Polyarthrite rhumatoïde

Aller en bas

Polyarthrite rhumatoïde

Message  Invité le Mer 6 Avr 2011 - 16:03

Bonjour sunny ,

Au début du mois de janvier, on m'a diagnotiqué une polyarthrite rhumatoïde. Je pense avoir suffisamment digéré la nouvelle à présent pour être en mesure de vous en parler, le but étant d'apporter de l'information et de créer un espace pour que tout le monde puisse en discuter.

Cette maladie évolutive consiste en une inflammation sévère des articulations du corps. Cette inflammation conduit à des déformations progressives. Cela commence généralement par les doigts, normalement viennent les doigts des pieds ensuite. Cela touche aussi, bien sûr, les genoux, les chevilles, les coudes, les poignets, et même... la mâchoire ! Toutefois, la maladie n'évolue pas de façon linéaire : elle touche les articulations l'une après l'autre par ce qu'on appelle des "poussées" successives d'arthrite. Donc la douleur est sévère, mais heureusement interrécurrente.

Pour ma part, les analyses de sang ont révélé un taux de globules blancs trois fois supérieur à la norme "haute", lorsque j'ai eu ma première "poussée" arthritique en janvier dernier. Mes doigts étaient gonflés, brûlants, et je ne pouvais pratiquement plus m'en servir tellement ils étaient douloureux. On m'a alors fait des radios des doigts qui ont montré un début de déformation au niveau de certaines articulations, mais sans gravité pour le moment.

Il existe des traitements très efficaces qui permettent de freiner énormément la progression de la maladie, et qui permettent notamment d'éviter de trop importantes déformations, mais aussi - et surtout - de finir par se retrouver en fauteuil roulant. A ces traitements, les médecins ajoutent toujours des anti-douleurs. En ce qui me concerne, je n'ai pas pu en bénéficier à cause de ma prise concommitante de lithium. J'ai néanmoins une petite astuce lorsque la douleur devient trop
forte : l'eau chaude. Wink

Pour finir, je tiens à préciser que la polyarthrite rhumatoïde touche normalement les femmes âgées de 40 à 50 ans. Mais dans certains cas, elle peut se manifester chez des femmes beaucoup plus jeunes, voire des adolescentes. Chez les hommes, elle est très peu répandue.

Si certains ont un témoignage, d'autres informations ou des précisions à apporter, vous savez ce qu'il vous reste à faire... Wink

Bonne continuation ! Smile


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyarthrite rhumatoïde

Message  dominique le Mer 6 Avr 2011 - 21:52

Dis Grande-orion, je connais une personne atteinte dejà depuis un moment de cette maladie. Elle a bien sur eu recourd à la cortisone, mais vu qu'elle est très réservé, elle n'en parle pas facilement que à ses proches.

Mais, ce qui me fait réagir, c'est que cette personne, on lui parle de "polyartride rhumatoide anquilosante".

Je me demandais donc, quel était la différence de ce therme par rapport à "polyartride rhumatoide"???

Je viens de dévouvrir que ça conserne aussi "hypocampe". Très abasourdie par cette nouvelle. C'est vrai que quand on a déjà une pathologie, il serait bien que on soit épargnés d'autres choses.

Bon courage à vous deux. En tout, si "hypocampe" viendrait à me lire, enfin elle lira surment les liens que "evelyne" lui a laisser. Il semblerait que plus vite on prend ça en main, on peut éviter que la maladie s'aggrave j'ai cru lire. De toutes façons, c'est toujours mieux de contacter les spécialistes le plus vite possible pour savoir ce que l'on doit faire.

Bises, domi.
avatar
dominique

Féminin Nombre de messages : 14471
Age : 53
Type troubles : épiléptique
Emploi / Statut : problème psy et inapte à toutes activités AAH 95%
Date d'inscription : 23/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyarthrite rhumatoïde

Message  Invité le Jeu 7 Avr 2011 - 8:37

Bonjour Domi,

Je pense que ce dont tu parles est la spondylarthrite ankylosante. C'est également une maladie rhumatismale, mais je ne sais pas grand chose à ce sujet. En tout cas, cela ne fonctionne pas tout à fait comme la polyarthrite.

Pour preuve, voici ce que j'ai pu en lire sur http://www.caducee.net/DossierSpecialises/rhumatologie/spondylarthrite-ankylosante.asp :

La Spondylarthrite Ankylosante (SA) ou pelvispondylite rhumatismale est le deuxième rhumatisme inflammatoire chronique après la polyarthrite rhumatoïde. Elle touche plus de 300 000 personnes en France et environ 1,5 million en Europe. Cette maladie atteint de préférence une population jeune (entre 15 et 50 ans) et n'épargne pas l'enfant. Elle est plus communément rencontrée chez l'homme avec un sexe-ratio de 2,5 hommes pour une femme.
La SA est associée au gène présent chez 95 % des patients mais qui n'explique que 30 à 40 % de la prédisposition génétique : le gène HLA-B27.
La SA touche essentiellement les articulations du bassin et celles de tous les segments de la colonne vertébrale laquelle peut être déformée au bout de quelques années (cyphose). Les formes invalidantes et graves concernent 25 à 30 % des patients.


Bonne journée ! sunny

Grande Orion

PS : Au cas où tu n'aurais pas pas suivi toutes mes pérégrinations, Domi, ne sois pas choquée si je te dis que Petit Hippocampe, c'est moi !





Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Polyarthrite rhumatoïde

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum