Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  Marie-Claire le Lun 9 Mai - 21:25

J'ai été interviewée sur ma bipolarité par une revue locale "le féminin d'Orléans et de l'Agglo" à destination du grand public.
Si j'avais écrit moi-même l'article, il est sûr qu'il aurait été plus "tranchant" mais finalement et toute réflexion faite, c'est mieux ainsi.

Le côté journalistique "effraiera" moins le grand public.

Vous trouverez ci-dessous l'article en question et sous l'article que l'on lit mal, l'article de la journaliste. Seule la présentation change. J'avais donné ma photo pour l'illustration, mais là-aussi, le choix de la rédactrice en chef a été la neutralité, avec les deux visages.



Troubles bipolaires : up and down

Exaltation intense et dépression tout aussi violente : les troubles bipolaires ne laissent que peu de répit à ceux qui en souffrent.

La bipolarité est une maladie psychiatrique chronique qui se traduit par une alternance de phases d’exaltation (dites « up ») et de phases de dépression (dites « down »).
Dans les ups, le malade ne ressent plus la fatigue, délire, se croit infaillible, investi d’une mission, se prend pour Dieu, achète ou sort de manière inconsidérée… Au contraire, en période down, il se replie sur lui-même, se dévalorise complètement.
On estime qu’environ 600.000 personnes en France en sont atteintes.

Trois facteurs de risque

Marie-Claire, bipolaire depuis 15 ans, décrit sa maladie comme une curieuse recette mêlant « un zeste de génétique, une pincée d’environnemental et un déclencheur ». Une recette un peu indigeste qui lui « pourrit la vie »… Cette pathologie est effectivement le résultat d’une interaction complexe entre hérédité et contexte social et éducatif. Pour amorcer la bombe, un déclencheur est nécessaire : il peut s’agir d’un deuil, d’une maladie grave à affronter, d’un divorce…

Des conséquences sur la vie privée et professionnelle

Avec cette maladie, pas évident de travailler ou de faire des projets. Dans sa phase dite « up », le malade peut se discréditer gravement devant son entourage professionnel. Durant sa période « down », le malade peut se cloîtrer chez lui, ne plus pouvoir sortir de son lit, d’où des arrêts maladie qui se répètent aussi souvent que les périodes de dépression… Pas de quoi se faire élire meilleur employé de l’année…
La plupart des bipolaires dissimulent donc leur pathologie. C’est pourquoi elle est si mal connue et si mal diagnostiquée. Les malades sont ainsi souvent traités pour dépression : ils consultent uniquement lors de leur phase down. Vous iriez voir votre médecin pour vous plaindre que vous pétez la forme ?
Mal prise en charge, la bipolarité est la pathologie psychiatrique associée au plus fort risque de décès par suicide : un patient sur deux fait une tentative.

Un traitement chimique qui permet de stabiliser l’humeur

Le traitement, à base de thymorégulateurs, consistent à stabiliser l’humeur, à la « lisser ». « Une approche psychothérapeutique, associée au traitement chimique, est la bienvenue. », déclare le Docteur Jean Delaunay du Centre Hospitalier Georges Daumezon de Fleury-les-Aubrais. Les spécialistes proposent ainsi à leurs patients des séances de thérapie comportementale et cognitive ou de la psychoéducation. L’important, c’est d’apprendre à « accepter de ne plus jamais être comme avant… », souligne Marie-Claire. « Il est maintenant établi que ces troubles sont liés à des anomalies dans la production et la transmission des neurotransmetteurs. Les progrès de la recherche en neurobiologie et en pharmacologie présupposent des améliorations potentielles à court ou à moyen terme. », conclut le Docteur Delaunay.
Un vif espoir pour les malades…

Mélanie Potau


Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  Invité le Lun 9 Mai - 22:19

Bravo et merci Marie-Claire !

Comme tu dis, c'est grand public, mais je positive et considère que c'est mieux que rien, tu en seras sans doute d'accord.

Ce qui est amusant (ou curieux) pour moi, c'est que tu réveilles mon côté "preux chevalier", ici et là pour défendre une noble cause, faute de l'honneur de sa dame...

Bises et amitiés.
ok albino

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  G2 le Lun 9 Mai - 23:45

Bonsoir Marie Claire Smile

Te fatigues pas avec des requêtes contre l'article de voici ...La plus belle réponse que tu pouvais leur faire, tu viens de nous l'apporter avec l'aide de Mélanie

Think positive Very Happy

G2

Masculin Nombre de messages : 1451
Type troubles : TB1>Skizz@ff >nOn stabilisé ...Ne changez rien .Merci
Emploi / Statut : Retraité de la fonction publique / 1 Valide et sans complexe
Date d'inscription : 26/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  Marie-Claire le Mar 10 Mai - 7:49

Vous croyez les gars? et mon côté chevalier Touche pas à ma maladie evil, qu'est-ce que vous en faites? Biz à vous 2 coeur

Marie-Claire

Féminin Nombre de messages : 1833
Age : 63
Type troubles : BP type 1
Emploi / Statut : en invalidité SS 1ère catégorie bientôt à la retraite
Date d'inscription : 02/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  chispa le Mar 10 Mai - 14:22

ok Very Happy

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  mireille le Lun 16 Mai - 21:31

je n'avais pas vu cet article ...effectivement ceci retablit l'equilibre et l'article de voici perd pas mal de sa credibilité apres ça....je pense aussi que ce ne sont pas les memes personnes qui liront ces articles...
celui qui veut vraiment comprendre la maladie ne tiendra pas compte de ces idioties ..enfin la je me pousse a etre optimiste ....
j'espere que j'arriverai a vous envoyer les articles qui vont paraitre au sujet de notre livre !!!!
sinon je ferai appel a toi marie claire!!!!
bisous
mireille

mireille

Féminin Nombre de messages : 9234
Age : 70
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Marie Claire chapeau pour l'article qui retablit la vérité !

Message  Invité le Lun 16 Mai - 23:12

Chère Mc,

Bravo pour l'article qui rétablit la vérité sur notre maladie !!!!!
Voici le livre people on s'en tape !!!!!!!!!!

Gros bisous Marie Claire.

bravo Amitié Amitié bisous


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Publication dans une revue locale d'Orléans: Edith du mois de mai 2011

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum