Coin lecture

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Invité le Jeu 26 Sep - 17:31

Je suis inscrite à la bibliothèque de mon village mais je ne parviens plus à fixer mon attention sur une lecture quelle qu'elle soit .
J'espère que ce ne sera que momentané .
Merci Franzie pour tout le mal que tu te donnes pour nous .flower 

star 

lecture lecture lecture

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

les lectures du moment...

Message  xi le Jeu 17 Oct - 7:18



[url=]

xi

Féminin Nombre de messages : 525
Age : 42
Type troubles : bipolaire type I, mixtes,à cycles rapides
Emploi / Statut : AUCUN
Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Invité le Jeu 17 Oct - 8:00

" />

EN RÉSUMÉ
Alors maintenant, le Chat de Geluck se prend pour Dieu ! Le félin nous raconte la genèse en version désopilante. Réunis en coffret, deux petits livres qui n’ont pas peur des grands pour accéder au rire divin.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué Monique de Kermadec

Message  Invité le Lun 21 Oct - 8:42

L'adulte surdoué - Apprendre à faire simple quand on est compliqué [Broché]




Description de l'ouvrage

Date de publication: 5 octobre 2011 | Série: ESSAIS DOC.
Les adultes très doués ne sont pas plus heureux à l âge adulte qu ils ne l ont été enfants, sauf si une passion est devenue le fil conducteur de leur vie. Marginalisés par leur sentiment de différence, nombre d entre eux n ont toujours pas trouvé leur chemin et souffrent de l impasse où les engouffre leur singularité. Alors qu on a applaudi leurs promesses dans l enfance, ils n ont perdu ni leur complexité ni leurs talents mais n ont pas pu, ou n ont pas su encore les réaliser.
Monique de Kermadec a rencontré dans sa pratique plus d un millier d hommes et de femmes hors normes. Tous partageaient certaines forces, faiblesses, originalités de vues et d approches, les mêmes problèmes pour analyser leurs souffrances, et résoudre harmonieusement leurs difficultés en amour, en amitié, en famille ou dans le monde du travail. Tous ont été des enfants précoces, dont les complexes, les difficultés, les visions du monde, se sont transformés en un déficit de confiance en soi quand ils ont atteint l âge adulte. Tous vivent une frustration parce que leurs aspirations fondamentales restent inassouvies, sont censurées dans leur réalisation par leur entourage, que leur « originalité » effraie et que leur différence rebute.
Elle s appuie sur sa clinique pour leur démontrer qu il n est pas trop tard pour s épanouir, accroître l intelligence émotionnelle, l intelligence relationnelle, et enfin, l intelligence créatrice, point fort des adultes surdoués, point faible de toutes les pédagogies. Et elle leur donne la clé des étapes à franchir pour y parvenir.
Monique de Kermadec

http://www.amazon.fr/dp/2226238549/ref=rdr_ext_tmb

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  kristalline le Dim 27 Oct - 8:37

Le livre que je lis en ce moment :


 

J'aime les écrits du Dalaï Lama, ça me guide dans ma vie de tous les jours

kristalline

Féminin Nombre de messages : 2725
Age : 53
Type troubles : bipolaire type 1, fille et petite fille de bipo
Emploi / Statut : Mère au foyer
Date d'inscription : 19/03/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  xi le Dim 27 Oct - 10:52

Merci Jacques!

xi

Féminin Nombre de messages : 525
Age : 42
Type troubles : bipolaire type I, mixtes,à cycles rapides
Emploi / Statut : AUCUN
Date d'inscription : 04/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

LE GRISON D'ARCADIE de Pierre Magnan ou qui de rien ne se mêle de rien ne se démêle ...

Message  Invité le Jeu 2 Jan - 12:47

Dans Manosque endormie, insomniaques, somnambules et vieillards inquiets arpentent les rues. Image frappante de la France au sortir de la guerre. En 1945, nombreux sont ceux dont le coeur est lourd de secrets inavouables. La violence resurgit par salves -on se venge- et pas uniquement pour des raisons politiques…

L’arrière-plan historique du dernier livre de Pierre Magnan, évoqué de manière précise et sensible, semble largement inspiré de faits autobiographiques. Le narrateur, Pierrot, a quinze ans. Pour soutenir sa famille, il fait des petits boulots. Un jour, très tôt le matin, en ramassant des escargots dans les collines avoisinantes, il est témoin de l’assassinat du capitaine Patrocle, héros local de la résistance. Il dérobe sur son corps un message désignant le coupable mais garde le secret enfoui tout au fond de son béret.

Dissimulation de preuve, complicité d’assassinat, ce geste est surtout un acte d’affirmation en ce sens que le jeune garçon trouve ainsi le moyen d’exister, au moins à ses propres yeux. De manière plus ambiguë, l’acte de Pierrot est aussi l’expression de la mauvaise conscience collective vis à vis des héros de la résistance. L’auteur suggère que non contents d’avoir largement collaboré, les Français en voulaient secrètement aux résistants pour leur (trop) bonne conscience au moment de la libération. Toujours est-il que le secret de Pierrot sera gardé bien au chaud jusqu’à ce qu’une veuve finaude et peu farouche se doute de quelque chose. Pour parvenir à ses fins, elle ouvrira au jeune homme les portes de sa bibliothèque et celles du plaisir charnel…

Tout au long de ce roman d’initiation, le héros découvre les liens troublants qui parfois existent entre les mots, la mort, l’amour et le mensonge. D'un côté, les mots tuent et mentent: c’est par une lettre donnant un faux rendez-vous d’amour que le capitaine Patrocle est abattu. D'un autre côté, les mots préludent à l’amour en rapprochant les âmes et les corps. Madame Henri, veuve curieuse et perspicace, détecte chez le jeune Pierrot une sensibilité hors du commun. Goût pour un vocabulaire peu usité, attitudes contemplatives, fascination pour les livres, capacité à rester terrassé par une émotion… autant d’éléments qui contribuent à tisser ce lien incongru entre un petit balayeur de feuilles mortes et une bourgeoise ayant pignon sur rue.

Enfin, à travers la littérature, les mots finissent par sauver le héros en lui ouvrant des perspectives de liberté intérieure et de création. Pierre Magnan consacre de très belles pages à la découverte de Saint-Simon : "ce texte me procurait une sensation de vide à l’estomac et me dépeuplait le monde", mais il se souvient aussi n’avoir pas aimé le Rouge et le Noir à cause d’un Julien Sorel trop prétentieux et d’une Mathilde de la Mole sans chair.

Au-delà d’une intrigue parfois un peu "romanesque", l’intérêt véritable du livre réside dans cette genèse de l’homme et de l’écrivain au travers d’expériences fondatrices. Il assez émouvant de retrouver, au détour d’un chapitre, l’auteur abandonné à sa nostalgie, évoquant tous ces miracles qui font de lui un vieil homme qui se souvient et qui écrit. Un grand feu crépitant autour duquel on fait silence, une main de femme sur sa cheville, le parfum des châtaignes grillées en hiver… Les visions de jeunesse resurgissent avec force dans une langue sobre traversée d’expressions colorées qui souvent font mouche. Ainsi, cette phrase en forme d’aphorisme : "mais la nature matoise pratique la facétie et tout lui fait ventre".

Avec un humour non-complaisant, l'auteur décrit les attitudes de ses contemporains. La satisfaction secrète des hommes à l’enterrement d’un résistant un peu trop brave et joli coeur, l’inutile beauté des femmes esseulées ou mariées à des falots, la générosité d’un libraire lui offrant tout Saint-Simon… Attentif à la comédie sociale, le jeune Pierrot est fasciné par l’aptitude des adultes au mensonge et leur acceptation des situations qui font leur propre malheur. Sensuel, il sait aussi s’enivrer de belles choses : "à la contempler virevolter pour m’apporter tous les trésors de son garde-manger, je perdais peu à peu le goût de pleurer".

Intuitif, voyeur, gourmand, cachottier, blessé par l’hypocrisie sociale et bouleversé par la souffrance individuelle… Pierre Magnan, dans un style souvent proche de Jean Giono, revisite avec émotion les événements qui lui ont fait perdre ses "oreilles d’âne" autrement dit ses premières étreintes avec "l’angoissante beauté du monde".

Claire Debôves
( Mis en ligne le 18/01/2000 )

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Orphée le Mar 7 Jan - 17:06

cadeau d'un père noel sympa (si si)  :

" />

"Abreuvés d'images violentes, confrontés à une société en crise, on n'imagine pas la force de la bienveillance, le pouvoir de transformation positive qu'une véritable attitude altruiste peut avoir sur nos vies au plan individuel et, partant, sur la société tout entière.

Moine bouddhiste depuis près de quarante ans, Matthieu Ricard, lui, expérimente les vertus de l'altruisme au quotidien. Au carrefour de la philosophie, de la psychologie, des neurosciences, de l'économie, de l'écologie, son Plaidoyer pour l'altruisme est la somme d'années de recherches, de lectures, d'expériences, d'observation et de réflexion.

Avec le sens de la pédagogie qui le caractérise et toujours en s'appuyant sur des exemples très concrets, l'auteur de Plaidoyer pour le bonheur démontre point par point que l'altruisme n'est ni une utopie ni un voeu pieux, mais une nécessité, voire une urgence, dans notre monde de plus en plus interdépendant à l'heure de la mondialisation. Un essai passionnant, inspiré par un humanisme et une lucidité qui emportent l'adhésion."

Orphée

Masculin Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Invité le Mer 8 Jan - 21:30

Mon cadeau d'anniversaire
]
 
http://isabellenazare-aga.com/index_spip.php


Merci pour le partage kerphil  merci 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Orphée le Sam 19 Avr - 10:04

L'altruisme permettrait d'améliorer la vie quotidienne.

Pour le moine bouddhiste Matthieu Ricard, il serait même nécessaire d'être bienveillant vis-à-vis de son prochain.
Une théorie qu'il expose dans son livre de 800 pages" Plaidoyer pour l'altruisme" déjà évoqué plus haut.

Ici un entretien vidéo de 06 mn 34 :
http://www.dailymotion.com/video/x1pegoz_matthieu-ricard-l-altruisme-n-est-pas-qu-une-utopie_news

Orphée

Masculin Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Invité le Sam 19 Avr - 10:08

Bonjour!

J'en suis convaincue pour ma part...en le pratiquant au quotidien grâce à mon métier de soignante  Very Happy 

Bonne journée!  flower 

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Orphée le Ven 25 Avr - 9:49

Bonjour.

Le Partage social des émotions
Bernard Rimé, Puf, 2005, 420 p., 29 €.

"Vous êtes sous le choc après avoir appris la disparition d'un proche et vous ressentez le besoin d'en parler à un ami. Vous vous êtes violemment disputé avec un collègue et, encore sous l'empire de la colère, vous en parlez à votre conjoint en rentrant. Voilà ce qu'on appelle le « partage social des émotions ». D'où vient ce besoin pressant de communiquer avec son entourage, voire à un inconnu rencontré dans le train ? Telle est la question que Bernard Rimé, de l'université de Louvain et spécialiste du domaine, propose dans ce livre. On évoque couramment le besoin d'« évacuer », pour expliquer le partage de ses émotions. La parole aurait un effet libératoire, comme si un trop-plein d'émotions devait se déverser par les mots. En fait, cette vision de l'émotion « réservoir » est une idée reçue. Aucune enquête ne confirme cet effet défouloir. Bien souvent d'ailleurs, le partage des émotions réactive les souvenirs et les émotions associées, plutôt qu'il ne les évacue. C'est le cas des souvenirs d'événements ou de personnes disparues que l'on se remémore lors des réunions de famille. Ces échanges collectifs ravivent de fortes émotions (tristesse, nostalgie ou allégresse) plutôt que de nous en libérer. Pour B. Rimé, le partage des émotions exprimerait le besoin chez l'individu de trouver un support social, qui vient compenser la déstabilisation psychologique produite par les événements qui perturbent notre quotidien. La victime d'un accident, même si elle en est sortie indemne, a éprouvé une grosse frayeur. Elle se sent tout à coup fragile et vulnérable. Ses repères cognitifs habituels sont remis en cause (« je peux mourir d'une seconde à l'autre »). Partager ses émotions, c'est pour elle l'occasion de se réintégrer dans une communauté d'appartenance, avec ses valeurs et ses liens. La personne qui a perdu un proche recherchera un ami pour partager sa peine (ou être consolé, peu importe). L'essentiel est de briser le sentiment de solitude et de fragilité qui s'empare de nous. Il ne s'agit pas de se libérer de sa peine mais de tisser un lien. Ce livre est une véritable mine. L'auteur passe en revue les théories psychologiques des émotions (de Charles Darwin aux théories cognitives actuelles), présente des centaines de recherches (notamment sur le stress posttraumatique et les effets des debriefings) et surtout propose, à travers le phénomène du partage social des émotions, une théorie générale de l'insertion psychologique de l'individu en société".

http://www.scienceshumaines.com/le-partage-social-des-emotions_fr_5321.html


Orphée

Masculin Nombre de messages : 243
Date d'inscription : 21/01/2013

Revenir en haut Aller en bas

« Comment t'aimer, toi et tes enfants ? »

Message  Jacques le Lun 27 Oct - 9:47

Bonjour ! Smile

Vu sur le n° 44 — automne 2014 — de la brochure "L'Homme en question" de l'éditeur Albin Michel :

««« Comment t'aimer, toi et tes enfants ? — Le défi de la famille recomposée



Résumé :
Si 50% des mariages finissent par un divorce, entre 60 et 70 % des remariages entre personnes ayant déjà des enfants se terminent aussi par un divorce ! La cause : les conflits entre beaux-parents et beaux-enfants. Est-ce une fatalité ? Et qu'en est-il réellement du vécu de chacun ? Les statistiques ne traduisent pas le vécu émotionnel intime des parents, des beaux-parents, des beaux-enfants et des parents biologiques qui témoignent dans ce livre.
Christophe Fauré permet à chacun des protagonistes (mère, bellemère, père, beau-père) de mieux comprendre sa situation et celles des autres membres de cette configuration et donne à chacun, selon sa place et le moment traversé, une "feuille de route". C'est aussi un livre à lire avant de s'engager car il est essentiel de : comprendre les enjeux et d'en discuter clairement ; poser les limites et les règles de vie quotidienne ; définir la place de l'ex par rapport à cette nouvelle entité familiale.
Réussir la famille recomposée demande de la part des deux personnes qui s'y engagent de faire preuve de beaucoup de sagesse et de lucidité sur ce à quoi ils s'engagent, en ne cédant pas à l'illusion qu'"avec de l'amour, tout est possible"...

Biographie :
Christophe Fauré, psychiatre, psychothérapeute, a publié notamment Le couple brisé : de la rupture à la reconstruction de soi, Ensemble mais seuls : apprivoiser le sentiment de solitude dans le couple, Maintenant ou jamais ! : la transition du milieu de la vie, et Est-ce que tu m'aimes encore ? : se reconstruire après l'infidélité.

Date de parution : 01/10/14
Éditeur : Albin Michel
ISBN : 9 278 226 25717 8
244 pages
Prix : 16 €

»»»

Bonne journée. cat  Bisous Very Happy . Jacques Smile

_________________
(Ramoneur haut savoyard porte-bonheur.)

Clique ici -> «Hello !… Ticket to the mood.…» Born to be bipo

Jacques

Masculin Nombre de messages : 5937
Age : 60
Type troubles : TB 1 -> schizo-affectif
Emploi / Statut : Invalidité 2ème catégorie — RQTH
Date d'inscription : 20/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t20-jacques-tb-1

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Aleah le Lun 16 Mar - 13:06

L'Alchimiste de PAULO COELHO





L'histoire :

Toute l'histoire de Santiago, jeune berger andalou va commencer à partir d'un rêve. Celui où il voit un trésor enfoui au pied des pyramides. Il va tout laisser ce que la vie lui a offert derrière lui, pour suivre ce qu'il appellera 'sa légende personnelle'.
Il rencontre l'Alchimiste dans le désert, celui-ci lui apprend à écouter son cœur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve.

Merveilleux conte philosophique destiné à l'enfant qui sommeille en chaque être.



L'auteur :

Sa vie est un roman intense !
Paulo Coelho est né en 1947 à Rio de Janeiro, au Brésil.
A l’adolescence, entre 1966 et 1968, ses parents, croyant reconnaître dans son attitude rebelle des signes de folie, le font interner trois fois en hôpital psychiatrique où il subit des électrochocs. En raison de sa présence dans certains cercles artistiques, il est également emprisonné et soumis à des tortures physiques pour des activités subversives contre la dictature brésilienne.
Paulo Coelho rencontre ensuite la rock star Raul Seixas et rejoint le mouvement hippie, une expérience qu’il qualifie 'd’amour et de paix', une période très 'sex, drugs and rock n’ roll'.  Hippie, journaliste, star du rock, acteur, dramaturge, metteur en scène et producteur de télévision … ce tourbillon d’activités est interrompu en 1982, lors d’un voyage en Europe.
Il a recu de nombreux internationaux prestigieux et est membre de l'Académie des Lettres Brésilienne (2002)
C'est un homme qui aime écrire et voyager.


J'espère que ce conte philosophique vous transportera vers des contrées lointaines Exclamation

Aleah

Féminin Nombre de messages : 40
Age : 49
Type troubles : Bipo TI/Troubles Alimentaires
Emploi / Statut : Essayer d'être soi-même
Date d'inscription : 10/03/2015

Revenir en haut Aller en bas

Ensemble c'est tout !

Message  Bibi40 le Ven 30 Oct - 17:43

Bonjour Mireille. Je l'ai lu et j'ai beaucoup aimé. Ça devrait te plaire. Comme c'était il y a longtemps, difficile d'en parler longuement mais je me souviens que ce livre d'Anna Gavalda m'avait enthousiasmé.
Bonne lecture et bises

Bibi40

Féminin Nombre de messages : 28
Age : 49
Type troubles : Bipolaire type 2
Emploi / Statut : AAH
Date d'inscription : 27/10/2015

Revenir en haut Aller en bas

Re: Coin lecture

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 13:25


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 5 sur 6 Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum