L'effet nocebo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

L'effet nocebo

Message  Invité le Ven 25 Nov 2011 - 10:41

Attention : se croire malade peut rendre malade.

L’effet "nocebo", moins étudié que son jumeau bénéfique, le placebo, est un phénomène psychosomatique souvent ravageur.
Par Helen Pilcher, New Scientist

A la fin des années 1970, Sam Shoeman apprend qu’il souffre d’un cancer du foie en phase terminale et qu’il ne lui reste plus que quelques mois à vivre.
Shoeman meurt effectivement quelques semaines plus tard et pourtant les résultats de l’autopsie révèlent que les médecins s’étaient trompés : la tumeur était en réalité minuscule et il n’y avait aucune trace de métastases.
“Il n’est pas mort du cancer, il est mort parce qu’il croyait qu’il était en train de mourir du cancer”, résume Clifton Meador, professeur à l’école de médecine Vanderbilt de Nashville.
“Quand tout le monde vous traite comme un mourant, vous finissez par croire que vous êtes mourant. Tout votre être est convaincu qu’il va mourir.”

Les cas comme celui de Sam Shoeman sont peut-être les formes les plus extrêmes d’un phénomène assez répandu. En effet, il est possible qu’un grand nombre de patients subissent des effets secondaires uniquement parce qu’on les a avertis qu’ils risquaient d’en subir. En outre, les personnes qui pensent être sujettes à certaines maladies ont plus de chances d’en être atteintes que celles qui sont convaincues du contraire."

http://methodesimonton.wordpress.com/2009/07/19/leffet-nocebo/

Clémentine sunny

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet nocebo

Message  mireille le Ven 25 Nov 2011 - 12:25

passionnant !!!!!!!!!!!

merci Clementine ..je suis convaincue de cet etat de fait depuis longtemps deja .....

je vais lire l'article avec grand interet ....

bisous

mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9247
Age : 70
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: L'effet nocebo

Message  etienne le Ven 25 Nov 2011 - 23:18

L'effet nocébo, je ne connaissais pas.

Je suis frappé par la fin de l'article où l'on explique que révéler à un malade sa maladie peut l'amplifier, car le malade s'attend à des souffrances et des effets secondaires. D'où le rôle délicat du médecin dont le rôle est d'informer le malade.

Il nous faudrait peut-être aussi éviter de trop lire les effets secondaires possibles de nos notices de médicaments, pour ne pas les attraper tous!

Amicalement

Etienne
avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum