medicament et effet?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 11:56

bonjour,

j'ai une amie dont sa fille prends des medocs psy et ne sachant pas ce que les medocs ont comme effet ou si d'autre personne en ont dejà pris.

rispéridone 4mg 1/2 matin et soir
seroplex 20mg 1/2
séresta 50mg 1/2 matin midi soir

elle ne revois son psychiatre que dans 3 mois alors que son etat est cata (limite denutrition).

pouvez vous m'aider? merci

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 15:23

Bonjour Stéphanie,

- le rispéridone connu sous le nom de Risperdal est un neuroleptique pour :

Schizophrénie
Episodes maniaques associés aux troubles bipolaires
Trouble des conduites
Et certains cas de démence d'Alzheimer

- le seroplex est un Anti-dépresseur assez bien toléré pour les dépressions sévères et autres

- le seresta est un anxiolytique.

Mes propos ne sont là que pour t'éclairer et en aucun cas se substituent à un avis médical.

Nota ; je t'avais envoyé un MP car j'ai passé toutes mes grandes vacances lors de ma jeunesse en Haute Marne dont ma grand-mère était originaire, je n'ai pas eu de réponse Embarassed

Bonne journée


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 16:36

Bonjour Yoyo,

Le Risperdal (Rispéridone) est aussi prescrit dans les états dépressifs des troubles bipolaires

Bises Very Happy

Ada

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 18:41


Shocked Je ne le pense pas Ada ! mais on fait tellement n'importe quoi maintenant.

La schizo, l'état maniaque bipo, ou agressivité dans certaines conduites, ou démence chez l'alzheimer ne sont en aucun cas signes de dépression.

coucou

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Jacques le Jeu 25 Oct - 20:00

Bonsoir ! Smile

Le risperdal est prescrit déjà aux entendeurs de voix. Un dépressif peut très bien entendre des voix, il n'y a pas que les maniaques ou les schizophrènes. C'est mon cas. Lors de mon passage sous Xéroquel, ma psy m'a supprimé le Dépakote mais aussi le Risperdal. Le Xéroquel est censé lutter contre les voix.

Bonne soirée. Bises aux filles Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6193
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 21:31

Kikoo,

Pour "une manie délirante", et dans ce cas effectivement on peut parler "d'hallucinations" multiples surtout associées à des intuitions, illusions,imagination à thème de grandeur et de puissance. Il y a aussi dans le cas de poussée maniaque des phases de mélancolies (délire mélancolique) où il est possible de parler "d'hallucinations acousticoverbales", et le patient entend des voix accusatrices menaçantes, damnation, il est possible d'avoir un automatisme mental ou un syndrome d'influence.

Mais je pense toujours qu'il y a mieux que le risperdal dans ce cas là Wink

Arrow http://www.club-association.ch/rehab/article_15.htm

Bonne nuit Jacques et doux rêves.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Invité le Jeu 25 Oct - 22:56

Mais enfin à moi la chef de clinique psy m'a prescrit du risperdal alors que j'étais en phase dépressive grave.

Je t'aime bien Yoyo, mais tu ne saurais en savoir plus que les médecins.

Ce qui m'a été prescrit et pourquoi l'a été à bon escient.

Marre de voir des gens donner de faux avis evil

Ada

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  eliane le Sam 6 Juil - 14:07

Invité a écrit:Bonjour Yoyo,

Le Risperdal (Rispéridone) est aussi prescrit dans les états dépressifs des troubles bipolaires

Bises Very Happy

Ada

bonjour ada j'ai eu du risperdal et je ne sais pourquoi on me l'a enlevé je ne sais pour toi mais j'ai beaucoup de trou de mémoire mais je ne suis pas que bipo j'ai d'autre pathologie donc j'ai pas mal de traitement en cours bises eliane
avatar
eliane

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 52
Type troubles : fibromyalgie et dépression bi polaire ainsi que angéophatie
Emploi / Statut : invalide
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  eliane le Sam 6 Juil - 14:11

Invité a écrit:Kikoo,

Pour "une manie délirante", et dans ce cas effectivement on peut parler "d'hallucinations" multiples surtout associées à des intuitions, illusions,imagination à thème de grandeur et de puissance. Il y a aussi dans le cas de poussée maniaque des phases de mélancolies (délire mélancolique) où il est possible de parler "d'hallucinations acousticoverbales", et le patient entend des voix accusatrices menaçantes, damnation, il est possible d'avoir un automatisme mental ou un syndrome d'influence.

Mais je pense toujours qu'il y a mieux que le risperdal dans ce cas là  Wink

:arrow:http://www.club-association.ch/rehab/article_15.htm

Bonne nuit Jacques et doux rêves.

bonjour moi aussi j'ai eu ce problème pas fassile du tout mais avec mon traitement a base de soliant cela va mieux eliane
avatar
eliane

Féminin Nombre de messages : 45
Age : 52
Type troubles : fibromyalgie et dépression bi polaire ainsi que angéophatie
Emploi / Statut : invalide
Date d'inscription : 04/07/2013

Revenir en haut Aller en bas

Médicaments : risque de perte d'audition

Message  Andrée le Sam 31 Mai - 7:03

Plusieurs médicaments peuvent causer des pertes d'audition



Soumis par Gestion le 29 mai 2014

Certains médicaments ont une toxicité directe sur l'oreille interne ou au niveau des nerfs auditifs, rappelle la revue Prescrire dans son numéro de juin.

Les surdités induites par les médicaments "sont parfois irréversibles et leurs mécanismes sont mal connus. Elles sont uni- ou bilatérales et peuvent survenir progressivement ou brutalement. Parfois le lien avec la prise de médicament prend plusieurs mois, voire années, à être évoqué."...

Psychomédia avec source: Prescrire.
Tous droits réservés

Lire la suite
 Arrow 
http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2014-05-29/medicaments-perte-d-audition

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: medicament et effet?

Message  Andrée le Lun 30 Juin - 8:33

Médicaments : les actions de groupe insuffisantes pour protéger les victimes, selon des organisations (France)

Soumis par Gestion le 25 juin 2014



Les actions de groupe (recours collectif), introduites dans le nouveau projet de loi Santé présenté par la ministre de santé le 19 juin 2014, ne sont pas suffisantes pour protéger les victimes d'effets secondaires indésirables des médicaments, estiment le Collectif Europe et Médicament et d'autres organisations et associations de victimes (1) dans un communiqué.

Une évolution des droits européen et français est nécessaire pour rétablir des régimes de responsabilité des compagnies pharmaceutiques plus pertinents, expliquent-ils.

""En effet, depuis l'application d'une directive européenne de 1985 relative aux produits défectueux (transposée en France en 1998), les firmes pharmaceutiques n'ont plus d'obligation de sécurité de résultat vis-à-vis des patients, disposant dès lors d'une quasi-immunité.""

""Les victimes d'un effet indésirable grave d'un médicament ne peuvent engager la responsabilité du fabricant que si elles prouvent la défectuosité du médicament (…). En pratique, si l'effet indésirable grave dont elles ont souffert était mentionné dans la notice, le médicament n'est pas considéré comme défectueux et la firme ne devra pas indemniser la victime (…)."

""En France, la loi relative aux droits de malades de 2002 (loi Kouchner) prévoyait que, dans certains cas, la solidarité nationale puisse indemniser les victimes d'effets indésirables quand les fabricants ne pouvaient pas voir leur responsabilité engagée. Cependant, en pratique, une minorité de victimes sont indemnisées par la solidarité nationale (Office national d'indemnisation des accidents médicaux, ONIAM). C'est en effet sur les victimes que repose la charge de la preuve, et elles ont des difficultés majeures à faire reconnaître l'imputabilité du médicament dans la survenue du dommage face aux experts. De plus, leurs séquelles sont souvent sous-estimées, ne leur permettant pas d'atteindre le seuil de gravité très élevé requis pour être indemnisées.""

Conjointement avec d’autres organisations, le Collectif Europe et Médicament (dont est notamment membre la revue Prescrire) publiera prochainement un état des lieux détaillé de la situation, permettant de prendre la mesure des difficultés des victimes." Il présentera ses recommandations, notamment:



  - rétablir, au niveau européen, le régime de la responsabilité des firmes avec obligation de sécurité de résultat vis-à-vis des patients. La France peut être l’État membre moteur de cette évolution (…);

  - rendre publiquement accessibles l’ensemble des éléments permettant à la victime d’étayer l’imputabilité médicamenteuse. Au-delà des données administratives de l’assurance maladie (open data), il s’agit aussi et
   surtout de permettre l’accès public : aux résultats détaillés des essais cliniques (…); et à la base française de pharmacovigilance (observations détaillées mais sous forme anonymisée);

  - améliorer le fonctionnement de l’ONIAM (…) : réduction du seuil de gravité afin d’exclure moins de victimes aux séquelles graves mais sous-estimées ; création d’un régime spécial de responsabilité pour les médicaments figurant sur la liste des médicaments sous surveillance supplémentaire ; etc.

En France, rappelle le communiqué, le nombre de morts causées par les médicaments peut être estimé de l'ordre de 20 000 par an. C'est environ 6 fois plus que la mortalité routière.

Voyez également :


   -Colère des victimes du Mediator: l'Oniam rejette 95% des demandes d'indemnisation (2013)
   -Actions de groupe : vives protestations contre l'exclusion de la santé et de l’environnement (France, 2013)
   -Médicaments : les patients risquent d'être de plus en plus cobayes sans le savoir (Collectif Europe et Médicament, 2013)

Communiqué sur le site de Prescrire: Loi de santé publique française - Actions de groupe : nécessaires, mais pas suffisantes

(1) Le communiqué est cosigné par : l'Association des accidentés de la vie, le CLAIM (Collectif de Lutte contre les Affections Iatrogènes Médicamenteuses), Irène Frachon, pneumologue ayant alerté sur les effets indésirables du (Mediator), le Réseau D.E.S. France et l’association Les Filles DES.

Psychomédia
Tous droits réservés

 Arrow 
http://www.psychomedia.qc.ca/medicaments/2014-06-25/effets-secondaires-actions-de-groupe-france

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Neuroleptiques

Message  Andrée le Mer 30 Juil - 14:10

Neuroleptiques

par Igor Thiriez
ALIÉNISTE & ROCKOLOGUE
https://igorthiriez.wordpress.com/



Voici les questions qui me sont fréquemment posées lorsqu’il est question d’instaurer un traitement neuroleptique.
Je ne suis pas en mesure de garantir que mes réponses soient superposables à celles de mes confrères français que j’encourage vivement à me critiquer s’ils le jugent nécessaire. Par ailleurs, dans le cas où certaines réponses ne seraient pas suffisamment claires je m’engage à tenter d’y remédier, tout comme je pourrai rajouter d’autres questions selon les suggestions des lecteurs.

 Arrow 
https://igorthiriez.wordpress.com/2014/07/21/neuroleptiques-faq/

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum