Cuisine : recettes et astuces

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Invité le Sam 29 Jan - 11:29

L'avantage, c'est que si tu prends du poids, tu peux lui dire que c'est de sa faute! Very Happy

J'ai une copine qui a le meme soucis; un mari cuisinier...et vraiment fada de cuisine, c'est sa passion...Alors elle, ça la soulage; mais question poids, c'est pas trop ça...Mais surtout à cause des compulsions alimentaires...

J'ai opté pour le célibat; ainsi mon poids ne regarde que moi...Et c'est déjà trop!
Mais j'ai remarqué que de devoir se planquer pour manger en douce; ça amplifiait l'hyperphagie...Enfin c'est le sentiment de honte qu'on peut éprouver qui fait agir ainsi... Rolling Eyes

Comme quand on se dit; je me met au régime... Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Vive les papillotes !

Message  Invité le Jeu 3 Fév - 16:24

Vive les papillotes !

Pas besoin de matières grasses avec les papillotes !
Conservez toute les saveurs et ravissez vos papilles avec les recettes en papillotes !


* Papillotes de poulet aux deux citrons
* Papillotes de poires à la cannelle
* Papillote de cabillaud aux asperges
* Papillotes de poivrons au fromage de chèvre
* Pommes de terre en papillote
* Papillotes de merlan aux légumes

exploration recettes Arrow http://www.e-sante.fr/vive-papillotes/dossier/1206
Bon app1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les techniques culinaires 6 : Faire saisir et sauter

Message  Invité le Mer 9 Fév - 2:53

Faire saisir et sauter volaille, viande et légumes.

Faire saisir un morceau de viande est une technique qui améliore grandement le goût des apprêts, que ce soit des poitrines, des filets, des rôtis, ou autre.

Faire sauter des légumes est une technique très utile lorsque l’on désire servir ces derniers en accompagnement ou en garniture. En sautant un légume dans un corps gras (huile ou beurre), avec quelques épices ou des fines herbes, vous pouvez jouer avec les qualités organoleptiques de ce légume - c'est-à-dire sa saveur, son odeur, sa consistance - afin qu’il s’agence avec le reste des plats au menu.

Ces deux techniques sont donc bien utiles pour préparer des mets savoureux.
Toutefois, pour les maîtriser, il y a quelques aspects importants à considérer.

J’imagine que cela vous est sûrement déjà arrivé de devoir cuire une bonne quantité de viande et volaille dans votre poêle de taille moyenne. En y réfléchissant, vous vous dites que le tout devrait rentrer un peu tassé dans la poêle… Vous vous lancez, faites chauffer votre poêle avec un peu d’huile, puis vous ajoutez votre viande directement sortie du réfrigérateur. Après quelques dizaines de secondes, des bulles commencent à s’élever à la surface. En quelques instants, les morceaux de viande, que vous souhaitiez faire dorer, se trouvent à être tout simplement bouillis. C’est un flop retentissant.

Mais que s’est-il passé?
Tout d’abord, il est important de comprendre la raison et le but pour lesquels on saisit une viande. Le but est de créer une belle croûte à la surface. La raison : cela améliore grandement le goût. Cette croûte se crée lorsqu’une viande est saisie à plus de 150 °C (300 °F).

Plus précisément, sous l’effet de la chaleur, la très faible quantité de sucre présente dans la viande et la volaille réagit avec les protéines et le gras contenu dans la viande. Cela crée des centaines de composés aromatiques responsables du goût typique et apprécié d’une viande colorée. Pour comprendre l’importance de bien saisir une viande, faites le test en comparant un morceau de poulet bouilli et un qui est bien saisi. C’est la même viande, et pourtant le goût varie énormément…

Les bulles, d’où viennent-elles?
Analysons les gestes posés :
1- La poêle et l’huile sont chauffées à température mi-élevée à élevée. C’est ce qu’il faut faire, car cela vous permettra de bien colorer la viande rapidement.
2- L’ajout massif de viande ou de volaille froide (4 °C) diminue d’un seul coup la température de la poêle et de l’huile. Si la température baisse en dessous de 120 °C, le brunissement doré (qui forme la belle croûte tant recherchée) ne se produira pas. Il est important de toujours entendre le son caractéristique de l’évaporation de l’eau qui est contenue dans la viande. Cela signifie que les températures de l’huile et de la poêle sont suffisamment élevées.
3- Le fait que les morceaux de viande soient empilés les uns sur les autres nuit à l’évaporation de l’eau. La vapeur se trouve alors emprisonnée sous les morceaux de viande. Il est donc important de choisir une poêle suffisamment grande pour que les cubes ne se touchent pas ou presque pas. Une autre option est de cuire en plusieurs parties. Par contre, il est important de bien réchauffer la poêle et l’huile avant d’ajouter une nouvelle quantité de viande.
4- Les bulles se forment. La viande ou la volaille cuit donc à une température de 100 °C exactement comme si celle-ci était bouillie. Cela peut aussi avoir été causé par le fait que la viande était « mouillée » lorsqu’elle a été transférée dans la poêle. Il est donc important de bien assécher la surface des morceaux à l’aide d’un papier absorbant. Cela arrive surtout avec les emballages de cubes de viande.

De la patience
Un des premiers défauts à corriger en cuisine est certainement l’impatience. Trop souvent, on a des démangeaisons dans le poignet. On brasse immédiatement les morceaux que l’on vient de déposer dans la poêle ou on essaie de les faire sauter dans les airs comme les chefs à la télévision. Pourtant, si on désire que la viande colore, il faut la laisser cuire! D’ailleurs, plus la croûte se forme, plus la viande est facile à décoller de la poêle. La patience a donc ses vertus…

Les conditions gagnantes
Pour la viande, la volaille et les légumes :
• Pour la viande et la volaille : sortir du réfrigérateur une quinzaine de minutes avant la cuisson.
• Faire préchauffer la poêle.
• Faire chauffer l’huile ou le beurre.
• Ne pas surcharger la surface de la poêle et s’assurer qu’il y a suffisamment d’espace entre les morceaux pour que la vapeur puisse s’échapper.
• Entendre le son « Pschhhh » lorsque le premier morceau est déposé.
• Ne pas brasser ou essayer de tourner les morceaux immédiatement. Ils se détacheront beaucoup plus facilement de la poêle s’ils sont bien dorés et goûteront meilleur.

en clip Arrow
http://blogue.passeportsante.net/chefnutritionniste/2011/02/saisir_et_sauter_viande_volaille_et_legumes.php?source=bulletin&provenance=

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

le végétarisme_2 => suite du sujet dans rubrique Tous les Jours

Message  Invité le Mer 16 Fév - 18:37

Bonsoir,
fractal a écrit:Je mange végétarien depuis 32 ans. J'ai essayé de rédiger un post sur le sujet à la demande de melody mais je ne parviens à rien de satisfaisant. Par contre, je trouve cette présentation bien faite : Végétarisme et végétalisme - Hélène Baribeau, nutritioniste
Arrow http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=vegetarisme_regime Bon app1
Dorénavant, autre que des recettes ou des astuces, je posterai sur le régime végétarien depuis différentes perspectives dans Tous les Jours (sujet Ces animaux que tu manges), rubrique indiquée par notre modératrice quand britanie a demandé un post sur le véganisme serait bienvenu sur Angie.
bon app


Dernière édition par kairos le Mar 24 Juil - 16:06, édité 1 fois

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les céréales

Message  Invité le Lun 21 Fév - 20:58

LES CEREALES

Ce terme de "céréales" définit des plantes dont les grains riches en amidon sont utilisés, transformés ou non, dans l'alimentation humaine et animale. De tous temps, les hommes ont cultivé des céréales car elles leur fournissaient l'énergie dont ils avaient besoin. Ce terme "céréales" désigne aussi, dans le langage courant, les céréales de petit déjeuner, produits de l'industrie agro-alimentaire destinés à ce repas.

* Les différentes céréales Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe1
* Structure des céréales Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe2
* Traitement obligatoire Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe3
* Toujours cuites Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe4
* Nutrition Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe5
* Céréales, équilibre alimentaire et santé Arrow http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866#paragraphe6

exploration http://www.e-sante.fr/cereales/guide/866

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Invité le Mar 1 Mar - 10:52

fractal a écrit: http://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/Regimes/Fiche.aspx?doc=vegetarisme_regime Bon app1

Sympa ce site Fractal! Surtout l'herbier médicinal!
Je m'intéresse beaucoup aux plantes, et notamment à la manière de les utiliser...Ou de les cuisiner dans le cas des fleurs!

J'ai une recette à tester au printemps avec des fleurs de pissenlits; si ça branche quelqu'un de tester aussi, je posterai la recette! ok
Il s'agit d'un miel, confectionné sans abeilles, vous l'aurez deviné! Very Happy

Voila qui est fait; ça s'appelle:" avec des fleurs..." Very Happy

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/t3149-avec-des-fleurs


Dernière édition par britanie le Mar 1 Mar - 11:21, édité 2 fois (Raison : mettre un lien)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

manger nos fruits à jeun

Message  Invité le Ven 4 Mar - 8:36

Bonjour,

@ britanie, merci. J'ai lu ton post car je clique systématiquement quand j'arrive sur Angie 'Lire les derniers posts depuis votre dernière connexion' (lien en haut de la page d'Accueil) puis 'Sujets actifs du jour' quand je me reconnecte sur Angie dans la même journée (lien en bas de la page d'Accueil). Je posterai plus tard sur ce fil qui m'intéresse beaucoup.


Question:Est-ce vrai qu'il est plus efficace pour la santé de manger nos fruits à jeun, le matin avant de déjeuner par exemple, ou plus tard comme collation?

Réponse : Je me fais souvent poser cette question à laquelle je réponds toujours qu’un fruit mangé avant un repas ou entre deux repas ne sera pas plus efficace qu’un fruit mangé pendant un repas. La seule raison de recommander de manger les fruits en dehors des repas est lorsqu’une personne souffre de reflux gastro-oesophagien et, qu’en conséquence, elle doit réduire la grosseur des portions et répartir son apport alimentaire en 6 repas.

Je trouve que la recommandation de manger ses fruits entre les repas comporte plus de risques que de bienfaits, car plusieurs personnes qui tentent de la suivre en viennent à manger moins de fruits parce qu’elles oublient de les prendre carrément, que ce soit avant ou entre les repas, le repas étant par tradition le moment habituel pour manger. Aussi, la vitamine C, présente dans la majorité des fruits, augmente l’absorption du précieux fer contenu dans les autres aliments quand les fruits sont consommés en même temps que le repas.
Par contre, certains fruits (s’ils sont consommés en excès) peuvent provoquer des ballonnements à cause de leur teneur en fructose, comme la pomme, la poire, la goyave, le melon miel, la mangue, la papaye, la carambole, le melon d’eau, le cantaloup, le raisin, la cerise et le litchi.

Avant de retirer les fruits des repas, demandez-vous si vous ne mangez pas trop en général. C’est certain qu’une pomme consommée pendant ou après un repas trop copieux risque d’augmenter l’inconfort causé par un surplus de nourriture. Il ne faut pas qu’un bon aliment en soi (une pomme, par exemple) devienne le prétexte d’une consommation excessive en général.

Hélène Baribeau, dététiste-nutritionniste.
Arrow http://blogue.passeportsante.net/helenebaribeau/2011/01/regimes_herbamare_fruits_a_jeun_reponses_questions.html

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Est-il plus dangereux de manger aujourd'hui qu'hier ? 15 mars à 18h20 radio et 20h40 TV

Message  Invité le Mar 15 Mar - 17:22

15.03.2011 - 18h 20 (tout à l'heure mais à écouter aussi en différé)
Débat *en direct* du studio 167 de France Culture - Thème(s) : Information| Idées| alimentation

Est-il plus dangereux de manger aujourd'hui qu'hier ?
Invité(s) :
_Jean François Narbonne, professeur de toxicologie à l'université de Bordeaux 1 Expert à l'Agence française de sécurité sanitaire des aliments (Afssa) et à l'Agence française de sécurité de l'environnement et du travail (Afsset)
_Bruno Le Maire, ministre de l’Alimentation de l’Agriculture, de la Pêche, de la Ruralité et de l’Aménagement du territoire
_Marie Monique Robin, journaliste et réalisatrice Lauréate du prix Albert Londres

Arrow http://www.franceculture.com/emission-du-grain-a-moudre-est-il-plus-dangereux-de-manger-aujourd-hui-qu-hier-2011-03-15.html
Marie Monique Robin, Notre poison quotidien : la responsabilité de l'industrie chimique dans l'épidémie des maladies chroniques, La Découverte, 2011

Jour J! Mardi 15 mars 2010 N'oubliez pas ARTE, ce soir, à 20 heures 40!
C'est l'heure de diffusion de mon film "Notre poison quotidien".

Marie Monique Robin, Notre poison quotidien, Arte, 2011 (DVD)
Le blogue de Marie Monique Robin : Arrow http://robin.blog.arte.tv/category/notre-poison-quotidien/
Bon app1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Légumes Verts

Message  Invité le Jeu 17 Mar - 10:15

Quiche aux épinards et au boursin

pour 4 à 6 personnes - cuisson : 25 à 30 minutes au four


Ingrédients :
100 g épinards frais
20 g beurre
jus d' 1/2 citron
1 pâte feuilletée surgelée de 250 g
1 boursin (ou générique de ce type de fromage frais)
15 cl de lait
10 cl de crème liquide
1 oeuf
2 jaunes d'oeufs
sel et poivre


Préparation
_ Retirer les queues des épinards et rincez les feuilles. Dans une casserole, les faire fondre dans le beurre et le jus du 1/2 citron. Saler et poivrer puis les égoutter dans une passoire.
_ Préchauffer le four à 180° (thermostat 6). Dérouler la pâte feuilletée et en garnir un moule à tarte de 20-25 cm beurré. Piquer le fond avec une fourchette
(pour faire des trous d'air).
_ Dans un récipient, écraser le boursin avec une fourchette. Ajouter le lait et la crème. Mélanger puis ajouter l'oeuf entier et les 2 jaunes, sel et poivre.
_ Répartir les épinards égouttés sur le fond de pâte. Verser le mélange au boursin dessus.
_ Cuire au four 25 à 30 minutes.

Servir tiède avec une salade verte.

study Essentiels de saveurs, Hachette pratique, 79 pages, 7,90 euros.


PS Vous pouvez faire le même type de quiche avec des brocolis découpés en petits morceaux ou des poireaux découpés en fines rondelles.


Bon app1

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Invité le Jeu 17 Mar - 10:54

Bon app1 mmmmmmiam ça m'a l'air bien bon tout ça bon app
Je sens que je vais m'y mettre .

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

4 concepts pour mieux manger dans le respect de l'environnement

Message  Invité le Mar 29 Mar - 10:28

Laure Waridel - 4 concepts pour mieux manger dans le respect de l'environnement

4 concepts pour mieux manger : nu, non loin, naturel et juste


Arrow http://www.passeportsante.net//fr/AudioVideoBalado/Index.aspx?docId=390

crepe

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Invité le Jeu 12 Mai - 8:11

beau travail fractal bien fait tout est bien pour notre instruction merci Very Happy Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Ne sucrez pas les fraises !

Message  Invité le Ven 13 Mai - 6:46

Ne sucrez pas les fraises !

La façon la plus rapide de consommer les fraises, c'est nature avec du sucre et souvent trop de celui-ci. Voici des recettes de dessert avec beaucoup de fraises et peu ou pas de sucre.

Mousse à la fraise Arrow http://recette.e-sante.fr/mousse-fraise/recette/888

Terrine de fromage blanc aux fraises Arrow http://recette.e-sante.fr/terrine-fromage-blanc-fraises/recette/888

Sorbet de fraises aux parfums d'orange Arrow http://recette.e-sante.fr/sorbet-fraises-parfums-orange/recette/888

Fraises et crème anglaise à l'orange Arrow http://recette.e-sante.fr/fraises-creme-anglaise-orange/recette/8888

Smoothie fraises kiwis Arrow http://recette.e-sante.fr/smoothie-fraises-kiwis/recette/888

Soupe de fraises au gingembre Arrow http://recette.e-sante.fr/soupe-fraises-gingembre/recette/888




exploration e-santé.fr

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Les germes de la peur _ alimentation vivante

Message  Invité le Dim 12 Juin - 9:33

Les germes de la peur

Les angoisses alimentaires tiennent à la méconnaissance des modes de production.


Nature morte de Luis Meléndez (XVIIIe siècle) (Musée du Prado, à Madrid)

Après la peur de manquer, la peur au ventre ? Après des siècles de famines, la trouille d’ingérer des aliments mortels. Il y a de cela. Si les angoisses alimentaires (rationnelles ou pas) ne datent pas d’hier, elles ont dans notre société de consommation changé de nature. Et sont passées, à en croire l’historienne Madeleine Ferrières (1), «d’un critère quantitatif à un critère qualitatif». Avec une crainte désormais lancinante de s’empiffrer du «corrompu, du malsain, de l’immonde». Une angoisse à la hauteur des barrières que l’on ne cesse d’ériger pour se protéger : contrôles sanitaires, réglementations exigeantes, hyperhygiénisme, traçabilité…

Comble. Le voilà le terreau sur lequel pousse l’affaire du concombre tueur. Mais loin des alertes coutumières aux fromages à la listeria, au steak haché suspect ou aux œufs contaminés, et des mémorables crises de la vache folle, de la tremblante du mouton ou de la grippe aviaire, la cucurbitacée tranche : c’est un végétal. Et c’est une première. Un comble quand l’air du temps crie haro sur la bidoche qui bouche les artères, l’élevage du bœuf et son déplorable bilan carbone, et porte le vert aux nues. Si même les cinq fruits et légumes par jour se mettent à avoir de la bactérie dans l’aile…

Certes, le concombre (ou du moins E.coli) aurait déjà des morts sur la conscience. Mais comme à chaque crise sanitaire, avérée ou non, une méga-amplification est déjà à l’œuvre, à base de mondialisation et de médiatisation. Sans doute parce que la grosse pétoche de la crudité contaminée en dit long sur notre rapport à la nourriture dans notre société moderne.

Au fond, notre angoisse est proportionnelle à la distance qui existe aujourd’hui entre nous et nos aliments. Quand plus de 80% de la production agricole française est aujourd’hui directement transformée par l’industrie alimentaire, le mangeur ne sait plus comment s’élève un poulet, pire comment pousse un concombre. «On ne sait plus d’où vient ce que l’on mange. C’est une crise qui tient à la circulation des aliments. Tout cela milite en faveurd’une agriculture locale», estime Gilles Fumey, enseignant-chercheur en géographie culturelle de l’alimentation à l’université Paris IV-Sorbonne (2).

Hygiénisme. Outre la distance géographique, il y a aussi les faux-semblants qui, censés nous rassurer, nous éloignent encore un peu plus de notre assiette. Le packaging (les tomates sous plastique, la salade en sachet) et le marketing calibrant l’aspect des aliments (des fraises bien rouges, des avocats brillants) sont censés satisfaire notre demande d’hygiénisme alors qu’ils ne garantissent pas forcément la sûreté des modes de production. A l’arrivée, comme le souligne Madeleine Ferrières, «le consommateur […] appartient à l’utopie de l’abondance et de la sécurité».

(1) Histoire des peurs alimentaires, du Moyen Age à l’aube du XXe, ed. Seuil, 2002.
(2) Les radis d’Ouzbékistan, tour du monde des habitudes alimentaires, François Bourin Editeur, 2011.


exploration liberation.fr 01/06/2011 - Par Jacky Durand et Catherine Mallaval

En savoir plus sur l'alimentation vivante :
Arrow http://www.cfaitmaison.com/germs/germes.html
Arrow http://www.eco-bio.info/main2.html

bon app

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Invité le Lun 11 Juil - 14:42

Recette d'été : salade de melon à la menthe


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cuisine : recettes et astuces

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 11:08


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 6 sur 15 Précédent  1 ... 5, 6, 7 ... 10 ... 15  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum