Plusieurs médicaments (dont certains psychotropes) peuvent provoquer une hyperglycémie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Plusieurs médicaments (dont certains psychotropes) peuvent provoquer une hyperglycémie

Message  Invité le Mar 9 Oct - 1:33

Plusieurs médicaments (dont certains psychotropes) peuvent provoquer une hyperglycémie

Soumis par Gestion le 8 octobre 2012


Plusieurs médicaments ont pour effet secondaire possible d'induire une hyperglycémie transitoire, voire un diabète, ou un déséquilibre un diabète pré-existant, met en garde la revue Prescrire dans son dernier numéro.

Ces médicaments sont : les corticoïdes, certains traitements du système nerveux (surtout les neuroleptiques, ou antipsychotiques, dits atypiques), des anti-viraux, certains anti-cancéreux, des médicaments diurétiques, des contraceptifs hormonaux (surtout à forte dose d'estrogène ou de progestatif), etc. Quand une hyperglycémie est liée à un médicament, la diminution de la dose ou l'arrêt du médicament entraîne souvent sa disparition. Cependant, il arrive qu'un diabète apparaisse.

Chez un personne diabétique, quand un tel médicament paraît irremplaçable, une surveillance étroite de la glycémie permet d'adapter le traitement hypoglycémiant, afin d'éviter d'importants déséquilibres glycémiques.

""Une hyperglycémie majeure se manifeste notamment par une soif et des urines abondantes. Elle peut entraîner à court terme nausées, vomissements, douleurs abdominales, déshydratation, coma, parfois évolution mortelle. Cette urgence justifie l'hospitalisation rapide des patients. Quand une hyperglycémie, même modérée, devient chronique, elle est parfois à l'origine de nombreuses complications à long terme, notamment cardiovasculaires"", précise Prescrire.

Prescrire: Hyperglycémie : des médicaments peuvent être impliqués

Les médicaments antipsychotiques (ou neuroleptiques) sont généralement indiqués pour le traitement de la schizophrénie et du trouble bipolaire. Certains antipsychotiques ont aussi d'autres indications spécifiques. Mais ces médicaments sont aussi très couramment utilisés hors autorisation de mise sur le marché (AMM) pour le traitement des troubles anxieux, de la dépression, du trouble de personnalité borderline, du trouble déficitaire de l'attention et hyperactivité (TDAH) chez l'enfant, des symptômes d'agressivité dans la démence, du sevrage de substances…

Font notamment partie de cette classe: le Clozaril ou Leponex (clozapine), le Risperdal (risperidone), le Zyprexa (olanzapine), le Seroquel (quetiapine), le Zeldox ou Geodon (ziprasidone), le Loxapac (loxapine), le Abilify (aripiprazole), le Solian (amisulpride), le Largactil (chlorpromazine).


Arrow Psychomédia Tous droits réservés.


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum