Un prénom, une chanson

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  Invité le Dim 15 Juil - 8:01



Zazie - Adam et Yves

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Renaud- Pierrot l Manu l Lola

Message  Invité le Dim 15 Juil - 8:35

"Chanson pour Pierrot" (1979) Album "Ma Gonzesse" - Renaud SECHAN


Renaud - Manu


Morgane de toi (Lola)



Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  etienne le Dim 15 Juil - 10:19

bonjour Kairos,

Merci d'avoir mis en ligne trois chansons de RENAUD. Il est envoûtant, à la fois tendre et sauvage

J'ai préféré Manu qui correspond le plus à mon état d'esprit aujourd’hui. C'est cette tristesse qui raisonne en moi.

Amicalement
Etienne


etienne

Masculin Nombre de messages : 3749
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Étienne Aauberger - ô Sophie

Message  Invité le Dim 15 Juil - 21:55


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les Charlots - Paulette, la reine des paupiettes

Message  Invité le Dim 15 Juil - 21:57


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  Invité le Lun 16 Juil - 2:04





Louise Attaque : Lea

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

johnny H. diego l bourvil adèle caroline casimir frédéric jacques lola lulu marylin odile

Message  Invité le Mer 18 Juil - 4:13

dominique_5 a écrit:

Adèle - Bourvil

Tous les clips Bourvil

Paroles : Jacques Larue - Musique : Maurice Alexander - Orchestre : Marius Coste - Editions Francis Day - Enregistrée le 10 juin 1949
Adèle
8 ans et demi, un vrai p'tit titi
de la butte, avec son p'tit nez en l'air,
ses deux grands yeux plus clairs que la mer,
elle faisait rien du soir au matin
qu'des culbutes dévalant du haut en bas
avec le petit gars du tabac
aussi pendant des jours entiers,
on entendait dans le quartier :

REF :
"adèle ! ta maman t'appelle !
Veux-tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle ! ta maman t'appelle,
tu n'auras donc jamais l'age de raison !
Si tu n'as que l'envie d'aller t'amuser avec les garçons,
Tu verras dans la vie, que d'courir ainsi, c'est pas des façons !
Adèle ta maman t'appelle !
Veux tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle !

Dix ans plus tard,
depuis "Rochechoir" jusqu'à "Blanche",
Tous les soirs on peut les voir
s'enlacer plein d'espoir, dans le noir
Ses deux grands yeux sont restés
plus bleus gris pervenche,
Et si son petit coeur bat
c'est toujours pour le gars du tabac,
Mais quand il veut la bécoter,
on entend dire de tout coté :

Ref

Mais au tabac c'est le branle-bas
des dimanches, et dans le p'tite salle du fond
Un air d'accordéon tourne en rond,
Adèle est là souriante dans sa robe blanche,
Et près d'elle son mari,
qui paraît très épris, lui sourit
Ils vont partir à pas de loup,
mais toute la noce cri tout à coup

"Adèle ! ta maman t'appelle !
Veux-tu rentrer, viens vite à la maison
Adèle ! ta maman t'appelle,
tu n'auras donc jamais l'age de raison ! "
Mes l'entraînant déjà, son mari tout bas lui dit tendrement
"ne les écoute pas ce soir, il y a un p'tit changement,
Adèle, ma petite Adèle,
c'est à ton tour d'appeler ta maman, Adèle"

exploration http://users.skynet.be/bourvil/Chansons/Adele.htm

caroline

Tous les clips Bourvil



Paroles : Eddy Marnay - Musique : Emil Stern - Célesta : Emil Stern - Editions PEMA - Enregistrée le 15 décembre 1958
La berçeuse à Frédéric
Mmh Mmh Mmh...
Allez, faut dormir maintenant!

Petit, petit Frédéric,
J'ai trouvé cette musique

Que je mets comme un cadeau
Au chaud de ton berceau.

Prend-la, prend-la dans tes mains
Ta maman ne dira rien
C'est le seul de tes jouets
Qui ne peut se casser.

Vois combien je t'aime
J'ai caché pour toi
Tous les mots que j'aime
Dans cette chanson-la.

Petit, petit Frédéric
Tu peux sur cette musique
Faire danser sans y penser
Le coeur du monde entier.

Seul dedans tes langes bleus
Tu souris d'un rien
S'il y avait un ange bleu
Son nom serait le tien.

Petit, petit Frédéric
N'oublie pas cette musique
Que je t'ai donnée un jour
Avec tout mon amour.

Chut!...



grande oreille

Bourvil - Casimir Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/titres/Casimir-t405743.html?ipg=2

Bourvil - Frère Jacques / Sébastien le pingouin
Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/albums/Chante-Pour-Les-Enfants-5099990808753.html

Bourvil - Pauvre lola Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/titres/Pauvre-Lola-t116948.html?ipg=5

Bourvil - Ma Lulu Ah pourquoi donc! Arrow http://www.youtube.com/watch?v=rH3deX42GCQ

Bourvil - Marylin Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/titres/Marylin-t235145.html?ipg=5

Bourvil - Mimi Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/titres/Mimi-t108866.html?ipg=5

Bourvil - Odile Arrow http://www.musicme.com/#/Bourvil/titres/Odile-t115806.html


Dernière édition par kairos le Mer 18 Juil - 5:59, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  primomania le Mer 18 Juil - 4:53


primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 49
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  Invité le Mer 18 Juil - 9:03



Léo Ferré - Elsa (poème de Louis Aragon)





Carlos : Rosalie.




Carlos : Susanna

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Michelle....... The Beatles

Message  Invité le Mer 18 Juil - 12:42




Nota : merci à Kairos, j'ai énormément aimé ce merveilleux Bourvil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Pierre Perret: Lily et la Corinne

Message  Invité le Mer 18 Juil - 13:27

Merci aussi à Kairos pour Natacha, François Béranger.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Anne sylvestre: Roméo et Judith, La faute à Eve, Lazare et Cécile, lettre à Elise, Tango pour Luce, Clémence en vacances

Message  Invité le Mer 18 Juil - 13:59

http://www.musicme.com/#/Anne-Sylvestre/titres/Romeo-Et-Judith-t1550829.html


Je vois que ton regard m´évite
Tu ne me réponds pas, Judith
Quel est cet orage soudain
Alors que nous étions si bien?
Je sens s´élever la barrière
Qui, si souvent, me désespère
Nous avons tant pleuré déjà
Quand nous ne le méritions pas
Oh, n´attise pas ce chagrin!
Qu´ai-je fait pour que sous ma main
La tienne fuie et me résiste?
À quoi nous sert d´être aussi tristes?
Je voudrais penser à demain

Oh
Tu ne comprends pas, Roméo
J´ai la tristesse sous la peau
Le sang de mon peuple s´indigne
Et je ne peux pas oublier
Que tu descends en droite ligne
De ceux qui l´ont persécuté
Mon amour me semble parjure
Et je sens bien que la blessure
Ne guérira pas de sitôt
Pardon si je te semble dure
Je ne pourrai pas, Roméo

Cette peine que tu abrites
Je la partage tant, Judith
J´ai souffert du mauvais côté
Dans mon enfance dévastée
Mais dois-je me sentir coupable
Et ce qui fut impardonnable
Et que je ne pardonne pas
Pourquoi le rejeter sur moi?
Je veux bien prendre les remords
Et si nous échangions nos morts
Sur moi la honte s´accumule
Le sang que je porte me brûle
Je ne peux me l´ôter du corps

Oh
Tu ne pourras pas, Roméo
Faire que le sang de l´agneau
À tout jamais ne rejaillisse
Sur le loup et sur sa tribu
Avant que ce sang refroidisse
Il faudra des siècles de plus
Les miens ne pourraient pas entendre
Ce que ton discours a de tendre
Ils seraient blessés par les mots
Bien avant que de les comprendre
Je t´aime pourtant, Roméo

Les souvenirs que tu agites
Je les connais si bien, Judith
Même s´il me semble parfois
Qu´on ne m´en laisse pas le droit
Je sais qu´il faut qu´on se souvienne
Mais ce qui pousse sur la haine
Pousse dans un mauvais terreau
L´histoire ne le dit que trop
Va, si tu m´aimes, n´aie pas peur
De trahir ta juste douleur
Empêchons que ça recommence
Je ne suis loup que de naissance
Je ne le suis pas dans le cœur

Oh
Je veux essayer, Roméo
De ne pas laisser le fardeau
De cette peine qui remonte
M´empêcher de te secourir
T´aider à porter cette honte
Et tâcher de ne plus souffrir
Et si l´amour entre deux êtres
N´arrive pas à faire naître
L´espérance d´un renouveau
Nous n´avons plus qu´à disparaitre
Et je veux vivre, Roméo!





On dit que Lazare et Cécile
Se sont enfuis cette nuit
Et que la Lune docile
Jusqu´au matin n´a pas lui
On dit qu´un foulard de brume
Fit pour elle un voile blanc
Fit à Lazare un costume
Tissé de nacre et d´argent

On le savait au village
Que Cécile allait souvent
Rêvasser dans les herbages
Et danser avec le vent
On riait de ce Lazare
Sans amie, sans fiancée
Qui rôdait près de la mare
Et n´allait jamais danser

On dit que Lazare et Cécile
Ont un soir changé d´avis
C´était pourtant pas facile
De se cacher près d´ici
Ils ont joint leurs solitudes
Ils ont partagé le vent
Prenant la douce habitude
De s´aimer secrètement

Au bout de quelques semaines
Il parut aux indiscrets
Que dans sa jupe de laine
Cécile s´alourdissait
Lors il fallut les entendre
Tous crier au déshonneur
Mais Cécile, qui est tendre
A préféré le bonheur

On dit que Lazare et Cécile
Se sont enfuis cette nuit
Il y a bien des imbéciles
Pour en sourire aujourd´hui
Pourtant, jusqu´au bout des saules
Ils se sont tenu la main
Puis, épaule contre épaule
Ils ont suivi leur chemin

On aurait voulu peut-être
Voir Cécile dans l´étang
Et sur la branche d´un hêtre
Trouver Lazare pendant
Sans gêne on aurait pu suivre
Leur cortège en soupirant
Mais ceux que l´amour délivre
Préfèrent s´aimer vivants

On dit que Lazare et Cécile
Se sont mariés cette nuit
Dans la lumière fragile
Des heures d´après minuit
On dit qu´au creux de la mare
La Lune en deux se brisa
Formant deux anneaux bizarres
Qu´ils se glissèrent au doigt

Lorsqu´ils ont couru ensemble
Le vent leur fit un manteau
Moi, qui ne dormais pas, j´en tremble
De les avoir vus si beaux
Toi, Cécile, toi, Lazare
Apprenez à votre enfant
{x2:}
Que jamais on ne sépare
Ceux qui s´aiment simplement

http://www.musicme.com/#/Anne-Sylvestre/titres/Lettre-Ouverte-A-Elise-t2237394.html

http://www.musicme.com/#/Anne-Sylvestre/titres/Tango-Pour-Luce-t577338.html

Tu avais le cheveu platine
Tu n´avais pas très bonne mine
Avec tes yeux de mendigot
Et tu avais la voix fumeuse
Tu avais la voix ténébreuse
Et des accents de virago
Pas de celles que tout distingue
Tu balançais ton rire dingue
Et de derrière les fagots
Tu nous envoyais sans réclame
Une amitié de haut de gamme
Et qui sortait pas du frigo

{Refrain:}
Luce, il fallait bien un tango
Pour éponger tous les sanglots
Qui te sont restés dans la gorge
Tu pleurais ton alter ego
Avec cet air dégueulando
Que les peines d´amour nous forgent

Depuis la fenêtre d´en face
Tu débarquas un jour de grâce
Et me déclaras tout de go
"Je vais crever de solitude
Et loin d´en prendre l´habitude
Il me vient comme un vertigo
L´amour de ma vie trop volage
A carrément tourné la page
Et sur mon cœur mis l´embargo
J´ai beau le noyer dans mon verre
Je me gratte et je l´exaspère
Et c´est comme un impétigo"

{au Refrain}

Quelque temps, tu donnas le change
Et les connards que tout dérange
Les beaux fabricants de ragots
En te voyant exubérante
Dirent bien que si l´oiseau chante
Il est heureux mais, distinguo!
Tu brûlais toujours pour le même
Et s´il est vrai que, quand il aime
Il se dresse sur ses ergots
Dès qu´il n´aime plus, en revanche,
L´homme qu´on tire par la manche
Se conduit comme un saligaud

{au Refrain}

Enfin le dernier paragraphe
Pour clôturer cette épitaphe
J´aimerais le chanter largo
Et qu´il résonne à tes oreilles
Comme un carillon de bouteilles
Si Dieu n´est pas un Ostrogoth
Quand tu as compris, sans conteste,
Que la vie ou ce qu´il en reste
Ce n´est pas un jeu de Lego
On t´a retrouvée dans ta turne
Où tu avais préparé l´urne
Qui te servirait de cargo

Luce, tu aimais les tangos
Je t´en écrirais à gogo
Si je pensais que ça soulage
Cette noyade sans radeau
Et ce funèbre glissando
Dont tu fis ton dernier voyage

{au Refrain}

Luce, il fallait bien un tango

http://www.musicme.com/#/Anne-Sylvestre/titres/Clemence-En-Vacances-t571801.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  Invité le Ven 20 Juil - 9:07



Barbara : Pierre.







Thomas Fersen :Louise

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Noir désir : ernestine

Message  Invité le Ven 20 Juil - 22:30


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

1966 - Michel Orso - Un grand tube à l'époque ;) : Angélique

Message  Invité le Lun 23 Juil - 19:27

Il fallait la trouver celle là Laughing


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Un prénom, une chanson

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 21:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 15 Précédent  1, 2, 3, 4 ... 9 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum