rivotril?

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: rivotril?

Message  bababipo le Sam 24 Déc 2011 - 5:38

fabrice999 a écrit:Donc pour moi, ce sera ni l'un ni l'autre. ( drogues légales ou illégales )

Fabrice


On peut penser que c'est le mieux....

bababipo

Masculin Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: rivotril?

Message  bababipo le Sam 24 Déc 2011 - 5:50

erase76 a écrit:Bien sur bababipo c'est connu le teralithe,le zyprexa,le tercian sont beaucoup plus dangereux que le crack ou l'héroine Very Happy

En ce qui concerne les benzodiazépines, aucun doute :

http://drogue.sosblog.fr/Premier-blog-b1/benzodiazepines-pire-que-l-heroine-temoignage-b1-p24.htm

En ce qui concerne les ads, cela semble indentique :

"Les réactions de sevrage liées aux antidépresseurs les plus couramment prescrits semblent similaires à celles causées par les anxiolytiques"

http://www.psychomedia.qc.ca/sante/2011-11-22/antidepresseurs-symptomes-dependance-sevrage

Tandis que pour le zyprexa et les neuroleptiques, je n'ose même pas en parler...

bababipo

Masculin Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re rivotril

Message  Invité le Sam 24 Déc 2011 - 9:51

bababipo,la il faudrait que tu leves un peu le pied je crois!
Tu es sur un forum dédié a la bipolarité et qui dit bipolarité dit soins et traitement
Si tu te donne la peine de lire les témoignages (ce dont je doute puisque je ne te vois jamais répondre a personne) tu pourras constater que beaucoup de personnes ont du mal a accepter leur traitement,doutent parfois des décisions de leur psy,ton discours ne peut que renforcer leur mal etre et ce n'est pas acceptable
Oui les traitements ont des effets secondaires,mais la bipolarité en a un aussi et de taille elle fout ta vie en l'air si on ne la soigne pas
Je suis soignante en psychiatrie,je vois trop de patients qui sont sortis stabilisés et qui reviennent dans un etat de souffrance extreme a cause d'une rupture de traitement pour ne pas te laisser tenir ce discours sans réagir
Quand aux toxicomanes qui ont tout perdu,vie sociale,professionelle,familiale...Hé bien je t'invite a en rencontrer quelques uns,totalement ravagé par leurs additions et crois moi la plupart echangeraient volontiers leur dependance contre un traitement adapté

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: rivotril?

Message  mireille le Sam 24 Déc 2011 - 10:17

j'adhere a ce quue tu dis Erase ....

on ne peut pas detruire d'un cote ce que nous nous evertuons a construire ....

bonne journée a tous

mireille
avatar
mireille

Féminin Nombre de messages : 9251
Age : 71
Date d'inscription : 02/08/2008

Revenir en haut Aller en bas

Merci Erase76 et Mireille

Message  Ch'ti 37 le Dim 25 Déc 2011 - 18:02

...je viens de prendre connaissance du "fil" de la conversation après 4 jours passés dans un petit sanctuaire/monastère (bipo ==> vivre comme un moine Wink ) : bon, s'il faut la moitiè du temps depuis le début de la prise de Rivotril pour réussir un sevrage, j'en ai pour des années ! Je verrai donc "ça" avec mes deux médecins, psy et spécialiste VIH : je rappelle que c'est APRES concertation entre eux et le CHR du coin qu"on" m'a mis sous alternance Rivotril/Laroxyl après avoir du supprimer la dépamide, devenue dangeureusement inconpatible avec ma trithérapie (ça, c'était en 2004 !) Je suis maintenant passé en quadrithérapie, et au travail 39h et plus par semaine comme éduc scolaire : c'est "ça" ou crever de folie et d'abscence de sommeil. J'expliquerai ça, avec mes deux médecins, au neurologue qui devra re-ordonnancer le Rivotril après les 3 ordonnances mensuelles sécurisées autorisées par la Loi et (apparemment ?) non reconductible. Le 2/01/12 je reçois la 3ème : à en reparler dans un mois quant aux suites...!!!
avatar
Ch'ti 37

Nombre de messages : 366
Age : 57
Type troubles : BP III ? ; fils de BPI, sûr ; Unipolaire dépréssif, sûrement aussi !
Emploi / Statut : C.A.E éducateur
Date d'inscription : 30/12/2009

http://...pas encore rédigé, ce serait un peu long. Disons que j

Revenir en haut Aller en bas

question sida

Message  bababipo le Dim 1 Jan 2012 - 17:45

bonjour et bonne année à toi et à tous

Bien que cela n'ait absolument rien a voir avec ce forum,

Je viens de découvrir par hasard ce forum :
http://www.sidasante.com/forum/

et de regarder ces quatres vidéos :

http://bipolairesurordonnances.blogspot.com/#!/2012/01/introduction-et-principes-de-la.html

et celles-ci que je regarderais ce soir si j'ai le temps :

http://sida.sosblog.fr/Premier-blog-b1/SIDA-LA-CHOQUANTE-VERITE-b1-p15.htm

Qu'en penses tu ?
(Je n'y connais rien du tout)



Dernière édition par bababipo le Sam 4 Fév 2012 - 9:04, édité 2 fois

bababipo

Masculin Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Ce que j'en pense ?

Message  Ch'ti 37 le Lun 2 Jan 2012 - 10:00

Je connaissais beaucoup de charlatans ayant "surfés" sur cette vague, jusqu'aux bains de bui proposés en son temps par Rika Zaraï ; Je ne connaissais pas ces deux "grands" spécialistes de la dissidence. Leurs propos me sidèrent et me stupéfient ! Jouer autant sur les mots d'une réalité pour "vendre" un (petit) bouquin me pourrait être que mesquin si elle ne contredisait pas les millions de morts, soit des maladies opportunistes, soit du virus lui-même. Je leur pardonne parcequ'ils ne savent visiblement pas ce qu'ils disent, bien qu'ils savent ce qu'ils font : eux-aussi, essayer de gagner de l'argent en écrivant et vendant un Nième bouquin sur un des Nièmes "complot" portés par une grande puissance. En tout cas, très joli patchwork de petits bouts de vérités pour un grand puzzle de contre-vérité absolue. Mieux vaut en rire : Merci de ce "clin d'oeil" en forme de poisson d'avril : On en reparlera après la fin du monde annoncée au 21 décembre 2012, qui m'apparaît être de la même veine
lol! jocolor cloun aplaudissement chapeau
avatar
Ch'ti 37

Nombre de messages : 366
Age : 57
Type troubles : BP III ? ; fils de BPI, sûr ; Unipolaire dépréssif, sûrement aussi !
Emploi / Statut : C.A.E éducateur
Date d'inscription : 30/12/2009

http://...pas encore rédigé, ce serait un peu long. Disons que j

Revenir en haut Aller en bas

Déni de réalité ?!? Sur le VIH comme sur la bipolarité ?

Message  Ch'ti 37 le Lun 2 Jan 2012 - 11:04

bababipo a écrit:bonjour et bonne année à toi et à tous

Bien que cela n'ait absolument rien a voir sur ce forum [.../...]

Qu'en penses tu ?
(Je n'y connais rien du tout)


Mais si, mais si, "ça" a rapport avec ce forum ! Ma mère, une fois le diagnostic de bipolarité [n']a mis [qu']une semaine à accepter de retourner voir sa psy, refusant catégoriquement d'être à nouveau hospitalisé, ce qui n'a d'ailleurs pas été nécessaire : une seule semaine de combat, après 20 ans de "combat de l'Ange" contre elle-même, c'est un "miracle". Le lithium l'avait stabilisé...comme la tri et la quadritéhrapie m'ont, d'abord sorti de la tombe, puis permis de (re)vivre ; Extrêmement difficilement, je l'avoue, et socioprofessionellement, définitivement dans l'insécurité, l'instabilité et la précarité. J'ai même eu la "chance" et la force d'accompagner mon ami jusqu'à son dernier souffle : soit, il n'est pas mort "directement" du SIDA, mais des suites d'une toxoplasmose, maladie inconnue chez l'homme, mais connue pour mettre en danger les femmes enceintes et leur foetus. C'est d'ailleurs, dans notre immense naïveté, en apprenant à sa soeur, infirmière, que ce n'était "qu"une toxoplasmose que sa famille a compris d'un coup qu'il était entré en phase SIDA et que la maladie opportuniste "toxoplasmose" avait pu s'attaquer directement au cerveau.
J'ai perdu des dizaines s'ami(e)s, non toxicomanes, morts du SIDA et/ou de ses maladies opportunistes. J'ai eu la chance d'avoir une "hygiène de vie" qui m'a (hélas !) permis d'attendre sans le savoir l'arrivée de la tripthérapie, et "ça" a marché contre toutes attentes, malgré les années d'AZT avant, véritable poison comme tous les médicaments ; Comme beaucoup "d'effets secondaires" de médicaments. La tri, la quadri et les multithérapies, comme les anxiolytiques et antidépresseurs ont aussi de désatreux effets secondaires. Pour ma part, mon traitement me permet (hélas, encore !) de (sur)vivre à coups de milliers d'euros par mois.
Mais l'effet principal et premier est atteind, tout comme avec le Rivotril :
-1° vivre, avec la quadrithérapie
-2° dormir, avec le Rivotril
-3° contrer la dépression saisonnière, chaque année avec le Laroxyl.

Sur ce, je cours voir mon psy, j'en ai bien besoin....!!!!!
Suspect
avatar
Ch'ti 37

Nombre de messages : 366
Age : 57
Type troubles : BP III ? ; fils de BPI, sûr ; Unipolaire dépréssif, sûrement aussi !
Emploi / Statut : C.A.E éducateur
Date d'inscription : 30/12/2009

http://...pas encore rédigé, ce serait un peu long. Disons que j

Revenir en haut Aller en bas

Re: rivotril?

Message  bababipo le Lun 2 Jan 2012 - 13:54

bonjour

En matière de sida, je te l'ai dit, je n'y connais rien, je ne peux donc avoir une discution très sérieuse sur le sujet.
Je te rappelle que c'est par hasard que je suis tombé sur le sujet.
Je te remercie en tout cas de ta téponse !
Il me semble maintenant évident que si tu es depuis longtemps sous traitement, tu ne peux pas avoir un autre avis...j'aurai du y penser avant. mais le syndrome prolongé de sevrage est passé par la, et j'ai souvent un peu de mal a penser a une vitesse normale.

J'ai regardé le second reportage, je l'ai trouvé super, mais je ne te demande plus ton avis que je connais maintenant.

Merci

bababipo

Masculin Nombre de messages : 228
Date d'inscription : 18/05/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: rivotril?

Message  chispa le Mer 4 Jan 2012 - 1:27

Tu sais quel est ton problème bababipo..? c'est que tu es totalement branché "cause" et pas du tout branché "solution".

Soit.. les médicaments sont des poisons, ils t'ont bousillés la vie ect ect.. (bien que personne ne t'a forcé à les prendre, et que les notices étaient déjà dans les boites. Tu pouvais les lire... Rolling Eyes et refuser)

TU PROPOSES QUOI A LA PLACE?

Pour le reste on a apprécié que tu t'inquiètes pour nous, tu nous as transmis les infos que tu estimais que nous n'avions pas, et vice versa. Maintenant, chacun choisit en adulte consciencieux. Et on en reste là.

Bonne année
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

mauvais souvenirs que le rivotril...

Message  amberwood le Lun 16 Jan 2012 - 18:52

g eu pris du rivotril sur une période assez longue. catastrophe!cette substance m'a rendu complètement accro. effets secondaires plus qu'indésirables... et du coup c'est devenu "ma" drogue.
bon je ne suis pas un exemple à suivre car très vite addict aux médocs.
alors pas de panique mais à toi de voir s'il te convient..
bon courage pour la suite
amber

amberwood

Féminin Nombre de messages : 147
Age : 52
Type troubles : bp2
Emploi / Statut : recherche d'emploi
Date d'inscription : 26/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Page 3 sur 3 Précédent  1, 2, 3

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum