Mieux vivre avec le perfectionnisme

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mieux vivre avec le perfectionnisme

Message  Invité le Sam 18 Aoû 2012 - 6:33

Mieux vivre avec le perfectionnisme
Emmanuelle Bergeron - Mise à jour en août 2012
passeportsanté.net

Tout ce que vous entreprenez doit être effectué parfaitement ? Vous vous fixez des objectifs souvent élevés, voire inatteignables ? Ces attitudes traduisent sans doute une propension au perfectionnisme. Il est possible de vivre sainement avec ce trait de personnalité. Poussé à l’extrême, il peut toutefois devenir malsain et nuire grandement au bien-être et même à l’entourage de certaines personnes.

« Les signes sont différents d’une personne à l’autre », explique Frédéric Langlois, professeur au Département de psychologie de l’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).

Ces traits peuvent se manifester dans différents domaines, comme au travail, dans les relations avec les autres ou même dans les tâches quotidiennes. « Le perfectionnisme devient malsain lorsqu’une personne est incapable d’adapter les critères de performance qu’elle s’impose en fonction de son temps ou de certaines étapes de sa vie », précise le chercheur.

Le perfectionnisme devient malsain quand(1) :
  • on s'impose un stress supplémentaire pour atteindre la perfection;
  • on n'éprouve aucun plaisir en raison de notre constante insatisfaction;
  • on devient trop dur envers soi-même;
  • on conclut que tout est mal dès que ce n'est pas parfait;
  • on prend du retard à vouloir trop bien faire;
  • on évite de faire les choses ou on les remet à plus tard, de peur d'échouer;
  • on doute toujours de ses performances;
  • on suscite des réactions autour de soi, à cause du perfectionnisme.
De 2005 à 2007, Frédéric Langlois et son équipe ont soumis un questionnaire à des patients fréquentant une clinique de troubles anxieux et de l’humeur. Selon les résultats de leur étude (1), les participants qui présentaient des symptômes de perfectionnisme à outrance étaient plus à risque de manifester des troubles psychologiques tels que la dépression, l’anxiété généralisée ou l’obsession-compulsion.

« Le perfectionniste pathologique ressent une insatisfaction perpétuelle et une pression constante qu’il s’impose lui-même. Si en plus cette personne doit composer avec un haut niveau de stress, ça occupe toute son énergie. Elle devient plus vulnérable et les conséquences peuvent être très néfastes », souligne Frédéric Langlois.

Des solutions ?

Comment un perfectionniste peut-il se sortir du cercle vicieux de la perfection à outrance ? Plus ses objectifs sont élevés, moins ils sont atteignables. Cette situation devient de plus en plus dévalorisante et la personne compensera en exigeant encore plus d’elle-même. Mais il est possible de regagner son estime de soi.

« L’objectif est de changer de petits comportements à la fois, affirme Frédéric Langlois. Très souvent, les perfectionnistes oublient le but de ce qu’ils entreprennent. L’idée est d’arriver à prendre plaisir à ce que l’on fait, assouplir ses propres règles pour les rendre plus réalistes et laisser de côté la réussite. »

Surtout, il ne faut pas hésiter à consulter. Une aide psychologique peut aider à modifier ses perceptions et à se fixer des objectifs atteignables.

Des stratégies pour mieux vivre avec le perfectionnisme(1)
  • Prendre d'abord conscience que cette habitude peut causer de la souffrance.
  • Se fixer de très petits objectifs de changement et augmenter graduellement la part de défi à relever.
  • Reconnaître qu'il existe un éventail de possibilités entre « raté » et « parfait » et que les situations n'exigent pas toujours le même degré de perfection.
  • Remarquer que peu de gens voient la perfection de notre travail ou sont conscients de tout ce que cela a exigé (personne ne nous demande d'en faire autant).
  • Faire l'apprentissage de l'imperfection en constatant qu'il n'y a pas de conséquences graves (il y a même beaucoup d'avantages aux choses bien faites, sans être parfaites).
  • Savoir aller chercher de l'aide psychologique, au besoin.
1. Tiré du journal Entête, le journal institutionnel de l’Université du Québec à Trois-Rivières.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mieux vivre avec le perfectionnisme

Message  Invité le Sam 18 Aoû 2012 - 14:19

Extrêmement intéressant, merci pour cet article ... pirat

ok

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mieux vivre avec le perfectionnisme

Message  Invité le Sam 18 Aoû 2012 - 17:35

Merci pour l'info.

Perso, je suis perfectionniste, mais ça fait un bon moment que j'ai compris que "le mieux est l'ennemi du bien".
Du coup, je suis moins exigeant.

Bises. sunny albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mieux vivre avec le perfectionnisme

Message  Jacques le Sam 18 Aoû 2012 - 18:02

Bonjour, Kairos ! Smile

Tu me rappelles un de mes posts…

Arrow http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t347-y-a-t-il-des-perfectionnistes-heureux

Bonne soirée. Bises Very Happy . Jacques Smile


Dernière édition par Jacques le Lun 27 Avr 2015 - 9:31, édité 1 fois (Raison : Opération lien "propre")

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6132
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mieux vivre avec le perfectionnisme

Message  désiré le Sam 18 Aoû 2012 - 18:31

Bonjour,cette recherche du perfectionnisme est vaste en interprétation et peu je pense revéler un mal etre,exemple des personnes qui font leur ménage toute la journée ,qui controlent plusieur fois leur travail etc etc ,,,,comme dit Mélody celà peut etre des tocs
Moi en ce qui me concerne vers mon jeune age il fallait absolument que ma chambre soit au carré,celà n'etait jamais bien à mes yeux ,alors que maintenant celà est tout le contraire,
avatar
désiré

Masculin Nombre de messages : 918
Age : 58
Type troubles : troubles dysthymiques
Emploi / Statut : en pré-orientation professionnelle
Date d'inscription : 06/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

l'apprentissage de l'imperfection de Tal Ben-Shahar

Message  Invité le Dim 19 Aoû 2012 - 1:22

Merci Kairos pour cet article intéressant.

Dans un style un peu identique je cite un livre que j'ai lu :



Drôle, accessible, rassurant, un petit traité pour se libérer d'un mal insidieux : le perfectionnisme.

Un livre de travail indispensable pour apprendre à s'accepter, même imparfait, et être enfin soi-même.

Se dépasser. Faire toujours mieux. Être plus efficace. Tous les jours, nous nous imposons des objectifs impossibles à atteindre. Et plus nos exigences de performance sont élevées, plus nous sommes sous pression, saisis par le doute, paralysés par la peur de l'échec, condamnés à la frustration permanente.

Dans son livre, Tal Ben-Shahar nous encourage à nous affranchir de la quête d'une impossible perfection. Il nous offre une mine d'exercices simples et intelligents : apprendre à être des parents « suffisamment bons », pratiquer la compassion pour soi, la chasse aux « oui mais », se donner la « permission d'être humain », appliquer la « règle d'or du juste milieu »... Des recettes pour nous accomplir en toute liberté, un irrésistible manuel pour être bien ? et surtout pas parfait !

Et je citerais une phrase du livre d'Albert Camus "Au milieu de l'hiver j'ai découvert en moi un invincible été" Wink

Nota : du même auteur "l'apprentissage du bonheur"



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Bibliographie

Message  Jacques le Dim 19 Aoû 2012 - 12:11


_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6132
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Fénelon 1651 — 1715

Message  Jacques le Lun 27 Avr 2015 - 9:32

Bonjour ! Smile

« C'est une perfection de n'aspirer point à être parfait. »
(Clique ici) Arrow Fénelon

Voir aussi le post de Claudy : Arrow http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4419-la-soif-de-perfection-d-une-maman-bipolaireet-les-consequences#67545

Bonne semaine. cat  Bises aux filles Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6132
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum