Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Invité le Sam 23 Juin 2012 - 18:41

Bonjour,

Je vais noter régulièrement  dans ce fil les effets de mon nouveau protocole médicamenteux.

Ordonnance : (en 1 prise le matin)
1 cp Alibify 10 (thymo) nouveau aujourd'hui
1 cp Dépakote 250 (thymo) _ que je prends à différents dosages (250 ou 500mg/jr selon mon état) depuis fin 2005
1/2 cp Prozac 20 (AD) _ que je prends à différents dosages (10 à 50 mg/jr selon mon état) depuis  mai 2010
1/2 cp Buspirone 10 (anxio)_ que je prends à différents dosages (5 à 20 mg/jr selon mon état) depuis mai 2010

:alien:Pas encore remise de ma Fête de la musique (jeudi) où j'ai bien dansé puis me suis couchée tard,
suivie le matin (vendredi) par une séance d'ostéopathie où j'ai eu plusieurs vertèbres à réaligner (pale)
--non, pas en relation avec la sortie de la veille, ;)mais au cours d'une consultation, selon les symptômes persistants que je décrivais à mon médecin traitant, généraliste ostéopathe.

Je commence ce nouveau traitement (samedi) très à plat physiquement mais le moral au top, voire en légère hypomanie tongue sur laquelle je veille avec le soutien hebdomadaire de mon psychiatre. Je suis vigilante sur mon sommeil et canalise l'énergie dans du jardinage. Que ça devient beau !
De mon propre chef, vendredi dernier, j'avais coupé de moitié ma prise d'AD & d'anxio, soit de 20 à 10 mg de Prozac et de 10 à 5 mg de Buspirone. Le psy a confirmé que c'était judicieux vu que je sentais que je montais trop.

Dans 2 semaines, mon psy part en vacances 3 semaines ; nous avons donc mis en place un suivi hebdomadaire au CMP voisin car je crains rester seule sans cette mise au point rapprochée de mon état, surtout avec l'introduction de ce 2ème thymo.

Pour ceusses qui sont intéressés et qui ne l'ont pas lu, j'ai parlé sur Angie de mon 1er combo http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2966-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-combo#31739

marin


Dernière édition par vega(n) le Ven 6 Sep 2013 - 10:07, édité 6 fois (Raison : ajout de dates dans les dosages du traitement - modification de l'intitulé de ce fil)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  primomania le Sam 23 Juin 2012 - 19:08

coucou Fractal,

Si en prime tu nous mets les avancées de ton jardinage, mon bout de terre ressemblera peut etre un jour à qq chose.

En tous cas, je te souhaite bonne route avec le nouveau traitement. Si ca te donne le moral au beau fixe, c'est top !

Bisous

Primo
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

3 jours

Message  Invité le Lun 25 Juin 2012 - 20:06

Bonsoir,

RAS à signaler comme EI pour 3 jours de prise d'Alibify 10.
Energie toujours assez basse mais c'était déjà avant l'ajout de ce 2ème thymo.
Humeur au beau fixe : ni trop haut, ni trop bas.
Concentration : bonne.
Capacité de faire /volition : excellente (ménage, prises de rdv santé, suivi réseau social, jardinage)
Sommeil : bon en qualité et durée.
Alimentation : saine, régulière, équilibrée.
star

Ps @ primomania Arrow http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3441-jardinage?highlight=jardinage

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

période du samedi 23 juin au 3 août 2012

Message  Invité le Ven 3 Aoû 2012 - 12:53

rappel du traitement :
kairos a écrit:Ordonnance : (en 1 prise le matin)
1 cp Alibify 10 (thymo) nouveau aujourd'hui
1 cp Dépakote 250 (thymo) _ que je prends à différents dosages (250 ou 500mg/jr selon mon état) depuis fin 2005
1/2 cp Prozac 20 (AD) _ que je prends à différents dosages (10 à 50 mg/jr selon mon état) depuis mai 2010
1/2 cp Buspirone 10 (anxio)_ que je prends à différents dosages (5 à 20 mg/jr selon mon état) depuis mai 2010
Un constat : ce traitement est trop dosé pour moi.
Pourquoi ?
Une fatigabilité handicapante qui m'oblige à 'siester' trop souvent plusieurs fois en journée.

EI : forte salivation qui m'oblige à m'essuyer régulièrement le coin des lèvres ; ce qui devient preque comme un désagréable tic et qui me gêne dans mon élocution parfois.

Sommeil : souvent réveil vers 3h30.
Si j'ai bien dormi, je me lève et commence ma journée. Au réveil, c'est le moment où j'ai les idées les plus claires pour écrire.
Note : 6 heures de sommeil me sont adéquates en phase stable ou de maintien en bas de phase hypomaniaque non pertubante pour mon environnement, mes proches et moi.

Comme je suis amenée à siester trop longtemps en tout, je suis décalée dans mes rythmes circadiens, avec endormissement en général avant 22 heures car je lutte contre le sommeil dès 20 heures, et réveil avant 4/5 heure du matin -- ce qui ne me va pas même si le quota de sommeil est bien là.

De bon matin, fort tabagisme et haute consommation de théine/caféine sont également au rendez-vous.
Il est également à noter qu'en EDM, je cesse de fumer car je n'ai pas le courage de faire le ménage afférent, comme vider/nettoyer les cendriers, aérer et sortir très souvent les poubelles. Je suis très sensible aux odeurs de tabac froid.
Et aussi parce que je fais de l'hypersomnie et que chez moi, il est établi qu'on ne fume pas dans les chambres.

Je vais donc demander à réduire l'Abilify de 10mg à 5 mg en espérant que je serai moins fatiguée.

Humeur : au beau fixe ; émotion/anxiété aussi car je suis capable de répondre au téléphone et sortir quand je le veux. Alors que je suis quasi mutique et recluse en edm.

Capacité de faire : à jour sur l'administratif, le médical, le ménage, la lessive, la couture, le jardin ; donc je ne suis pas assommée par ce thymorégulateur supplémentaire, c'est juste que je suis exténuée à faire ces quelques activités "normales".

Concentration : bonne mais limitée par la fatigue ; ce n'est pas que j'ai du mal à lire ou à retenir, c'est que mes bras et mes mains fatiguent et que mes yeux se ferment d'eux-même.

Alimentation : Certains jours, j'ai une forte envie de sucre (bonbons) ou de gras (fromage). Mais je pense que c'est la fatigue qui induit cette sorte de boulimie ; mon corps qui veut rester éveiller cherche du carburant.
J'ai commencé à consommer du kéfir de lait et de fruit depuis la mi-juillet. J'attends beaucoup de l'effet de ces probiotiques.
__ apparté "ventre" :

  • Aurait-on un deuxième cerveau dans le ventre ? C’est aussi difficile à croire qu’à concevoir. Pourtant, chercheurs et médecins sont formels : on sait désormais que nos intestins ont une fonction qui révolutionne la représentation de l’âme et du corps. Réecouter cette émission (disponible jusqu'au 27/04/15 à 09h59) http://www.franceinter.fr/archives-diffusions/384595/2012-08
  • kéfir Arrow http://kheira67.over-blog.com/article-les-bienfaits-du-kefir-100886996.html
  • kéfir d'eau Arrow http://www.crudessence.com/index.php?page=shop.product_details&flypage=flypage.tpl&product_id=277&category_id=21&option=com_virtuemart&Itemid=146
  • kéfir de lait Arrow http://manou77.over-blog.com/article-champignon-tibetain-remede-naturel-38199772.html
  • se procurer du kéfir gratuitement Arrow http://www.torontoadvisors.com/Kefir/kefir-list.php
Dans le post suivant, j'aborderais le début d'hypomanie que j'ai vécu il y a 1 mois et que j'ai enrayé, entre autres, sur conseil du psy, en réduisant l'AD, soit en ne prenant le 1/2 cp de prozac que 1 jour sur 2.

Désolée du format 'notes' de ce post ; si j'essaie de rédiger "un vrai texte", je n'arriverai pas à poster réguliérement sur ce fil.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Invité le Lun 13 Aoû 2012 - 10:46

Bonjour,

Pour l'enrayage du début d'hypomanie, ça fait trop longtemps, pale, j'aurais dû écrire mon post dès que j'étais redescendue mais je dirais juste que le psy m'a prescrit de ne prendre l'AD que 1 jour sur 2 ; ce qui, couplé à la stricte observance de sommeil suffisant (malgré mes envies de faire autre chose, je m'obligeais à m'allonger pour obtenir au moins 6 heures de sommeil quotidiennes), m'a permis d'éviter que l'hypomanie s'installe (avec pour moi, inévitablement un terrible edm à la clé).

Ce début d'hypomanie a été juste une accélération brutale, avec joie de vivre intense, sociabilité aigüe--commerçants & enfants, labilité verbale et graphique (ici 15 posts quotidiens), interpellation démesurée de l'univers à mon égard--je remarquais les synchronités à la pelle Rolling Eyes, idées de poésie, fulgurances existentielles, nuits quasi blanches... bref un feu d'artifices pas si désagréable que ça ... Embarassed ... après les mois de repli quasi mutique.

Et puis, ce qui m'a aidée à ne pas suivre la pente hypomaniaque, c'est que j'ai une forte fatigue résiduelle de la dépression, alors le corps physique n'arrivait pas suivre...
Une chance ! Même si, à l'heure actuelle, j'ai toujours l'obligation de renforcer mon taff d'énergie.
En sus du jardinage et d'arranger ma maison, j'ai commencé à marcher en nature. Mon but : la régularité de ces balades à 3 fois/semaine.

Malgré le début d'hypomanie et la bonne humeur, nous gardons l'AD (1/2cp prozac) :
1-parce que je ne veux pas retomber en long EDM, le dernier d'octobre 2011 à mai 201 avec amorce de sortie en janvier 2012,
2-parce que nous voulons vraiment connaître l'action protectrice, stabilisatrice, sur moi du 2ème thymorégulateur, l'abilify à 1 cp 5mg/jr avant de lâcher les molécules qui ont réussi à m'aider à me rétablir en bout du semestre dernier.

Au niveau de l'humeur, ce combo de médicaments me réussit vraiment. Je me sens vivante, calme et sereine.
Il est à noter que je néglige pas mon corps physique car j'ai bénéficié d'une séance d'ostéopathie en début de traitement suivie de 2 séances de kiné (huacos.com), avec 4 ou 5 encore à venir, la kiné étant en vacances au mois d'août.
Et ma thérapie de parole hebdomadaire a repris car mon psychiatre est de retour de vacances.

Toutefois je note (EI) :
-sensation de faim accrue avec prise de 5 kg depuis l'introduction du 2ème thymo Suspect ... mais j'ai eu de la visite, alors j'ai consommé (avec joie) plus d'alcool et de nourriture, donc plus de calories ???*
-forte fatigue avec jambes coupées trop souvent à partir de midi si je me suis activée le matin ; même avec une sieste, je lutte contre le sommeil dès 20h (*peut-être aussi que cette fatigue fait que je ne me bouge pas assez, d'où la prise de poids car je mange 'normalement' sans régime ; quand j'ai faim, j'essaie en priorité de boire)
-j'ai l'impression qu'en fin de journée, je fais de la rétention d'eau dans les pieds ?!? à suivre... peut être imputable aussi à la chaleur ou "à ma cinquantaine" ??

Je compte demander à changer le thymorégulateur initial dépakote pour du trileptal, qui connaît ou en aurait pris et avec quels effets ?

Merci de m'avoir lue et peut-être de me répondre,
Bonne journée !
star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

prise de poids - fenêtre thérapeutique du dépakote

Message  Invité le Mer 15 Aoû 2012 - 4:56

Bonjour,

Le constat est là : depuis fin juin à date, mi-août, ma balance indique que j'ai pris en fait 7kg et non pas 5 (principalement localisés de la taille aux pieds).
Pour moi, c'est un élément que je ne peux pas ignorer, ayant déjà une surchage pondérale (cf. mon premier post, http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2966-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-combo?highlight=combo ) et un risque de diabète latent (diagnostiquée diabétique type 3 en Amérique du Nord).

Mon psychiatre et moi ne voulons pas ignorer cette situation.

D'abord, un examen de mon alimentation : pas de changement sauf une prise d'alcool plus importante durant la courte visite de trouble et de seymoh. Et la prise de kéfir depuis la mi-juillet, mais celui-ci tendrait plutôt à baisser le nombre de calories de mon bol alimentaire quotidien car je ne le consomme pas en plus mais au lieu d'autres aliments plus calorifiques.
Puis, malgré la fatigue, je m'active au jardin , au ménage/rangement et dans différentes sorties utilitaires ou pas.
Donc le "manger/bouger" ne justifie pas ces kilos.

Il me semble qu'ils soient imputables au tandem dépakote-abilify.
Pourtant, je tiens à avoir un double thymorégulateur car le dépakote seul n'enraye pas des edm récurrents depuis 2005 où j'ai commencé sa prise. Dépression endogène ou réactionnelle, la seule année sans long et sérieux épisode dépressif a été lorsque que j'ai pris du lamictal en sus (cf. post sus-cité en lien pour raison de son arrêt).

Comme je rencontre mon psychiatre chaque semaine, nous avons décidé d'arrêter au moins un mois le dépakote pour voir si la tendance à grossir stoppe.

rappel du traitement :
Ordonnance : (en 1 prise le matin)
1 cp Alibify 5 (thymo)
1/2 cp Prozac 20 (AD)
1/2 cp Buspirone 10 (anxio)
note : arrêt du 1 cp Dépakote 250 le mercredi 15 août 2012
Pour finir, je répéterai ma question du post précédent :
Je compte demander à changer le thymorégulateur initial dépakote pour du trileptal, qui connaît ou en aurait pris et avec quels effets ?

Merci de m'avoir lue et peut-être de me répondre. Bonne journée !
star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Invité le Mer 15 Aoû 2012 - 7:12

Bonjour Kairos,

Nous sommes nombreux sur le forum et dans mon cmp a avoir grossit avec Dépakote.
Je le prends tous les jours depuis mai 2006, c'est à dire, déjà six ans de suite.
Comme tu le sais, pour moi l'équipe Théralite, Dépakote, Risperdal et Séroplex, est une équipe gagnante.
Ainsi, malgré les dix kilos pris chaque année durant les premiers quatre ans, j'ai décidé de garder dépakote.
Cela fait deux ans que je ne prends pas plus de poids. Car en principe je surveille un peu plus mon alimentation
et je bouge plus.
Depuis quelques mois, comme tu dois le savoir, j'ai entamé un régime avec une nutritionniste, et je fais tous
les jours une heure de vélo d'appartement. Malgré le dépakote maintenu, je fonds comme neige au soleil.

Mon psychiatre m'a dit que le Dépakote n'agit pas sur le métabolisme, ni sur la thyroide.
Il m'a expliqué que le Dépakote empêche la sensation de satiété, ce pour quoi on a tout le temps besoin
de grignoter ou de boire du thé, du café, du coca light, ou autre , etc.

Tu dis que dans ton cas tu as gonflé sans manger davantage.

Moi je sais de par ma longue expérience avec dépakote et par ce que mon médecin dit que ce médicament
ne fait pas grossir si l'on ne mange pas davantage.

Si dépakote te réussit, il convient de réfléchir à deux fois avant de l'arrêter ou de changer, si ton souci
est de retrouver la ligne. Car en le gardant, en surveillant l'alimentation sans grignoter, et en faisant du sport
on peut sans problème maigrir.

Bisous,
Maria

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Invité le Mer 15 Aoû 2012 - 7:55

re,

Merci big planet de ta réponse détaillée, Amitié

Pour moi, la prise de poids initiale (et monumentale) a été due au zyprexa en 2005, cf. mon premier post, http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2966-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-combo?highlight=combo

J'ai reperdu une partie de ce surpoids dès le psy a basculé sur le dépakote en me maintenant entre 72 et 75 kg sur les 7 dernières années, sans régime particulier.

Il semble que ce soit depuis que le dépakote est potentialisé par l'abilify que les kilos s'accumulent.
Et je ne sors pas au restaurant, ne grignote pas, ne sucre ni thé ni café ni ne bois de sodas ou jus de fruit.

De plus, je bouge plus que d'habitude car il y a le jardin et l'aménagement de la maison plus que nécessaire.

J'avais remarqué que j'avais plus faim ces dernières semaines (cf. post précédent de ce fil) mais ouf, j'ai le kéfir qui vient à ma rescousse, et si je mange plus, ce sont des légumes et des fruits que je privilégie car c'est la saison.

Je n'aurais jamais pris la décision d'arrêter le dépakote seule ; c'est en concertation avec mon psychiatre, que nous avons décidé de tester un fenêtre thérapeutique du dépakote, afin de voir si la tendance à grossir cesse.

De toute façon , je réclame à mon psy un tandem de thymorégulateurs, à moins que l'abilify seul réussise à me stabiliser. D'après mes recherches sur internet, le pronostic de rétablissement avec un tel protocole de duo semble prometteur.
Vraiment, je ne tiens aucunement à 'passer à côté de ma vie' encore de si longs mois si je peux l'éviter en prenant un traitement adapté. Endogène ou réactionnelle, c'est la dépression qui m'a handicapée le plus à date.

Mon psy m'a rassurée de son soutien rapproché et de sa présence durant cet essai en me disant de ne pas hésiter à l'appeler entre nos consultations si j'en ressentais le besoin (si je me sens monter par exemple.)

Pour perdre les récents kilos, j'ai initié la marche 3 fois par semaine ; je prévoie de le faire 5 jours/semaine dès qu'il fera moins chaud.

Merci de m'avoir lue.
Belle journée sunny !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

arrêt de l'abilify après plus de 2 mois de prise

Message  Invité le Jeu 30 Aoû 2012 - 20:37

Bonsoir,

Aujourd'hui, mon psychiatre et moi avons décidé d'arrêter l'abilify après plus de 2 mois de prise.

Les effets secondaires indésirables (EI) sont les suivants depuis son introduction fin juin :
  • sommeil de qualité mais hachuré : quand je ne suis pas en dépression (durant laquelle je fais de l'hypersomnie jusqu'à plus de 18 heures par jour), je dors en général 6 à 7 heures par jour d'un très bon sommeil d'une traite, et ce depuis mon enfance.
    Depuis cet été, je m'endors bien mais je me réveille toutes les 90 minutes, prête à me lever. C'est fatigant d'avoir à se coucher 4 fois par jour et ça déséquilibre mon rythme de vie. Pour moi, le sommeil est de prime importance et je tiens à dormir au moins 6 heures par jour donc je m'astreins à me coucher tant que ce quota n'est pas atteint, étant à l'affut de la moindre "baisse de régime".
  • prise de poids de 8 kg à date avec rétention d'eau, surtout des membres inférieurs --ce que je n'avais jamais expérimenté à cette gravité jusqu'à présent. pale Je dois porter des bas de contention et prendre des médicaments !
Donc, on a choisi "d'arrêter les dégâts" en interrompant l'abilify. Cela faisait 15 jours que je le prenais seul après l'arrêt du dépakote.

affraid je n'ai plus de thymorégulateur pour l'instant, on fait une fenêtre thérapeutique. J'ai à ma disposition du lyxansia pour d'éventuelles angoisses et du risperdal pour enrayer toute montée. Je rencontre chaque semaine mon psychiatre qui veille ainsi de façon rapprochée sur cet intervalle libre et je peux le contacter entre les consultations si besoin était.

Comme on ne veut pas tout bouger pour pouvoir discerner quelle molécule fait quoi, le reste de mon traitement demeure inchangé :
Ordonnance : (en 1 prise le matin)
1/2 cp Prozac 20 (AD) un jour sur 2
1/2 cp Buspirone 10 (anxio)
note : arrêt du 1 cp Dépakote 250 le mercredi 15 août 2012 ; arrêt du 1cp Abilify 5 le vendredi 31 août 2012
Nous pensons introduire ensuite le trileptal. J'ai lu que cet anti-épileptique est utilisé hors AMM pour traiter les troubles bipolaires et qu'il était prisé par les Italiennes comme thymorégulateur car il ne ferait pas prendre de poids ; qui connaît ou en aurait pris et avec quels effets ?

Merci de m'avoir lue et peut-être de me répondre. Bonne soirée !

star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Jacques le Jeu 30 Aoû 2012 - 21:32

Bonsoir, Kairos ! Smile

Le trileptal est du Tégrétol avec un atome d'oxygène en plus pour lui éviter de détruire le foie. C'est pour cela que je ne comprends pas que le Tégrétol soit encore prescrit…

Carbamazépine et Oxcarbamazépine…

Bonne nuit. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6154
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  Invité le Dim 2 Sep 2012 - 4:37

Bonjour,

Merci jacques. Je profite de ce post pour te dire que j'espère que tes maux d'estomac seront bien vite du passé.

J'épluche les 485 000 résultats de la recherche http://www.google.fr/search?q=image+m%C3%A9diter&hl=fr&prmd=imvns&source=lnms&sa=X&ei=ocJCUPTGL6mi0QW864HABA&ved=0CAgQ_AUoAA&biw=1440&bih=809#hl=fr&gs_nf=1&pq=image%20m%C3%A9diter&cp=5&gs_id=j&xhr=t&q=trileptal&pf=p&sclient=psy-ab&oq=trile&gs_l=&pbx=1&bav=on.2,or.r_gc.r_pw.r_qf.&fp=67d3656382732410&biw=1440&bih=809
Wink j'ai de l'ouvrage !
star

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

fenêtre thérapeutique de thymorégulateur - dogmatil

Message  Invité le Lun 24 Sep 2012 - 11:26

Bonjour,

Avant de commencer un nouveau fil quand je commencerai l'essai de mon 3ème thymo, je fais le point.

rappel :
arrêt du dépakote, 15 août 2012
arrêt de l'abilify, 30 août 2012
affraid je n'ai plus de thymo....

Mi-septembre, je rapportais à mon psy une difficile sensation de sensation de 'morcelement corporel' avec des parties de mon corps que je n'arrivais plus à ressentir même si Wink je vois bien qu'elles sont toujours là et je sais que mon corps est une unité.
J'avais la (mauvaise) sensation d'avoir le corps discontinué ; par exemple, je sentais mes talons, mais plus mes chevilles ni mes mollets, la conscience physique ne revenait qu'aux genoux.... ?!? Tellement inconfortable que je ne pouvais plus conduire confortablement.

Parallèlement, j'avais remarqué que j'étais devenue très étourdie au niveau mental ; par exemple si une action comportait 4 étapes, je m'arrêtais à l'étape 2, persuadée que je l'avais complétée en son entier. Suspect Ce n'est que par après que je remarquais que je ne l'avais pas achevée ; par exemple, à table, je remarque qu'il manque le broc d'eau. Je me lève, sors le pot à eau du placard. alien Je vais me rasseoir ; mes invités me regardent bizarrement et ne disent rien. Je regarde la table et m'aperçois que le broc n'est pas là. Je me retourne, et je le vois, vide, posé sur la banque de la cuisine !?!

Comme cela m'arrivait plusieurs fois par jour, je flippais grave.

D'après le psy, ce sont des symptômes psychotiques dont font l'expérience certains schyzophrènes et qui participent de la même chose (svp, ne me demandez pas laquelle, j'ai pas capté...) et chouette... y existe un cacheton pour m'aider.

Je prends donc à présent du dogmatil. Je le prends le soir, car il est soporifique sur moi. Et ok , ça marche... Je me sens en unité de nouveau Shocked J'ai horreur de me sentir si fada et 'rassemblée' par un comprimé mais je perçois une nette différence.
Par contre, curieuse de ce médicament, je suis allée fouiner sur le net, et ... pale ... j'ai arrêté de lire Wink
Arrow http://forum.doctissimo.fr/medicaments/medicaments-libre/prend-dogmatil-sujet_145774_1.htm

Comme je sens que je baisse au niveau de l'humeur et que la tendance au repli devient de plus en plus évidente jour après jour, je monte de moi-même l'AD à 1/2 cp quotidien et non plus un jour sur deux. Je revois la kiné mercredi et le psy jeudi.

Capacité de faire : minimale ; la maison est en désordre et je ne sors pas marcher comme j'avais prévu de le faire.
Concentration : bonne - je peux lire et suivre un film en entier ; je ne me trompe pas de mots quand j'écris

Mais, ce matin, je me suis présentée à la gym douce (tous les lundis, 1 heure) et je me sens bien dans ma tête et mon corps ; juste présente, calme, posée. Ouf !

traitement psy actuel :
Ordonnance :
le matin :
1/2 cp Prozac 20 (AD) depuis le lundi 24 septembre 2012
1/2 cp Buspirone 10 (anxio)
le soir :
1 gélule Dogmatil

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Des nouvelles !

Message  Jacques le Lun 24 Sep 2012 - 15:22

Bonjour, Kairos ! Smile

Je souhaite que ce traitement fonctionne sur toi ! Tes posts et tes réponses étaient toujours bien construits, m'enfin, tu ne nous disais pas le temps que tu mettais pour les faire… Le principal est que que ces symptômes plutôt gênant aient disparu. Content que tu aies la concentration nécessaire pour lire un livre ou regarder un film, moi, ce n'est toujours pas le cas…

Bon après-midi. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6154
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Combo 2_Duo ThymorégulateurS & Antidépresseur & Anxiolytique

Message  osiris042 le Lun 24 Sep 2012 - 18:53

Je souhaite que ce traitement te convienne.
Je suis content que tu aies retrouvé de la concentration.
Je te remercie de m'avoir remis en mémoire le Dogmatil que j'ai pris il y a fort longtemps et qui avait été fort efficace pour ma phobie sociale. Je vais en parler à mon médecin car je pense qu'il me donnerait le coup de pouce qui me manque pour retrouver une vie sociale dans laquelle j'hésite encore à avancer... Amitié
avatar
osiris042

Masculin Nombre de messages : 1669
Age : 71
Type troubles : Dépression liée à accompagnement
Emploi / Statut : retraité/ex accompagnant
Date d'inscription : 24/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3675-suite-de-mon-temoign

Revenir en haut Aller en bas

teasing pour fil combo 3 à venir

Message  Invité le Ven 26 Juil 2013 - 7:56

Bonjour,

La suite de mon protocole médicamenteux pour traiter mes TB dans le fil combo 3 à venir "très bientôt" dans
Syne/les médicaments/combo 3 : 1 thymorégulateur, 1 anxiolytique, 1 antidépresseur !

Oui, je fais comme à la télé quand ils annoncent la prochaine saison d'une série ! pirat 

alien foule

pour votre info sur mes protocoles médicamenteux antérieurs :
=> http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2966-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-combo
=> http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4950-duo-thymoregulateurs-antidepresseur-anxiolytique-combo-2

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum