Le suicide ne devrait pas être une option

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le suicide ne devrait pas être une option

Message  Invité le Mer 9 Fév 2011 - 5:36

Amitié
Blogue de Dre Johanne Blais
Présente dans les médias, la Dre Johanne Blais pratique la médecine familiale à l’Hôpital St-François d’Assise, à Québec.

7 février 2011 - Le suicide ne devrait pas être une option
La Semaine de prévention du suicide a pris fin, mais il est opportun d'en parler en tout temps. Depuis le retour au travail après les Fêtes, 3 de mes patientes m’ont rapporté le suicide de leur fils ou de leur fille, plus précisément 2 filles et 1 gars! Âge : de 25 à 40 ans.

Pas 1, pas 2, mais 3 suicides en 3 semaines! Comme le dit si bien Bruno Marchand, directeur général de l’Association québécoise de prévention du suicide : « Au Québec, le suicide nous a presque tous enlevé un être cher. »

Et les statistiques le confirment bien. Plus d’un millier de personnes s’enlèvent la vie chaque année! Les dernières statistiques provisoires de 2009 nous rapportent que 830 hommes et 233 femmes se sont enlevé la vie. Chez les hommes comme chez les femmes, les mêmes tranches d’âge demeurent les plus vulnérables au cours des dernières années, soit les 35-49 ans (378 décès en 2009) suivis des 50-64 ans (316 décès). Viennent ensuite les 20-34 ans (205 décès), puis les personnes âgées de 65 ans et plus (124 décès).

Par ailleurs, selon les données de 2005, le Québec serait la province canadienne qui a le plus haut taux de suicide, autant du côté des hommes que des femmes. Et lorsque nous regardons du côté international, le Québec arrive 5e derrière la Hongrie, le Japon, la Finlande et la France, lorsque l’on regarde le taux de suicide chez les hommes.

Chez les femmes, la situation du Québec est un peu meilleure puisque la province se situe 9e sur les 21 pays sélectionnés. De tels chiffres font réfléchir!

Pouvons-nous prévenir ce fléau?


L’Association québécoise de prévention du suicide (AQPS) fait beaucoup pour contrer cette problématique. Entre autres, savez-vous que depuis 1991, chaque année au début du mois de février, l’APPS organise la Semaine de prévention du suicide? Ils en sont donc à leur 21e année!

Et la prévention, ça marche! On parle d’une diminution de 34 % des suicides sur 10 ans. Ce n’est pas rien. Mais il faut continuer à défaire certains mythes résistants.
Peut-être avez-vous entendu comme moi ce genre d’affirmation : « les personnes suicidaires veulent absolument mourir », tandis qu'on sait que ceux qui veulent se suicider ne veulent pas mourir, mais arrêter de souffrir!

Ou quelqu’un de votre entourage vous a fait ce genre de commentaire : « Il s’est suicidé parce qu’il était trop lâche pour se battre. » Vous auriez raison de remettre à sa place cette personne en lui expliquant qu’il n’est pas question de lâcheté, mais simplement que pour la personne suicidaire, la souffrance n’est plus tolérable! Elle ne voit plus d’issue possible.
Et il ya plusieurs autres mythes du genre qui persistent même en 2011.

Nous avons une responsabilité comme citoyen. Oui, nous pouvons faire quelque chose.
Ne serait-ce que mieux se renseigner sur les facteurs prédisposant ou qui peuvent précipiter quelqu’un vers le suicide, s’informer sur ce qu’il faut faire et ne pas faire lorsqu’on est un proche d’une personne suicidaire, avoir rapidement accès à des ressources adéquates pour répondre à nos questions et nous fournir de l’aide grâce à la ligne 1-866-appelle au Québec. Les intervenants au bout du fil sont formés, compétents et disponibles 24 h par jour et 7 jours sur 7.

Finalement, n’oublions pas que chaque suicide est un suicide de trop et que, comme le dit si bien cette phrase qui a servi de thème cette année : Le suicide n’est pas une option!
Je vous invite à vous rendre sur le site de l’AQPS : www.aqps.info.

Références
> www.aqps.info
> Gagné, M. St-Laurent D. La mortalité par suicide au Québec : tendances et données récentes. 1981-2008. Institut national de santé publique. Gouvernement du Québec 2010.


Je vous invite à lire aussi les commentaires
Arrow http://blogue.passeportsante.net/johanneblais/2011/02/le_suicide_ne_devrait_pas_etre_une_option.html#comments

Amitié

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suicide ne devrait pas être une option

Message  Invité le Mer 9 Fév 2011 - 16:13

Merci pour l'info fractal.
Bises
dido

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suicide ne devrait pas être une option

Message  Invité le Lun 25 Mar 2013 - 13:06

Mes "exploits " que je ne conseille à PERSONNE .
3 TS médicamenteuses et la première avec une semaine de coma , 3 lavages d'estomac , le dernier à vif !!
Résultat des courses : foie , oesophage et estomac complètement esquintés et à vie .
A proscrire formellement .

Ma soeur : décédée il y a 1 an (pas de suicide mais épuisée et détruite par les médocs et la sismo . )
Bizarrement elle n'a jamais fait de surdoses médicamenteuses volontairement ; par contre ;

*Elle s'est jetée dans un bassin d'arrosage , plein de vase , sauvée de justesse par une voisine .
*chute volontaire dans un profond ravin ; restée accrochée à des arbustes ..;
*Elle s'est jetée sur une voiture , sans gravité ...
*Elle a sauté de la voiture en marche de son mari : plus de peur que de mal
* Un premier janvier , à moitié nue et par un froid glacial , elle a disparu toute la journée avec les "chiens renifleurs " à sa recherche , elle était en perm ce week end là et ne voulait plus retourner en psy . On l'a retrouvée recroquevillée dans une grange au milieu de gravats ...et de grabats ..

Voilà une petite , mais une toute petite seulement partie de notre vie .....et je ne parle pas des autres évènement qui ont jalonné notre parcours .

Tout ça pour dire que : la souffrance je connais ..et .....l'indifference , l'agressivité , l'intolérance on en a souvent fait les frais . C'est tellement facile de juger quand on est bien portant ...et ignorant .(Ca n'excuse pas tout )

Bonne semaine et prenez soin de vous ...

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suicide ne devrait pas être une option

Message  etienne le Lun 25 Mar 2013 - 21:17

Bonjour JB,

Je ne savais pas que tu avais un tel "palmarès" ni que ta soeur en était au même point.

J'ai du mal à imaginer la dose de souffrance que vous avez du subir pour en arriver à de telles extrémités.

En effet, la personne qui n'a pas fortement souhaité une TS ou ne l'a pas tentée ne peut pas comprendre le désespoir si profond qu'il peut amener une mère de famille à abandonner ses petits!

Sincères amitiés

Etienne


avatar
etienne

Masculin Nombre de messages : 3747
Age : 63
Type troubles : troubles disthymiques, troubles mixtes
Emploi / Statut : retraité education nationale depuis 2016
Date d'inscription : 28/05/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t861-temoignage-etienne

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le suicide ne devrait pas être une option

Message  popokaa le Lun 25 Mar 2013 - 21:46

7 Laughing ts à mon actif et heureusement que j'ai un ange gardien qui m'a tiré vers la vie,sinon je n'aurais jamais connu mon homme et nous n'aurions pas eu nos beaux enfants
avatar
popokaa

Féminin Nombre de messages : 5187
Age : 44
Type troubles : bipolaire mixte stabilisée
Emploi / Statut : mère au foyer
Date d'inscription : 24/04/2012

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum