10 octobre : Journée mondiale des DYS : troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent

Aller en bas

10 octobre : Journée mondiale des DYS : troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent Empty 10 octobre : Journée mondiale des DYS : troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent

Message  Invité le Mer 10 Oct 2012 - 8:56

On regroupe sous “troubles Dys” les troubles cognitifs spécifiques et les troubles des apprentissages qu’ils induisent.

Je souffre de dyslexie, dysorthographie et dyscalculie, la méthode globale ou semi globale a été très néfaste pour moi car ma mémoire était visuelle (il me fallait des repères) alors que ceux qui ont une mémoire auditive (voir-faire) n'ont aucun problème.

J'ai par contre développé une très grande mémoire visuelle, si je fais un trajet que je ne connais pas, je mémorise le trajet à l'aide de repères, je suis capable maintenant à l'aide de ma mémoire visuelle de la compléter par une mémoire auditive, je suis capable de raconter une conversation sur le tchat qui s'est déroulé il y a 15 jours !

J'ai beaucoup travaillé pour combler ces handicapes mais pour certains mots, seul le par coeur compte car je ne distingue pas les "t" des "d" et toutes une série de lettres, pour l'orthographe les verbes êtres et avoir conjugués posent des problèmes.

Mon fils est dyslexique et dysorthographique, il a suivi des cours chez un orthophoniste mais il ne souffre pas de dyscalculie ouf !


Les troubles cognitifs spécifiques apparaissent au cours du développement de l’enfant, avant ou lors des premiers apprentissages, et persistent à l’âge adulte. Ils ont des répercussions sur la vie scolaire, professionnelle et sociale, et peuvent provoquer un déséquilibre psycho-affectif. Leur repérage, leur dépistage et leur diagnostic sont déterminants.

Certains de ces troubles affectent les apprentissages précoces : langage, geste…
D’autres affectent plus spécifiquement les apprentissages scolaires comme le langage écrit, le calcul. Ils sont le plus souvent appelés troubles spécifiques des apprentissages.

Ces troubles sont innés, mais certains enfants victimes d’un traumatisme crânien ou opérés et soignés pour une tumeur cérébrale peuvent également présenter des troubles cognitifs spécifiques gênant la poursuite de leurs apprentissages.

Mais il y a d'autres troubles en DYS :

On regroupe ces troubles en 6 catégories :

• Les troubles spécifiques de l’acquisition du langage écrit, communément appelés dyslexie et dysorthographie.
• Les troubles spécifiques du développement du langage oral, communément appelés dysphasie.
• Les troubles spécifiques du développement moteur et/ou des fonctions visuo-spatiales, communément appelé dyspraxie.
• Les troubles spécifiques du développement des processus attentionnels et/ou des fonctions exécutives, communément appelés troubles d’attention avec ou sans hyperactivité.
• Les troubles spécifiques du développement des processus mnésiques.
• Les troubles spécifiques des activités numériques, communément appelés dyscalculie.

Combien sont les DYS?

Les chiffres varient normalement selon les études, selon les pays et selon les époques. Selon la nature des troubles que l’on inclut dans l’étude, selon le degré de sévérité pris en compte, les chiffre varient de 1 à 10%.
En France on parle de 6 à 8% de troubles dys. On peut dire que 4 à 5 % des élèves d’une classe d’âge sont dyslexiques, 3% sont dyspraxiques, et 2% sont dysphasiques.
Aucune étude fiable n’a donné un chiffre des troubles DYS en France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum