J'ai la trouille- e.c.t.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

J'ai la trouille- e.c.t.

Message  imagine le Lun 13 Sep 2010 - 20:39

Bonsoir,

Confirmé bipolaire II, après 10 ans sans succès, d'essais des médicaments passés et nouveaux, bien sur assosciés à toutes les méthodes psychologiques.

Avec mon psy nous sommes arriver, vu mon état permanent de dépression majeure (de non-vie pour moi), à envisager volontairement la dernière solution médicale: les ect.

Bien que je sache que c'est l'ultime chance et que je n'ai rien à perdre.....j'ai la "trouille".

Si certains ont vécu cette expérience, merci de vos informations et conseils
avatar
imagine

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 66
Type troubles : bp II
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  Invité le Mar 14 Sep 2010 - 6:20

Bonjour imagine,

Bienvenue parmi nous en tant que posteur et non juste en mode lecteur.

Je vis des EDM répétitifs (enfin survis à des épisodes dépressifs majeurs) depuis quelques années et je "sur-réagis" aux traitements médicamenteux administrés à dose thérapeutique. Ils me zombifient complétement et me rendent incapable de fonctionner de manière autonome. Ainsi je ne prends que 500 mg de dépakote au lieu des 1500 à 2000 mg "habituels" : avec 250 mg de plus, je suis incapable de passer une porte sans me cogner ni de conduire en toute sécurité car j'évalue mal l'espace.

J'ai demandé en mai dernier à mon psy d'envisager les ect. Il s'est montré réticent pour moi et nous avons décidé plutôt d'adjoindre un 2ème thymogulateur. Le lacmital semble obtenir de bons résultats sur les états dépressifs. Mon médecin, spécialiste des troubles bipolaires, était toutefois un peu réticent, car selon lui, c'est une puissante molécule qui "gêne" le recours à l'ajout ponctuel d'antidépresseurs à plus haute dose lors des EDM profonds.

J'ai commencé il y a 1 mois avec semaines 1-2, 25mg tous les 2 jours puis 1 cp 25mg quotidens car je n'ai pas fait de réaction adverse (risque de réaction cutanée).

Pour le moment, j'en suis toujours à 25mg quotidiens le matin, 1/2 prozac 20 mg le midi puis 1 dépakote 500 mg + 1 prozac 20 mg le soir.
Si je prends le cp de prozac20 le matin avec le lamictal25, je suis vraiment trop amortie même si je reste juste ralentie mais pas amortie (je peux conduire sans danger mais je dois tout faire un peu plus lentement).

Je pensais aux ect car j'ai lu leur efficacité sur les EDM récurrents. J'ai toujours préféré un moyen mécanique à un procédé chimique, par exemple pour la contraception, le stérilet à la pillule. De principe, je préfère m'abstenir de médicaments et l'électricité me tentait bien.

Je vois mon psy jeudi et je lui demanderai plus de détails. Peut-être, son refus est aussi lié à ma situation géographique : je réside en campagne et il faudrait sans doute que j'intègre un hôpital lointain pour ce type de traitement, ce qui dans mon cas, entraînerait de grosses contraintes matérielles.


Au plaisir de te lire plus en avant. Malgré ton ancienneté de membre, peut-être ce post de joha s'avérera utile pour ta navigation sur ce forum http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/trucs-et-astuces-f14/bienvenue-aux-nouveaux-arrivants-vous-etes-perdus-sur-le-forum-peut-etre--t1768.htm#13852

PS : as-tu déjà consulté dans un centre expert ? Si tu ne connais pas et que ça t'intéresse, tu pourrais mettre comme mots-clés "bipolarité centre expert" dans un moteur de recherche ; aux dernières nouvelles, j'ai lu qu'il en existe 8 répartis en France.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  Joha le Mar 14 Sep 2010 - 9:19

Bonjour Imagine et soit le Bienvenue bienvenue sur le forum welcom foule

Il y a un un fil (ou peut-être plusieur) sur le forum sur les E.C.T, mais comme je ne connais pas le nom complet des initiales, je ne l'ai pas retrouvé en utilisant la fonction "rechercher".
Mais je sais qu'il en existe au moins un, où Jacques était intervenue en réponse de quelqu'un.


Sinon je ne m'y connais pas du tout sur le sujet, je suis désolée, j'espère que quelqu'un te répondra.
Mais je comprends que tu ai la trouille ; j'en serrais de même.

C'est vrai de parler un maximum avec les médecins de cette technique, ce sujet, est plus rassurant, dédramatisation, et avec les gens je penses aussi.

Amitié bisous flower

Bise
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  flowerpower le Mar 14 Sep 2010 - 10:43

J'ai eu 2 tranches d'ect, la 1ère que j'estime efficace, car j'en suis ressortie bien, sur une mélancolie délirante, la seconde moins efficace sur un EDM, mais on ne peut dire non plus qu'il trainait en longueur encore.

les seules séquelles en ont été : trouble mnésique (de la mémoire) sur une période d'environ 2 ans précédent le traitement. Cependant c'était en 1997-1998, et la technique s'est affinée depuis, pour éviter au plus ce genre d'effets secondaires, avec de nouveaux appareils, une attention particulière à la façon dont sont posées les électrodes par exemple, etc...

Et ce genre d'effet secondaire ne touche pas tout le monde. Il est d'autant plus fréquent que, par exemple, les électrodes sont positionnées de telle façon, qu'on les utilise en position bilatérale (des deux côtés de la tête), et pas unilatérale, qu'on utilise de vieux appareils, que le nombre de séances est élevé (pour exemple, j'en ai eu plus de 20, ce qui est beaucoup par rapport à la moyenne d'un traitement par ect).

A court terme (quelques heures en général, un peu plus long parfois ai-je lu), il est fréquent que l'on vive juste après l'ect un moment assez court de confusion, perte mnésique par exemple, mais celles-ci sont constamment réversibles, et à ce moment, les soignants (infirmier anesthésiste, puis infirmier tout court) sont là pour vous surveiller un moment. Si c'est fait en ambulatoire, ils ne vous laissent repartir que quand ça va mieux, si on est hospitalisé, no problem.

Ca peut être une bonne technique, très efficace, si on a épuisé les autres solutions, et/ou dans des cas les plus lourds. Et si le psy ne l'utilise pas pour tout et n'importe quoi, mais pose la bonne indication.

Sur ma 1ère tranche d'ect, on avait testé avant 15 jours d'Anafranil, complétement inefficace, et même, mon état s'aggravait nettement, je ne vois pas, vu mon état à l'époque qu'ils aient pu utiliser une autre solution que l'ect. La mélancolie délirante, c'est beaucoup de souffrance, et un médecin digne de ce nom essaye de soulager son patient, surtout par une technique qui fonctionne assez bien globalement.

Pour une dépression au long court, et si l'indication est bien posée, idem, le médecin a le devoir de tenter de soulager son patient. Et si d'autres alternatives ont été tentées sans succès, il peut proposer l'ect.

Mais ensuite de l'ect, même si celui-ci a de bons résultats, il faut quand même, pour nous bipolaires, un traitement préventif des rechutes. Car elle n'agit pas éternellement non plus.

Quand à la peur, voire l'effroi que ça peut provoquer à l'idée qu'on vous envoie une décharge électrique dans le cerveau, alors là c'est un peu du mythe. Si on a l'occasion de voir pratiquer l'ect dans une émission tv par exemple, on peut constater que la séance en elle même est hyper courte, et que ça n'a rien de barbare non plus. Juste ce qui rallonge un peu le temps de séance, c'est l'anesthésie avant, puis après pour surveiller le réveil, comme pour toute anesthésie.

avatar
flowerpower

Féminin Nombre de messages : 186
Age : 57
Type troubles : tb2 + mixtes = tb1 par raccroc
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 16/08/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  imagine le Mer 15 Sep 2010 - 10:55

Merci à toutes,

Hier c'était scanner, bonne nouvelle ils ont trouvé un cerveau sous le crane, avec meme des connexions neuronales.....mais ils ne m'ont pas dit combien???

C'est un sujet délicat, tabou presque meme dans notre monde à part et j'ai trouvé si peu de témoignages donnant des résultats vécus, que la peur vient de là je pense. Mais selon les études parues, ça donne de l'espoir...... car je suis au bout du rouleau, je n'en peux plus, 15 ans déjà et vu mon age!!!!.

Neuf mois d'hésitations et de discussions avec mon psy, avec analyse du rapport bénéfice/risque, que j'ai décidé de tenter.
Le traitement par l'électricité a bien changé, aujourd'hui on utilise de l'électricité continue pulsée, avec un temps d'application réduit de 2 secondes à 0.5 et surtout focalisé dans l'hémisphère du cerveau concerné. Sous anesthésie générale mais très courte et curarisation.

Joha: tu n'imagines pas la réaction des proches et des non-proches, ça ramène à la folie d'antan. Pour les proches: enfants, compagne, j'ai expliqué comme j'ai pu, pour arriver à la fin, a leur décrire l'enfer que je vivais réellement (soit rien, vide, néant, souffrance, de la non-vie, de la survie,etc...) et leur demander s'ils accepteraient de vivre dans mes conditions? C'est passé en partie je crois .

Flowerpower: une autre crainte, c'est aussi les pertes de mémoire que tu évoques, certes non définitives, mais quant on voit toutes les décharges qu'on nous fait signer, ça ne rassure pas. Je serais hospitalisé deux semaines pour les premières scéances, puis en vsl le mois suivant.
Et tu l'as vécu, je me demande dans quel monde je vais tomber, vivre avec d'autres patients plus ou moins touchés, repas à la cantine, etc....loin de ma solitude, de mon silence et de la nature qui m'entoure.

Fractal, je répondrais à tes questions plus tard, mon post est déjà long,.... à lire et à écrire pour la concentration.

A bientot
avatar
imagine

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 66
Type troubles : bp II
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  imagine le Mer 15 Sep 2010 - 12:06

Fractal:

Je me retrouve beaucoup dans tes écrits: EDM, surréaction à tous les médicaments (sauf les anxiolitiques et le Lamictal).
Tu as raison, j'ai souvent demandé à mon psy s'il devait soigner mes EDM ou ma bipolarité, bref on a tout essayé comme je le disais.
Maintenant ce n'est plus lacher-prise mais lacher-tout un jour peut-etre

Dans la recherche actuelle,il existe deux écoles, la Française qui pense que bipolarité de toutes sortes et de tous effets sont une meme maladie, alors que l'école Américaine pense qu'il peut s'agir de maladies différentes qui se superposent comme un mille-feuilles avec des liens entre eux, donc qui se traitent différemment, mais dans les deux cas, il n'y a ni résultats ,ni médicaments....sujet intéressant

Oui je eu un peu de chance tout de meme, par hasard je suis avec un psy spécialisé stress, anxiété et bipolarité, qui travaille aussi avec le centre expert de Bordeaux et les soi-disant pontes Parisiens.
C'est aussi lui qui pratique à l'hopital les ECT pour toute la région .
Pour moi, il n'est pas convaicu à 100% mais c'est un psy très prudent et modeste, on sent qu'il ne prétend pas détenir la vérité.

Je ne manquerais pas de vous tenir au courant, "courant" je ne l'ai pas fait exprès!!!!


Joha: j'ai oublié ECT c'est électroconvulsothérapie ou sismothérapie, déclenchement d'une convulsion.
Flower, Joha, j'ai répondu dans mon post précédent.
avatar
imagine

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 66
Type troubles : bp II
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  chispa le Jeu 16 Sep 2010 - 14:14

Il y a trois ans je me suis déboitée l'épaule. Dans les soins de kinésithérapie pour la revalidation, la kine me mettait souvent des électrodes avec un courant modéré pour diminuer la douleur.. c'est quand même bizarre que dans le milieu de la médecine physique ce n'est plus du tout un tabou. On met du courant sur les gens sans problèmes...
avatar
chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 56
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  charlotte83 le Mer 29 Sep 2010 - 20:13

bonjour imagine,

je prends la discussion en retard ....mais je voulais te dire que les ect ont sortie ma fille d'un enfer sans nom et lui ont tout simplement

sauvé la vie! Après 15 TS, elle avait décidé d'en finir par un moyen plus efficace que la prise de cachets et c'est à ce moment là que son

psy lui a proposé les ect.

Cela a été miraculeux pour elle! Elle n'en avait que 3 à faire au début ( en ambulatoire) pour se sortir de la dépression ; ces 3 ect la laissait

tranquille 2 mois puis rebelote pour 4 mois où elle était bien etc....ensuite un seul ect a suffit et le dernier qu'elle a fait c'était il y a 2 ans!!!!

Ma fille reste fragile, elle est sous lamictal mais fini les 30 comprimés par jour et leurs effets secondaires de fou, fini les dépressions

mélancoliques où elle ne pensait qu'à mourir, fini les TS.....

J'espère que les ect seront aussi efficaces sur toi...si tu veux me poser d'autres questions n'hésite pas Madeleine

P.S ma fille n'a eu aucun effet secondaire des ect , aucune perte de mémoire


charlotte83

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  Invité le Jeu 30 Sep 2010 - 7:23

Bonjour charlotte83,

C'est justement parce que j'avais lu tes témoignages que j'ai réclamé des ect à mon psy.

Merci de le partager ici avec nous.

Belle journée à vous 2 !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  charlotte83 le Jeu 30 Sep 2010 - 14:57

imagine, je voudrai te dire 2 points importants au sujet des ect:

1- leur nombre : cela dépend du patient Charlotte était passée en hypomanie au bout de 3 la première fois

elle se présente donc à l'hôpital pour le 4ième en expliquant qu'il ne fallait pas le faire car son humeur était déjà trop haute

réponse du psy : le bloc est réservé donc tu feras un 4 ième ect.....logique extraordinaire pour un type qui a bac + 10!!!!!

bilan : ma fille est passée en phase maniaque et elle a vécu l'horreur (et nous avec!)

après, elle ne s'est plus laissée faire et tenait bon, tout comme la fois où elle est passée à un seul ect...elle a été entendue!

2- le problème du curare à l'hôpital ici ils ne veulent pas en mettre et ma fille avait de mauvais reveils

finalement ils ont bien voulu changer et lui mettre du curare, depuis Charlotte a de très bons reveils

voilà, tu as peut-être déjà parler de ça avec ton psy mais je tenais à le rajouter

bisous de Madeleine

P.S Charlotte a un compagnon, ils attendent leur enfant pour noel. On a tous peur du baby blues pour elle mais si cela arrive,

elle fera un ect et ça suffira...avoue quand même que c'est mieux que de lui donner un ad qui non seulement mettrait 3 semaines

pour agir mais en plus, agirait mal puisqu'il la ferait passer illico en phase mixtes .

charlotte83

Nombre de messages : 7
Date d'inscription : 08/05/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  imagine le Ven 1 Oct 2010 - 13:59

Merci à tous et à toutes,

Mais vous voyez qu'il y a peu de bipolaires confrontés aux ect, pas qu'ici.

Je viens de terminer tous mes examens médicaux préparatoires et je suis bon pour le service, avec un peu d'ironie, pour le fauteuil élec*****

Mais après une nouvelle crise de dépression mélancolique, longue et sévère (c'est pourquoi vous me voyez peu).....ce sont les ect ou la caisse car je suis au bout de l'acceptable, ce serait bète de ne pas essayer la dernière solution.
Les psys sont dubitatifs face à la bipolarité bpII tendance dépressive, mais on verra
Est-ce que les nouveaux appareils mis en oeuvre depuis 2010 qui ont moins d'effets secondaires, seront plus efficaces?

Oui, c'est au patient de décider les scéances et leur répartition sauf au départ

J'ai négocié les soins ambulatoires et non l'hospitalisation, mais je vais y aller avec une certaine crainte....avec une pensée pour tous les bipolaires.

Je ne manquerais pas de vous tenir informer de cette expérience et des résultats.

Merci à tous.
avatar
imagine

Masculin Nombre de messages : 10
Age : 66
Type troubles : bp II
Emploi / Statut : invalidité
Date d'inscription : 27/04/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: J'ai la trouille- e.c.t.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum