Médicaments — Classement alphabétique + Catégories d'usage

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Médicaments — Classement alphabétique + Catégories d'usage

Message  nicoemie le Mar 3 Mar 2015 - 14:46

Merci de ces renseignements.. Bonne journée aussi

nicoemie

Féminin Nombre de messages : 33
Age : 34
Type troubles : bipolaire
Emploi / Statut : rqth
Date d'inscription : 16/12/2014

Revenir en haut Aller en bas

Médicaments : "Opération mains propres sur la santé"

Message  Andrée le Ven 10 Avr 2015 - 7:03

Bonjour,
lu sur


Médicaments : "Opération mains propres sur la santé" soutenue par Prescrire, Anticor, Formindep, I. Frachon, P. Even…

Soumis par Gestion le 9 avril 2015



Un appel, initié par M. Rivasi (EELV) et soutenu notamment par I. Frachon, P. Even, la revue Prescrire, Anticor, le Formindep, dénonce la surconsommation de médicaments et leurs prix prohibitifs.

""De telles anomalies"", estiment-ils, ""sont le fruit des multiples conflits d’intérêts qui caractérisent le circuit du médicament en France mais aussi du refus de l’Etat de lutter contre la stratégie d’influence des laboratoires, notamment auprès des professionnels de santé"".

""En luttant contre cette sur-consommation et cette surfacturation par une meilleure prescription, l’assurance-maladie pourrait réaliser au moins 10 milliards d’économies c’est à dire annuler son déficit chronique et ce sans dommage pour la santé publique, bien au contraire"", peut-on lire.

""En Italie, on constate que le coût des médicaments en ville et à l’hôpital s’élève pour 2013 à 18 milliards d’euros contre 34 milliards pour la France, soit 70% de plus à populations égales pour les mêmes résultats sanitaires (avec une espérance de vie de 7 mois supérieure en Italie). Les prix hors taxes des génériques sont supérieurs en France de 30% en moyenne à ceux pratiqués en Italie.""

""Les laboratoires sont donc les premiers responsables de cette inflation du prix du médicament en France, mais aussi les autorités de régulation qui les adoubent, les médecins qui leur font une confiance aveugle, et surtout les politiques qui les choient, faisant de la surconsommation et la surfacturation de médicaments un soutien implicite à une filière industrielle. Le système entier est structurellement « pharma-amical ». Il est temps que ceux chargés de préserver l’intérêt général et la santé publique exercent leurs responsabilités.""

Une réforme totale de la filière du médicament est nécessaire, estime les signataires. Une série de mesures sont proposées.

- Lire le communiqué sur le site Change.org :
Pour en finir avec les conflits d’intérêts dans la santé.

- Voyez également:
10 milliards d'économies possibles sur les médicaments en France (euro-députée Michèle Rivasi)

Psychomédia avec source: Formindep
Tous droits réservés

Arrow
http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2015-04-09/medicaments-conflits-d-interets-france

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum