psychiatrie : droit des patients - usagers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Lun 21 Mai 2012 - 12:19

Droits des usagers Arrow http://www.psycom75.org/Droits-des-usagers
Quels droits pour les usagers des services de psychiatrie ?
Quelles sont les modalités de soins ? A qui s'adresser ?
Un éclairage sur ces questions.

Connaitre ses droits : Les droits des usagers des services de psychiatrie sont complexes. Cette rubrique propose un panorama de l'ensemble de ces droits.

Modalités de soins en psychiatrie : Les modalités de soins en psychiatrie expliquées dans cette rubrique (organisation des soins psychiatriques, Loi du 5 juillet 2011, soins avec et sans consentement, période d'observation 72h, programme de soins, sortie courte durée, rôle du JLD, droits des usagers, recours).

Etre aidé dans ses démarches : Où trouver de l'aide sur les droits des usagers des services de psychiatrie ? Les ressources indispensables pour mieux connaître et défendre ses droits.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

claudy

Message  claudy++ le Lun 21 Mai 2012 - 23:51

entre les droits des maladeset la triste realite il y a un ocean!amicalement claudy flower
avatar
claudy++

Féminin Nombre de messages : 4839
Age : 60
Type troubles : bipolaire fille de bipolaire
Emploi / Statut : 60 ans mere de famille - ancienne prof d'histoire
Date d'inscription : 14/02/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Mar 22 Mai 2012 - 7:42

Je ferais le meme commentaire que Claudy sur la question.

Quels droits lorsque tu n'as meme pas le droit d'utiliser ton téléphone ou un téléphone pour prévenir que tu es internée, que tu es shootée à mort et mis en isolement façon moyen-âge ??????

il ne suffit pas d'avoir des droits théoriques. Encore faut-il pouvoir les exercer avant d'avoir connu certaines formes de "brimades" et de "déni" en tant qu'être humain à part entière.

Primo (traumatisée par le traitement subit lors de sa dernière arrivée en HP)
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Mar 22 Mai 2012 - 9:22

Bonjour,

Je pense que si l'on est 'sujet' à la possibilité d'une hospitalisation, il est impératif de connaître ses droits ; pour moi, ça fait partie du processus de rétablissement.

Dès qu'on est 'suffisamment normothymique', s'informer et prendre ses dispositions,
telle http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4596-guide-directives-anticipees, surtout quand on est isolé/e ou 'mal' entouré/e;
peut-être se rapprocher de http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4507-les-difficultes-de-l-acces-au-droit-pour-les-patients-sous-contrainte-psychiatrique-l-crpa-vs-fnapsy-unafam ou de http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3592-crpa-cercle-de-reflexion-et-de-proposition-dactions-sur-la-psychiatrie-l-rapport-de-l-igas#46753

PS Avez-vous signé ?
http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t2575-hospitalisation-fatale?highlight=fatale#25450
Je ne sais pas où est le combat de son frère mais ça lui fera plaisir de voir qu'il n'est pas oublié.
ordicoul

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012 - 10:55

Le soin sans consentement n'existe pas, n'a jamais existé et n'existera jamais !


Le 20 avril 2012 le Conseil constitutionnel a censuré deux dispositions issues de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge. Dès lors, que devient cette loi ? Explication de texte par Gilles Devers, avocat et docteur en droit.


http://www.santementale.fr/actualites/le-soin-sans-consentement-n-existe-pas-n-a-jamais-existe-et-n-existera-jamais.html


Le conseil constitutionnel censure en partie la loi du 5 juillet 2011


http://www.santementale.fr/actualites/le-conseil-constitutionnel-censure-en-partie-la-loi-sur-les-soins-sous-contrainte-en-psychiatrie.html

Voir lien :

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4465-soins-psychiatriques-la-loi-du-5-juillet-2011

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Sam 26 Mai 2012 - 12:15

fanchonette a écrit:Le soin sans consentement n'existe pas, n'a jamais existé et n'existera jamais !


Le 20 avril 2012 le Conseil constitutionnel a censuré deux dispositions issues de la loi du 5 juillet 2011 relative aux droits et à la protection des personnes faisant l’objet de soins psychiatriques et aux modalités de leur prise en charge. Dès lors, que devient cette loi ? Explication de texte par Gilles Devers, avocat et docteur en droit.


http://www.santementale.fr/actualites/le-soin-sans-consentement-n-existe-pas-n-a-jamais-existe-et-n-existera-jamais.html


Le conseil constitutionnel censure en partie la loi du 5 juillet 2011


http://www.santementale.fr/actualites/le-conseil-constitutionnel-censure-en-partie-la-loi-sur-les-soins-sous-contrainte-en-psychiatrie.html

Voir lien :

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t4465-soins-psychiatriques-la-loi-du-5-juillet-2011

"Et bien je peux produire des documents officiels du tribunal avec la mention en toutes lettres "Soins Sans Consentement". Donc cela existe tout de même quelque part.....


additif : mes documents sont de début avril 2012 il est vrai, je viens de voir que c'était une discussion du conseil constit du 20 avril 2012. Mes SSC ayant été levés le 12 avril 2012.

Donc ce n'est pas que cela n'existe pas, c'erst que c'est anti-constitutionnel et n'existe plus ou ne devrait plus exister.

Cependant quel que soit le nom, ca a existé et cela continuera d'exister....

Bises

Primo
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012 - 14:28

d'accord avec claudy et primomania .les droits existent, sûrement, mais ne sont guère respectés .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012 - 18:15

primomania a écrit:Je ferais le meme commentaire que Claudy sur la question.

Quels droits lorsque tu n'as meme pas le droit d'utiliser ton téléphone ou un téléphone pour prévenir que tu es internée, que tu es shootée à mort et mis en isolement façon moyen-âge ??????

il ne suffit pas d'avoir des droits théoriques. Encore faut-il pouvoir les exercer avant d'avoir connu certaines formes de "brimades" et de "déni" en tant qu'être humain à part entière.

Primo (traumatisée par le traitement subit lors de sa dernière arrivée en HP)

Primo,
je vais te poster un lien :CRPA Psychiatrie : Sur l’internement abusif et illégal


http://psychiatrie.crpa.asso.fr/

Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Sam 26 Mai 2012 - 19:01

Fanchonette,

Que ce soit abusif et illégal en droit c'est une chose, mais la REALITE du terrain est tout autre. Et ce qui compte lorsque tu es en situation, ce n'est pas la théorie juridique, mais bel et bien les pratiques et conditions subies. D'autant qu'en gééral, tu es en incapacité voulue par la structure de faire valoir tes droits, tu es meme completement coupé du monde hormi personnel soignant et autres malades. Alors là, tu fais quoi ? Tu allumes un feu de camp pour lancer un SOS à l'indienne ?

Tout ca c'est bien gentil, mais c'est aux antipodes de la réalité et des possibilités réelles udu "patient".

Bises

Primo (qui vient de le vivre et de devoir supporter des situations humainement dégradantes dans un pseudo contexte de soins - rien a voir avec le personnel soignant du secoind service qui lui était tres bien, mais tu as aussi des soignants type auxilliaire qui sse prennent pour Dieu et plus médecin que le médecin... un défouloir pour eux peut être ? Je ne parle meme pas du non respect : l'un d'eux s'est meme permi de lire un courrier privé me concernant, bien au delà de ses attribution : c'était une lettre pour mon fils, mais il en aurait fait de meme avec tout courrier et aurait détruit tout ce qui ne lui aurait pas convenu, une vrai peau de vache en général d'ailleurs.... mais celui là, meme si tout le monde le sait, personne dans l'institution ne le remettra à sa place et ne calmera ses ardeurs, son manque de respect pluri quotidien et son mépris pour les malades - il s'adressait régulièrement nous comme à des sous-m...s !). Je l'ai signalé à l'interne, mais je n'ai aucune illusion sur les effets, une autre patiente qu n'a pas changé de service me la confirmé..., une autre encore qui avait été internée dans ce meme service quelques mois plus tot m'a confirmé qu'il avait déjà le meme comportement à l'époque)
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012 - 20:14

[quote="primomania"]Fanchonette,

Que ce soit abusif et illégal en droit c'est une chose, mais la REALITE du terrain est tout autre. Et ce qui compte lorsque tu es en situation, ce n'est pas la théorie juridique, mais bel et bien les pratiques et conditions subies. D'autant qu'en gééral, tu es en incapacité voulue par la structure de faire valoir tes droits, tu es meme completement coupé du monde hormi personnel soignant et autres malades. Alors là, tu fais quoi ? Tu allumes un feu de camp pour lancer un SOS à l'indienne ?

Tout ca c'est bien gentil, mais c'est aux antipodes de la réalité et des possibilités réelles udu "patient".

Bises


Primo,
Nous avons été hospitalisées dans le même hopital psychiatrique, je crois.
J'ai pu télèphoner en demandant à la secretaire, qui est meme sortie de son bureau lorsque j'ai pu avoir mon correspondant.
Tous les matins, je pouvais aller chercher le journal à l'accueil du chu (5 à 10 minutes de marches) et boire un café.
Toute l'équipe médicale a été super et en suis très reconnaissante.
Bises.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Sam 26 Mai 2012 - 20:27

[quote="fanchonette"]
primomania a écrit:Fanchonette,

Que ce soit abusif et illégal en droit c'est une chose, mais la REALITE du terrain est tout autre. Et ce qui compte lorsque tu es en situation, ce n'est pas la théorie juridique, mais bel et bien les pratiques et conditions subies. D'autant qu'en gééral, tu es en incapacité voulue par la structure de faire valoir tes droits, tu es meme completement coupé du monde hormi personnel soignant et autres malades. Alors là, tu fais quoi ? Tu allumes un feu de camp pour lancer un SOS à l'indienne ?

Tout ca c'est bien gentil, mais c'est aux antipodes de la réalité et des possibilités réelles udu "patient".

Bises


Primo,
Nous avons été hospitalisées dans le même hopital psychiatrique, je crois.
J'ai pu télèphoner en demandant à la secretaire, qui est meme sortie de son bureau lorsque j'ai pu avoir mon correspondant.
Tous les matins, je pouvais aller chercher le journal à l'accueil du chu (5 à 10 minutes de marches) et boire un café.
Toute l'équipe médicale a été super et en suis très reconnaissante.
Bises.

j'ai fait deux services différents dans le dit hptital, et je ne sais si tu étais en hospitalisation dite libre ou sous contrainte mais je peux t'assurer que je n'ai jamais, au service Berlioz, pu passer un appel seule. Je n'avais pas non plus le droit de m'habiller ou de sortir chercher le journal. Et à Berlioz, les portables sont interdits, meme pour les hospitalisations dites libre. C'est là aussi que j'ai du pisser par terre dans ma chambre, dans le noir, vu que pas d'interrupoteur, pas de bouton d'appel et que personne ne daignais répondre à mes appels pour m'ouvrir et m'accompagner aux toilettes ou me donner à boire.. C'est ca que tu appelles le respect de la idignité humaine ? Pas moi ! J'apelle ca le mépris des patient et des pratiques qui relevent à pine du moyen âge, d'autant que je n'étais pas dangeureuse....

Pour raison logistique, je suis Dieu merci passée à Ravel, mais idem, 2 semaines en chemises de nuit (2 ou 3 selon température pour ne pas geler) et nterdiction de descendre seule. Meme pour acheter des clops il fallait que je trouve a négocier avec des personnes qui avaient des autorisations de sortie. Pour un journal ou des chew gum, ou faire de la monnaie pour le distributeir de boissons, idem, il me fallait d'une part quemander mon portefeuille qui était sous clés à l'infirmerie, tout comme mes cles, et d'autre part trouver quelqu'un qui avait le droit de descendre jusqu'au kiosque !

Il y à 4 services au CHU, dans le batiment du bas, dont un pour les moins de 25 ans. Et chaque service est différent.

Par contre, je n'ai pas voulu retourner à Berlioz lorsque cela a ét possible par ce qu'au moins à Ravel le personnel était sympa et respectueux. il m'a cependant fallut 3 semaine pour pouvoir téléphoner à mon fils sans 3 ou 4 personnes autour. Meme si elles n'étaient pas mal intentionnées, ce n'est pas ce que j'apelle le respect de l'intimité.

A Berlioz, ils ne respectent meme pas les heures pour descendre fumer... 6 fois par jour..... ils ne respectent d'ailleurs pas le nombre de "prise d'air quotidienne, il arrive que uous ne soyons autorisés à descendre en bas accompagnés, qu'une ou deux fois par jour, tet encore... cela dépend des équipes !

Berlioz n'est pas une unité de soins, c'est une prison méprisable et méprisante. c'est chez eux que les portables sont interdits, meme lorsque tu as enfin le droit de t'habiller, au lieu de descendre fumer ta clop en chemie de nuit à fleur de l'hoppital (avec les températures de saison, un vrai bonheur !!!!!)

J'ai meme cru que e ne pourrais pas passer un appel pour avoir au moins des slips et une brosse à dent ! Le tout sous controle vigilant, au cas ou je me plaigne peut etre ?

Le CHU de Clermont a des services pourris ! Tu as peut etre eu de la chance avec le tien, mais ce ne fut pas mon cas avec le prmier service, et dans tous les cas il n'y a aucun suivi, sauf à raler, et pas de soins autres que de te gaver de médoc et te priver de liberté.

Primo

Primo


Dernière édition par primomania le Sam 26 Mai 2012 - 20:42, édité 6 fois
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Invité le Sam 26 Mai 2012 - 20:33

Primo,
je te fais de gros bisous.
Amitié
Fanchonette.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Sam 26 Mai 2012 - 20:47

je n'oublierais pas mon séjour la-bas et si je pouvis porter plainte contre Berlioz, je le ferais. Mais je sais que ce serait pot de terre contre pot de fer.

Bises

Primo
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  primomania le Sam 26 Mai 2012 - 20:51

Meme pour me couper les ongles il a fallut que kje mandie, un coupe ongle étant considéré comme "dangeureux". Le taille crayon aussi d'ailleurs, et fouille du sac au retour.. au cas ou j'introduise des choses "dangeureuses".

Un vrai bonheur (c'est ironique bien sur.....)

J'en ai fait un courrrier à mon psy, le vrai, des que j'ai eu une sortie. Etrangement, cela a aidé à améliorer mes conditions de détention !!!!! j'ai meme eu droit a un pseudo suivi avec l'interne.... C'est bien qu'il y avait probleme.....

Qunt au Tercian, j'avais souvent la tension trop basse, du coup, ils ont cessé de me prendre la tension pour me le donner ! Et là, il n' a pas de l'IRRESPONSABILITE ?

Bises

Prmo
avatar
primomania

Féminin Nombre de messages : 1155
Age : 50
Type troubles : BP II ou mixte
Date d'inscription : 16/01/2012

Revenir en haut Aller en bas

Re: psychiatrie : droit des patients - usagers

Message  Andrée le Mer 7 Mai 2014 - 5:16

Les droits des patients - Dossier - Documentaire

Guide relatif aux modalités d'accès au dossier médical du patient


Mise à jour : 7 février 2014

 Arrow 

http://www.myobase.org/opac/doc_num.php?explnum_id=8948

Andrée

Féminin Nombre de messages : 2268
Type troubles : TB
Date d'inscription : 22/05/2013

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum