Cycles rapides.

Aller en bas

Cycles rapides.

Message  Joha le Jeu 26 Aoû 2010 - 17:14

Tout d'abord je mets le lien d'un très bon fil sur le sujet dans le forum qui est plus du côté médicamenteux :





Tiré du livre Les clairs-obscurs de l'âme. Un voyage artistique au coeur de la bipolarité ; sorti en 2006,
de Philippe Nuss, Marie Sellier, Jean-Paul Bath a écrit:
Arrow ¤


Cycles rapides.



Certains patients bipolaires présentent une alternance très rapprochées d'épisodes thymiques : on dit qu'ils présentent une forme à cycles rapides. Elle est, dans certains cas, si rapide qu'il n'existe quasiment plus d'intervalles libres entre les épisodes.

On en distingue différents types :

  • Ceux dits à cycles rapides (> ou = 4/an)
  • ultrarapides (> ou = 4/mois)
  • ultradiens (au cours d'une même journée)


Ces formes sont à distinguer de la cyclothymie, état où l'humeur est fluctuante mais n'atteint jamais vraiment l'intensité ou les carractéristiques de la manie ou de la dépression.

Néanmoins, le cycle rapide ne doit pas être résumé à une simple accélération de la récurrence (comme une musique dont le rythme serait plus rapide), mais évoque plutôt une instabilité de l'humeur, comme s'il existait une facilitation du passage d'un état thymique à un autre.
Les patients présentant un trouble bipolaire à cycles rapides ne demeurent habituellement pas dans cet état de façon durable.

De nombreux facteurs de risques évolutifs ont été proposés. Certains auteurs suggèrent que l'existence qu'un tempérament cyclothymique avant le début de la maladie favoriserait l'apparition d'un cycle rapide. D'autres indiquent que cette caractéristique serait plus fréquente chez les femmes ; ces dernières représentent en effet 70 à 92 % de la population de cycleurs rapides dans la plupart des études. Ces patients auraient aussi une consommation de toxiques plus fréquentes. La prise d'antidépresseurs seuls, c'est à dire sans la prescription associée d'un régulateur de l'humeur (comme le lithium) pourrait également favoriser l'apparition de cycles rapides.
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Cycles rapides.

Message  Joha le Jeu 26 Aoû 2010 - 21:39

Tiré du livre Manie et Dépression. Comprendre et soigner les Troubles Bipolaires ; sorti en 2007,
du Pr Marc-Louis Bourgeois a écrit:
Arrow ¤



Les cycles rapides (cycles courts).



Les cycles rapides représentent le chiendent des troubles bipolaires.

Ils ont été définis par D.L. Dunner et R.R. Fieve dès 1976, et les travaux ultérieurs ont confirmé la pertinence de leurs critères et de leurs données :

- Les patients présentent plus de 4 épisodes maniaco-dépressifs clairement délimités chaque année.
- Ils sont présents chez 20 % des bipolaires. Les femmes souffrent beaucoup plus fréquemment de cycles rapides (quatre à cinq femmes pour un homme).
- Ils peuvent exister d'emblée, mais ils apparaissent habituellement au cours de l'évolution.
- Ils viennent donc s'inscrire dans le cours de la maladie et vont persister pendant des mois ou des années.
- Le début de la maladie maniaco-dépressive par un épisode dépressif exposerait la personne à un risque plus élevé pour ce type de complications.





Critères de spécification des cycles rapides



---Peut s'appliquer aux troubles bipolaires I ou au troubles bipolaire II.
---Au cours des 12 derniers mois au moins 4 épisodes thymiques répondaient aux critères d'épisodes : dépressif majeur, maniaque, mixte ou ---hypomaniaque.
---NB : Les épisodes sont délimités par la survenue d'une rémission complète ou partielle d'au moins 2 mois ou par le virage à un épisode de ---bipolarité opposée (par exemple, épisode dépressif majeur vers épisode maniaque).

---Plus de quatre épisodes par an. 13 à 20 % des troubles bipolaires ; début d'emblée 20 %, ultérieur 80 % ; prédominance féminine ; fréquence du ---début de la PMD par la dépression.

(DSM-IV, APA 1994-CIM-10, OMS, 1993)-------



Les cycles rapides sont facilement caractérisés dans les formes BP I et aussi BP II, ainsi que dans les Dépressions Unipolaires.
On a invoqué à leur origine un mécanisme pathologique de "sensitization" et de "kindling" ( R.M. Post et al.), une insuffisance thyroïdienne, le rôle déclenchant des antidépresseurs.
S'agit-il d'une affection ou d'un sous-groupe différent ? Doit-on les placer à l'extrémité maniaque des troubles BP ?
Ils répondent assez mal au lithium et mieux aux antiépileptiques.
Enfin, il existe aussi des cycleurs ultrarapides, avec, par exemple, des cycles de 48 heures.
Ils auraient tendance à disparaître spontanément au bout de plusieurs mois ou même quelques années.

avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycles rapides.

Message  Funambule le Jeu 26 Aoû 2010 - 22:12

Merci Joha pour ces liens très instrustifs.
avatar
Funambule

Féminin Nombre de messages : 879
Type troubles : TB 2 à cycles rapides, borderline, troubles anxieux, abandonnique...et puis quoi encore ?!
Emploi / Statut : Ecrivain en devenir...
Date d'inscription : 16/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Cycles rapides.

Message  Joha le Jeu 26 Aoû 2010 - 23:33

Tiré du livre Les Troubles bipolaires. De la cyclothymie au syndrome maniaco-dépressif ; sorti en 2009,
de Christine Mirabel-Sarron et Isabelle Leygnac-Solignac a écrit:
Arrow ¤


La durée des épisodes.

L'exception des cycles rapides.

La forme rapide se définit par l'existence d'épisodes maniaques et dépressifs de courtes durées qui s'alternent.
Elle concerne 12 % à 24 % des patients bipolaires traités [médicaments], avec une prédominance féminine.
Elle pourrait être induite dans 30 % à 40 % des cas par une prescription d'antidépresseurs.

Ils peuvent s'appliquer au trouble bipolaire de type I ou II et se caractérisent par la survenue d'au moins 4 épisodes de trouble affectif bipolaire au cours d'une périodes de 12 mois.


D'après les critères DSM-IV

Au cours des douze derniers mois au moins quatre épisodes thymiques répondaient aux critères d'épisodes : dépressif majeur, maniaque, mixte ou hypomaniaque. Les épisodes sont délimités par la survenue d'une rémission complète ou partielle d'au moins 2 mois ou par le virage à un épisode de bipolarité opposée (par exemple, épisode dépressif majeur vers épisode maniaque).
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycles rapides.

Message  Invité le Ven 27 Aoû 2010 - 10:19


et quand c'est tout les jours ,ça veut dire que l'on est pas stabilisée?,ou alors c'est un état mixte pas cycle rapide?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycles rapides.

Message  Joha le Ven 27 Aoû 2010 - 20:22

Bonne question .... !

Je m'en pose une similaire .....


Tous les jours en cycles rapides cela existe bien puisque ce sont des cycles ultradiens, et je pense qu'ils existent bien sans être Etats Mixtes, du moment que les symptômes maniaques et dépressifs ne sont pas mélangés ensemble mais l'un après l'autre et que ceux-ci sont d'intensité extrêmement forte ou propres aux symptômes à proprement dit de manies et de dépressions et non dans une forme modérée qui ne les atteindrait pas (comme la cyclothymie).


Alors est-ce que le fait que cela soit en cycles ultrarapides ou ultradiens signifierait que l'on ne soit pas stabilisé .... ? Bonne question, mais je crois que la réponse et complexe suivant les personnes, le trouble et la façon de le vivre et de le ressentir.


Ce que je sais c'est qu'on peut être Etats Mixtes et Cycles rapides, ...... et stabilisé.


Je suis Etats Mixtes et Cycles rapides, mais pour moi la variation est quelque chose qui fait partie intégrante aux Mixte, comme deux choses accolées mais liées en étant fusionnée.

La vitesse et l’écart de variation dépend de la façon dont je réceptionne et gère les situations, les données extérieures.

Après, plus il y a des choses qui me perturbes, plus j'ai du mal à les réceptionner, surtout si elles s'enchaînent et qu'elles sont assez conséquentes, et plus mes cycles s'enclenchent ; et plus ils s'enclenchent en les réceptionnant mal, plus mon Etat Mixte lui-même perd sa stabilité et au lieu de bien le vivre en faisant un fondu et un bon mélange dans le dosage, celui-ci est composé de ressentis qui partent dans les extrêmes et en fractures et oppositions ; ce qui du coup est extrêmement douloureux, perturbateur, me fait partir en vrille (et tout peut ce passer en une fraction de seconde d'un instant à l'autre) et est très conflictuel à l'intérieur.


Mais tu vois, je n'arriverais pas à imaginer que mon Etats Mixtes ne puisse fonctionner sans les Cycles rapides, qu'ils soient rapides, ultrarapides ou ultradiens, après c'est une question de réceptions, je peux passer d'un état à un autre en le vivant très bien, c'est comme un enchaînement imbriqué en cascade. C'est un peu mon rythme de croisière, cela a toujours été comme ça.


Bien le vivre pour moi signifie Stabilisée ; Fracturé, douloureux, perturbateur signifie Perte de Stabilité, et là j'en ai pour un moment avant de remettre en place et retrouver une stabilité qui tienne grâce à la stabilité dans la longueur (bien mis en place et habitué à l'être et à le gérer d'affilé). Mais tout ça est liée aux situations qui nous entourent, ce qu'on règle et ce que l'on ne règle pas, ce que l'on subit ou ce que l'on agit, ou ce que l'on gère.
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Cycles rapides.

Message  Joha le Sam 23 Oct 2010 - 16:28

> ¤
uio3489, dans le fil : Petite amie bipolaire, comment réagir ... comment se comporter a écrit:
j'ai trouvé ça...certains seront P-E interessés...

http://www.checkupfromtheneckup.ca/fr/rapid.html

Merci Beaucoup Uio3489 !


Dernière édition par Joha le Sam 23 Oct 2010 - 17:58, édité 1 fois (Raison : Titre et remeciements)
avatar
Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycles rapides.

Message  Invité le Sam 23 Oct 2010 - 17:51

merci joha pour ce lien tres interessant

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Cycles rapides

Message  Invité le Lun 8 Oct 2012 - 8:08

Cycles rapides.

Selon la DSM-IV, la caractéristique essentielle des troubles bipolaires à cycles rapides est l’apparition d’au moins quatre épisodes par an. Ces épisodes peuvent apparaître dans n’importe quelle combinaison et dans n’importe quel ordre. Mais les épisodes de dépression majeure, de manie, mixes ou hypomaniques doivent être séparés par une période de rémission complète ou par un changement vers un épisode de polarité opposée.

Les cycles rapides apparaissent chez environ 10 à 20 % des individus souffrant de troubles bipolaires. Autant d’hommes que de femmes souffrent de troubles bipolaires mais les femmes représentent 70 à 90 % des personnes à cycle rapide. Les épisodes ne sont pas liés au cycle menstruel et apparaissent chez les femmes ménopausées ou non. Le cycle rapide peut être associé à une hypothyroïdie, à certains problèmes neurologiques (comme la sclérose en plaques), à un retard de développement ou à des blessures à la tête. Le cycle rapide peut apparaître n’importe quand lors d’un trouble bipolaire, mais surtout après l’utilisation d’antidépresseurs tricycliques et peut apparaître et disparaître...

Arrow http://www.le-sommeil.fr/?p=118

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Cycles rapides.

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum