Changement de traitement ?

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Changement de traitement ?

Message  Invité le Mer 22 Aoû 2012 - 21:43

Bonsoir !

Cela fait plusieurs années que je suis sous Abilify, et depuis février sous Zoloft.
Globalement ça fonctionne plutôt bien, hormis des effets indésirables qui deviennent insupportables :
- problèmes intestinaux,
- absence de libido.
Bref, je ne supporte plus ces inconvénients.

De plus, j'ai vu que l'Abilify est prescrit pour prévenir les phases maniaques, que je n'ai jamais eues.
Et à propos du Zoloft, il est clairement écrit qu'il entraîne des dysfonctionnements sexuels.

Je suis décidé à remettre à plat mon traitement pour résoudre ces problèmes.

Auriez-vous des conseils à me donner ?
(Je suis bipo II hypodépressif.)

Merci de m'avoir lu.

Bises et amitiés. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 0:27

Kikoo Trouble,

Pas évidente ta question, mais il y a des médicaments divers selon le type de bipolarité et les fréquences de dépression, d'hypomanie et manie.

Mais aussi le tempérament joue un rôle important :

Tempérament Hyperthymique (mon cas Wink )

Bonne réponse au lithium (probablement la meilleure indication)

Tempérament Dépressif

= Mauvaise réponse au lithium - Recours au valproate
Extrême vigilance aux virages thymiques sous antidépresseurs et au risque suicidaire

Tempérament Cyclothymique

= Mauvaise réponse au lithium - Recours au valproate proscrire les tricycliques

Tempérament Irritable

= Meilleure réponse aux anti-convulsivants (valproate, carbamazépine) - Éviter les tricycliques (ISRS mieux si dépression - meilleur choix si tempérament irritable sans bipolarité) ; Faibles doses de neuroleptiques avec anti-convulsivants

En ce qui concerne les AD j'ai une position assez ferme, je n'en prends que quelques jours si je sens une phase basse arrivée mais le risque est trop élevé pour moi de partir d'en une phase maniaque, et je pense que la plupart procurrent des problèmes de libido

Je ne suis pas convaincue que les antipsychotiques soient des stabilisateurs de lʼhumeur (malgré leur effets anti-maniaque et préventif des rechutes), notamment dans le spectre bipolaire (en dehors du trouble BP-I), ils devraient également être pris que lors d'une phase.

Pas facile de trouver son équilibre sans effets secondaires, moi je n'entraîne Wink



coucou



Toutes les informations ou avis sur le trouble bipolaire que vous pourrez lire ou recevoir sur ce forum ne doivent servir qu'à éclairer votre réflexion et à en discuter avec votre médecin.
En aucun cas, cela ne saurait se substituer à une consultation médicale.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 4:08

[quote="Ada"]
yoyo a écrit:= Je ne suis pas convaincue que les antipsychotiques soient des stabilisateurs de lʼhumeur (malgré leur effets anti-maniaque et préventif des rechutes), notamment dans le spectre bipolaire (en dehors du trouble BP-I), ils devraient également être pris que lors d'une phase.

Ben non, les antipsychotiques ne sont pas des stabilisateurs de l'humeur, et pour cette raison ils doivent être pris régulièrement, et non seulement lors d'une phase. La baisse de libido et autres inconvénients vont avec, idem pour les antidépresseurs. Vouloir prendre des médicaments sans en supporter les effets secondaires, c'est impossible. Suspect

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

choix thymorégulateur

Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 4:46

Bonjour,

D'après ce que j'ai lu, le lamictal agit plutôt sur le versant dépressif. Pour moi, couplé au dépakote, il a bien prévenu l'edm mais je n'ai pas pu le garder pour d'autres raisons (cf. http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2966p15-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-combo#32740).

J'ai trouvé ce document sur le choix des thymorégulateurs qui peut-être, trouble, t'aidera à t'orienter
Arrow http://ctah.eu/espaces.php?ref=675 et de la même source plus complet en un tableau Arrow http://www.bipolaire-info.org/content/view/165/20/

Mais c'est bien le rôle des centres experts que de conseiller un traitement plus adapté, n'est-ce pas ? Ta consultation de suivi doit arriver bientôt, alors ne devrais-tu pas pouvoir bénéficier d'un ajustement de traitement par des spécialistes au regard de ton état actuel ?
star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  etienne le Jeu 23 Aoû 2012 - 13:31

Bonjour Trouble,

L'année dernière, j'ai suggéré à ma psy de quitter le Téralithe pour de l'Abilify. Les effets secondaires m'ont menés à l’hôpital. Le traitement a été revu, et je suis reparti avec du Téralithe à nouveau, sans effets secondaires pour moi.

La libido? cela fait un an et demi qu'elle ne fonctionne plus , depuis que j'ai arrêté de travailler, mais ce n'est pas un problème. On considère qu'il faut bien que cela s'arrête un jour.

Pour remettre à plat ton traitement, tu peux demander au psy de revoir le traitement, d'expliquer les effets secondaires, ce qui fonctionne bien.

Amicalement

Etienne

avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Jeu 23 Aoû 2012 - 18:37

Merci pour vos réponses qui mes sont utiles.

Je vais voir déjà avec ma psy, si elle peut me proposer autre chose comme traitement, mais on en a déjà tellement essayé...

Le prochain r-v au centre expert devrait se faire en octobre, et je n'ai pas envie d'attendre jusque là.
Mais j'envisage (pour la première fois) une hospitalisation pour remettre à plat le traitement.

La libido disparue à 56 ans, je ne l'accepte pas.
Dans mon groupe de parole, des plus âgés que moi ont toujours une vie sexuelle.
Je sais que c'est à cause des médicaments, et j'en ai assez.

Je vous tiendrai au courant.

Bises et amitiés. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Mer 5 Sep 2012 - 23:28

Bon, j'ai été "sage", je n'ai pas arrêté mon traitement.
Mais je suis toujours décidé à changer.
Je vois ma psy demain, je verrai ce qu'elle me propose.

Bises et amitiés, bonne nuit. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  melody le Jeu 6 Sep 2012 - 8:02

Bonjour trouble,

tu a raison de changer mais fait des recherches sur les médicament et exit tous ceux qui ne font des troubles a la libido
n'accepte pas surtout
bat toi pour trouver un médics ou un traitement dis le au médecin que tu veux pas d'un traitement qui fait baisser ta libido; ils n'ont pas le droit de nous priver ou de te priver
courage a toi tu va y arriver mais dialogue et fais des recherches, moi je fais comme cela, je cherche sur le net pour savoir les effets secondaires et je dis stop a ceux qui me plaisent pas
bises Very Happy Very Happy Very Happy Very Happy
avatar
melody

Féminin Nombre de messages : 933
Type troubles : bipolaire mixte...
Emploi / Statut : fille de bipo o soeur de bipo et bipo moi même
Date d'inscription : 01/06/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  jean110 le Jeu 6 Sep 2012 - 8:38

Bonjour Trouble,

Explique bien ton problème a ton psy. Il n'est pas toujours facile de les convaincre de changer quelque chose qui marche pour eux.

Faire le choix entre une rechute suite au changement et un manque de libido n'est pas simple, bien que cela aie pour certains un important retentissement sur la vie de tous les jours.

Peut-être existe-il des correcteurs. Je n'ai jamais appronfondi le problème.

Oui je sais encore un médicament de plus. Mais ?

bon courage Trouble.

Jean-François

avatar
jean110

Masculin Nombre de messages : 165
Age : 63
Type troubles : bipolaire 3
Emploi / Statut : cadre transport en retraite
Date d'inscription : 24/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t5225-nouvelle-presentatio

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Jacques le Jeu 6 Sep 2012 - 11:47

Bonjour, Trouble ! Smile

Quel est le contraire de la libido ? le bide au lit, c'est bien connu. Pour ma part je n'ai eu des problèmes de libido qu'avec l'haldol le temps que je sois hospitalisé en clinique en 1990/91, car j'ai arrêté le traitement dès la sortie. Je n'étais pas diagnostiqué à l'époque. Bon courage à toi !

Bonne journée. Salut Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6155
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Jeu 6 Sep 2012 - 23:49

Merci pour vos messages.

Alors j'ai vu ma psy ce matin et tout s'est bien passé.

Je lui ai dit que je voulais changer de traitement en raison des effets indésirables, et tout de suite, elle m'a proposé la suggestion du centre expert, à savoir... le xeroquel.
Je commence ce soir avec 50 mg que j'augmenterai de 50 tous les jours jusque la dose de 300.
Le temps qu'il fasse effet, je conserve l'abilify et le zoloft.
Mais dans huit jours je la revois pour faire le point.

Bientôt, je n'aurai plus que le xeroquel et j'espère bien ne plus avoir d'effets secondaires indésirables.

Bises et amitiés. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Ven 7 Sep 2012 - 0:07

Bonsoir,

Je suis surprise que tu gardes les 2 thymos se chevauchant, as-tu baissé au moins réduit le dosage de l'abilify de moitié ?
Quant au sevrage de l'AD, je croyais que ça devait se faire très progressivement, style par palier de 1/2 cp en moins par mois ?

Je croise les doigts pour le xeroquel pour ton rétablissement. Moi, je me rappelle plus pourquoi le psy ne juge pas cette molécule adéquate pour moi ; je le vois demain et je m'en enquérerai de nouveau. M'enfin, il y a aussi le sycrest
qui doit être commercialisé bientôt, je crois.

Heureuse que tu sois en forme créative et j'espère que la reprise de tes activités font que le volet 'environnement' de l'approche tripartite de la bipo est bien rempli pour toi de façon épanouissante.

Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Ven 7 Sep 2012 - 0:08

Bipo I, Bipo II : troubles de l'humeur
Cyclothymie : Tempérament, pas un trouble de l'humeur...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Ven 7 Sep 2012 - 0:22

Merci pour vos messages.

Je ne garde l'abilify que le temps d'être au bon dosage du xeroquel.
Et pour le zoloft, on va diminuer progressivement.

Bises. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Changement de traitement ?

Message  Invité le Ven 7 Sep 2012 - 11:58

@ Yoyo

Moi
Extrait du 'CTAH'...

"Le tempérament cyclothymique semble le plus « original », paradoxal et complexe : chevauchements avec l’anxieux et le dépressif (névrosisme élevé, évitement du danger, absence de détermination) mais en même temps, niveaux élevés sur les dimensions recherche de nouveautés et ouverture (rêveries, à lʼesthétique, aux sentiments, aux actions, aux idées, aux valeurs). C’est probablement la signature psychologique de la cyclothymie, mélange paradoxal de traits névrotiques (anxiété, colère, hostilité, dépression, timidité sociale, impulsivité, vulnérabilité) et de traits d’ouverture et de recherche de nouveautés. Contrairement aux hyperthymiques, chercheurs de nouveautés et enclins à commander et réaliser de grands succès, les cyclothymiques ont une prédisposition pour une agitation interne continuelle (rarement sereins), des avalanches émotionnelles, avec un engagement dans des comportements outrageux ou scandaleux. Leur vie amoureuse est souvent complexe, orageuse avec plein de rencontres et ruptures. Pas étonnant que ce tempérament soit intrigant (fausses pistes vers les troubles névrotiques) et par ailleurs, fortement présent chez les personnes créatives. Nous aimons parfois le désigner par « tempérament arc-en-ciel » avec une palette la plus complète des couleurs émotionnelles."

Lilly CS

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 4 1, 2, 3, 4  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum