La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation

Message  Invité le Jeu 22 Sep 2011 - 18:35


La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation, selon une étude anglaise

LONDRES, 21 septembre 2011 (APM) - La surmortalité associée à la schizophrénie et au trouble bipolaire aurait augmenté dans les années récentes, selon une étude britannique publiée dans le British Medical Journal (BMJ).

De nombreuses études ont mis en évidence une élévation de la mortalité dans ces maladies psychiatriques, qui est liée à une augmentation des décès à la fois de cause non naturelle (suicides, accidents) et de cause naturelle. Le gouvernement britannique ayant lancé depuis quelques années des actions visant à diminuer la mortalité dans ces maladies, Uy Hoang de l'université d'Oxford et ses collègues ont voulu voir si cela avait eu un effet.

Ils ont étudié le taux de décès standardisé (nombre de décès observés divisé par le nombre attendu dans la population générale de même âge) pour la schizophrénie et le trouble bipolaire entre 1999 et 2006.

Contrairement à ce qu'ils espéraient, le taux de décès standardisé n'a pas diminué mais a au contraire augmenté durant les années de l'étude, pour atteindre un doublement du risque.

Dans la schizophrénie, le taux de décès standardisé était de 1,6 en 1999 et est monté à 2,2 en 2006.

Pour le trouble bipolaire, le taux de décès standardisé était de 1,3 en 1999 et est monté à 1,9 en 2006.

Bien que dans ces maladies, le risque de décès de cause non naturelle soit très élevé (le taux de décès standardisé est supérieur à 10), il y a eu pas ou peu d'augmentation durant la période étudiée.

L'augmentation du risque de décès était principalement liée à une augmentation des décès de cause naturelle, notamment de cause cardiovasculaire (le taux standardisé étant passé de 1,6 en 1999 à 2,5 en 2006) et de cause respiratoire (passé d'un taux standardisé d'environ 3 à 5).

Sans remettre en question les mesures qui ont pu être prises outre-Manche, les chercheurs soulignent la nécessité d'aller plus loin dans la prévention de cette surmortalité.

Toutefois, concernant la surmortalité de causes naturelles, les raisons ne sont pas totalement claires. Dans ces maladies psychiatriques, il y a une augmentation de comportements à risque comme le tabagisme et la prise de drogues, ainsi qu'un risque augmenté de mauvaises conditions sociales et de logement. Les chercheurs évoquent aussi de possibles complications des antipsychotiques.

Mais ces facteurs ne suffisent pas à expliquer entièrement le surrisque et ils estiment nécessaire de préciser aussi la contribution des facteurs de risque plus généraux que sont l'hypertension, l'hypercholestérolémie, le diabète, le surpoids... chez les patients schizophrènes et bipolaires.

(British Medical Journal, publication en ligne accélérée du 17 septembre)

fb/ab/APM
redaction@apmnews.com

Clémentine sunny


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation

Message  Jacques le Jeu 22 Sep 2011 - 19:14

Bonjour, Clémentine ! Smile

Merci pour cet article très intéressant !

Bonne journée. Bises Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo
avatar
Jacques

Masculin Nombre de messages : 6119
Age : 61
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation

Message  dominique le Jeu 22 Sep 2011 - 21:01

Salut Clémentine, tu vois, il est mis en avant toutes sortes de causes, mais jamais de chez jamais ils ne parlent des effets secondaires des médicaments. On le sait que dans les médicaments y-a pas que du bon.

Bon tout ça ce sont des chiffres, mais tu vois, les études les plus anciennes, l'article dit bien que les résultats attendu n'ont pas correspondu à ce que ça aurait du donner.

Et puis pour parler des psychotropes, ce soir, y-avait "C dans l'air" et "le trou de la sécu", c'était bien intéressant. Et le mauvais élève serait "la france", comparément à "l'allemagne" et même "le royaume-unis". Nous serions huit fois plus important à consommer des psychotropes.

Plus de mortalité, mais ça veut peut-être dire aussi que y-a plus de monde à consommer des psychotropes.

Bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 52
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: La mortalité de la schizophrénie et du trouble bipolaire serait en augmentation

Message  chispa le Ven 23 Sep 2011 - 22:50

Voilà qui va un peu à l'encontre de l'idée qu'en se soignant (puisque ce sont ceux qui se soignent, ou qui se soignent plus ou moins qui sont dans le statistiques) ont vit plus longtemps. scratch
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum