Tentative de suicide...Comment pardonner?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Tentative de suicide...Comment pardonner?

Message  Sondrio le Dim 11 Déc 2011 - 18:52

Bonsoir !

Je viens me confier ici, parce que je ne sais plus à qui en parler. (à part mes psy). Voilà pour ceux qui ne le savent pas, ma mère a fait une tentative de suicide dans la nuit du 14 au 15 juillet 2009. Et j'ai ce film dans ma tête, tous les jours... La veille elle était un peu distante mais bon je suis allée me coucher. Je lui avais confié une plaquette de 11 barettes de lexomil, sur les conseils de mon généraliste, car elle avait des difficultés pour dormir et refusait de voir un médecin. (généraliste ou psy)... Et voilà qu'au matin, je la retrouve dans son lit, morte? Je savais pas sur le coup. J'ai tout de suite appelé les pompiers, leur donnant les premières infos que j'avais sous les yeux: les 11 barrettes de lexomil disparus de la plaquette et une lettre d'adieu. No

Ils sont venus en 5 minutes et l'ont embarqué a l'hopital car en fait, il s'est avéré qu'elle a fait cette TS a cause d'un cancer du colon dont tout le monde ignorait l'existence. Donc ont suivi ça, 6 mois de chimio. Aujourd'hui elle va bien, physiquement. Après ses 6 mois de chimio, je me suis faite hospitaliser en psychiatrie pendant 6 mois aussi du coup, paske j'étais dans le "up" et impossible de redescendre.

Voilà aujourd'hui, bientôt en 2012, je souffre toujours autant de ce triste épisode. Je lui en veux encore beaucoup. J'aimerais lui pardonner mais je n'arrive pas. Je revois cette scène, tous les jours dans ma tête. Est ce qu'on peut pardonner une tentative de suicide de sa mère? Comment on fait pour vivre après ça? J'ai l'impression que depuis 2009, ma vie s'est arrêtée. J'ai besoin de conseils...

Merci

Son'
avatar
Sondrio

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 33
Type troubles : Bipolaire type III
Date d'inscription : 19/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de suicide...Comment pardonner?

Message  Invité le Dim 11 Déc 2011 - 19:58

Bonsoir Sondrio,

Je n'ai pas vécu cela, mais je comprends que ça te poursuive.

Tu donnes une raison à son geste, un cancer du colon. La maladie nous renvoie généralement à la perte d'autonomie. Ce qui est insoutenable pour l'un ne l'est pas inéluctablement pour l'autre.

Le suicide répond parfois à un sentiment puissant d'impasse. Ta mère a dû ce jour-là, se sentir perdue pour elle et pour les autres.

Dans mon passé, je vois très nettement les cicatrices qui ont le plus pesé. La mort de mon oncle du sida, alors que j'avais 14 ans et lui même pas 40. Ce décès, je ne l'ai jamais accepté.

Puis, il y a eu la fin d'une histoire sentimentale qui occupait tout mon esprit. Fin particulière puisque sans réelle rupture, bref rien à visualiser... Pendant des années, j'ai été hantée par ce souvenir.

Tu as encore ta mère, un dialogue est-il envisageable, ou bien le sujet est-il tabou ?

Tu parles de pardonner ta mère, mais quelle a été la part de ce qu'elle a subi de ce qu'elle a voulu ?

Par exemple, j'ai maltraité verbalement mes parents lorsque j'étais en phase up, pour autant je n'estime pas avoir quelque chose à me faire pardonner, simplement devoir expliquer les troubles. Nous ne sommes pas responsables de notre maladie. Deplus, la famille a parfois aussi des tords à assumer.

J'espère que tu pourras trouver un accompagnement psychologique face à ce poids du passé.

Une résolution pour 2012 ?

Bises,

Clémentine sunny


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de suicide...Comment pardonner?

Message  Sondrio le Dim 11 Déc 2011 - 20:47

Bonsoir Clémentine et merci de m'avoir répondue, ton témoignage est assez bouleversant. C'est vraiment difficile la vie parfois ....

Le dialogue sur ce sujet avec ma mère est plutôt tabou. Lorsque j'en parle elle me répète que maintenant elle va bien et elle a promis a mon frère et moi qu'elle ne refera plus jamais ce geste. Seulement voilà, j'ai envie de la croire mais j'ai l'impression que quelque chose en moi fait que je n'ai plus confiance en elle. Tous les matins, depuis 2009, je vais dans le salon où elle dort, tout doucement, vérifier si elle est bien vivante. S'il n'y a pas un verre qui traine, si mes médicaments sont toujours là, si y a pas une feuille de papier... si elle dort juste, tout simplement. C'est le même rituel. Tout le monde s'étonne de ma façon de me réveiller le matin. Apparement beaucoup de gens (en tout cas dans mon entourage) mettent du temps a émerger. Prennent leur temps (s'ils en ont). Moi non. J'ouvre les yeux, je me lève. Ca se passe en quoi... 5 à 10 secondes pas plus. Peu importe si j'ai peu dormi ou non. Je ne prends JAMAIS le temps le matin pour me réveiller sereinement. Parce que la première chose à faire est d'aller vérifier si ma maman va bien. Et même si certains jours, je ne le fais pas, j'ai encore cette manie de me réveiller en sursaut. Quand je vis ailleurs que chez elle, donc lorsque nous sommes éloignées, dès que je me lève, j'attends. J'attends qu'il soit une heure potable pour la réveiller et je lui envoie un sms. Plus elle met du temps a répondre, plus l'angoisse monte. Je n'arrive pas a me débarasser de ça. Heureusement, l'angoisse ne dure pas. Le temps que j'aille voir dans le salon que tout va bien, je déjeune et je me recouche. Au deuxieme reveil, je suis plus sereine et plus "calme". Je prends mon temps. C'est aussi depuis sa TS que je suis devenue agoraphobe. Impossible de m'éloigner de chez moi. Surtout pas seule.

Son'
avatar
Sondrio

Féminin Nombre de messages : 182
Age : 33
Type troubles : Bipolaire type III
Date d'inscription : 19/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Tentative de suicide...Comment pardonner?

Message  dominique le Dim 11 Déc 2011 - 21:14

Salut Sondrio, pour te répondre, je comprend que tout repose sur un problème de "pouvoir faire confiance à ta mère". La question qui faudrait travailler, c'est bien là dessus, pouvoir te persuader que tu peux lui faire confiance serait un soulagement pour toi. Y-a-t-il une possibilité de conversation avec elle, ou même en présence de ton psy peut-être, "elle et toi" en même temps. Et explorer cette question de confiance en elle.

Peut-être serait bon que tu en discutes avec elle dans un temps. Et voir si vous pourriez rencontrer ton psy ensemble dans un second temps. Pour ça, faudrait arriver à la persuader que ça représente une belle angoisse pour toi, d'ailleurs ce que tu nous dis là, le sait-elle elle??? que tu guètes le matin comme ça.

Je ne peux pas te dire que je te comprend, je ne vis pas ta situation. J'imagine que tu ne peux pas être détendue pour ton sommeil, toujours dans le soucis, et vu ton age, c'est pas chose logique ce soit une jeune comme toi qui se soucie de sa mère, en générale c'est plus logique que ce soit l'inverse. Malheureusement, je me doute que il ne doit pas en manquer des enfants qui se soucie de leurs parents, que ce soit des enfants que ont parfois le role de "parents", parfois. C'est triste. Tu peux pas continuer comme ça, c'est pas une vie. Et puis qu'es-ce qu'il te dit ton psy d'ailleurs à ça???

bonne soirée à toi, bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 53
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum