Suicide : des patients plus vulnérables.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Jeu 2 Aoû 2012 - 11:41

Suicide : des patients plus vulnérables


Publié le jeudi 08 mars 2012 à 08H12 dans paris-normandie.fr



Le trouble bipolaire est une des affections psychiatriques les plus associées au risque suicidaire.

Le suicide est en quelque sorte une complication de la maladie.

Dans le trouble bipolaire, le retard au diagnostic est trop fréquent

Plus de la moitié des patients présentant un trouble bipolaire ont des comportements suicidaires.

Comment identifier les plus vulnérables, prévenir le passage à l'acte ? Les réponses du Pr Philippe Courtet, psychiatre au CHU de Montpellier.

« Le trouble bipolaire est une des affections psychiatriques les plus associées au risque suicidaire. Le suicide est en quelque sorte une complication de la maladie. »

Dans ce cas en effet, la période la plus à risque est celle de la dépression mixte. « Elle se caractérise par des symptômes dépressifs classiques, auxquels sont associés des symptômes maniaques ».

Une agitation, des troubles du sommeil, un sentiment d'invulnérabilité… Mais le risque est présent à tous les stades de la maladie, et particulièrement entre les phases maniaques - ou d'exaltation - et dépressives. « Les patients sont plus vulnérables en raison des fluctuations d'humeur auxquelles ils sont soumis. Et ces dernières par définition, sont à la fois fréquentes, chaotiques et difficilement contrôlables ».

Par ailleurs, ces malades sont davantage exposés au risque de divorce, de perte d'emploi, de problèmes financiers et par voie de conséquence, d'isolement social. « Autant de facteurs dits environnementaux qui influent sur le comportement suicidaire », explique Philippe Courtet.

Une fragilité particulière

Au-delà des effets de la maladie elle-même et des facteurs psychosociaux, notre spécialiste évoque les risques spécifiques auxquels sont exposés ces malades. « Tous les bipolaires ne passent pas à l'acte. En revanche, nous disposons de données très documentées sur l'existence d'une vulnérabilité ».

Il existe d'ailleurs plusieurs indicateurs qui permettent de l'identifier. C'est le cas « des antécédents familiaux de suicide, de l'existence d'un comportement agressif, ou de facteurs génétiques et biologiques. »

Enfin la maladie se caractérise le plus souvent par des troubles associés particulièrement fréquents. Notamment la consommation de substances psycho actives, comme l'alcool ou le cannabis. Ces comportements aussi, bien sûr, « participent à l'augmentation du risque ».

Si un patient bénéficie d'une prise en charge thérapeutique adéquate et d'un soutien psychologique adapté, son niveau de risque suicidaire rejoint celui de la population générale.

Or dans le trouble bipolaire, le retard au diagnostic est trop fréquent. Par conséquent, la prise en charge elle-même est tardive. Et comme nous l'explique le Pr Courtet, « bien souvent, nous ne traitons que le trouble bipolaire, oubliant l'ensemble des comorbidités, dont le risque de suicide.

Nous devons donc nous attaquer à tous les facteurs associés à la maladie : traiter correctement chacune de ses phases, bien identifier et prendre en charge la dépression mixte, les facteurs psychosociaux ainsi que la vulnérabilité propre à chaque patient

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  popokaa le Jeu 2 Aoû 2012 - 11:47

Il faudrait que les proches lise cette doc!!!
Moi,je suis passé sept fois à l'acte de suicide et ouf ,ce n'était pas mon heure.....
La dernière envie de suicide que j'ai eu il y a trois ans(je suis bipo mixte)j'ai tout de suite appellé mon psy et re ouf !
avatar
popokaa

Féminin Nombre de messages : 5187
Age : 44
Type troubles : bipolaire mixte stabilisée
Emploi / Statut : mère au foyer
Date d'inscription : 24/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Dim 24 Mar 2013 - 16:47

Embarassed


Dernière édition par JB le Jeu 28 Mar 2013 - 9:06, édité 2 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Dim 24 Mar 2013 - 17:32

10 TS
Pour mon psy, je suis une "survivante" !

Aujourd'hui, je suis une guerrière : je ne laisserai plus personne me piétiner.

Prenez soin de vous, rien n'est plus précieux que la vie !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Lun 15 Avr 2013 - 22:26

Zéro TS.
Pourtant je sais pertinemment que c'est par suicide que je vais terminer.
Mais la seule fois sera la bonne.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Mar 16 Avr 2013 - 8:11

Aless !

Cela me fait de la peine de lire ces paroles de toi, je t'aime bien !

Ne deviens pas fataliste, tu est une mère courage, un bel exemple pour beaucoup ici et dans la vie.

Je t'embrasse, j'aurais voulu te répondre hier mais je n'arrivais pas à trouver de mots.

Alors je te dis simplement ce que je pense.

Gros gros poutous à toi et ton petit.

Coq

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Suicide : des patients plus vulnérables.

Message  Invité le Mar 16 Avr 2013 - 8:47

Merci ma petite Coq.
Poutous à toi aussi. I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

«Vers un test sanguin pour détecter les personnes suicidaires ?»

Message  Jacques le Mar 5 Aoû 2014 - 10:54

Bonjour ! Smile

Lu sur

««« Vers un test sanguin pour détecter les personnes suicidaires ? — Par lefigaro.fr

La modification d'un gène chargé de réguler l'hormone du stress augmenterait le risque d'avoir des pulsions suicidaires, estiment des chercheurs américains.

Arrow http://sante.lefigaro.fr/actualite/2014/08/04/22656-vers-test-sanguin-pour-detecter-personnes-suicidaires

»»»

Seul bémol : «Le docteur Kaminsky estime de plus qu'un test sanguin accessible aux praticiens ne sera pas disponible avant au moins 5 ou 10 ans.» Cela n'est pas sans me rappeler les assertions de pahad — forum Angie sur Quickweb, 2002 à 2007 — qui prévoyait un test sanguin pour détecter le trouble bipolaire et automatiser le choix du traitement à suivre…

Bonne journée. cat Bisous Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6154
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

claudy

Message  claudy++ le Mar 5 Aoû 2014 - 13:59

s il y a un gene du stress qui conduit aux ts ,j aimerais qu on le soigne

car aprés chaque ts je dis que c est la derniére fois

et j aimerais etre soignée et guérie

merci jacques pour ces infos
avatar
claudy++

Féminin Nombre de messages : 4839
Age : 60
Type troubles : bipolaire fille de bipolaire
Emploi / Statut : 60 ans mere de famille - ancienne prof d'histoire
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum