trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Message  cléa13 le Mer 4 Mai 2011 - 5:57

Exemple :
CTAH, Faut-il réintégrer les dépressions récurrentes dans le spectre bipolaire ?
Convertir en PDF Version imprimable Suggérer par mail

"Je ne fais "que" des dépressions mais on me dit que je suis bipolaire, est-ce vrai ? Je croyais qu'il fallait faire aussi des hypomanies pour l'être ? "
Question pertinente qui mérite qu'on y réponde. Etat de fait qui a fait que pendant trop longtemps les bipolaires uniquement dépressifs n'ont pas été diagnostiqués, ont été traités comme les dépressifs unipolaires, à coup d'antidépresseurs, ce qui non seulement ne les a pas soulagés mais a aggravé considérablement leur cas, les a souvent rendus quasiment insoignables, a transformé leur bipolarité en déclenchant des états mixtes et des cycles rapides, une vraie catastrophe thérapeutique.
En fait, la "récurrence" des épisodes dépressifs est un indice plus fort de bipolarité que la "polarité" des épisodes

Cas clinique

Voici le cas d’une patiente, âgée de 43 ans, travaillant comme aide-soignante et qui consulte après avoir présenté au moins 10 épisodes dépressifs (entre 1989 et 2006). Le premier épisode est survenu à l’âge de 25 ans (suite à à un surmenage professionnel et traité avec Prozac) et le dernier, il y a un an (dépression avec une TS, hospitalisation en réanimation puis 3 semaines en clinique psychiatrique et un traitement de sortie avec 2 antidépresseurs). Elle n’a jamais reçu de thymorégulateurs, juste des antidépresseurs et parfois des combinaisons de plusieurs AD en même temps. Au cours de son parcours dépressif, elle a tenté à 3 reprises une autolyse. Sur les questionnaires, elle obtient des scores élevés sur les personnalités évitante – dépressive et obsessionnelle et des scores de 14/20 sur la check-list d’hypomanie (score seuil de 9 ou +) et de 9/21 sur le questionnaire du tempérament cyclothymique (score proche du seuil de 10).

Le Prof. Frederic GOODWIN, connu pour son livre best-seller "Manic-Depressive Illness" (nouvelle édition en 2007) défend la place nosologique des Dépressions Récurrentes et surtout nos connaissances au sujet des traitements au long cours.
Le premier point soulevé concerne l’identité des dépressions récurrentes.
Rappelons que le DSM-IV définit ces dépressions par la présence de 2 épisodes ou plus – ce qui élargit nettement le domaine des ces dépressions. Pour Pr. Goodwin, le problème vient du DSM-IV où la distinction entre BP / UP est faite au premier lieu en fonction de la polarité des épisodes et non plus à partir de la •récurrence• ou •cyclicité•. Il nous rappelle que Kraepelin incluait dans la PMD l’ensemble des troubles récurrents de l’humeur.
Pr Goodwin isole un groupe de patients qui présente une récurrence dépressive marquée, une histoire familiale de bipolarité, un âge de début précoce (avant 20 ans). Ces patients s’avèrent être plutôt répondeurs à l’effet prophylactique du lithium qu’aux antidépresseurs (Imipramine). Il nous précise que le premier essai clinique montrant les bénéfices du lithium est daté de 1897 où Carl Lange traite 10 patients mélancoliques, suicidaires qui ont bien réagi au lithium et rechuté à l’arrêt de ce traitement. Les études contemporaines confirment l’effet prophylactique du lithium dans les dépressions récurrentes. Dans la synthèse de Davis en 1999 sur 9 études, le taux de récidive sous lithium est de 36% contre 75% avec placebo. De plus, le risque suicidaire est nettement réduit avec le lithium.

Le Pr Goodwin déplore la rareté des études au long cours avec la Lamotrigine (Lamictal®) et la Quetiapine (Seroquel®, non disponible en France, mais le seul ayant l’approbation de la FDA dans le traitement de la dépression bipolaire), tous les deux efficaces dans le traitement à court et à moyen termes de la dépression bipolaire.

Enfin, il reprend la recherche de la bipolarité et la récurrence chez les patients présentant une dépression résistante. Il cite le travail de Sharma (2005) qui révèle que 79% de ces patients peuvent être inclus dans le spectre bipolaire, majoritairement des BP-II, des UP récurrents avec une histoire familiale positive de bipolarité et certains BP-NOS (non spécifiés dans le DSM-IV).

Ces données rejoignent les enquêtes françaises BIPOLACT ayant dépisté l’hypomanie et la cyclothymie dans les dépressions récurrentes et résistantes et montré une fréquence assez élevée du trouble BP-II : plus de 55% dans les dépressions résistantes et plus de 65% dans les dépressions récurrentes.

http://www.ctah.eu/espaces.php?ref=1/3/16/1073

Suivant >
avatar
cléa13

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 41
Type troubles : dépression surtout par phases
Emploi / Statut : en attente de résultat concours Aide-soignante
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Message  Invité le Mer 4 Mai 2011 - 9:48

Merci cléa13 d'avoir déniché et posté sur Angie ces informations !
Je vais les study de plus près, c'est certain.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Message  cléa13 le Mer 4 Mai 2011 - 10:26

Oui je trouve cet article très intéressant et important. De rien. Car moi aussi j'ai tendance à penser que j'ai pas de phases "up" :mon psychiatre m'a dit que quand la dépression était chronique, récurrente par phases du moins, ça rentrait dans ce qu'on appelle la "bipolarité".
Et pour l'hypomanie difficile à discerner, c'est intéressant aussi je pense.
avatar
cléa13

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 41
Type troubles : dépression surtout par phases
Emploi / Statut : en attente de résultat concours Aide-soignante
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

je remets le lien de cet article (car mon lien n'était pas clair

Message  cléa13 le Mer 4 Mai 2011 - 10:31

avatar
cléa13

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 41
Type troubles : dépression surtout par phases
Emploi / Statut : en attente de résultat concours Aide-soignante
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Message  chispa le Mer 4 Mai 2011 - 20:34

Mon premier psychiatre m'a dit juste comme toi vis à vis des dépressions récurentes cléa13 (et il voulait me traiter avec du Séroquel, qui est courant en Belgique)
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: trouvé un site : http://www.bipolaire-info.org/content/category/7/47/72/

Message  cléa13 le Mer 4 Mai 2011 - 21:42

chispa a écrit:Mon premier psychiatre m'a dit juste comme toi vis à vis des dépressions récurentes cléa13 (et il voulait me traiter avec du Séroquel, qui est courant en Belgique)

Ah, bien d'avoir deux avis de psy qui se rejoignent. Au moins c'est clair, car certains psy qui sont pas OK, ça m'angoisse.
avatar
cléa13

Féminin Nombre de messages : 194
Age : 41
Type troubles : dépression surtout par phases
Emploi / Statut : en attente de résultat concours Aide-soignante
Date d'inscription : 06/04/2011

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum