ils une dépendance?

Est-ce que je devrai subir des examens de laboratoire avant et pendant la prise des médicaments?

Y a-t-il des aliments ou d’autres médicaments à éviter pendant que je prends ces médicaments?

Pendant combien de temps faudra-t-il que je prenne ces médicaments?

Y a-t-il d’autres médicaments possibles?

Y a-t-il des options non médicamenteuses qui pourraient remplacer ces médicaments?


STRATÉGIES POUR REGAGNER VOTRE POUVOIR
Attribuez-vous le mérite des changements positifs que vous faites.

Stratégie no 1
Apprenez à vous voir d’un autre oeil

Vous vous connaissez mieux que quiconque et vous êtes un expert en ce qui concerne vos problèmes de santé mentale. C’est à vous d’observer les effets de vos médicaments et d’en parler à votre psychiatre.
Soyez proactif et renseignez-vous sur vos problèmes de santé mentale et vos médicaments. Servez-vous de la liste de questions de la présente brochure pour bien faire comprendre ce dont vous avez besoin comme renseignements. Posez à votre psychiatre toute question que vous pouvez avoir concernant vos médicaments.

Les personnes utilisatrices de services de santé mentale ont le droit de déterminer elles-mêmes les risques qu’elles sont prêtes à courir et de s’interroger sur l’efficacité des médicaments à long terme.
Pour recouvrer sa santé mentale et la conserver, il faut plus que le bon médicament. Les médicaments peuvent cependant atténuer suffisamment vos symptômes pour vous permettre de pratiquer d’autres stratégies d’adaptation dans le cours de votre processus positif de rétablissement.

Stratégie no 2 –
Apprenez à voir les médicaments d’un autre oeil

Les médicaments sont un outil puissant pour traiter les symptômes de la maladie mentale, mais ce ne sont pas les seuls outils et ils ne guérissent pas. L’exercice, une bonne alimentation, la diminution et même l’absence de consommation d’alcool et de drogue, les amis, la spiritualité, les arts et la nature sont d’autres outils que les personnes utilisatrices de services de santé mentale trouvent utiles.

Prendre des médicaments est un choix personnel.

Apprendre à utiliser diverses stratégies d’adaptation non médicamenteuses peut aider à diminuer les médicaments nécessaires et, chez certaines personnes, à en éliminer complètement la nécessité.

Connaître les médicaments que vous prenez peut vous aider à reprendre le pouvoir sur votre rétablissement.
Les sources d’information sont nombreuses : votre psychiatre, les fiches de renseignements offertes en pharmacie, les notices de médicaments des sociétés pharmaceutiques, les ouvrages trouvés sur Internet ou à la bibliothèque, ainsi que le site Web du bureau du directeur médical du comté d’Alameda à l’adresse http://www.acbhcs.org/meddir/MedDir_default.htm.
[NDT : Vous trouverez également de l’information sur le site québécois http://sante.canoe.com/drug_info.asp?relation_id=981.]
Fort de la connaissance de vos médicaments, vous serez plus sûr de vous quand viendra le temps d’avoir une discussion productive et sérieuse avec votre psychiatre.

Stratégie no 3 –
Apprenez à voir les psychiatres d’un autre oeil

Vu l’accroissement des coûts des soins de santé, les psychiatres ont de moins en moins de temps pour étudier les dossiers et s’entretenir avec leurs clients.

Les renseignements que vous pouvez leur fournir sur vos antécédents et vos médicaments peuvent être utiles.
Il est bon de tenir votre propre dossier sur les médicaments que vous avez essayés et d’y indiquer les symptômes visés, les doses et la période pendant laquelle vous les avez pris.

Quand un nouveau médicament est envisagé, vous pouvez facilement vérifier si vous l’avez déjà pris et quels ont été les résultats.
Les médecins ne sont pas parfaits et peuvent parfois se tromper. Si vous avez des doutes à propos de vos traitements, parlez-en.
Au besoin, demandez un deuxième avis.

Stratégie no 4 –
Préparez votre entretien avec le psychiatre

Comme les rendez-vous avec le psychiatre durent très peu de temps, il peut être bon de noter d’avance les préoccupations ou les questions que vous aimeriez aborder. Plus vous êtes précis à propos de vos problèmes ou de vos symptômes, mieux c’est. Gardez une trace de l’expérience que vous avez vécue avec la prise de vos médicaments depuis votre dernier rendez-vous et faites-en le résumé avant le rendez-vous. Établissez un plan d’action pour la consultation.

Stratégie no 5 –
Prenez les commandes de l’entretien

Au début de l’entretien, exposez vos objectifs.
Prenez des notes pendant l’entretien ou tout de suite après pour vous souvenir des renseignements que le médecin vous aura donnés. Si vous souhaitez enregistrer l’entretien, demandez la permission. Cette demande peut mettre certains psychiatres mal à l’aise, mais en expliquant respectueusement le pourquoi de cet enregistrement, vous réussirez peut-être à vaincre leur résistance. Autre possibilité : faites-vous accompagner d’un ami ou d’une personne de confiance, car quand il s’agit de se rappeler quelque chose, « deux têtes valent mieux qu’une ».

On peut télécharger la brochure au http://www.aqrp-sm.org/partenaire/publications/articles/La-medication-et-vous.pdf

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  Marie-Claire le Mar 12 Mar - 9:39

Merci à toi, yoyo.

Pour le détail des médicaments: il s'agit, je suppose de médicaments canadiens ou américains (?). J'ai cherché dépamide et n'ai pas trouvé. Amitié

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  G2 le Mar 12 Mar - 10:48

Smile Bonjour MC

Des pas mi ...deux ... Généralement c'est la prescription ! ... J'en ai encore quelques boites à la maison Razz .

J'avais arréter le traitement quand intimement convaicu que c'était ce medicament ( et pour cause je ne prenais plus que ce thymo ) qui me provoquait des douleurs au foie

Il a fallu a peu près six mois pour que s'estompent ces douleurs ...j'ai appris plus tard que ce "m'aide" pouvait provoquer des hépatites medicamenteuses . No
Par contre ma Frangine de sang le supporte très bien même si ...je le crois sincerement elle aurait mieux fait de l'arreter durant sa grossesse .(Larmes)


Soignez vous qui disait ....ou quand la douleur physique prends le dessus sur la douleur morale . Le combo des douleurs à ces instants fait de vous le Bô-c** de la fable .

G2

Masculin Nombre de messages : 1451
Type troubles : TB1>Skizz@ff >nOn stabilisé ...Ne changez rien .Merci
Emploi / Statut : Retraité de la fonction publique / 1 Valide et sans complexe
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  Invité le Mar 12 Mar - 10:59

geek


Dernière édition par JB le Mer 27 Mar - 20:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  Marie-Claire le Mar 12 Mar - 11:01

merci G2. peche ce sera pas pour aujourd'hui.

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: La médication et vous - tirez le maximum de vos rdv chez le psy

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum