Vivre seul et heureux

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Vivre seul et heureux

Message  Invité le Dim 24 Fév 2013 - 1:36

Comme vous le savez mes enfants, jeunes adultes, sont partis étudier à l'étranger.

Ainsi je suis restée vivre seule dans mon trois/quatre pièces.

Je vis seule, mais je ne suis pas solitaire car j'ai des amis et amies et un amoureux que j'appelle "mon casse croûte" lol Razz

On peut vivre seul et heureux.

Voici un article à ce sujet que j'ai trouvé sur le Net:

____________________________________________________________________________________________________

Un célibataire heureux constitue un paradoxe car, étant heureux, il devient un candidat recherché pour former un couple; il pourrait facilement s'accoupler, mais ne le désire pas. Il n'est pas prêt à hypothéquer son bonheur et sa liberté pour former un couple à tout prix. Pourquoi certains célibataires sont-ils heureux et d'autres non?

Probablement parce que le célibataire heureux a accepté le fait de vivre seul et ne cherche pas continuellement à trouver l'âme soeur. Ne sachant pas combien de temps il sera seul, il a tout simplement décidé de prendre du bon temps en attendant de rencontrer quelqu'un qui ajoutera un plus à son bonheur plutôt que quelqu'un qui viendra combler sa solitude, pour ne pas dire son isolement.

Le célibataire heureux est probablement une personne qui a pris conscience qu'elle était au centre de son univers (et non pas qu'elle était le centre de l'univers), qu'elle se devait de partir de son centre pour satisfaire ses besoins, qu'elle possédait des ressources pour trouver les meilleurs moyens pour satisfaire ces besoins et qu'elle était finalement la seule personne responsable de son bonheur ou de son malheur. Elle ne croit pas qu'il faille nécessairement partager sa vie avec un partenaire privilégié pour être heureux, sans être opposée à cette idée. Elle ne se considère pas comme une moitié à la recherche d'une autre moitié; elle se perçoit comme une personne à part entière, tout en étant consciente que certains de ses besoins nécessitent la présence d'une autre personne. Le célibataire heureux ne devient jamais un dépendant affectif, même s'il peut éprouver des peines d'amour.

Être heureux seul demande une bonne estime de soi-même et une confiance, en soi et en la vie, à toute éprouve. Cette personne est capable de s'adapter au changement et recherche le changement pour mettre de la nouveauté et du piquant dans sa vie. Cette personne possède une pensée positive (mais pas une pensée magique) qui l'amènera à être de plus en plus heureuse parce qu'elle aura fait des efforts pour atteindre cet objectif. Elle maîtrise ses auto-verbalisations mentales et transforme chaque pensée critique en pensée constructive.

La personne heureuse entretient une image, physique et émotive, positive d'elle-même. Elle apprend de nouvelles aptitudes sociales (capacité d'écoute, étiquette, se tient informée de l'actualité...) lui permettant d'avoir plus de succès et d'être plus intéressante. Elle sait se faire des amis de qualité, se fie à ses propres jugements, est capable de dire non à ce qui ne l'intéresse pas. Elle ne cherche pas à se faire aimer, mais (et c'est là le paradoxe) à être davantage elle-même et, parce qu'elle s'aime et est ainsi mieux dans sa peau, se fait aimer.

Elle s'investit dans des activités qui l'intéresse, des hobbies qui la passionne et se rend compte que c'est la meilleure façon de rencontrer des gens qui partagent les mêmes goûts qu'elle, donc une certaine compatibilité qui pourrait rendre plus facile le début d'une relation amicale ou amoureuse. Elle invite et est invitée, mais ne se sent pas obligée d'accepter toutes les invitations ni d'inviter n'importe qui pour meubler sa solitude.

La personne heureuse vivant seule est capable d'apprécier les multiples avantages de la solitude, entre autres: la possibilité de tout faire à sa façon, quand bon lui semble; le fait de n'avoir aucun compte à rendre sauf à soi-même; le parfait contrôle de l'aménagement de son environnement; la non-nécessité d'acheter la paix en faisant des compromis; la consécration de tout son temps et de toutes ses énergies à satisfaire ses propres besoins; aucune permission à demander; aucune contrainte, sauf celle qu'elle s'impose; la possibilité de manger et dormir aux heures voulues; aucune perte de temps à attendre après l'autre; la possibilité de se laisser traîner; aucune obligation de s'occuper de l'autre lors d'un party... Le célibataire heureux, lorsqu'il décidera de se mettre en ménage, saura aussi apprécier les multiples avantages de la vie à deux sans regretter le prix à payer, i.e. tous les avantages ci-haut mentionnés, pour être deux.

La personne vivant seule peut même profiter de cet état pour faire des changements importants dans sa vie, comme retourner aux études pour changer d'orientation professionnelle, prendre une année sabbathique pour faire le tour du monde ou travailler à sa croissance personnelle en entreprenant une psychothérapie. Elle peut s'attaquer à un nouveau défi et faire des choses qu'elle ne ferait pas en vivant avec un partenaire ou en famille. La personne heureuse vit au moment présent et s'organise pour se sentir bien là où elle est.

La personne heureuse sait qu'il n'existe aucun état idéal, qu'elle ne peut être à la fois mariée et célibataire; elle sait qu'il y a toujours un prix à payer pour obtenir quelque chose ou vivre avec quelqu'un, mais ne regrette jamais ce prix car elle le considère comme un investissement plutôt qu'un coût. La personne heureuse sait qu'elle est la seule personne avec qui elle devra passer le reste de sa vie et s'organise pour être son meilleur ami. Le célibataire heureux sait que le bonheur n'est pas le but du voyage, mais plutôt une façon de voyager.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Dim 24 Fév 2013 - 7:29

Cet année en juin je fête mes cinquante ans. cheers

Je me sens très heureuse d'avoir un demi siècle.

Avec mes enfants par Skype et téléphone je parle plus que quand ils étaient avec moi.

J'ai toute ma maison pour faire ce que je veux.

Dans mon salon j'ai mon coin bureau de travail avec mon Mac Pro

et dans la chambre de mon fils je vais installer un atelier de peinture et de dessin.

Il y a du bon à vivre seul.

Bises,

Maria

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  etienne le Dim 24 Fév 2013 - 21:13

Bonjour Big planet,

Chacun a une manière à lui de rechercher le bonheur. Pour toi, cela passe par une grande indépendance et une forte présence amicale et amoureuse au dehors et par Skype.

L'important est que tu sois heureuse dans l'environnement que tu t'es choisi.

C'est vrai que c'est mieux que d'être dans un couple qui dure par peur de se séparer. C'était le cas de ma belle-famille. pas très beau a voir.

Bises

Etienne
etienne
etienne

Masculin Nombre de messages : 3752
Age : 65
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty subie ou choisie ?

Message  Valériane le Lun 25 Fév 2013 - 0:28

Bonsoir Big Planet,

Je ne pense pas que la solitude soit aussi simple ! J'ai lu tes propos la concernant. Il y a solitude....et solitude : celle qui est "choisie" et la solitude "subie"...
Peut on parler de solitude quand on a des enfants
Je sais que pour ma part... la solitude n'est pas choisie...et je n'ai pas eu d'enfants !
Bien à toi
bisous Amitié
valériane

Valériane
Valériane

Féminin Nombre de messages : 305
Age : 54
Type troubles : TB I etats mixtes
Emploi / Statut : invalidité cat 2 + travail à temps partiel + RQTH
Date d'inscription : 22/07/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty bonsoir big planet

Message  dox le Lun 25 Fév 2013 - 0:42

Ton post m'a vraiment interessé, je m'y retrouve dedans

Je suis seule , avec des enfants , mais je pense que les enfants ne peuvent pas combler le vide affectif de certains , ce n'est pas pareil des enfants ou un compagnon

Je vis très bien mon célibat , et je ne sais pas si j'attends l'autre , en fait ça me permet de n'avoir aucunes contraintes, etre tributaire, mais ce qui me tracasse le plus, c'est de vieillir seule a bientot

dox
dox
dox

Féminin Nombre de messages : 133
Type troubles : malade de mes émotions
Emploi / Statut : invalidité catégorie 2
Date d'inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 1:17

Kikoo,

Après la vie chez les parents, le mariage à 21 ans, après la séparation 20 ans après, 2 années avec le fiston et depuis 2005 à 44 ans à l'époque, je vis seule.

J'ai eu des aventures mais toujours chacun chez soi.

Je ne m'ennuie jamais, je vais étonner certains mais je suis capable de rester plusieurs jours sans parler à personne, s'il n'y avait pas le téléphone Laughing et là j'ai une phobie, je n'appelle que très rarement, mais on m'appelle souvent.

Mais j'ai mes petits habitués de mes balades du toutou, beaucoup de personnes âgées souffrent de solitude.

Je lis énormément, je continue à m'instruire car je pense que la culture générale et l'éducation contribueront peut être à sauver le monde.

J'aime la déco, m'occuper de mes plantes, l'écriture de mon livre que je garderais secret, et puis l'humour que je pratique à toute occasion, ma méditation pleine conscience, mon bénévolat (stoppé actuellement à cause de mon bras), j'ai gardé dernièrement une personne âgée pendant 2h atteinte de la maladie d'alzheimer (après petite formation mais c'est très dur)

Et j'ai plein d'envies que je ne peux réaliser par manque de moyens financiers, reprendre des cours de guitare, de dessin, assister au cours d'histoire et philosophie du conservatoire (payants) etc...

Mais je ne veux pas être hypocrite, le manque de tendresse (et je ne parle pas sexe), d'attentions, un regard, un partage, une présence rassurante, pouvoir câliner me manque atrocement mais plus à n'importe quel prix, je sais ce que je veux et ne veux plus et je suis très cool pourtant.

Même si je ne m'ennuie pas et que j'aime mon indépendance, je pense que les femmes ou les hommes qui sont heureux seuls (sans aucune relation) sont rares ou hypocrites.

Yoyo très sérieuse ce soir.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 14:27

Oui, il y a la solitude choisie et la solitude subie.
Évidement cela ne se vit pas de la même façon.

Pour ceux qui vivent seuls et heureux je crois que cela ne veux pas dire
seul et solitaires.

On a besoin d'échanges avec les autres, de partager, d'avoir des amis,
de la famille, d'être aimés.

J'ai pensé que cet article était intéressant car la maladie bipolaire
parfois crée un grand vide social et beaucoup d'isolement et donc de solitude.

Certes, je vis seule, mais pas du tout solitaire. Cela change la donne.

Il y a quelques années, je vivais seule et dans la solitude.

Il y a fallu un bonne dose de stabilisation dans la bipolarité pour que je
puisse socialiser à nouveau.

Bises,

Maria

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty solitude

Message  dox le Lun 25 Fév 2013 - 15:05

Maria,

Je suis d'accord avec toi, ton post est vraiment génial

bises dox2
dox
dox

Féminin Nombre de messages : 133
Type troubles : malade de mes émotions
Emploi / Statut : invalidité catégorie 2
Date d'inscription : 04/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty vivre seul et heureux

Message  ASTA le Lun 25 Fév 2013 - 18:05

Bonjour Big planet
c est toujours un plaisir de te lire.Un nouveau lien que j ai lue avec plaisir.Bonne journée .
Mi
ASTA
ASTA

Féminin Nombre de messages : 68
Age : 56
Type troubles : Bipo
Date d'inscription : 11/12/2012

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 19:11

Perso,je suis plutot à ton opposé on va dire,Maria Very Happy

Je suis mariée,et j'ai d'ailleurs trés peu vécu seule dans ma vie...j'ai deux enfants qui sont chez eux maintenant...en dehors de nos"trés proches",mon mari et moi ne fréquentons personne pour ainsi dire.

On fonctionne de la mème façon,on se suffit à nous-mèmes;je ne qualifierais pas ça d'égoisme à proprement parler,car on a notre petit noyau d'affection et d'Amour I love you I love you et on est bien comme ça! Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  G2 le Lun 25 Fév 2013 - 22:03

Smile Bonsoir par ici

Chacun voit midi devant sa porte ...Perso , et parce que ça serait beaucoup trop long à expliquer, je préfère laisser Georges qui vous expliquera bien mieux que je ne saurais le faire, ce qui s'est passé et qui se passe dans mon être .

L'ordre des chansons suit la chronologie de l' histoire





merci pour votre écoute .
G2
G2

Masculin Nombre de messages : 1451
Type troubles : TB1>Skizz@ff >nOn stabilisé ...Ne changez rien .Merci
Emploi / Statut : Retraité de la fonction publique / 1 Valide et sans complexe
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  etienne le Lun 25 Fév 2013 - 22:13

Bonjour Georges,

Moustaki a été le premier chanteur français qui m'ait envoûté.
Sa "solitude" devenait mienne quand j'étais étudiant.
Je suis allé le voir avec une amie à Lille. On a ensuite mangé la traditionnelle soupe à l'oignon après minuit...... puis on est reparti chacun de notre coté.
On habitait chacun chez nos parents... Dommage.

Amitiés

Etienne



etienne
etienne

Masculin Nombre de messages : 3752
Age : 65
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  dominique le Lun 25 Fév 2013 - 22:14

Bonsoir G2,

Malgré que je suis fatiguée, j'ai pris le temps de les écouter toutes les deux. Mais je pense que ça va pas tarder que je vais aller voir mon cher lit.

Bonne fin de soirée, et bonne nuit si tu y arrives.

bises, domi.
dominique
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 55
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 22:18

etienne a écrit:Bonjour Georges,

Moustaki a été le premier chanteur français qui m'ait envoûté.
Sa "solitude" devenait mienne quand j'étais étudiant.
Je suis allé le voir avec une amie à Lille. On a ensuite mangé la traditionnelle soupe à l'oignon après minuit...... puis on est reparti chacun de notre coté.
On habitait chacun chez nos parents... Dommage.

Amitiés

Etienne




Ben alors Etienne,regret d'une jolie histoire avec ton amie de Lille? I love you

flower

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Invité le Lun 25 Fév 2013 - 22:24

Merci G2 pour ces deux magnifiques chansons de Georges Moustaki que j'affectionne particulièrement .
Et , pour le reste Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vivre seul et heureux Empty Re: Vivre seul et heureux

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum