anipassion.com

Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Joha le Jeu 5 Aoû - 9:58

Bonjour à Tous


Voilà, il y a une question que je me pose ....


Il se trouve que depuis petite en découvrant les films Alfred Hitchcock, adorant ceux-ci, pour l'intrigue et la façon dont est tourné et mis en place le scénario, en cours de film je trouvais ou voyais le sens du déroulement de ceux-ci et savait bien avant la fin le pourquoi du comment.

Au fil du temps, toujours avec les films à suspens et intrigue (bien que j'en n'ai pas vu des masses), je vois en général toujours ces petites choses qui en font le sens et la logique, et peux anticiper ce qui va s'y passer ou en tout cas en comprend le fil ..... et donc le dénouement avant qu'il en est lieu.
(C'est une généralité en moyenne, ce n'est pas exclusif).

Donc je savais que mon cerveau, et dans la vie de tous les jours c'est comme ça, j'analyse tout (je ne peux pas faire autrement c'est comme ça).

Il y a quelques jours un ami s'est aperçu de ça, alors qu'il me montrait quelques scènes choisies du film "Le sens de la vie" des Monty Python, que je n'avais pas vu, mais qui pour lui est un film culte depuis l'adolescence, et dont il a vu des dixaines de fois. Surpris de constater que je comprenais le sens de trucs qu'il avait mis du temps à comprendre ainsi que des trucs qu'il n'avait jamais percuté, (et là c'est moi qui ai été surprise), il a commencé à être fasciné.
Du coup il m'a mis le film "Saw" (le 1er) et m'a demandé de lui dire ce que j'en penserais. (et dans sa tête il se disait, ce film là si elle trouve le coupable avant la fin, je bouffe ma chemise ... !).

Sauf que ça ne faisait pas trois minutes que le film était commencé, que je lui ai dit qui était le coupable et pourquoi .... Il n'en a rien montré, mais tout du long du film, à chaque fois je lui disais à quoi servait les trucs ou le sens des trucs. Du styles : "mais les scies ce n'est pas pour faire ça, mais pour faire ça", "la personne qui appuie sur un bouton pour envoyer de l'électricité se trouve à tel endroit", ..... . Du coup il était fou .... il me disait "Mais c'est pas possible tu l'as vu le film ou quoi ... ?!"
J'en expliquais également les différentes intrigues (scénario) qu'aurait pût prendre le film en cours de route.
Et juste avant le moment clef de la fin, je me suis accrochée à lui (oui j'ai peur des films qui font peurs) et j'ai dit 'Bon maintenant le bouquet final ... !".

Donc mon ami est dégouté et fasciné, et dit que ce n'est pas normal que j'en découvre et comprenne l'intrigue du scénario dès le départ et au fur et à mesure ; que Personne ne trouve normalement. Alors que pour moi c'était évident et logique.

Après il m'a montré le film "L'effet papillon" (oui oui maintenant j'ai vu le film l'effet papillon Razz Razz Razz ), aussi un film culte pour lui, le 1er avec la version de fin qui avait été censurée (pas celle du cinéma, mais celle du coffret avec également la scène de la voyante qui avait été coupé). Et donc il m'a demandé de bien suivre et de me dire ce que j'y aurais compris une fois celui-ci fini.
Et tout le long du film il me demandait "Tu suis ?". Ben oui je suis ....
Et à la fin je lui ai expliqué tout ce qui j'y avais compris. Là il est dégouté .... parce-que j'explique tout, et apparemment même ce qui n'est pas mis sur les réflexions et conclusion sur le net.


Donc voilà ma question du coup :

Est-ce que ça vous fait pareil à vous ?

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  chispa le Jeu 5 Aoû - 11:30

Pas tout le temps, mais des fois oui. Par contre, je ne pense pas que je sois bien au dessus de la moyenne de ceux qui devinent la conclusion de l'intrigue.. mais la lecture du post est un plaisir.. à quand ta construction d'une intrigue?


chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Joha le Jeu 5 Aoû - 13:56

Bonjour Chispa,

haaaa, et bien je ne peux que m'inspirer de choses existantes et en voir ou créer le contenu et les liens, il n'y aura donc pas de polar ou de roman.
Mais effectivement j'ai un texte écrit vendredi après-midi dernier, juste avant de partir à mon week-end ; mais les 5 pages ne sont pas encore retapées au clavier, et je vais le soumettre avant à une personne en particulier.


Les intrigues sont bien particulières, on peut y mettre toutes les tournures, et celles-ci sont parfois surprenante comme cheminement.

C'est pas que ce soit faramineux, mais voici une disserte de 6ème (11 ans en France), et quelque part on pourrait dire que c'est aussi une intrigue psychologique.


Je précise que ce n'est pas autobiographique, mais inspiré de faits que j'ai vu ou entendu à gauche et à droite, avec aussi des choses personnelles.
Je précise parce-que ce travail demandé fait à la maison devait être noté et qu'il devait y avoir des commentaires oraux de la professeur, mais finalement il n'y a rien eu, pas de note, aucun commentaire, et surtout un minuscule "vu" écrit au stylo noir sous la dernière ligne, presque illisible.
Et mes parents ne voulaient absolument pas que je rende ce travail écrit, car ils disaient que j'allais passer pour je ne sais qui .... et que je faisais une grosse erreur.



Sujet : Faire un texte qui raconte ce qui nous rend vaniteux.



- J'ai tenu ma promesse, cette grande promesse, eh oui je l'ai fait : j'ai mis la table sans qu'on me le dise. Je fais tout chez moi : la cuisine, les courses, la vaisselle, le ménage !! Et j'aide mon frère à faire ses devoirs. Qu'est-ce qu'on deviendrait sans moi ?

- J'apprends toujours mes leçons. Je fais toujours mes devoirs. A l'école je prête toujours mes affaires quand on me les demande avant les cours. Je passe mes devoirs faits à la maison à des élèves qui ne les ont pas fait. J'ai délivré mes camarades des affreuses heures de colle données par les professeurs en les empêchant de jeter les craies au tableau, de monter sur les tables et de verser leurs cartouches d'encre sur les cheveux du voisin ou, bien entendu sur les profs. Qui oserait dire que j'ai fait du mal.

- Je suis gentille et serviable avec tout le monde et je ne comprends pas pourquoi tous mes camarades se moquent de moi, m'embêtent et me tapent.


Dernière édition par Joha le Jeu 5 Aoû - 19:07, édité 1 fois (Raison : orthographe)

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  chispa le Jeu 5 Aoû - 17:31

Razz je ris rien qu'à m'imaginer la tête du prof, de tes parents, et tout ce qui a du passer par leur tête en lisant ceci... trop bon, merci Joha Razz

chispa

Féminin Nombre de messages : 5478
Age : 55
Type troubles : Problématique mixte bipolarité et TDA/H sur une personnalité borderline avec traits abandonniques. Bipolarité MD (bipo1)
Emploi / Statut : Invalidité, Mi temps thérapeutique: thérapie familiale, équithérapeute
Date d'inscription : 28/04/2008

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/sentier-de-

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Joha le Jeu 5 Aoû - 20:00

Razz Ben ouai, ils n'ont rien compris à ma disserte ..... ! Dégoutée. Pour une fois que j'aurais pu avoir une bonne note en français ..... Et oui la construction d'un texte était (ou est ! Razz ) mon gros problème .... Là j'étais super contente et fière de moi .... ! Avec l'effet psychologique inversé et tout et tout. deprime Suspect Bande de blaireaux, va !! Laughing


Dernière édition par Joha le Jeu 5 Aoû - 23:52, édité 1 fois (Raison : oublie du mot "note")

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Joha le Jeu 5 Aoû - 20:20

Bon allez je me lâche .... !!

Impacte psychologique toujours .... mais là je crois que j'ai eu une bonne note il me semble, un B.


Campagne de pub :




en cours de réimpression


Dernière édition par Joha le Sam 23 Avr - 10:58, édité 1 fois

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Funambule le Jeu 5 Aoû - 22:41

Excellent Joha, vraiment excellent, aussi bien la dicert que la pub ! Razz ok Very Happy

Funambule

Féminin Nombre de messages : 879
Type troubles : TB 2 à cycles rapides, borderline, troubles anxieux, abandonnique...et puis quoi encore ?!
Emploi / Statut : Ecrivain en devenir...
Date d'inscription : 16/10/2008

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Joha le Ven 6 Aoû - 0:26

Ha sympa Merci ! Very Happy Lol Smile

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  petitenajia le Sam 7 Aoû - 23:27

Bonjour Joha,

Je me recentre sur ton post initial pour te donner mon point de vue.

Tu as simplement un bon esprit d'analyse et tu es observateur. Tout le monde n'est pas comme cela et ton ami a été stupéfait.

Moi aussi, quand je regarde un film, je m'amuse à en deviner la suite, le fil conducteur etc... Ce que j'aime, c'est lorsque l'auteur du film oriente vraiment l'histoire sur une tournure à laquelle on aurait pas pensé. Là, je me dis "cool ! je suis bluffée !".

Les détails sont mis volontairement pour aussi amener le spectateur à comprendre au fur et à mesure.

De mon côté, j'aime écrire. Et c'est loin d'être facile que de pondre un roman ! J'en sais quelque chose.

C'est toute une construction qui s'établit au fur et à mesure, donner à petite dose les infos mais surtout donner au lecteur l'envie de lire la ligne suivante jusqu'à la fin du livre.

J'ai lu plus que je n'ai regardé de films (même si j'aime les deux) et il m'arrivait souvent de deviner la suite, voire même dans certains cas de deviner tout le roman au bout de quelques pages.

Et puis, j'ai aussi une théorie personnelle ! Je ne sais pas si c'est le bon endroit pour le présenter mais je me lance !

Quand notre esprit sent qu'il y a une faille, il réagit en cherchant une autre ressource qui est opposée à la faille pour créer un équilibre afin de vivre. Si notre esprit ne peut pas résoudre ce problème dans l'immédiat, il la met de côté et attend que la ressource opposée soit assez mûre pour que la faille soit mise au grand jour et enfin traitée.
Je ne sais pas si vous me suivez ?

Donc, on sait que le trouble bipolaire est un dérèglement chimique. C'est une maladie qui touche notre système nerveux. Mais je pense au plus profond de moi (parce que je le sens par expérience) que le cerveau cherche alors à s'équilibrer comme il le peut et notre esprit cherche des ressources saines pour traiter le problème de l'humeur.
Dans ce cas, les autres ressources peuvent varier d'une personne à une autre. Certains vont développer leurs connaissances et surtout leur intellect. D'autres leur esprit d'analyse, leur intuition etc... Ce qui fait que les gens souffrant d'un trouble bipolaire ou d'autres formes de maladies peuvent développer des ressources que chaque humain dispose mais tout le monde n'en ressent pas le besoin de les mettre en œuvre.

Le cas le plus typique pour expliquer ma pensée est l'autisme. Un autiste est coupé du monde. Mais il va développer des ressources qui vont l'aider à survivre dans ce monde. C'est pour ça qu'on peut rencontrer des autistes capables de faire des calculs mentaux qui nous paraissent impossibles ou avoir une mémoire extraordinaire.

A ce sujet, je vous conseille d'en apprendre davantage sur Daniel Tammet. C'est un autiste qui a réussi d'abord à surmonter sa maladie et a écrit un livre nommé: Embrasser le Ciel Immense.
Plus d'infos sur:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Daniel_Tammet

Voilà pour le moment ! Very Happy

Sinon, j'aime beaucoup ta campagne de pub cheers

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

Réponse/Réflexions Petitenajia ; et Synesthésie

Message  Joha le Dim 8 Aoû - 21:26

Bonjour Petitenajia


Bien sûre que tu peux présenter une théorie personnelle, c'est pour ça que de temps en temps je lance des fils comme celui-là.

Merci déjà d'avoir répondu à la question initiale.


Oui j'ai lu ce que tu as écrit, ta réflexion, et comme tu le sais, je vais la laisser reposer de côté jusqu'à ce qu'une macération ou un élément de base viennent s'y (re)présenter en parallèle, et reprendre celle-ci ....


Pour ma part sur la réflexion d'analyse, c'est un cocktel de :

Le fait de voir tous les détails + un esprit d'analyse pour comprendre (dans la vie de tous les jours) + une grande ouverture d'esprit + une grande imagination + un ressenti des choses qui vont et qui ne vont pas et surtout un ressenti des fils entre eux qui se dessinent.


Pour Daniel Tammet, tu sais que ce n'est pas uniquement une question d'utiliser et de développer les ressources à disposition, enfin si c'est bien ça, mais ce que je veux dire, c'est que tu sais que tout le monde n'a pas exactement les mêmes ressources ou capacités et/ou fonctionnement à la base ....
Les autistes par exemple ont un système de fonctionnement du cerveau différent, ils ne traitent pas les informations de la même manière, ce n'est pas le même mode de fonctionnement, et de la même manière il y a également des choses qui nous sont accessibles à nous neurotypique (enfin moi je ne suis pas trop normale même dans le bipolaire), et qui ne le sont pas à l'autisme.
Pour Daniel Tammet, tu sais que s'il peux faire ça, ce n'est pas uniquement le fait de développer une ressource, mais bien parce-qu'il a cette ressource en lui : la synesthésie. Et celle-ci tous les autistes ne l'ont pas, et n'est pas exclusif de certains autistes, bien que le plus fort pourcentage retrouvé est chez eux, mais en même temps rares. Et encore c'est ressent les recherches là dessus, et plutôt tenu au secret pas les scientifiques-chercheurs.

PS : Daniel Tammet est Asperger (cousin de l'autisme et qui est encore différent de l'autisme de haut niveau).


Tu veux ma théorie, là voici : dans la synesthésie il est reconnu que celle-ci regroupe des ensembles où deux ou plusieurs sens cognitifs sont associés (exemple : musique Arrow couleurs), et actuellement un recensement de toutes le combinaison est établit ; mais le ressenti (le sentiment) ne fait absolument pas partie aujourd'hui des critères de combinaisons possibles appartenant à la synesthésie.

Sauf que voici ma théorie. Toutes ces personnes ont des combinaisons qui fonctionnent parfaitement et qui sont "visualisés" nettement (ça pète à la figure), et je dirais qu'il y a plein de combinaisons possibles, et que si je mettais tous ses liens de combinaisons ensemble j'obtiendrais un tableau de navigation complet, complet si j'y rajoute le ressenti.

Je dirais que l'assemblage de 2 ou trois combinaisons marchant parfaitement serait un morceau du puzzle qui se trouve en 2D pour le puzzle, mais si celui-ci est fini et qu'on y inclue bien le ressenti dans le sentiment on en obtient une navigation toute autre, une sorte de 3D ou même de 4D, .... Surtout quand l'intention est un fil qui navigue sur ces assemblages et cette toile, une toile en 4D ou même 5D, qui suivrait les fils.

Maintenant voilà ce que je me dis. Il me semble que le bipolaire est comme s'il avait le ressenti et les choses entre qui s'écoulent ou se profilent avec leur fils, mais que c'est comme si sa carte de navigation qui lui est propre avec les assemblages de ressentis et choses était tronquée ou déficiente, ou pas réglée.

Mais que ça n'en reste pas moins une carte, une carte sur laquelle on peut naviguer et dont il faut trouver le mode d'emploi.
Avec ce mode mode d'emploi, il y a son cousin celui qui sent les choses magiques, les scintillements, qui se profilent.
Et que si on arrive à avoir à la fois les pieds sur terre et la tête en l'air [ce qui correspond à faire la liaison entre un sentiment/un ressenti d'une situation à une autre, sans que cela en pose conflit mais soit effectivement logique en parallèle et en correspondance, donc en liaison sans anicroche ; et également à allier le terrestre/pragmatique/concret et le céleste/la pensé/le regard/l'imagination] , et bien cela en permettrait de naviguer sur cette carte avec plus de facilité et y donner une dimension tout autre en y incluant la logique du magique des choses en ayant ses propres fils apparents.

Donc pour moi dans la synesthésie il devrait bel et bien être intégrer la catégorie ressentis Arrow dessins schématisé par exemple (ex : danger/toile d'araignée en 3 dimensions avec des sortes de diamants losangiques).

(et avec ça il y a le son : bourdonnement puis tout de suite après changement d'atmosphère, les sons absorbés ; le goût, la couleur, le toucher : les diamants ont un goût, un ressenti de touché et une couleur [enfin si le blanc éclatant est une couleur] ; ......). (Ma toile d'araignée est évolutif suivant la situation qui s'écoule, et c'est un chemin, une sorte de danse pour m'en sortir de cette situation de grand danger imminent qui est en trin de se passer). ......... Je me dévoile beaucoup là ... .... hum ... hum ... peut-être trop ....


Je pourrais dire que la légende de Merlin l'Enchenteur que l'on retrouve à différentes époques et qui pouvait faire des choses que personne ne pouvait faire, pouvait naviguer sur les fils, il en connaissait les clefs et les "portes" de cette toile plus que complète.
De même que dans un créno plus simple voir le livre "Jonathan le goëlan".

Et d'une certaine façon les personnes qui sont voyants, peuvent naviguer ou sentir certains fils qui leurs sont propres dans leur mécanisme et particularités (une partie de cette immense toile complète).

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  petitenajia le Mar 10 Aoû - 14:44

Bonjour Joha,

Merci pour ta réponse que je trouve très intéressante ! Very Happy

J'y répondrai un peu plus tard, ayant eu une nuit d'insomnie dans la gueule, je ne me sens pas l'âme pour le moment de répondre de manière plus complète.

petitenajia

Féminin Nombre de messages : 135
Age : 36
Type troubles : trouble bipolaire de type II
Emploi / Statut : travaille sur mes projets persos et profs... En ALD et invalidité
Date d'inscription : 07/07/2008

Revenir en haut Aller en bas

La vie

Message  JuLiEn°° le Jeu 12 Aoû - 1:01

Joha la vie est un film à livre ouvert.
Si ça te le fait dans les films seulement,ce n'est pas normal.
L'intuition.
Je pense que ce n'est pas ta propre analyse mais ta propore psychanalyse que tu es en train de faire.
Un travai de dueil.

Fais attention à certains psychiatres pas tous qui appeleraientcela de la dissociation.

La mêmoire joue le premier rôle.

La pellicule du film de ta vie ne va pas te glisser entre les mains.

Tu as un don.
Cultive le.
Tu n'es pas seule.

Au plaisir

Estime toi bien.



cool

JuLiEn°°

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 42
Type troubles : étiquette zéro...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re : La Vie

Message  Joha le Jeu 12 Aoû - 1:28

Je n'ai pas tout compris, même carrément pas .....


Je m'estime bien .....


La vie est un film illimité, oui je suis au courant ..... c'est dans la vie que je tire l'inspiration et l'humour il me semble .....


Mais je ne suis pas normale ..... ! Je suis normale dans le pas normale. Je suis en vision tronquée, hachurée , comme mon syndrome, et je tisse comme ma "synesthésie", donc je suis tout à fait normale, il faut de tout le monde pour faire un monde ..... !

Un deuil ? Un deuil de quoi ? j'ai rien compris. Dissociation ? Va falloir que je cherche sur le dico.
Parce-que je vois bien les morceaux [l'intérieur] (normale ça m'est propre), et je vois bien aussi l'ensemble et les fils qui se dessinent, mais en flou et en progressif (normal ça m'est encore propre). Je ne vois pas où est le problème, ça ne beug pas, je ne suis pas tout le temps à fond dedans, je vie avec dans ma vie, parsemé, et ça ne me fait pas mal, ni pose de conflit ...... j'ai mon rythme de croisière .....


Je vie quoi ..... ! Même si c'est un peu beaucoup la m@rde en ce moment ..... En tout cas je n'ai pas vraiment de problème dans le créneau dont on parle. On parle de quoi déjà ?


Donc ..... en faite je n'ai rien compris Julien ..... Désolée.


Dernière édition par Joha le Jeu 12 Aoû - 20:45, édité 1 fois (Raison : réidition du titre d'orignine du post)

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

rien

Message  JuLiEn°° le Jeu 12 Aoû - 1:42

Il n'y a rien à comprendre je ne veux pas te faire de leçons.
Tu es quelequ'un de bien mais si ça ne te posait pas de problémes alors pourquoi ces posts sur ce forums?

Moi ce que tu dis dans les films ça m'arrive dans la vie tous les jours...
C'est de l'intelligence que nait un complexe à la fois d'inferiorité et de superiorité les deux en même temps.

Tu n'as rien à comprendre,juste lire c'est tout.

Moi ce
n'est pas les films que je devine c'est la vie.

Pour me comprendre(michel berger) écoute cette chanson.
Tu la connais je sais

Ne me réponds plus sur le forum,plutôt en pv.

Un tête à tête c'est en pv.

Invitation au voyage.

Des personnes pourraient être perturbées.

Joha,je t'ai apprécié dés que je t'ai parlé,je me trompe rarement mais on finira par se comprendre puisque c'est ce que tu veux,moi je prefererais t'entendre,et vice versa.T'écouter aussi.

Pas de bataille à delmi mots sur le forum ça me fatigue.

Je ne reveindrais que pour annoncer la parution de mon livre.

Bonnnebnuit
Bisous



JuLiEn°°

Masculin Nombre de messages : 62
Age : 42
Type troubles : étiquette zéro...
Emploi / Statut : Artiste
Date d'inscription : 23/06/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re : La Vie

Message  Joha le Jeu 12 Aoû - 2:03




Pas de bataille à delmi mots sur le forum ça me fatigue.
Mais de quoi parles-tu ?!!!!!!! A aucun moment je ne fais de batailles à demi-mots.

Mais là ça me gonfle, pourquoi es-tu sur le forum si quand on discute dans un débat ou des réflexions ou questionnements, tu as l'impression d'être en tête à tête !

J'suis sciée ....... !

Là je vais me coucher, et demain je partirais voir ma vie normale.

Bonne nuit.


Dernière édition par chispa le Jeu 12 Aoû - 20:58, édité 2 fois (Raison : réédition du titre d'orignine du post)

Joha

Féminin Nombre de messages : 4786
Type troubles : Etoilés & Mutants : depuis toujours. .................................................................................... Trouble de l'humeur réactionnel (en comorbidité), hyperesthésie et sensitivité majeure. .................................................................................. Déficit Attentionnel. ................................................................................... Syndrome d'Asperger (faisant partie des Troubles du Spectre de l'Autisme). ................................................................................... Antécédents de Dépersonnalisation lors de l'enfance et adolescence. ...................................................................................
Date d'inscription : 25/07/2009

http://bipolairemd2008.forum-actif.eu/temoignages-f3/saccepter-t

Revenir en haut Aller en bas

Re: Le cerveau et l'analyse de l'intrigue, où ce situe cette particularité ?

Message  Contenu sponsorisé Aujourd'hui à 20:18


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum